16 novembre 2017 4 16 /11 /novembre /2017 20:25
LE CHOC FRANCE BULGARIE DE 1977

Diffusion : mercredi 16 novembre 1977, sur ANTENNE 2, à 20h25, en direct du Parc des Princes

Réalisation de Pierre BADEL

Commentaires de THierry ROLAND et Bernard PERE

Commentaires : on se souvient du match en Bulgarie qui s'était conclu par un match nul (2-2), et qui avait déchaîné la colère de Thierry ROLAND contre l'arbitre  dépassé par les évènements ("M. FOOTE vous êtes un salaud...). Ce match à Paris, décisif pour la qualification pour le mondial argentin, est tout aussi électrique. Un match nul suffit aux Bulgares pour se qualifier alors que les Français ont impérativement besoin de la victoire. Par ailleurs cela fait près de 12 ans (1966) que les Français n'ont pas participé à une phase finale de Coupe du monde. 12 ans de disette pour le foot français. C'est donc le match de la vérité.

Dans un Parc des Princes en feu, Michel HIDALGO a préparé une équipe résolument tournée vers l'offensive, animée par PLATINI avec en avant-centre remiseur LACOMBE et sur les ailes SIX et ROCHETEAU. BATHENAY et GUILLOU sont à la récupération. La défense composée de JANVION, BOSSIS, RIO et TRESOR doit s'attendre aux contres bulgares. Enfin c'est REY, le messin, qui est le gardien de but.

Le début de match est laborieux. Les Français s'enhardissent peu à peu. A la 38ème minute, sur un corner de SIX, TRESOR rabat de la tête et ROCHETEAU surgit au second poteau pour marquer. Les Français continuent à attaquer. Quelques miinutes plus tard, PLATINI frappe la barre alors que le gardien bulgare était battu. 

La deuxième mi-temps commence tambouir battant. Les Français vendangent plusieurs occasions. A la 63ème minute, bien démarqué par SIX,, PLATINI, d'une frappe des 25 mètres, double la mise (63e). Alors les Français se relâchent un peu, commencent à reculer et les Bulgares en profitent pour marquer par ZVZETKOV (85e). Il reste 2 minutes à jouer et à 2-1, tout reste possible. Le match sent le chaos. Mais nous sommes en 1977, pas en 1993. La délivrance vient de DALGER, rentré en cours de match à la place de ROCHETEAU, qui porte le score à 3-1. après un débordement et un centre au cordeau de LACOMBE.

C'est fini. La France est qualifée pour l'Argentine. 

L'arbitre siffle la fin du match et ne veut pas donner le ballon à PLATINI. Il s'appelle M. CORVER et c'est lui qui arbitrera la demi-finale France-Allemagne de 1982, à Séville. Mais c'est une autre histoire...

Pour l'heure,  le Parc des Princes est en ébullition, et HIDALGO, en larmes, est porté en triomphe par ses joueurs.

Après la folle équipée des Verts de Saint-Etienne, le foot français est vraiment de retour.

 

 

Repost 0
Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 07:30
LA MORT AMOUREUSE

Téléfilm de 85 minutes

Diffusion : mercredi 16 novembre 1977 à 20h30 sur TF1

Réalisation de Jacques ERTAUD 

Scénario de René FALLET et Pierre BILLARD

Distribution :

Françoise LUGAGNE (Iris Thanatos)

Guy MARCHAND (Robert)

Michel CRETON (Dédé)

Marcel DALIO (M. Creator)

Myriam BOYER (Marie)

Maurice VALLIER (Rossignol)

Pierre SAINTONS (Konate)

Catherine ALRIC (Sylvie)

Françoise DUPRE (Véronique)

Liane SORVAL (Henriette)

Henri VISCOGLIOSI (Marcello)

Arnelle DUCHE (l'employé)

Philippe VALLEURIS (le chef de service)

Et

Roger TRAPP

Pierre DUNCAN

Jacques CHEVALIER

Jean RENOU

Paul BISCIGLIA

Gabriel GOBIN

Bernard MUSSON

Jean-Claude NARCY

Thème : une jeune femme, élégante, froide et inhumaine, qui n’est autre que la Mort, règne sur un univers dominé par l’électronique, la firme THANATOS ILLIMITED CORPORATION. Une fiche dans un ordinateur et la vie s’arrête. Mais la mort est aussi capable de connaître l’amour. Ainsi maintient-elle Robert, un ouvrier dans une éternelle jeunesse et l’oblige à l’aimer jusqu’à ce dernier tombe amoureux de Marie, une serveuse de bar. Mais peut-on défier impunément la Mort ?

