Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2018 1 01 /10 /octobre /2018 06:00

Feuilleton de 3 épisodes de 95 minutes

Première diffusion :  le mercredi à 20h30 sur TF1, à partir du 4 octobre 1978

Réalisation de Michel FAVART

Adaptation et dialogues de Françoise VERNY et Michel FAVART, d’après le roman de Louis ARAGON

Musique de J. Y BOSSEUR et F. NOWAK

La chanson Mon homme de Maurice YVAIN est interprétée par MISTINGUETT

Première époque : Bérénice (04/10/1978)

Deuxième époque :L'Inconnue de la Seine (11/04/1978)

Troisième époque : La Débâcle (17/10/1978), ce dernier épisode étant diffusé un mardi et non un mercredi

Distribution :

Philippe NAHOUN (Aurélien)

Françoise LEBRUN (Bérénice)

Nicolas SILBERG (Edmond)

Adriana BOGDAN (Rose Melrose)

Nicole GARCIA (Blanchette)

Liliane BERTRAND (Armandine)

Adriana BODGAN (Rose)

Hélène SURGERE (Mary de Perseval)

Bernard-Henri LEVY (Paul Denis)

François MARTHOURET (Adrien)

Lily FAYOL (Marthe)

Andrée TAINSY (Mme Duvigne)

Hubert GIGNOUX (Blaise)

Jacques DENIS (Lucien Morel)

Nicole CHAUSSON (Gisèle)

Michel PEYRELON (Zamora)

Jean-Pierre SENTIER (Jacques Decoeur)

Sophie CHEMINEAU (Simone)

Robert FAVART (Marco Polo)

Sheila FINN (Mme Goodman)

et

Arch TAYLOR

La voix de Dominique ROZAN

Thème : Aurélien, un jeune homme de famille bourgeoise, nanti d’une belle rente, qui a fait la Grande Guerre et ne retrouve pas sa place dans la société, traîne son ennui dans le Paris des années 20, des bars à la mode aux salons de la Haute société. Il va de conquêtes en conquêtes, jusqu’à ce qu’il rencontre Bérénice, une jeune femme belle et énigmatique mariée à un pharmacien de province. Aurélien est troublé par le visage énigmatique de cette femme qui rappelle celui de "l'Inconnue de la Seine ", une jeune femme suicidée, retrouve souriante dans le fleuve. Il va délaisser ses maîtresses pour Bérénice...

Commentaires : cette adaptation est fidèle au roman de Louis ARAGON dans ses moindres détails. ARAGON avait d’ailleurs accompagné le réalisateur Michel FAVART sur les lieux exacts où se déroulait l’action : l’Ile Saint-Louis, un moulin près de Giverny et le jardin de Monet. Il s’était aussi longuement expliqué avec lui sur les personnages car ce roman avait une large part autobiographique, ARAGON s’inspirant pour le personnage d’Aurélien de sa propre jeunesse de dandy et de celle de DRIEU LA ROCHELLE. L’interprétation est plutôt homogène avec un surprenant Bernard-Henri LEVY, les décors sont d’un grand raffinement et l’ensemble dégage un charme désuet. On peut toutefois regretter un rythme assez lent, mais peut-être cela participe-t-il aussi du charme de ce feuilleton qui parle d'une époque où l'on prenait encore le tempos de vivre.

Il est à noter que dans le 2ième épisode, " L'Inconnue de la Seine ", est projeté un extrait du film " L'Homme du large " réalisé en 1920 par Marcel LHERBIER avec Charles BOYER. 

Partager cet article

Repost0
24 septembre 2018 1 24 /09 /septembre /2018 08:13
MEDECINS DE NUIT - SAISON 1

ÎSérie de 6 épisodes de 60 minutes

Diffusion : le vendredi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 22 septembre 1978

Musique de Vladimir COSMA

Episodes :

1- Michel (22/09/78), scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Philippe LEFEBVRE, avec Georges BELLER (Michel), Rémy CARPENTIER (Jean-François), Agnès CHATEAU (Anne), Etienne CHICOT (Christophe), Greg GERMAIN (Alpha), Brigitte ROUAN (Hélène), André LACOMBE (Emile), Gilberte RIVERT (Mme Emile), Mohamed ZINET (Ali), Marie-Caroline BURNAT, Louise DEBRACKET, Pierre FORGET, Victor GARRIVIER, Germaine LEDOYEN, Liliane ROVERE, Max VIALLE, Muriel VILLIERS et Hélène VINCENT.

