27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 07:37
HISTOIRES INSOLITES

Collection de 6 téléfilms de 55 minutes

Diffusion : le samedi à 20h30 sur la 1ère chaîne, à partir du samedi 19 octbre 1974

Téléfilms :

1- Monsieur Bébé (19/10), réalisation de Claude CHABROL, adaptation et dialogues de Roger GRENIER, d'après l'oeuvre de Julio CORTOZAR " Bons et loyaux services ", avec Denise GENCE, Daniel OLLIER, François PERROT, Philippine PASCAL, Max DOELNITZ et Jean-Marie BERNICAT. 

Thème : Mme Francinet, une dame de ménage solitaire, se voit demandée de garder des chiens pendant une réception. Elle va alors faire la rencontre de " Monsieur Bébé"...

2- Les gens de l'été (26/10), réalisation de Claude CHABROL, adaptation et dialogues de Roger GRENIER, d'après l'oeuvre de Shirley JACKSON, avec Madeeine OZERAY, François VIBERT, Jean-Paul FRANKEUR, Isabelle GAUTIER, Charles CHARRAS, Serge BENTO, Alain PERON, Margot TROOGER et Dicker AUGUSTIN.

Thème : Robert et Jeannette, un couple de retraités, sont si bien accueillis dans leur lieu de villégiature qu'ils décident de prolonger leur séjour. Mais tant de gentilesse ne cache-t-il pas un piège?

3- Une invitation à la chasse (02/11), réalisation de Claude CHABROL, Adaptation et dialogues de Paul GEGAUFF, avec Jean MARTIN, Jean Jean-Louis MAURY, Margarethe TROTTA, Dominique ZARDI, Henri ATTAL.

Thème : le marquis de la Rocherie est une sorte de comte Zaroff qui s'attaque, comme son illustre devancier, au plus dangereux des gibiers, c'est-à-dire l'homme. Charles, comptable dans un grand garage, est tout heureux d'être invité par le comte, mais il va vite déchanter. 

4- Nul n'est parfait (09/11), réalisation de Claude CHABROL, adaptation et dialogues de Roger GRENIER, d'après l'oeuvre de Georges MANDEL, avec Michel DUCHAUSSOY et Caroline CELLIER.

Thème : PIerre n'a qu'un défaut : il est de si mauvaise humeur à son réveil qu'il tente de tuer son épouse. Tout rentre cependant dans l'ordre dès qu'il avale son café et il redevient un mari modèle. 

5- Un jour comme les autres avec des cacahuètes, réalisation d'Edouard MOLINARO, adaptation et dialogues de Roger GRENIER, avec Jean-Pierre DARRAS, Marie-hélène BREILLAT, Bernard LE COQ. 

(A notre connaissance, cet épisode n'a pas été diffusé).

6- Parcelle brillante (23/11), réalisation de Christian de CHALONGE, adaptation et dialogues de Jean CURTELIN? d'après l'oeuvre de Théodore STURGEON, avec Gert FROEBE et Juliet BERTO.

Thème : Joseph, laveur de trains, muré dans sa solitude, trouve un soir une femme blessée sur le trottoir. Il l'emporte chez lui et la soigne. Mais que va-t-il se passer lorsqu'elle aura recouvré toutes ses forces? 

Commentaires : cette série privilégie l'insolite mais un peu insolite légèrement décalé. Comme l'expliquait Claude CHABROL dans le TELE 7 JOURS n° 756 du 19 octobre 1974 : " Je souhaitais que l'esprit de cette série soit véritablement insolite et non pas fantastiques. Dans ces nouvelles, l'insolite, c'est du quotidien transformable, du réalise décalé, c'est-à-dire que les faits sont ordinaires jusqu'au moment où la situation glisse vers l'insolite".

Comme toute collection les téléfilms sont parfisassez inégaux. Les plus réussis snt sans doute ceux réalisés par Claude CHABROL d'un humour assez grinçant. 

Cela va mettre un peu de poivre dans la soupe du samedi soir!

Claude CHABROL

Partager cet article

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 19:30
SHOW COLUCHE

 

Diffusion : jeudi 22 octobre 1974 à 20h30 sur la 1ère chaîne

Réalisation d'André FLEDERICK

Avec COLUCHE

Et sa bande :

Jacques ROUSSELOT

Xavier THIBAULT

Alain PELLET

Dominique JALLIER

Marie-Claude HERRY

France PELLET

Olaf ESTIENNE

Gérard PREVOST

Sketchs interprétés :

- Le Pont de l’Alma

- Gugusse

 - Je me marre

- La Chanson canadienne

- La Fanfare

 - La Procession

 - Parodie du chanteur de rock

 - Le match de foot

Commentaires : la 1ère chaîne a décidé de consacrer une émission exceptionnelle à COLUCHE qui commence à être bien connu des téléspectateurs, participant à de nombreuses émissions de variétés où il fait toujours sensation.

Il a débuté sa carrière avec Romain BOUTEILLE, en 1968, au CAFE DE LA GARE. Puis il a fondé sa propre troupe : LE VRAI CHIC PARISIEN. Il a fait un passage à l’Olympia, avant d’enchaîner les émissions de radio et de télévision.

Depuis 1974, il se produit au Caf’ Conc’, dans le quartier des Champs-Élysées. C'est là que le show a été spécialement enregistré pour la télévision.

On peut noter que la mode était alors aux troupes de comédiens. Il y avait celle de Romain BOUTEILLE (café de la Gare) dont COLUCHE fit un temps partie. Bientôt viendrait celle du SPLENDID. COLUCHE lui-aussi avait voulu fonder sa propre "bande", mais il s’aperçut bien vite que c’était lui que les spectateurs venaient voir et il s’orienta peu à peu vers le One Man Show.

Partager cet article

21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 18:17
UNE MINUTE POUR LES FEMMES

Diffusion : du lundi au vendredi à 19h17 sur la 1ère chaîne, à partir du lundi 21 octobre 1974 (annonée d'abord le lundi 14 octobre, l'émission n'a débuté que le 21 ctobre à cause des grèves)

Emission d'Eliane VICTOR

Préparée par Martine FELL

Présentation d'Annick BEAUCHAMP

Commentaires : ce rendez-vous quotidien, malgré sa brève durée d'1 minute, permet d'évoquer un certain nombre de questions essentiellement pratiques concernant principalement les femmes comme, par exemple, les visites médicales des femmes enceintes ou encore les droits des grand-mères.

Conçue comme une sorte de " billet du jour", la présentation est assurée par Annick BEAUCHAMP que les téléspectateurs connaissent déjà grâce à sa présentation du jeu REPONSE A TOUT aux côtés de Lucien JEUNESSE. 

Partager cet article

20 octobre 2014 1 20 /10 /octobre /2014 06:11
L'ENFANT ET LA RIVIERE

Dramatique de 60 minutes

Diffusion : mardi 15 octobre à 20h35 sur la 3ème chaîne

Adaptation et dialogues de Jack JAQUINE

D'après le roman d'Henri BOSCO

Réalisation de Marice CHATEAU

Distribution :

Eric BAGNOLI (Pascalet)

Alain ATTAR (Gatzo)

Georges CLAISSE (Bargabot, le braconnier)

Françoise MORHANGE (Tante Martine)

Grigori KNOPP (le père)

Mireille DALEST (la mère)

Véronique PENY (Hyacinthe)

Anita BORGO-VEZZANI (la sorcière)

avec la voix de Jacques DOYEN

" LES MARIONNETTES THEATRALES " de Jacqueline GAILLARD et André VERDUN

et la collaboration de LA COMPAGNIE DES SALINS

Thème : en Camargue, un jeune garçon, le petit Pascalet, qui vit avec ses parents et sa tante, a l'interdiction d'approcher de la rivière. Il n'en faut pas plus pour le faire rêver et l'encourager à braver l'interdit...

Commentaires : il était sans doute difficile d'adapter pour la télévision ce roman d'initiation où un jeune garçon découvre l'amitié et la communion avec la nature et sans doute la dramatique ne parvient pas à retrouer toute la richesse de l'oeuvre. Restent de belles images et une distribution assez homogène. 

La dramatique est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr).

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 05:23
LE DESSOUS DU CIEL

Feuilleton de 24 épisodes de 15 minutes

Dffusion : du lundi au samedi à 19h45 sur la 2ème chaîne, à partir du vendredi 11 octobre 1974

Adaptation et réalisation de Roger GILLIOZ

Dialogues d'Alain QUERCY

D'après le roman de Dominique PIETT

Musique de Thierry FERVAND

Distribution :

Marie-Georges PASCAL (Joëlle Gavernier)

Gérard CHAMBRE (Louis)

Patrick VERDE (Franck, le moniteur)

Rudiger BAHR (Raoul)

Pierre BRICE (Mike)

Franck BAUGIN (Denis)

André CELLIER (Philippe Gavernier)

Maria PERSHY (Eliane)

Claude STRATZ (Julien)

Henri DEUS (Hervé, le frère de Joëlle)

Jean AMOS (Titou)

Gérard CARRAT (Jean-Pierre)

Marie-Eve EDELSTEIN (Lise)

Rose-Marie FENDEL (tante Peggy)

Yves GAILLARD (le mécanicien)

Jacqueline PARENT (Agnès)

et

les parachutistes du Para-club de Savoie et de l'Aéro-club de Sion

Thème : Joëlle Gavernier qui vient d'échouer à son examen de secrétaire, va rejoindre sa mère en Suisse où elle vit divorcée de son père. Elle retrouve un ami d'enfance, Patrick, qui participe à un meeting de parachutisme. Elle se laisse convaincre à son tour de faire du parachutisme et forme bientôt avec Franck et son ami Louis les " Voltigeurs de l'air". Mais, bien vite, elle tombe amoureuse de Mike, leur pilote. Après plusieurs disputes suivies de reconciliations, Joëlle et Mike décident de se marier. Mais, un soir, on apprend que l'avion de Mike a disparu au-dessus des montagnes...

Commentaires : inspirée d'un roman autobiograhique, cette bleuette sentimentale a pour principal intérêt de faire décourir le monde de l'aéronautisme.

Il est à noter qu'alors que le livre s'achevait par la mort du pilote, l'ORTF a exigé que le feuilleton se termine par un happy-end...

Partager cet article

7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 08:41
DISPARITION DE RENE DARY

René DARY s'est éteint ce 7 octobre 1974 à l'âge de 69 ans.

Fils de l'artiste de café-concert Abélard, il débuta sa carrière très tôt au cinéma puisque, suivant son père sur les plateaux du cinéma muet, il fut engagé à l’âge de 3 ans pour jouer, sous le pseudonyme de Clément MARY, le rôle d’un bébé prodige dans une centaine de films entre 1908 et 1914 sous la direction de Louis FEUILLADE dont BEBE AU MAROC, BEBE APACHE, BEBE CHEZ LA VOYANTE, BEBE ADOPTE UN PETIT FRERE, BEBE EN VACANCES, BEBE ET LA GOUVERNANTE, BEBE ANGE GARDIEN, BEBE ET LE FINANCIER, BEBE EST PERPLEXE, BEBE JARDINIER ou encore BEBE FAIT DU SPIRITISME.

René DARY quitta ensuite le cinéma pour apprendre à lire et à écrire.

Parvenu à l'âge adulte, il fut un temps boxeur sous le pseudonyme de KID RENE. Champion de Provence poids plume, il perdit cependant son titre en se cassant la main et abandonna défivinitement le noble art. Il décida alors de revenir à ses premières amours et se tourna de nouveau vers le monde du spectacle.

Il joua d'abord dans l’opérette LES TROIS VALSES avec Yvonne PRINTEMPS et Pierre FRESNAY. Puis il retourna au cinéma et connut le succès avec LE REVOLTE (1938) où il jouait un matelot, LE CARREFOUR DES ENFANTS PERDUS (1943) de Léo JOANNON et surtout TOUCHEZ PAS AU GRISBY (1953) de Jacques BECKER où, dans le rôle de Riton, il donnait une belle réplique à Jean GABIN. Il tourna ensuite dans PECHE DE JEUNESSE (1958), JUSQU'A PLUS SOIF (1962) de Maurice LABRO, LES RISQUES DU METIER (1967) d'André CAYATTE avec Jacques BREL, L’HORIZON (1966) de Jacques ROUFFIO et GOTO, L’ILE DE L’AMOUR (1968) de Walerian BOROWCZYK.

A la télévision, où il vint sur le tard, comme beaucoup d’acteurs de sa génération, René DARY fut remarqué dans le rôle du Capitoul dans L’AFFAIRE CALAS (collection LA CAMERA EXPLORE LE TEMPS). Il joua également dans UN PARI DE MILLIARDAIRE (1963), LA BETE DU GEVAUDAN (Collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, 1967), LA RENCONTRE DE TRIANON (Collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, 1968), le feuilleton POT-BOUILLE (1972) où il interprétait le rôle de Bachelard, UNE AFFAIRE A SUIVRE (1974) et il fut également un remarquable Père GRANDET dans EUGENIE GRANDET (1968). Il joua également dans 2 épisodes des CINQ DERNIERES MINUTES (période Raymond SOUPLEX) : ON A TUE LE MORT (1959) avec Judith MAGRE et LES ENFANTS DU FAUBOURG (1968) avec André VALMY.

Mais il fit surtout merveille dans le rôle du commissaire Ménardier dans le feuilleton BELPHEGOR (1965) où ses scènes avec la grande actrice SYLVIE alias lady Hodwin sont un régal. Il reprit ce même rôle de commissaire dans le feuilleton LES COMPAGNONS DE BAAL (1968).

Partager cet article

6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 06:05
LES FARGEOT

Feuilleton de 49 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi à 20h15 sur la 1ère chaîne, à partir du mardi 8 octobre 1974

Scénario, adaptation et dialogues de Marcel JULLIAN et Charles BAUDINAT

Réalisation de Patrick SAGLIO

Musique de Jean-Pierre MAS

Distribution :

Henri POIRIER (Marcel Fargeot)

Corinne CODERET (Françoise Fargeot)

Germaine DELBAT (Mamie FArgeot)

Edouard NIERMANS (Patrick Fargeot)

Nathalie GUERIN (Martine Fargeot)

Daniel AUTEUIL (Philippe)

Rosine CADORET (Juliette)

Anne KREYS (Annie)

Héléna VOSTOFF (Nicole)

Louis LABADENS (le patron de bistrot)

Patrice DOZIER (Thévenin)

Jean-Louis ALLIBERT (le voisin)

Claudine NAUDON (la postière)

Alan SCOTT (Copper)

et

Maurice RONET (dans son propre rôle)

Thème : le quotidien d'une famille de Français moyen des années 70, Marcel le père, Françoise la mère, leur fils Patrick et leur fille Martine ainsi que la grand-mère qui quitte son village de Provence pour venir s'installer chez ses enfants. Et puis il y a aussi un chien. Au fil des épisodes, nous partageons leurs joies, leurs peines, leurs rires et lurs petits malheurs. Tout commence lorsque les Fargeot viennent s'installer dans leur nouvelle maison en banlieue parisienne...

Commentaires : à l'image de ce couple de Français, tout est moyen dans ce feuilleton : le scénario, les dialogues et la mise en scène.  Il est vrai qu'inspiré par Marcel JULIAN, le feuilleton a été conçu à partir des statistiques de l'INSEE avec incorporation dans chaque épisode d'une séquence tirée de l'actualité, ce qui laissait peu de place à l'imagination. 

Deux éléments toutefois à retenir : la présence inattendue de Maurice RONET et les débuts assez fracassants d'un jeune comédien : Daniel AUTEUIL. 

Partager cet article

5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 19:30
LA MAIN ENCHANTEE

Téléfilm de 90 minutes

Première diffusion : samedi 5 octobre 1974 à 20h30 sur la 1ière chaine de l’ORTF

Réalisation de Michel SUBIELA

Adaptation et dialogues de Michel SUBIELA et Francis LACASSIN, d’après le conte de Gérard de NERVAL

Musique de Wladimir COSMA

Chanson LE BEAU ROBERT, interprétée par Emmanuel NEEL

Duel réglé par Claude CARLIEZ

Distribution :

Pierre MAXENCE (Eustache)

Nathalie JUVET (Javotte)

Alain MOTTET (Maître Chevassut)

Thierry DUFOUR (Joseph)

Roland MONOD (Maître Gonin)

Sarah CHANDLER (la bohémienne)

Serge LHORCA (Goubard)

Robert BORDENAVE (la matamore)

Bernard CHARNACE (le secrétaire)

Rita MAIDEN (la servante)

Didier SAUVEGRAIN (le soldat)

Michel SOUVIS (2ième soldat)

Jean-Guy MOURGUET (le parfumeur)

Jean-François LE BONGOAT (l’aide magicien)

André CASSAN (le bourreau)

Jean CLERC (le capitaine)

Thème : sous le règne de François 1ier, à Lyon, un jeune marchand est engagé malgré lui dans un duel. Comme il est inexpérimenté dans le maniement des armes, il sollicite l’aide d’un magicien qui rend sa main droite invincible. Mais on ne touche pas impunément à la magie noire…

Commentaires : cette adaptation d’un conte de Gérard de NERVAL ouvrait la nouvelle série proposée par Michel SUBIELA : LES CLASSIQUES DE L’ETRANGE qui succédait au TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE et était cette fois consacrée à des œuvres de fiction tirées du domaine fantastique. Il y eut au total 4 téléfilms réalisés pour cette collection. LA MAIN ENCHANTEE est sans doute le plus abouti, avec un beau travail sur la couleur et un scénario très original organisé autour d’un flashback.

La littérature française de l'étrange ne va pas vers l'horreur : elle vise au niveau de la tête, pas de l'estomac!