Commentaires : cette fable mâtinée de science-fiction est aussi un divertissement assez grinçant qui dénonce, d’une certaine manière, l’emprise des multinationales. A noter l’excellente interprétation de Françoise LUGAGNE, bouleversante dans la scène finale, de Myriam BOYER, de Michel CRETON  et de Guy MARCHAND et les trop brèves apparitions de Marcel DALIO dans le rôle de Monsieur Créator, qui interprète une sorte de Bon dieu, bon enfant et sympathique.

Repost 0
Published by patrick ouardes - dans TELEFILMS
commenter cet article
6 novembre 2017 1 06 /11 /novembre /2017 07:17
LES DIAMANTS DU PRESIDENT

 Feuilleton de 6 épisodes de 55 minutes

Diffusion : le vendredi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 4 novembre 2017

Scénario original de Jean-MIchel CHARLIER

Adaptation et dialogues de Pierre NIVOLLET

Réalisation de Claude BOISSOL

Musique de Jack AREL

Distribution :

Michel CONSTANTIN (Georges Lancier)

Ingrid ADAMS (Teena)

Ken GAMPU (Colonel Mamba)

Ian HAMILTON (Pietri)

Ferdy MAYNE (Straker)

Gotz GEORGE (Pierre Vidal)

Michael McGOVERN (Cliff)

Liliane PATRICK (Anna)

Tulio MONETA (le garde du corps)

Sandra PRINSLOO (Georgia)

Gerd STEINBERG (Clayton)

John HIGGINS (Foreman)

Léna FARUGIA (Maggy)

Carel TRICHARDT (Sutton)

Yan YULE (Ralph)

Christopher GARLAND (le journaliste)

Robert ABERDEEN (le reporter)

Georges KORELING (le portier de l'hôtel)

Thème : dans un pays africain imaginaire, le Boutaïre, Georges Lancier, un ancien mercenaire, qui s'est rangé des affaires, voit un incende ravager son exploitation qu'il dirige avec son ami Diwo. Refusant le poste de conseiller militaire que lui propose le colonel Mamba, l'homme fort du pays, il est expulsé du Boutaïre Il retourne en France où il est mal reçu par sa famille. Il décide de se rendre en Afrique du Sud pour rejoindre un acien camarade de combat, Pierre Vidal. Mais celui-ci est mort. Un certain Straker lui propose de se faire parachuter près d'une mine de diamants et de rapporter un stock de pierres volées. Il s'agirait de tester les systèmes de sécurité. Georges réussit mais, arrivé à Johannesburg, il comprend qu'il a été victime d'une machination. Furieux, il refuse de remettre les diamants à Straker et les cache. Il est alors enlevé et séquestré pour lui faire avouer où il a caché son butin. Là il retrouve son ami Vidal qu'il croyait mort. Les deux hommes parviennent à s'évader. Poursuivi par la police et les hommes de Straker, après maintes péripéties, Georges s'enfuit dans le désert. Puis il s'empare d'un avion pour rejoindre le Boutaïre et régler ses comptes avec la colonel Mamba qui est derrière toute cette machination. Or ce dernier est en pleine campagne électorale contre Diwo...

Commentaires : cet itinéraire d'un soldat perdu qui rappelle parfois LE SALAIRE DE LA PEUR (le roman de Georges ARNAUD plus que le film), n'a rien d'original. Mais il se laisse regarder grâce au talent de réalisateur de Claude BOISSOL et l'interprétation de Michel CONSTANTIN. Il a été tourné en décors naturels et avec des acteurs locaux en Namibie et en Afrique du Sud dans des conditions souvent difficiles, ce qui ajoute à l'authenticité. 

Il est à noter que ce feuilleton mêlant diamants africains et machinations politiques, LES DIAMANTS DU PRESIDENT, était quelque peu prémonitoire pusque, deux ans plus tard, le 10 octobre 1979, allait éclater l'affaire dite des diamants, révélée par LE CANARD ENCHAINE, mais il s'agissait alors d'un autre président. Curieusement, après 1979, le feuilleton, à notre connaissance, n'a pas été rediffusé. 

Le feuilleton est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr)

Repost 0
30 octobre 2017 1 30 /10 /octobre /2017 07:52
LES REBELLES

Feuilleton de 3 épisodes de 95 minutes

Diffusion : le samedi à 20h30 sur Antenne 2, à partir du samedi 29 octobre 1977

Réalisation de Pierre BADEL

D’après les romans de Jean-Pierre CHABROL

Combats et cascades de Claude CARLIEZ

Première époque (29/10) : Le Feu

Deuxième époque (05/11) : La Gueuse

Troisième époque (12/11) : L'Embellie 

Distribution :

Jacques WEBER (Léon Larguier journaliste)

Geneviève MNICH (Lilette)

Gérard DARRIEU ("Jaurès", le maire)

Roger IBANEZ (Libertad)

Jean-Jacques MOREAU (Fernand Bedel)

Carole BOUQUET (Milca)

Mark LESSER (Franck)

Gilles LAURENT (Luc)

Jean-Claude BOUILLAUD (Groubacq)

Yves COUDRAY (Riquet)

Sylvain MOREAU (Julien)

Jean TURPIN (Chinois)

Paul SAVATIER (Edmond)

François LALANDE (Ardaillan)

Jean CHAMPION (Albéric Tarrigues)

Guy MONTAGNE (Camille Tarrigues)

Maurice VAUDAUX (Alain Doiren)

Marion GAME (Solange Tarrigues)

Elisabeth BOURGINE (Emmeline Mourrail)

Patrick COLLIN (Lucchetti)

Sylvain CLEMENT (Julien)

André HABER (le lieutenant Lefebvre)

Louis LYONNAIS (Bazaine)

Georges STAQUET (Arsène Mourrail)

Gabriel LE DOZE (Raymond Mourrail)

Jacques MAUCLAIR (Flubel)

Daniel RUSSO (P’tit Louis)

Elisabeth CATROUX (Mounette)

Marie-Hélène DASTE (L'Herminie)

Gérard ROBARD (Noël Tarrigues)

Jean LAUCIER (Jésus, le déserteur)

Richard MORROW (Raoul)

Gérald DENIZOT (un orateur)

Il est à noter que tous les figurants sont des habitants de Pont-de-Rastel. 

Thème : de 1933 à 1936, à Clerguemort, un petit village du bassin houiller des Cévennes, les ouvriers de la mine luttent pour obtenir de meilleures conditions de travail. L’arrivée au pouvoir du Front Populaire fera naître chez eux beaucoup d’espoirs…

Commentaires : fidèlement inspiré des romans de Jean-Pierre CHABROL, ce feuilleton fait revivre le destin des mineurs cévenols. Cette chronique d’une époque, parfois un peu aride, ne manque pas de charme, grâce surtout aux superbes paysages cévennols et à  l’interprétation de Jacques WEBER. A noter la présence de deux belles actrices, alors à leurs débuts, Carole BOUQUET et Elisabeth BOURGINE. Pour l'anecdote, le tournage a été interrompu quelques mois en raison de la grève des comédiens. 

Repost 0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 06:55
IMPRESSIONS D'AFRIQUE

Pièce de 140 minutes

Diffusion : samedi 22 octobre 1977, à 20h30, sur FR3

Adaptation et réalisation de Jean-Christophe AVERTY

D'après l'oeuvre de Raymond ROUSSEL

Musique de Jean-Claude PELLETIER

Distribution :

José ARTUR (Raymond Roussel)

Benoït ALLEMANE (Juillard)

Bachir TOURE (Talou VII)

Michel MODO (Carmichael)

Ibrahim SECK (Seil-Kor)

Guy GROSSO (Chenevillot)

Jacques FERRIERE (Soreau)

NIcole CROISILLE (Adinolfa)

Jenny ASTRUC (Louise Montalescot)

François ROBERT (Darriaud)

Roger TRAPP (Jean)

André BADIN (Bex)

Bernard CANA (Skarioffsky)

Jacques BLOT (Philipo)

Michel DUPLAIX (Luxo)

Michel MULLER (Bedu)Georgette ANYS (Olga Tcherwonenhoff)

Marie-Christine DARAH (Sirdath)

Maurice TRAVAIL (Balbet)

Nicole VASSEL (Whirligig)

James SPARROW (Montalesco)

Gérard ESSOMBa (Gaiz-Du)

et

Tola KOUKOUI

Ambroise BIA

Maïté VAUCLIN

Daniel GAILLAUDON

Guillaume COREA

Georges ANDERSON

Abah BIA

Marceline ALESSE

Paul BISCIGLIA

Thème : plusieurs passagers d'un paquebot, parmi lesquels une ancienne danseuse étoile de Saint-Pétersbourg, un jeune soprano marseillais, un champion de France au pistolet et à l'épée, un clown, un hypnotiseur, un chimiste, un architecte, un historien, un inventeur, un cithariste et une troupe de comédiens,  à la suite d'un terrible ouragan, échouent sur les côtes d'Afrique. Ils sont fait prisonniers par le roi de Ponukélé qui, en échange de leur libération, exige une importante rançon. Ils décident de fonder le Club des Incomparables et de préparer une fête dans l'attente de leur libération.

Commentaires : Jean-Christophe AVERTY s'est visiblement beaucoup amusé à reconstituer cette Afrique de fantaisie. Jouant avec les images comme Raymond ROUSSEL jouait avec les mots, il illustre à la perfection cette "pièce de théâtre" assez déroutante que Raymond ROUSSEL, sur les conseils d'Edmond ROSTAND, avait tirée de son roman. Lors de sa création, la pièce n'aura qu'une quarantaine de représntatuons. La légende veut qu'un soir, en tournée, elle n'attira qu'un seul spectateur, mais que la représentation fut quand même donnée. 

 

Repost 0
Published by PO - dans THEATRE
commenter cet article
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 07:30
RICHELIEU, LE CARDINAL DE VELOURS

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Diffusion :  le jeudi à 20h30 sur TF1, à partir du jeudi 13 octobre 1977

Réalisation de Jean-Pierre DECOURT

Adaptation de Jean-François CHIAPPE, d'après l'ouvrage en 3 volumes RICHELIEU de Philippe ERLANGER (L'Ambitieux, Le Révolutionnaire et Le Dictateur)

Musique de Vladimir COSMA

Titres des épisodes (époques) :

1- L'envol du hobereau (13/10)

2- Un évêque en enfer (20/10)

3- L'amour de la Rochelle (27/10)

4- L'esclandre de la Saint-Martin (03/11)

5- La patrie en danger (10/11)

6- Les caprices de la Providence (17/11)

Distribution :

Pierre VERNIER (Armand du Plessis de Richelieu)

Jean-Pierre BERNARD (Maréchal Concini)

Jacques ROSNY (Louis XIII)

Marie-Christine DEMAREST (Anne d'Autriche)

Odile VERSOIS (Suzanne du Plessis)

Jean LEUVRAIS (Le père Joseph)

Maria WIMMER (Marie de Médicis)

Yves BRAINVILLE (M. Yon)

Georges DESCRIERES (Bellegarde)

Claude GIRAUD (La Valette)

Hans CANINENBERG (Ferdinand II)

Gerd BOCKMANN (Buckingham)

Marco PERRIN (Henri IV)

Anne DELEUZE (Marie-Madeleine)

Jacques BERTHIER (Tréville)

Jean-Paul MOULINOT (le pape Urbain VIII)

Maryvonne SCHILTZ (Leonara Galagaï)

Bernard LAVALETTE (D'Epernon)

Hubert DESCHAMPS (le maréchal de la Force)

André FALCON (Le chancelier de Marillac)

Henri GUEGAN (Lanier)

CLEMENT-THIERRY (le chef d'escadre)

Gabriel CATTAND (Toiras)

René CLERMONT (Desbournais)

Mireille AUDIBERT (la jolie dame de Paris)

et

Roger TRAPP

Pierre REP

Thème : la vie et l'œuvre d'Armand du Plessis de Richelieu, dit le cardinal de Richelieu, du règne d'Henri IV à celui de Louis XIII, une vie pleine de tumultes d'un homme dont la devise était : « J'aime mieux être blâmé pour faire bien qu'aimé pour faire mal. »

Commentaires : ce feuilleton historique très fidèle à la vérité historique, donne une image du cardinal de Richelieu, bien différente de celle popularisée par Alexandre DUMAS dans LES TROIS MOUSQUETAIRES. L'interprétation est sans reproche. Pierre VERNIER qui avait connu la gloire avec ROCAMBOLE a su montrer toutes les ambiguïtés du personnage. Pour une fois, le réalisateur, Jean-Pierre DECOURT, habitué aux grandes fresques historiques (LES EVASIONS CELEBRES, SCHULMEISTER, MICHEL STROGOFF...) a pu disposer de moyens importants : 25 comédiens principaux, 900 figurants, des extérieurs tournés aux châteaux d'Anet, Blois, Amboise, Chenonceau, Ecouen, Maisons-Lafitte et au palais du Luxembourg, des décors somptueux et des costumes magnifiques. On regrettera seulement que le siège de la rochelle ait été tourné dans les prairies parisiennes.

Les ouvrages de Philippe ERLANGER ont été publiés à la Librairie académique Perrin.

Repost 0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 06:17
PARIS-CABOURG

Comédie musicale écrite et réalisée par Anne REVEL

Musique de Frédéric LECOULTRE

Chorégraphies de James SPARROW

Distribution :

Danielle VOLLE (Diane)

Jackie BASEHART (François)

James SPARROW (Stanley)

Anne WARTEL (Charlotte)

Dominique TIRMONT (Léon, le barman)

Thème : en 1925, au Grand Hôtel de Cabourg, François passe deux semaines de vacances avec DIane, sa compagne. Malheureusement, un coup de éléphone le rappelle à Paris. La jeune femme, restée seule à Cabourg, commence à doûter de la fidélité de François. Restée seule au Grand Hôtel, elle a la surprise de rencontrer Stanley, un ancien amant, qui fait office de gigolo...

Commentaires : ponctuée de chansons et de danses, cette comédie musicale est assez joliment comptée. Elle bénéficie du cadre magnifique du Grand Hôtel de Cabourg et d'une distribution plutôt sympathique. Aussi légère qu'une bulle de champagne, elle se laisse voir avec plaisir même si ce triangle amoureux n'a vraiment rien d'original. 

Repost 0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 09:54
LORENZACCIO

Pièce de théâtre 

Diffusion : jeudi 6 octobre 1977, à 20h35, sur ANTENNE 2, en direct de la Comédie-Française

D’après Alfred de MUSSET

Mise en scène de Franco ZEFFIRELLI

Costumes de Marcel ESCOFFIER

Musique de Maurice JARRE

Réalisation de Jean-Paul CARRERE

Distribution :

Francis HUSTER (Lorenzo de Médicis)

Geneviéve CASILE (la marquise Cibo)

Louis SEIGNER (Philippe Strozzi)

Jacques EYSER (Palla Ruccellai)

Michel ETCHEVERRY (le cardinal Cibo)

René CAMOIN (l’orfèvre)

René ARRIEU (Sire Maurice)

François BEAULIEU (Pierre Strozzi)

Jean-Luc BOUTTE (Alexandre de Médicis)

Claude GIRAUD (Scoronconcolo)

Dominique ROZAN (le marchand)

Marco BEHAR (Bindo Altoviti)

Marcel TRISTANI (Venturi)

Jean-Paul MOULINOT (Guicciardini)

Gérard CAILLAUD (Niccoloni)

Jean-François RELI (le marquis Cibo)

Louis ARBESSIER (Roberto Corsini)

Georges AUDOUBERT (Giomo le Hongrois)

Geirges RIQUIER (le cardinal Baccio Valori)

et

Raymond ACQUAVIVA

Philippe RONDEST

Patrice KERBRAT

Gérard GIROUDON

Annie DUCAUX

Catherine SALVIAT

Alberte AVELINE

Denise PEZAN

Yves PIGNOT

Jean-Noël DABRIC

Anne PETIT LAGRANGE

Thème : le duc de Médicis règne en despote sur Florence. Il a pour compagnon de débauché son cousin Lorenzo, surnommé par mépris Lorenzaccio. Mais, en réalité, Lorenzo ne partage les vices du duc que pour trouver le moyen de le supprimer...

Commentaires : cette piéce de théâtre, diffusée en direct depuis la Comédie-Française, a été interrompue, à l’entracte, pour assurer la diffusion du journal télévisé. Elle bénéficie d’une distribution prestigieuse, d’oû émerge Francis HUSTER, parfait pour le rôle de cet homme complexe et pathétique. 

Repost 0
Published by PO - dans THEATRE
commenter cet article
30 septembre 2017 6 30 /09 /septembre /2017 19:30
D'ARTAGNAN AMOUREUX

 

Feuilleton de 5 épisodes de 55 minutes

Diffusion : le vendredi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 30 septembre 1977

Réalisation de Yannick ANDREI

Adaptation et dialogues de Jean-Louis BORY

D'après le roman de Roger NIMIER.

Musique de Jacques LOUSSIER

Combats réglés par Claude CARLIEZ

Distribution :

Nicolas SILBERG (D'Artagnan)

Angelo BARDI (Planchet)

Henri VIRLOJEUX (cardinal de Richelieu)

Bruno GARCIN (Roger de Bussy-Rabutin)

Aniouta FLORENT (Marie de Rabutin-Chantal)

Marie-Georges PASCAL (Julie de Colineau)

Jean PAREDES (Pélisson de Pélissard)

Gabriel CATTAND (Louis XIII)

Franck ESTANGE (La Fon)

Jean MARTINELLI (Urbain VIII)

Pascale ROBERTS (Madeleine)

Jean-François DUHAMEL (Blaise Pascal)

Sergio NICOLAI (Mazarin)

Yves LEFEBVRE (Athos)

Serge MAILLAT (Aramis)

Jacques LE CARPENTIER (Porthos)

Fred PASQUALI (Colineau du Val)

Yvan VARCO (Ménage)

Bernard CHARLAN (La Folène)

Gérard BUHR (La Meilleraye)

Antoine MARIN (le moine)

Alan ADAIR (O'Neill)

Micha BAYARD (Mme du Vallon)

Jean-Marie BERNICAT (La Ferté Senectère)

Vincent GAUTHIER (le duc d'Enghien)

Jean TOSCAN (l'aubergiste d'Arles)

Yves GABRIELLI (le confiseur)

Gérard JOURDE (l'espion)

Aurora MARIS (l'aubergiste italienne)

Antoine FONTAINE (l'officier d'état major)

Patrick BRISSON (le faux marmiton)

Corinne COURSON (Toinon)

Cécile MAGNET (Suzette)

Bernard BOURDEIX (Sévigné)

Maria MERIKO (la duègne)

Jean ROUGEUL (le chirurgien)

Régis BOUQUET (le bûcheron)

Thème : en l’an de grâce 1642, D'Artgnan est chargé par un cardinal de Richelieu mourant d'aller chercher à Rome auprès du Pape un mystérieux traité de paix universelle que doit signer le roi de France. En chemin, D'Artagnan rencontre l'amour en la personne d'une précieuse, une certaine Marie de Rabutin-Chantal, future Madame de Sévigné. Il profite aussi des conseils d'un jeune homme astucieux, qui se nomme Blaise Pascal et se trouve mêlé à un grand nombre de duels et de complots,  jusqu'à la fameuse bataille de Rocroi où Athos, Porthos et Aramis viennent aider leur vieil ami mais D'Artagnan, malgré toutre sa bravoure gasconne, ne pourra empêcher la destruction du traité, raison pour laquelle il n'y a toujours pas de paix universelle en ce pauvre monde...

Commentaires : ce feuilleton de prestige, qui se déroule entre LES TROIS MOUSQUETAIRES et VINGT ANS APRES, soit 15 ans après,  a enchanté les spectateurs par son scénario qui reprend fidèlement l'esprit du roman de Roger NIMIER ainsi que par sa distribution avec Nicolas SILBERG, à la fois plein de fougue et de mélancolie, Angelo BARDI parfait en valet de comédie, Henri VIRLOJEUX savoureux en Richelieu et Jean PAREDES particulièrement étonnant en Pélisson de Pélissart.

A noter que, dans le roman, le traité de paix universelle n'est pas détruit mais repose en Russie sous la glace (voir l'épilogue).

     
Repost 0
25 septembre 2017 1 25 /09 /septembre /2017 06:12
LES HERITIERS

Série de 4 téléfilms de 90 minutes

Diffusion : diffusion irrégulière le samedi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du samedi 24 septembre 1977

1- La fête au village (24/09), scénario, adaptation et dialogues de Fernand PLUOT, réalisation de Roger PIGAUT, musique de Jean MUSY, avec Jean-Claude DAUPHIN (Frédérick Myer), Brigitte ROUAN (Véronique), Michel ROBIN (Dédé), Reine BARTEIVE (Mathilde), Sonia VAREUIL (Danièle), Claude VERNIER (Walter), Roger PIGAUT, Jean-Claude BOUILLAUD, Germaine DELBAT, Jean-Louis FORTUIT, Pierre MONCORBIER, Claude-Emile ROZEN et Patrice VALOTA; 

Théme : prévenu de la mort de son père, grand reporter, Frederick qui vit au Canada, rentre à Paris. Il est accueilli par Walter, l'ami du défunt, qui lui remet les clefs d'un appartement et d'un coffre-fort. A l'intérieur du coffre, il trouve une lettre de son père et une photographie. Celle-ci représente une femme, la tête rasée, qui tient dans ses bras un bébé d'un an. Elle est entourée par deux hommes et a le visage baigné de larmes. Fredereick reconnaît alors sa mère qu'il croyait morte en le mettant au monde. A présent il veut savoir ce qui s'est réellement passé et il décide de mener sa propre enquête. Mais il se heurte à la réticence de son entourage...

2- Adieu l'héritière (22/10), scénario, adaptation et dialogues de Fernand PLUOT, réalisation de Roger PIGAUT, musique de Jean MUSY, avec Paul LE PERSON (Séverin), Patrick BOUCHITEY (Jacques), Joëlle BERNARD (Viola), Yves BUREAU (le notaire), Pierre MONCORBIER (Raymond), Christiane DATNOVSKY (Marielle), René MORARD (Roger), Yaël SALOMON (Stéphanie), Georges NICOLLICI (Amédée), Eugène BERTHIER, Sonia VAREUIL, Dominique BASQUIN, Jeanne HERVIALE, Marielle CROSNIER, Bernard DUMAINE et la collaboration de la troupe et de la ménagerie Daniel NICOLLICI ; 

Thème : pour s'approprier un héritage, Séverin, un paysan rusé s'introduit dans la vie d'un acrobate. Il veut le dissuader d'accepter l'héritage. D'après lui cet héritage serait maudit, tous les membres de la famille s'étant donnés la mort par pendaison...

Commentaires : cette série traite de l'héritage et de ses problèmes. Lorsqu'un être disparaît, l'héritage révèle souvent les secrets les plus intîmes de la vie. En même temps l'héritage peut déclencher des réactions imprévisibles, parfois violentes et dévoiler des conflits jusqu'alors insoupçonnés. L'héritage est un révélateur du véritable caractère des personnes 

Traitant de thèmes très riches, la série, diffusée de manière très irrégulière sur ANTENNE 2, n'a pas rencontré le succès escompté, malgré la qualité des interprètes notamment Jean-Claude DAUPHIN pour le 1er épisode ou encore Paul LE PERSON et Patrick BOUCHITEY, 'étonnant en acrobate, pour le 2ème épisode. 

Repost 0

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.