Thème : le médecin de nuit Michel Lardeux est accusé par Hélène, sa compagne et également médecin, de pratiquer une médecine trop traditionnelle. Pourtant il va fortement s'impliquer pour résoudre les problèmes d'une de ses malades, menacée d'un internement d'office...

2- Anne (29/09/78), Scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Philippe LEFEBVRE, avec Agnès CHATEAU (Anne), Georges BELLER (Michel), Rémy CARPENTIER (Jean-François), Etienne CHICOT (Christophe), André LACOMBE (Emile), Brigitte ROUAN (Hélène), Gilberte RIVET (Mme Emile), Anne-Marie BESSE (Tania), Nane GERMON, Michèle GRELLIER, Françoise MOHRANGE, Régis OUTIN, Bernard ROUSSELET, Marcel ROUZE, Pierre RISCH, Madeleine DAMIEN et Huguette FAGET, 

Thème : jeune provinciale montée à Paris, Anne est devenue médecin de nuit, ses études à peinte terminée. Un soir, elle va être confrontée à un cas très difficile : celui de Tania, une jeune femme qui vient d'être violée...

3- Alpha (06/10/78), scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Nicolas RIBOWSKI, avec Greg GERMAIN (Alpha), Rémy CARPENTIER (Jean-François), Agnès CHATEAU (Anne), Etienne CHICOT (Christophe), Brigitte ROUAN (Hélène), André LACOMBE (Emile), Gilberte RIVET (Mme Emile), Mohamed ZINET (Ali), Jacques BURON (le truand), Claudia COSTA (l'infirmière).

Thème :après avoir sauvé d'une mort certaine un gardien du centre Beaubourg, Alpha est appelé dans un hôtel pour soigner un curieux malade qui refuse de se laisser hospitaliser. Puis, sous la menace d'un revolver, il va l'obliger à le soigner. 

4- Jean-François (13/10/78), scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Philippe LEFEBVRE, avec Rémy CARPENTIER (Jean-François), Georges BELLER (Michel), Agnès CHATEAU (Anne), Etienne CHICOT (Christophe), Greg GERMAIN (Alpha), Brigitte ROUAN (Hélène), André LACOMBE (Emile), Gilberte RIVET (Mme Emile), Mohamed ZINET (Ali), Eléonore HIRT et Maurice JACQUEMONT.

Thème : Jean-François, médecin de nuit et chirurgien, est appelé en urgence auprès d'un écrivain célèbre, prix Goncourt, qu'une crise cardiaque a surpris en compagnie de sa maîtressse...

5- Hélène (20/10/78), scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Peter KASSOVITZ, avec Brigitte ROUAN (Hélène), Georges BELLER (Michel), Rémy CARPENTIER (Jean-François), Agnès CHATEAU (Anne), Etienne CHICOT (Christophe), Greg GERMAIN (Alpha), André LACOMBE (Emile), Gilberte RIVET (Mme Emile), Benoît FERREUX, Elsa CHARLIER, Pierre HAUDEBOURG et Jean-Pierre GOSSART.

Thème : Hélène qui est médecin de nuit et aussi pédiatre, va devoir affronter les problèmes d'un drogué, suite à un vol d'ordonnance...

6- Christophe  (27/10/78), scénario, adaptation et dialogues de Bernard GRIDAINE, réalisation de Philippe LEFBVRE, avec Etienne CHICOT (Christophe), Brigitte ROUAN (Hélène), Georges BELLER (Michel), Rémy CARPENTIER (Jean-François), Agnès CHATEAU (Anne), Etienne CHICOT (Christophe), Greg GERMAIN (Alpha), André LACOMBE (Emile), Gilberte RIVET (Mme Emile), Mohamed ZINET (Ali), Catherine ALLARY et le petit Mathieu KASSOWITZ. 

Thème : Christophe est confronté à la blessure d'un enfant qui va tourner au drame...

avec Catherine ALLEGRET (la voix de Léone)

Commentaires : cette nouvelle série, tournée en extérieurs et en décors naturels, toujours de nuit, décrit le quotidien des médecins de nuit. Chaque épisode, qui peut être vu de manière indépendante, est centré autour d'un médecin, le lien étant fait par le standard téléphonique où officie Léone, celle qui reçoit les appels. Très réaliste, ancrée dans la réalité, cette série va rapidement connaître le succès au point de connaître plusieurs saisons supplémenaires. Au total près de 38 épisodes seront tournés. 

Il est à noter que sous le pseudonyme de Bernard GRIDAINE se dissimule un certain Bernard KOUCHNER. 

Pour la petite histoire, le 1er épisode de MEDECINS DE NUIT, «  Michel », a été suivi ce vendredi 22 septembre 1978 par la célèbre émission d’APOSTROPHES «  En marge de la société? », où, sous le regard amusé de Bernard PIVOT, l’écrivain Charles BUKOWSKI s’est livré à quelques débordements. Il est vrai que le livre qu’il venait présenter s’appelait «Mémoires d’un vieux dégueulasse ».

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 05:53
LA MAIN COUPEE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : mercredi 20 septembre 1978 à 20h30 sur TF1

Adaptation et réalisation de Jean KERCHBRON

D'après Blaise CENDRARS

Musique de Francis LEMARQUE

Cascades réglées par Claude CARLIEZ

Distribution :

Patrick PREJEAN (Blaise Cendrars)

Stéphane SHANDOR (Kupka)

Maurice PAQUOT (Guy)

Pierre CHEVALLIER (Bellesort)

Pierre BATON (Garnero)

Xavier VAN DEN BERGH (Segouana)

Saddy REBBOT (Kohn)

Jacques MAUCLAIR (le capitaine Jacottet)

Maria LABORIT (Mme Kupka)

Jean FRANVAL (Rossi)

Dimitri RAFALSKI (Bikof)

Yves ELLIOT (Opphof)

Clément BALRAM (le général Dubois)

Claude CARLIEZ (le lieutenant de gendarmerie)

Jean TOLZAC (le lieutenant)

Jean LUISI (le sergent Guidicelli)

Thème : au cours de l'hiver 1914-1915, une escouade de légionnaires dont le caporal Blaise CENDRARS est à la tête et dont fait aussi partie le peintre KUPKA, se trouve isolée, dans les tranchées, sous la mitraille ennemie. 

Commentaires : très fidèle à l'œuvre et à l'esprit de Blaise CENDRAS, ce téléfilm se veut moins un document sur la vie des tranchées qu'une réflexion sur la guerre. Jean KERCHBRON a su traduire, en des images très fortes, ce réquisitoire contre les horreurs des tranchées. Le ton est donné dès les premières images où l'on voit un officier arrogant qui fait marcher ses hommes harassés devant un train vide. Dans un premier rôle dramatique, Patrick PREJEAN est une révélation. Il montre qu'il n'est pas qu'un amuseur mais peut également émouvoir. 

Il est à noter que LA MAIN COUPEE est le deuxième volume d'une tétralogie dé mémoires qui comprend également L'HOMME FOUDROYE, BOURLINGUER et LE LOTISSEMENNT DU CIEL.

Le téléfilm est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr)

Une grande fleur épanouie, un lys rouge, un bras humain tout ruisselant de sang, un bras droit sectionné au-dessus du coude et dont la main encore vivante fouillait le sol des doigts comme pour y prendre racine.

Blaise CENDRARS, LA MAIN COUPEE

Partager cet article

Repost0
10 septembre 2018 1 10 /09 /septembre /2018 06:37
ALLEGRA

eFeuilleton en 5 épisodes de 55 minutes

Diffusion : le jeudi à 20h30 sur TF1, à partir du jeudi 14 septembre 1978

Adaptation et dialogues de Françoise VERNY

D'après le roman de Françoise MALLET-JORIS

Musique de Georges DELERUE

Réalisation de Michel WYN

Distribution :

Aniouta FLORENT (Allegra)

Moncef REMILI (Rachid)

Francine BERGE (Paule)

Rosy VARTE (Maria)

Judith MAGRE (Carmen Corail)

Edgar GIVRY (Jean-Philippe)

Catherine FERRAN (Josée)

Elina LABOUDETTE (Vanina)

Muse DALBRAY (Bonne-maman)

Michel BEDETTI (Antoine)

Frédérique MENINGER (Renée)

Isabelle GANZ (Odette)

Anne JOUSSET (Jicky)

Jacques Berthier (docteur Svenson)

Emmanuelle BRUNCHWIG (Lucette)

Michèle LITUAC (Diane)

Roger SOUZA (René Soudreau)

Xavier PINEAU (Sauveur)

Pierre GUALDI (le bon docteur)

Nadia SAMIR (Patricia)

Thème : une jeune femme, Allegra, qui vient de se marier et est très proche de ses deux sœurs, Josée et Paule, éprouve un amour démesuré pour un étrange petit garçon qui habite le même immeuble qu'elle. Il s'appelle Rachid, il a 4 ans et n'a jamais parlé. La famille d'Allegra ne comprend pas son attachement pour ce petit garçon et refuse d'admettre l'affection qu'elle porte à un enfant qui n'est pas le sien. Cet amour est si démesuré qu'il entraînera Allegra à sacrifier son propre enfant. Mais son avortement l'entraînera dans la mort. A son enterrement, le petit Rachid retrouvera la parole...

Commentaires : ce feuilleton inspiré du magnifique roman de F. MALLET-JORIS et parfaitement adapté par Françoise VERNY, est d'abord et avant tout un beau portrait de femme, qui trouve en Aniouta FLORENT l'interprète idéale. Elle a su donner à son personnage cette " présence absente " qui est une partie de son mystère. Les autres interprètes féminines sont toutes remarquables : Muse DALBRAY en grand-mère chef de clan qui, malgré son surnom, n'est pas bonne du tout, Francine BERGE toute en contradictions (elle vole son mari à sa sœur) et Rosy VARTE en exubérance et impétuosité. Enfin le petit Moncef REMILI qui incarne Rachid est très convaincant. Ce qui est fascinant dans ce feuilleton, c'est qu'à l'exception des enfants aucun personnage n'est vraiment sympathique, même pas l'héroïne. Les hommes sont pour la plupart lâches ou inconsistants, et les femmes souvent tortueuses et sans scrupules. Et, pourtant, par un curieux effet de renversement, on finit par s'attacher à ces personnages qui nous ressemblent trop, et le regard d'Allegra, car tout se joue dans son regard, n'a pas fini de hanter les mémoires...

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2018 1 03 /09 /septembre /2018 05:56
LE RETOUR DE JEAN

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 6 septembre 1978 à 20h30 sur TF1

Scénario et dialogues de Joël PICTON

Adaptation et réalisation de Robert GUEZ

Distribution :

Jean-Paul ZEHNACKER (Jean)

Bernard DHERAN (Saint-Hallier)

Patricia LESIEUR (Claire)

Maurice RISCH (Albert)

Jean-Marc THIBAULT (Gaston)

Jean MARTINELLI (Brinuier)

Philippe ANCELLE (Jacques Mercier)

Paulette DUBOST (veuve Maguy)

Jean-Marie BON (le boulanger)

et

Fany CATEL

Armand ISNARD

Paul PAVEL

Gilles ROUSSEL

Wladimir YORDAMOFF

Max AMYL

Monique MARTIAL

Thème : après de nombreux années de captivité, en 1943, Jean qui était chercheur avant la guerre, est rapatrié sanitaire. Il rentre dans Paris occupé et a beaucoup de difficultés pour se réinsérer dans la vie civile. Sa fille a grandi sans le connaître et il se sent étranger en dépit de la tendresse de son épouse. Il va entrer en contact avec la Résistance...

Commentaires : ce téléfilm bénéfice d'un bon point de départ : la réadaptation difficile d'un prisonnier de guerre à la vie civile, mais tombe très vite dans le classique film sur la Résistance et l'Occupation, avec une multiplication de péripéties au détriment de l'analyse psychologique. On a parfois l'impression que Robert GUEZ traite son sujet comme un épisode de THIERRY LA FRONDE, les Allemands ayant remplacé les Anglais. L'interprétation est inégale, Jean-Paul ZEHNACKER ayant été souvent mieux inspiré. Seuls Maurice RISCH et Jean-Marc THIBAULT parviennent à donner un peu de vérité à leurs personnages. 

Partager cet article

Repost0
27 août 2018 1 27 /08 /août /2018 06:28
LE COUP MONTE

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 23 août 1978 à 20h30 sur TF1

Scénario et réalisation de Jean COSMOS

Distribution :

Pierre TRABAUD (Jo)

Jean-Marc BORY (Pol-André Wirtz)

Gabriel CATTAND (Mathieu)

Isabelle de FUNES (Carole)

Eric LABOREY (Sublaine)

Philippe MOREAU (Floutier)

Jacques BALUTIN (Charny)

Antoinette MOYA (Isabelle)

Victor GARRIVIER (le juge)

Henri MARTEAU (le Vigno)

Jean LEPAGE (le greffier)

Thème : pour enquêter sur la justice et la vie des prisonniers, le journaliste Joseph Rimbertot, dit Jo, imagine un scénario qui le conduit en prison. Il voudrait qu'on le soupçonne de meurtre. Mais sa machination va se retourner contre lui...

Commentaires : ce scénario original et astucieux tient le téléspectateur en haleine jusqu'au coup de théâtre final. Pierre TRABAUD est excellent dans le rôle du journaliste. Un bon "suspense à la française " dont malheureusement la programmation à la fin de l'été ne lui a pas permis de rencontrer un large public. 

Partager cet article

Repost0
20 août 2018 1 20 /08 /août /2018 06:10
BERGEVAL ET FILS

'Feuilleton de 5 épisodes de 55  minutes

Diffusion : tous les vendredis à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 18 août 1978.

Il est à noter que la série avait déjà été programmée à 13h50 sous un format quotidien de 10 minutes sur ANTENNE 2, à partir du lundi 20 mai 1977 avant AUJOURD'HUI MADAME, et était passée relativement inaperçue. D'où cette rediffusion sous un format différent, pour lui redonner une seconde chance.

Scénario et dialogues de Jean-Louis RONCORONI

Réalisation d'Henri COLPI

Musique de Georges DELERUE

Distribution :

René LEFEVRE (Louis Bergeval)

Marcel CUVELIER (Marceau Bergeval)

Hélène VALLIER (Geneviève Bergeval)

Claude TITRE (Lazare Bergeval)

Axelle ABBADSIE (Pascaline Bergeval)

Georges STAQUET (Gervais)

Georges AUBERT (le maire)

François DUSNOYER (Pierre Gervais)

Jean-Marie BERNICAT (Dubosc)

André CARSAN (Me Castroux)

Pierre COLLET (Docteur Berson)

Françoise DEGEORGES (Jacqueline)

Roger DESMARE (Léon)

Anne FLEURANCE (Liliane)

Jean-Marie BERNICAT (Dubosc)

Max DORIA (Edmond)

Fernand FABRE (Dufresne)

Fernand GUIOT (Joseph)

Jeanne HARDEYN (Marcelin)

Clément MICHU (Lambert)

Paul AVEL (Vernoix)

Gilberte RIVET (Mme Gerva

Jean SAGOLS (Jacquot)

Bernard SPIEGEL (Lefèbre)

Pierre VALDE (Laveisin)

Guy VERDA (Bridoux)

Vincent VITTOZ (Justin)

Thème : Louis Bergeval, qui relève d'une longue maladie, renoue avec le bourg dont il  a été le maire. De retour à son usine de meubles dirigée, pendant son absence, par son fils, Marceau, Louis découvre que l'entreprise va mal. La tension monte dans les ateliers et des incidents éclatent. Un homme, Gervais, a pris la tête du mouvement revendicatif. Les choses se compliquent quand Pascaline, la petite-fille de Louis, tombe amoureuse de Pierre, le fils de Gervais. Suite au licenciement de Gervais qui déclenche une grève, les deux amants décident de rompre. Pascaline, qui attend un enfant, vient se réfugier chez ses parents...

Commentaires : ce feuilleton est une sorte d'hybride entre deux genres : la saga familiale et le feuilleton social. C'est un DALLAS à la française avant la lettre, mais, il est évident que l'usine de meubles en bois du Poitou a beaucoup moins de "sex-appeal "que les derricks pétroliers du Texas. A noter une bonne distribution d'où émergent René LEFEVRE, parfait en patriarche, et Marcel CUVELIER. 

Partager cet article

Repost0
13 août 2018 1 13 /08 /août /2018 06:37
POURQUOI TUER LE PEPE?

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 16 août 1978 à 20h30 sur TF1

Adaptation de Charles EXBRAYAT et Edmond TYBOROVSKI

D'après le roman de Charles EXBRAYAT

Réalisation d'Edmond TYBOROWSKI

Distribution :

Michel MODO (le chef Chatonnay)

Pierre MIRAT (Massieu)

François DYREK (Pierre Salagnon)

Gilberte RIVET (Rose Salagnon)

Nicole PESCHEUX (Marie Courate)

Bernard BIREAUD (François)

André LACOMBE (Taponnat)

Jacqueline ROUAILLARD (Clémence Dizimieu)

Yvon SARRAY (le maire)

Ginette BARBIER (Mme Taponnat)

Jean-Jacques DELBO (Louis Turpin)

Jeanne HARDEYN (Amélie)

Jeanne HERVIALE (Louise Turpin)

Jacques BARRAL (Champmillon)

Ghislain BAIZEAU (Léon)

Patrick BARZASI (Roger Dizimieu)

Pierre DESMARETS (Paul)

Marie-Louise EBELI (Mme Champmillon)

Fanny RENAN (Gilberte)

Max DORIA (le " Pépé ")

Maurice TRAVAIL (le notaire)

Thème : dans un petit village, un vieux paysan a disparu. A-t-il été assassiné? Une enquête est ouverte. Le village tout entier est interrogé, surtout le neveu et la nièce, héritiers directs du " pépé ". 

Commentaires : cette comédie policière sans prétention parvient à arracher quelques sourires, à condition de faire preuve de beaucoup d'indulgence et de se laisser aller à la chaleur estivale. 

Partager cet article

Repost0
6 août 2018 1 06 /08 /août /2018 06:10
LES PALMIERS DU METROPOLITAIN

Téléfilm de 55 minutes

Diffusion : jeudi 3 août 1978 à 20h30 sur ANTENNE 2

Scénario et réalisation de YOURI

Distribution :

Maurice BIRAUD (Edgar)

Linda THORSON (Anna)

Pierre TORNADE (M. Léon)

Françoise TAILLANDIER (Barbara)

Laurence BADIE (Mme Edgar)

Pierre FILOU (le vendeur de literie)

Jacques LEGRAS (le guide moldave)

Clément MICHU (le guide porto-saxon)

Rapha BROGIOTTI (le diable violoniste)

et

Daniel RIVIERE

Jean SAGOLS

Marie-José NEUVILLE

Thème : timide employé de grands magasins, triste et maladroit, Edgar se transforme, le soir, en un séducteur brillant qui rencontre l'amour et l'aventure. 

Commentaires : c'est une sorte de choc de culture que de retrouver Linda THORSON, la Tara KING de CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR dans cette comédie fantastique inspirée de ZORRO aux côtés de Maurice BIRAUD, Laurence BADIE ou encore Pierre TORNADE. YOURI tente de retrouver un fantastique merveilleux de LA NUIT FANTASTIQUE de Marcel LHERBIER et utilise à merveille les décors d'un grand magasin parisien. Mais l'ensemble peine à convaincre, Maurice BIRAUD, très à l'aise dans le personnage de l'employé médiocre, a beaucoup plus de mal à convaincre en grand séducteur. 

Le téléfilm est disponible sur le site de l'INA.

Partager cet article

Repost0
30 juillet 2018 1 30 /07 /juillet /2018 06:37
LES HOMMES DE ROSE

Feuilleton de 6 épisodes de 52 minutes

Diffusion : le jeudi à 20h30 sur TF1, à partir du 27 juillet 1978

Scénario et dualogues de Gérard SIRE

Réalisation de Maurice CLOCHE

Musique originale de Jo MOUTET, générique à l'accordéon par André VERCHUREN

Distribution :

Dora DOLL (Rose Dupuy)

Yves-Marie MAURIN (Alain Dupuy)

Jean-Pierre CASTALDI (Jean Dupuy)

Jean MARTINELLI (le marquis)

Maurice BIRAUD (Fatalitas)

Franck DAVID (Albert)

Annick ROUX (Arlette)

Lyne CHARDONNET (Josette)

Elisabeth MARGONI (Ottavia)

Claude MARCAULT (Mme Maréchal)

Henri-Jacques HUET (Albouy)

Louis BOZON (Saint-Gall)

René HAVARD (Lamier)

René BATARD (René)

Robert DALBAN (Cossier)

Michel DERAIN (le récitant)

Titres des épisodes :

1- Le grand bahut (27/07/1978)

2- Le marquis de la Dèche (03/08/1978)

3- Le prisonnier d'Eskysemir (10/08/1978)

4- L'homme du malheur (17/08/1978)

5- Les noces de bitume (24/08/1978)

6- L'inconnu de Salonique (31/08/1978)

Thème : Rose Dupuy est horticultrice à Saint-Blaise-les-bois, en région parisienne. Son mari, un militaire, ayant tué en Indochine, elle a élevé seule ses deux fils. Alain, le plus jeune, a 30 ans et est ingénieur à la station hertzienne de Meudon. L'aîné, Jean, est chauffeur de poids lourds. Lignard, il fait régulièrement la liaison Paris-Téhéran, et vient de se mettre à son compte. Ils vivent tous dans une grande maison entourée d'un jardin où Rose cultive amoureusement ses fleurs. Mais, un jour, Albert, le second de Jean, cause un grave accident et est incarcéré en Turquie, tandis que le camion est placé sous séquestre. Une rançon est exigée pour libéréer Jean. Celui-ci doit travailler dur et repousser son mariage avec Ottavia, la belle Italienne, pour le faire libérer. Mais il se fâche ensuute avec Albert. Les deux hommes se trouvent bientôt en concurrence. De son côté Alain part pour la Guyane, au grand désespoir de Rose. Lasse d'attendre, Ottavia a épousé Albert qui renonce à la route et le jeune couple travaille chez Rose. Celle-ci, de son côté, est de plus en plus attirée par le marquis désargenté qu'elle a recueilli...

Commentaires : peu avant sa disparition, Gérard SIRE, grand complice de Jean YANNE, avait conçu pour la télévison ce feuilleton qui allait enchanter les téléspectateurs pendant tout l'été. Il repose beaucoup sur l'abattage de Dora DOLL, mère tendre et abusive, et, d'ailleurs, Gérard SIRE avait créée ce feuilleton en pensant à elle pour le rôle de Rose. bourru et tendre, sorte de Jean GABIN au féminin Les intrigues sont surtout un prétexte pour décrire le monde des routiers. 

Le feuilleton a été édité chez AMELIA FILMS (2012)

Partager cet article

Repost0

VOS MADELEINES DE PROUST

TELE 77 - LE LIVRE (NOUVEAUTE)

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l'année 1977.

Découvrez ou redécouvrez : LA FAMILLE CIGALE, LE TOURNOI DES CINQ NATIONS 1977 et le fameux grand chelem français, LA NUIT DES CESARS 1977, FACHODA, UN JUGE, UN FLIC, LA MAISON DES AUTRES, l'EUROVISION 1977 et la victoire de la France, les nouveaux philosophes à APOSTROPHES, le TOUR DE FRANCE 1977 et la victoire du français B. THEVENET, D'ARTAGNAN AMOUREUX, RICHELIEU, AU PLAISIR DE DIEU, LES BORGIA...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 180 pages - Prix : 12 euros

L'ouvrage peut être commandé sur le site LULU.COM à l'adresse http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-77/paperback/product-23970235.html et sur le site AMAZON.FR à l’adresse https://www.amazon.fr/gp/product/0244145768?pf_rd_p=3369e5a6-6989-43dc-ad01-b2b5ee1dcd12&pf_rd_r=3AV4H1ACTYJH1P59S825

TELE 76 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1976.

Découvrez ou redécouvrez : GRAND-PERE VIKING, L'EPOPEE DES VERTS DE SAINT-ETIENNE, LES JEUX DE 20 HEURES, LA NAISSANCE DU CINEMA DE MINUIT, LA PREMIERE NUIT DES CESARS, SANDOKAN, NICK VERLAINE, LES JO DE MONTREAL, LES JIOURS HEUREUX, LE COMMISSAIRE MOULIN, ANNE JOUR APRES JOUR, LA POUPEE SANGLANTE, LES BRIGADES DU TIGRE, CES BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORE, LA MERE DENIS...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur AMAZON. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-1275290-6211154?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+76

L'ouvrage peut être également commandé sur le site LULU.COM.(taper "ouardes" dans recherche).http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-76/paperback/product-23448509.html

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.