Michel SUBIELA

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 06:13
LA SONATE A KREUTZER

Dramatique de 60 minutes

Diffusion : prévue initilalement le 18 juin la dramatique n'avait pu être diffusée à cause des grèves. Elle a finalement été programmée le mardi 1er octobre 1974 à 20h40 sur la 3ème chaîne

Adaptation de Jean-Pierre BURGART, d'après l'oeuvre de Léon TOLSTOI

Réalisation de Marcel CRAVENNE

Distribution :

François SIMON (Posdnicher)

Odile VERSOIS (l'épouse)

Hélène VALLIER (la belle-soeur)

Catherine de SEYNES (la dame)

Raymond BAILLET (le contrôleur)

Patrick FONTANAROSA (Troukatchevsky)

Alexandre RIGNAUKT (le marchand)

Ailain BOYER (le vendeur)

Benoit BRIONNE (le voyageur)

Henri de LIVRY (Egor)

Thème : en 1885, dans un wagon de chemin de fer russe en route pour Moscou, quatre voyageurs partagent un compartiment. La conversation s'engage...

Commentaires : s'inspirant assez fidèlement de TOLSTOI, Marcel CRAVENNE livre une oeuvre sombre et inquiétante qui est au fond une critique acerbe du mariage t une remise en cause de toutes les valeurs morales et religieuses. François SIMON, qui est le fils de Michel SIMON,  est parfait dans le rôle du narrateur et parvient à faire saisir toutes les nuances de son personnage.

Pour le plaisir de travailler ensemble, Odile VERSOIS et Hélène VALLIER, qui sont soeurs (les soeurs POLIAKOV), ont accepté deux petits rôles. 

Partager cet article

22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 06:15
MORT AU JURY

Feuilleton de 4 épisods de 25 minutes

Diffusion : programmé en juin 1974 le feuilleton n'avait pu être diffusé à cause des grèves. Il a finalement été diffusé du mardi 24 septembre au vendredi 27 septembre 1974 à 19h40 sur la 3ème chaîne de l'ORTF

Feuilleton de René RENOUVEAU

Musique de Camille SAUVAGE, sur une mélodie de MIREILLE, paroles d'André DELCOMBRE, par les élèves du PETIT CONSERVATOIRE

Réalisation de Jean CABIN-MALEY

Distribution :

Félix MARTEN (Michel Delupas)

Anne GAEL (Paulette)

Tisilla CHILTON (Mlle Muss-Ledran)

REné RALL (le gardien)

Maurice LEBE (le médecin)

Daniel LEGER (le greffier)

Carla CASTILLE (la vendeuse)

Jean SALI (l'employé de l'h^otel)

Jean COSTE (Aurand le libraire)

Lina ROXA (Muguette)

Fred PASQUALI (Lénard)

Valérie MAYSEL (l'infirmière)

Jean-François GARREAUD (l'interne)

Marcel PERES (Dardet le clochard)

Pierre DUNCAN (Naudard)

Anne BERGER (Mme Naudard)

Alexis DUMAY (l'antiquaire)

Muriel MAZIERE (la secrétaire)

Pierre THEBAULT (Mongin)

Johnny WESSELER (Pirenné)

Jacques BERNARD (le commissaire)

Christine COQUELLE (la standardiste)

Guy BONNAFOUX (le pharmacien)

Thème : libéré pour bonne conduite après 20 ans de détention, Michel Delupas, dit le Chirurgien pour avoir tué et dépecé sa femme, a décidé de se venger, en tuant, par ordre alphabétique, les 20 membres du jury qui l'ont condamné. Il commence par Aurand un libraire de Chartres et Dardet, un clochard de Paris sans que la police fasse le lien entre les deux meurtres. 

Commentaires : ce feuilleton policier développe une trame qui rappelle un peu LA MARIEE ETAIT EN NOIR de François TRUFFAUT. D'honnête facture, il parvient à renouveller l'ntérêt mais le format un peu trop court, seulement 4 épisodes de 25 minures, ne permet pas d'explorer plus avant la psychologie des personnages, notamment de l'assassin, et d'aller jusqu'au bout des intentions.

Partager cet article

Présentation

  • : TELE 70
  • TELE 70
  • : Séries et émissions de la télévision française des années 1970
  • Contact

TELE 70-LES LIVRES

     

TELE 72 – LE LIVRE

TELE72.jpg     

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1972.

Découvrez ou redécouvrez : DES CHIFFRES ET DES LETTRES, LA DEMOISELLE D'AVIGNON, LE GRAND ECHIQUIER, MANDRIN, LES JO DE MUNICH, L'HOMME QUI REVIENT DE LOIN, AMICALEMENT VOTRE, RABOLIOT, COLUMBO, LES GENS DE MOGADOR, LES AVENTURES DE PINOCCHIO, LES ROIS MAUDITS, LES THIBAULT, LE LANCEMENT DE LA TROISIEME CHAINE...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 179 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien : link

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). link

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1971

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher