13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 05:58
PAYS

Dramatique de 90 minutes

Diffusion : lundi 14 avril 1975 à 20h35, sur ANTENNE 2

Textes et réalisation de J. KRIER

Distribution :

Paul FRANKEUR (Evariste)

Florence HAGUENAUER (Marianne)

Evelyne ISTRIA (Julia)

Michel ROBIN (Henri)

François PASCAL (Jean)

Jeanne HERVIALE (Louisa)

Jean RAMILLON (Bonaventure)

Sophie CHEMINEAU (P(tite Louisa)

Christian DRILLAUD (Evariste II)

Stéphane FEY (le comte Alexis)

Sylvie HERBERT (Modeste)

Etienne BIERRY (Cnstant)

Anne-Marie BACQUIER (Colette)

Georges SER (Edmond)

André JULIEN (Gaston)

François-Louis FILLY (Maurice)

Patrice VALOTA (Pierre)

Etienne DIRAND (le docteur) 

Thème : de 1904 à nos jours, la vie paysanne évoquée à travers les souvenirs d'un vieux paysan et d'une jeune institutrice de retour au pays. La condition paysanne est évoquée ous ses trois formes traditionnelles : métayage, fermage et propriété ainsi que l'évolution du milieu avec l'exode des jeunes générations et le développement inquiétant du crédit. 

Commentaires : cette oeuvre inclassable est à la limite du documentaire. J. KRIER a en effet interviewé une vingtaine de familles d'agriculteurs de l'Allier et de la Saône-et-Loire et il en tiré cette chronique villageoise. L'ensemble est assez bavard et parfois un peu décousu. Heureusement les comédiens arrivent à restituer toute l'humanité de leurs personnages, en particulier Michel ROBIN et surtout Paul FRANKEUR dont c'est le dernier rôle. Le téléfilm s'achève par la mort d'Evariste, le personnage interprété par Paul FRANKEUR, terrassé par une crise cardiaque foudroyante. Quelques mois plus tard, la réalité rejoignait la fiction, et Paul FRANKEUR disparaissait de la même manière...

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 06:03
L'ILE AUX CHEVRES

Téléfilm de 100 minutes

Réalisation de Pierre BADEL

D'après la pièce d'Ugo BETTI

Musique d'Alain GORAGUER

Distribution:

Maria CASARES (Agata)

Geneviève FONTANEL (Pia)

Hélène CALZARELLI (Sylvia)

André OMANSKY (Angelo)

Albert MICHEL (Edoardo)

Thème : en 1946, dans le Sud de l'Italie, trois femmes d'une même famille, qui vivent isolées en montagne se disputent les faveurs d'un homme, une sorte de vagabond venu d'ailleurs mais qui en réalité a connu en Afrique le mari décédé de l'une d'entre elles. Elles sont attirées par lui tout en le détestant parce qu'il les rend jalouses. 

Commentaires : librement inspirée d'Ugo BETTI, magistrat italien mais aussi auteur de théâtre, parfois comparé à PIRANDELLO, cette dramatique vaut par l'interprétation magistrale des 3 actrices, notamment Maria CASARES, ainsi que par la performance d'acteur d'André OUMANSKY. Les paysages sont magnifiques mais certains critiques ont trouvé que la beauté de ces paysages nuisait à l'intensité de ce huis-clos.

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
31 mars 2015 2 31 /03 /mars /2015 19:35
LE PERIL BLEU

Téléfilm de 85 minutes

Première diffusion : lundi 31 mars 1975 à 20h35 sur TF1

Réalisation de Jean-Christophe AVERTY

Adaptation et dialogues de Claude VEILLOT, d’après le roman de Maurice RENARD

Effets spéciaux de Max DEBRENNE

Distribution :

Jean-Roger CAUSSIMON (le professeur Le Tellier)

Bernard VALDENEIGE (Robert Collin)

Michel MODO (Tiburce)

Eric COLIN (Maxime Le Tellier)

France DOUGNAC (Marie-Thérèse Le Tellier)

Yvonne CLECH (Mme Le Tellier)

Nicole NORDEN (Fabienne d’Avière)

Guy GROSSO (brigadier Carcasseau)

Bernard CARRA (Ulysse Poupard)

Pierre MIRAT (gendarme Roussel)

FRANSINED (Doyen Chaudemade)

Marie-Véronique MAURIN (Césarine)

Mado MAURIN (Mme Jeantaz)

Maurice TRAVAIL (le ministre)

Annette POIVRE (Sandrine)

Jean-Jacques STEEN (Jeantaz)

Paul BISCIGLIA (l’amiral)

Michel DUPLEIX (le général)

Raymonde VATTIER (Mme Arquedouve)

Thème : en 1914, dans le Bugey, les choses et les gens disparaissent, happés par une force invisible. En tentant de percer ce mystère, trois savants vont être confrontés à une race extra-terrestre, les « Sarvants » qui vont s’avérer pacifiques. Une révélation va cependant intervenir peu avant l’annonce du premier conflit mondial…

Commentaires : cette histoire de science-fiction inspirée du roman de Maurice RENARD à qui on doit également LES MAINS D’ORLAC et dont le cinéma tira plusieurs films, permet à Jean-Christophe AVERTY de donner libre cours à sa fantaisie et de multiplier tant les trucages vidéo que les incrustations visuelles, donnant à cette œuvre un côté bande dessinée assez réjouissant. Les acteurs sont tous convaincants, notamment Jean-Roger CAUSSIMON qui livre là une de ses compositions dont il a le secret. 

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 06:52
LE PELERINAGE

Feuilleton de 24 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au samedi à 19h45 sur TF1, à partir du samedi 5 avril 1975. Initialement prévu le vendredi 4 avril, le premier épisode n'avait pu être diffusé en raison de l'allocation télévisée du président de la République

Adaptation et dialogues de Victor HARTER, d'après son roman LA CHOUCROUTE AU SANG

Réalisation d'Henri COLPI

Distribution :

Jean-Claude BOUILLON (Raymond Colbi)

Marion LORAN (Simone Keller)

Fernand FABRE (Burckhardt père)

Dinah FAUST (Jeanne Burckhardt)

François PATRICE (André Burckhardt)

Max AMYL (Bonnefoi)

Jacques MARIN (Kuirin)

Jean-Claude BERCQ (Christiani)

Raymond BAILLET (le notaire)

Yvette BURCKEL (la religieuse)

Pierre-Jacques MONCORBIER (le curé)

Pierre TISSOT (Fritsch)

Claude CARVIN (Noël Falatuta)

Marianne RUDLOFF (la grande Schlumberger)

Marcel SPEGT (Metzger)

Denise LAMY (la petite Schlumberger)

André POMARAT (Boehm)

Christine CHARREL (la serveuse)

Gaston GOETZ (le bedeau)

Félicie HAUESSER (Gretl)

Gérard BUHR (le commissaire Vogel)

Robert FUGER (Lutz)

Eddy RASIMI (Dietrich)

Raymond VOGEL (l'évêque)

et

Elizabeth TEISSIER (Sonia Weiss)

Thème : par un enchaînement de circonstances, un homme qui revient dans sa ville natale, en Alsace, après une très longue absence, est amené à lutter contre une puissante famille, les Burckhardt, riches marchands de bois qui contrôlent la région et qui ont provoqué la ruine de ses parents. 

Commentaires : quoique de facture policière, ce feuilleton est en réalité l'étude d'un milieu assez méconnu, celui des marchands de bois alsaciens. D'ailleurs le feuilleton a été tourné entièrement à Obernai, petite ville située à 25 km de Strasbourg, au pied des Vosges. De nombreux comédiens alsaciens ont participé au tournage.

Jean-Claude BOUILLON, juste avant d'incarner le cmmissaire Valentin des célèbres BRIGADES DU TIGRE, campe ici un personnage complexe et intrigant. A noter la participation d'Elizabeth TEISSIER dans un petit rôle.

 

 

Partager cet article

23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 07:07
YVES MOUROUSI, UN NOUVEAU STYLE A L'INFORMATION

On n'est plus au temps où le présentateur du journal télévisé se contentait d'annoner, d'une voix monocorde, le bulletin préparé par les services du Ministère de l'information. Yves MOUROUSI qui présente depuis le début d'année le journal de TF1 tous les jours à 13h a d'abord surpris et peut-être même choqué le téléspectateur en commençant son journal par le très célèbre " Bonjour" qui s'inscruste dans le générique. Mais son style a été de plus en plus apprécié lorsque les téléspectateurs ont découvert, sous une apparente désinvolture, l'étoffe d'un professionnel qui n'hésite pas, par exemple, à prendre des leçons d'équitation avant de commenter un concours hippique. Avec lui l'information n'est jamais terne mais mise en perspective. Il n'est pas insolent lorsqu'il interroge une personnalité du monde du spectacle ou de la politique, il est simplement direct. Surtout Yves MOUROUSI a su dépoussiérer l'information à la télévision en la sortant du carcan des studios. Il multiplie les directs. Ainsi Georges MARCHAIS étant convalescent ne peut se déplacer à Paris, qu'à cela ne tienne il déplace le journal télévisé à Nice. Une autre fois il s'installe au siège du Parti socialiste et laisse une large place à son Premier secrétaire, François MITTERRAND. Il se rend à Matignon pour interroger le Premier ministre Jacques CHIRAC. Il rencontre DALI chez lui ou encore installe les caméras à Lausanne pour rencontrer Georges SIMENON. Sa liberté de ton commence peu à peu à agacer dans les allées du pouvoir, mais sa popularité croissante le rend désormais intouchable. Dés lors, ne se pose plus qu'une seule question : jusqu'où ira-t-il?

Partager cet article

16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 06:53
LE CARDINAL DE RETZ

Téléflm de 85 minutes

Diffusion : jeudi 13 mars 1975 à 20h35 sur ANTENNE 2 

Adaptation de Bernard DA COSTA

Téalisation de Bernard d'ABRIGEON

Illustration musicale de Colette ROGER

Distribution :

Jean-Paul ZEHNACKER (le cardinal de Retz)

Rosy VARTE (Anne d'Autriche)

Alain MOTTET (Mazarin)

Julia DANCOURT (Mme de Chevreuse)

Nicole DUBOIS (Mlle de Chevreuse)

Maurice NASIL (le duc d'Orléans)

Gérald DENIZOT (Joly)

Janine SOUCHON (Mme de Carignan)

Alexandre RIGNAULT (Broussel)

Georges de BOURGES (La Rochefoucault)

Jean-Pierre SENTIER (Laporte)

Danielle PALMERO (Mme de Cossé-Brissac)

Brigitte ROUHAN (Mme de Pommereu)

Olivier LEFORT (Louis XIV enfant)

Pierre HENTZ (le prince de Conti)

Monique MAUCLAIR (la Grande Mademoiselle)

Anne KASATZKER (Mme de Montbazon)

Christian BALTAUSS (Villequier)

Stéphane BOUY (le Grand Condé)

Daniel MESGUICH (Louis XIV)

Guy ANTONI (l'huissier)

Yvon COUSQUER (un laqais)

Amed KASSEM (un laquais)

Thème : de 1635 à 1650, quelques épisodes de la vie de Paul de Gondi, futur cardinal de Retz. 

Commntaires : cette évocation historique, parfois assez fantaisiste, insiste beaucoup sur les secrets d'alcove du personnage, le cardinal ne quittant pratiquement jamais son lit, où il est toujours en bonne compagnie. On hésite entre le drame et la comédie, et ona arfois l'impression d'être plus proche des ZHEUREUX ROIS HENRI de ROGER-PIERRE et Jean-Marc THIBAUT que des ROIS MAUDITS. 

Jean-Paul ZEHNACKER est excellent dans le rôle du cardnal même si le personnage apparaît souvent un peu veule. A noter la présence de Suzy VARTE en Anne d'Autriche qui fait de cette dernière une sorte de midinette entichée de Mazarin. 

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 07:05
PLUS AMER QUE LA MORT

Téléfilm de 95 minutes

Diffusion : mercredi 12 mars 1975 à 20h30 sur TF1

Adaptation et réalisation de Michel WYN

F'après le roman de Fred KASSAK

Dialogues de Fred KASSAK et Michel WYN

Musique de Georges DELERUE

Dustribution :

José-Maria FLOTATS (Pierre Quadrel)

Geneviève FONTANEL (Marie-Thérèse)

Francine BERGE (Simone Fargeau)

Nicole VASSEL (Monique)

Jacqueline LAURENT (Nelly)

Tsilla CHELTON (Mme Dejean)

Michel PEYRELON (inspecteur Sommet)

Luce GARCIA-VILLE (doctoresse)

Roland BERTIN (le policier)

Denise PERRON (Mme Lennard)

Jacques RISPAL (M. Lennard

Thème : pour hériter d'une immense fortune, Pierre, un homme jeune et séduisant, décide de commettre un crime. Mais rien ne va se passer comme il l'avait prévu...

Commentaires : après un démarrage un peu lent, ce téléfilm policier, de facture classique, bénéficie d'un bon suspense qui tient le téléspectateur en haleine jusq'au bout. Bien loin de LA DEMOISELLE D'AVIGNON, Michel WYN, le réalisateur, s'est laissé gagner par la noirceur de l'histoire. En ce qui concerne l'interprétation, ce sont surtout les deux interprètes féminines, Geneviève FONTANEL et Francine BERGE, qui tirent leur épingle du jeu, incarnant deux sortes de mantes religieuses assez effrayantes qui ne font qu'une bouchée du pauvre héros, play-boy un peu lâche. Une mention particulière à Michel PEYRELON, parfait dans le rôle du policier fatigué et revenu de tout, une sorte de COLUMBO à la française. 

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 06:39
ADIEU, AMEDEE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : lundi 3 mars 1975, à 20h35, sur ANTENNE 2

Scénario de Jack JAQUINE

Réalisation de Jean-Paul CARRERE

Distribution :

Fernand SARDOU (Amédée)

RELLYS (Lazare)

Jackie ROLLIN (la femme d'Amédée)

Germaine DELBAT (la femme de Lazare)

Guy GROSSO (le docteur)

Daniel AUTEUIl (Pascal)

Patricia CALAS (Josette)

ROGERS (TITIN)

et

Max AMYL

Véronique JOLIVANT

Dominique ZARDI

Thème : suite à une partie de pétanque, Amédée et Lazare, deux amis depuis toujours, sont devenus des ennemis irreconcilables. Parviendront-ils à se réconcilier d'autant que Lazare est au plus mal? Amédée se rend à son chevet, mais Lazare guérit. C'est au tour d'Amédée de tomber malade...

Commentaires : cette pochade provençale qui lorgne du côté de Marcel PAGNOL permet de retrouver Fernand SARDOU, trop rare à la télévision, son épouse Jackie et son vieux complice RELLYS. Quant à Daniel AUTEUIL, il était loin d'en avoir fini avec la Provence...

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 07:07
L'AGE EN FLEUR

Feuilleton de 32 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au samedi à 19h45 sur ANTENNE 2, à partir du mercredi 26 février 1975

Scénario et dialogues d'Odette JOYEUX et Philippe AGOSTINI

Réalisation de Philippe AGOSTINI

Musique de Jean BERIAC et Guy BOULANGER

Les 32 épisodes se décompensent en 4 parties de 8 épisodes :

- Les premiers pas

- La fiancée improvisée

- L'infraction

- Le grand jour

Distribution :

Marcelline COLLARD (Marie)

Manuel BONNET (Serge)

Blanche RAYNE (Géraldine)

Sylviane BAYARD (Florentine)

Sonia SCHOONEJANS (Sarah)

Jean-Louis MANCEAU (Michel)

Brigitte ROSSBAUDT (Florence)

Odette JOYEUX (la marquise)

André LUGUET (le marquis)

Henri GUISOL (Legris)

Zita Gordon GIEGULD (Mrs Smith)

Claude BLAYA (Catherine)

Rosella HIGTHTOWER (Madame)

Colette MAREUIL (Dominiqe)

Paul CHEVALIER (l'automobiliste)

Albert CADECASE (le camionneur)

Jean LEMAITRE (Nazaire)

André NORTON (le bijoutier)

John LOODMER (M. Smith)

Floris ALEXANDER (le spectre)

Michel GARNIER (un gangster)

Robert ROSSI (un gangster)

Jean-Pierre LORRAIN (le commissaire)

Jean MERSANT (l'inspecteur)

Stanislas CHOKO (le photographe)

Lise ROY (la commandante)

Jean-Jacques DELOBO (le commandant)

Claude ROSSIGNL (le prêtre)

Suzy SAND (Mme Victoire)

Willy SINGER (le docteur)

Vérnique BOISSONET (la récitante)

et

la participation de Lynn MACMURRAY

Thème : à 18 ans, Marie est l'une des plus brillantes éèves du centre internaional de danse. Elle est choisie par un grand chorégraphe pour tenir le premier rôle dans un ballet qu'il veut créer pour l'Opéra de Monte-Carlo. Marie va tomber sous le charme du chorégraphe, ce qui va irriter Serge, son fincé, ainsi que ses partenaires de danse. Mais les choses ne vont pas se passer cmme prévu...

Commentaires : après L'AGE HEUREUX et LE TRESOR DES HOLLANDAIS, Odette JOYEUX propose un nouveau feuilleton qui se déroule dans le monde de la danse. Sans être réellement une suite de L'AGE HEUREUX (on ne retrouve pas le personnage de Delphine mais Marcelline COLLARD interprétait déjà un petit rat dans L'AGE HEUREUX), le feuilleton retrouve les petites danseuses dix ans après et montre l'évolution de leur carrière ainsi que leurs premiers émois amoureux.

Toutefois le découpage en 4 histoires parfois très disparates (Marie remplace une fiancée dans LA FINANCEE IMOPROVISEE ou est mêlée à un accident dans L'INFRACTION) fait que l'ensemble est un peu chaotique et que l'on s'éloigne trop souvent du coeur du sujet : l'étude du monde de la danse.

Partager cet article

16 février 2015 1 16 /02 /février /2015 07:17
AURORE ET VICTORIEN

Feuilleton de 20 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi à vendredi à 19h45 sur TF1, à partir du lundi 19 février 1975

Adaptation et dialogues de Maurice TOESCA

Réalisation de Jean-Paul CARRERE

Distribution :

Véronique JANNOT (Aurore)

Jacques BURON (Victorien)

Chantal NOBEL (Agnès)

Yves VINCENT (le comte)

Simone RENANT (la comtesse)

Yvonne CLECH (Vernoujac)

Nicolas VOGEL (Coufour)

Alain NOBIS (le père Cortat)

Jean-Claude REGNIER (Lespinasse)

Louis LYONNET (Monseigneur de Saint-Flour)

Suzy GRAVELAT (Marthe)

Robert BREMANT (François)

Jean FRANVAL (Nicolas)

Monique NEVERS (Simone Biron)

Marie-Hélène GERY (Isabelle Buron)

Lina ROXA (Germaine)

Jeanine REGARD (Louise)

Marcel ROUZE (Ramadier)

Franck OLIVIER (Clément)

Louis BUGETTE (Emile)

Serge MAILLAT (Gustave)

Denis SAVIGNAT (Gaétan de Rocamadour)

Jeanine SOUCHON (Maria)

Isabel AMATO (Elise)

Martine FERRIERE (la mère de Victorien)

Thème : une quinzaine d'années avant la Révolution, les amours d'Aurore, une jeune aristocrate, fille cadette du comte de Requistat, et Victorien, un beau paysan, régisseur du château et tueur de loups à l'occasion, sont contrariées par les exigences des traditions familiales. On écarte Victorien en l'envoyant avec Lafayette aux Amériques tandis que l'on présente des jeunes gens à Aurore. Victorien se couvre de gloire en Amérique et finit par revenir à Requistat...

Commentares : après LE JEUNE FABRE et PAUL ET VIRGINIE, Véronique JANNOT, alors âgée de 17 ans, revient dans un feuilleton grand public pour le plus grand plaisir des téléspectateurs.Tournée au coeur du périgord, cette oeuvre intimiste a pour principal inérêt de décrire la vie qutidienne dans les dernières années de l'Ancien régime.

Le feuilleton est disponible la collection " Mémoire de la télévision " (Koba films) ainsi que sur le site de l'INA en téléchargement.

Partager cet article

Présentation

  • : TELE 70
  • TELE 70
  • : Séries et émissions de la télévision française des années 1970
  • Contact

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 73 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1973.

Découvrez ou redécouvrez : LE JEUNE FABRE, JOSEPH BALSAMO, LE TOUR DE FRANCE 1973, LE FESTIVAL DE CANNES 1973, LA PORTEUSE DE PAIN, LES MOHICANS DE PARIS, LA UNE EST A VOUS, L'ILE MYSTERIEUSE, LE TEMPS DE VIVRE, LE TEMPS D'AIMER, GRAINE D'ORTIE et bien d'autres séries et émissions...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 200 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lienhttp://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-73/paperback/product-22017976.html

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). link

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1972

Celui consacré à l'année 1971

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher