8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 07:13
ALORS RACONTE

Emission de 15 minutes de Georges FOLGOAS et François BIRON

Diffusion : du lundi au vendredi à 19h45, sur TF1, à partir du lundi 2 février 1976

Réalisation de Georges FOLGOAS

Générique à partir de la chanson de Gilbert BECAUD

Commentaires : pour concurrencer l'émission de Gérard MAJAX Y A UN TRUC qui rencontre un grand succès sur ANTENNE 2, la 1ère chaîne décide d'abandonner le traditionnel feuilleton quotidien pour une émission de chansonniers qui racontent quelques bonnes blagues et présentent des sketchs.

L'équipe change chaque semaine et comprend : un invité d'honneur, un présentateur et divers invités. Les téléspectateurs sont aussi incités à faire parvenir leurs histoires. Mais le magazine TELE 7 JOURS a rapporté qu'un grand nombre d'histoires ne pouvaient être utilisées parce que trop grivoises. A chaque émission, un sketch est interprété par des comédiens. Enfin l'invité d'honneur propose une énigme, jeu ou charade dont il donne la résolution le lendemain.  

Pour la 1ère semaine d'émission, Gilbert BECAUD est l'invité d'honneur, Roger CAREL assure la présentation, et les autres invités sont Jean AMADOU, Pierre-Jean VAILLARD et Maurice HORGUES. 

Par la suite, on aura parmi les habitués : Jean-Marie PROSLIER, Jean PAREDES, Maurice BAQUET, Christian MARIN, Alex METAYER, Robert ROCCA, Bernard HALLER, Jean VALTON, Jean RIGAUD, Jean RAYMOND, Laurence BADIE, Robert CASTEL, JEAN-CHARLES, Francis LAX, Anne-Marie CARRIERE, Michel MULLER, Arlette DIDIER, Jacques BALUTIN, Maurice BIRAUD, Jean-Louis BLEZE, ROGER-PIERRE, et le tout jeune Yves LECOQ.

Il est à noter qu'un livre a regroupé les meilleures histoires de l'émission (paru chez Menges, 1976). Il y eut également un 33 tours (RCA, 1976). 

 

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 07:51
JO d'HIVER INNSBRUCK 1976

Après de nombreuses péripéties qui ont fait craindre un moment l'annulation des jeux (la ville américaine de Denver avait été choisie, avant de devoir renoncer), les jeux olympiques d'hiver 1976 se déroulent à Innsbruck en Autriche du 4 au 15 février.

Les épreuves sont largement retransmises par la télévision.

Sur TF1, où la championne Annie FAMOSE est consultante, tout démarre le mercredi 4 février avec la retransmission de la cérémonie d'ouverture à 14h25, interrompant LES VISITEURS DU MERCREDI, sur des commentaires de Georges de CAUNES, Christian QUIDEL, Daniel PAUTRAT, Alain ESCOUBE et Annie FAMOSE. Les autres jours, les épreuves sont retransmises en direct avec des résumés filmés en 2ème partie de soirée aux alentours de 21h30, 22H30. La cérémonie de clôture est diffusée en direct le dimanche 15 février à 20H00, le journal étant avancé à 19h45.

Sur ANTENNE 2, la consultante est Marielle GOITSCHEL. La cérémonie d'ouverture n'est pas retransmise. Mais les épreuves sont également diffusées en direct, sur des commentaires de Bernard CHAPATTE, Jean-Michel LEULLIOT, Thierry ROLAND et Bernard PERE. Un des grands moments des jeux est les épreuves de patinage artistique commentées par Léon ZITRONE qui est un spectacle à lui tout seul. 

Quant à FR3, la chaîne a fait carrément l'impasse sur les JO, à l'exception de brefs échos dans les journaux télévisés. 

Sur le plan sportif, le bilan est maigre pour la France qui n'obtient qu'une seule médaille, la médaille de bronze de Danièle DEBERNARD en Géant. L'autrichien Franz KLAMMER (vainqueur de la descente hommes) et l'ouest allemande Rosi MITTERMAIER (deux médailles d'or et une d'argent) sont les grands triomphateurs des jeux. Mais, au tableau des médailles, la 1ère place est obtenue par l'URSS avec 27 médailles dont 13 en or, devant la RDA (Allemagne de l'Est) et les USA. 

Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
31 janvier 2016 7 31 /01 /janvier /2016 20:22
Fernand SARDOU à l'émission MIDI PREMIERE quelques heures avant sa mort

Fernand SARDOU à l'émission MIDI PREMIERE quelques heures avant sa mort

La mort a surpris Fernand SARDOU, ce dernier samedi de janvier 1976 à Toulon, dans les coulisses du théâtre municipal. Terrassé par une crise cardiaque, il avait quelques heures auparavant participé à l'émission MIDI PREMIERE animée par Danièle GILBERT à Mougins. Il était très aimé des téléspectateurs grâce à sa gouaille méridionale.

Fils du comique troupier Valentin SARDOU qui se produisait à la Belle Epoque, notamment avec Félix MAYOL, il a tourné au cinéma avec les plus grands dont Marcel PAGNOL (MANON DES SOURCES, LES LETTRES DE MON MOULIN), mais aussi Jean DREVILLE (LES CADETS DE L'OCEAN), Richard POTTIER (MEURTRES), Henri VERNEUIL (LA TABLE AUX CREVES), Jean-Pierre MELVILLE (QUAND TU LIRAS CETTE LETTRE), Jules DASSIN (DU RIFIFI CHEZ LES HOMMES), Henri-Georges CLOUZOT (LES ESPIONS), ou encore Jean RENOIR (LE DEJEUNER SUR L'HERBE). Il fait aussi une apparition remrquée dans LE GENDARME DE SAINT TROPEZ.

ll a beaucoup joué au théâtre, notamment la pièce MARIUS de Marcel PAGNOL et surtout dans les opérettes où il faisait merveille.(MEDITERRANEE, MARIA FLORA, CRISTOBAL LE MAGNIFIQUE).

A la télévision, il a tourné dans LES CINQ DERNIERES MINUTES (épisode UN POING FINAL), les feuilletons LE TRAIN BLEU S'ARRETE 13 FOIS et COMMENT NE PAS EPOUSER UN MILLIARDAIRE, et le téléfilm L'HOMME AUX CHEVEUX GRIS.

Chanteur il connut un grand succès avec la chanson Aujourd'hui peut-être.

Mais la saga des SARDOU n'est pas achevée. Son épouse Jackie continue sa tournée théâtrale avec la pièce Konck. Son fils Michel poursuit ses galas. Plus tard viendront ses petit-enfants, le romancier Romain SARDOU et le comédien Davy SARDOU. 

 

Les Sardou, il y en a toujours eu sur les planches. Et il y en aura toujours. La dynastie est assurée au moins pour une génération. Ce n'est pas comme pour Napoléon Le " povre ", il n'y a personne pour le représenter...

Fernand SARDOU

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 07:15
GRAND-PERE VIKING

Feuilleton de 6 épisods de 45 minutes

Diffusion : le samedi à 21h30 sur TF1, à partir du 24 janvier 1976 (après l'émission NUMERO UN de Maritie et Gilbert CARPENTIER)

Scénario de Charles-Jean BONNARDOT et Henri LAMBERT

Réaliation de Claude-Jean BONNARDOT

Musique de François RAUBER

Distribution :

Eric LABOREY (Guillaume adulte)

François CALVET (Guillaume à six ans)

Stéphane BIERRY (Guillaume à 12 ans)

Etienne BIERRY (grand-père viking)

Marie DEA (Sophie)

Henri LAMBERT (Zita)

André LACOMBE (le Mexicain)

Anne AOR (Hélène)

Jean-Marie BERNICAT (Pierre)

Jean-Louis ALLIBERT (le notaire)

Antoine MOSIN (Octave)

Yves PENEAU (le curé)

André PHILIP (le maire)

Christian PEYTHIEU (l'habitant)

Yvon SARRAY (Antoine)

Arlette CHOURAQUI (la secrétaire du médecin

Marc LAMOLE (un employé de la mairie

et

le concours des habitants de BREHAL (Manche)

Thème : Guillaume Pudepièce qui est enseigne de vaisseau et s'apprête à embarquer sur la Jeanne d'Arc, se remémore ses souvenirs d'enfance avec son grand-père porté disparu en mer alors que lui-même avait une douzaine d'années. Avant de s'embarquer, il décide de retourner à Bréhal, en Normandie, au pays de son enfance. Son grand-père, ferronnier de son état, était surtout un homme de mer, fier et ombrageux, dont les seuls amis étaient Zita, un ancien acrobate de cirque, et un personnage pittoresque surnommé le Mexicain, deux marginaux qui vivaient dans une cabane dans les dunes en bordure de mer. Il faisait tout pour rendre merveilleux les séjours de son petit-fils pour le détourner de la vie à Paris. 

Commentaires : ce feuilleton sensible et plein de charme qui s'attache aux rapports d'un grand-père avec son petit-fils, manque toutefois un peu de rythme et de péripéties. Heuresement l'interprétation d'Etienne BIERRY, Marie DEA, André LACOMBE et Henri LAMBERT permet de sauver l'ensemble. 

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 07:51
OPERATION CONCORDE

Le premier vol commercial du Concorde Paris-Dakar-Rio donne lieu à un grand nombre d'émissions spéciales en ces premiers jours de l'année à la télévision.

Le mercredi 14 janvier 1976, à 20h30, sur ANTENNE 2, dans la collection C'EST-A-DIRE dirigée par Georges LEROY, est diffusée une émission OPERATION CONCORDE qui rend hommage à tous ceux qui ont permis à cet avion supersonique de voir le jour ainsi qu'aux pionniers de l'aéropostale. La première partie de l'émission comporte quatre interviews recueillies à Rio de Janeiro par Claude MOSSE : Jean-René LEFEBVRE qui sauva en 1930 GUILLAUMET dans la cordillère des Andes, Léon ANTOINE commandant de l'aéropostale, le commandant DABRY qui, avec MERMOZ, traversa le premier l'Atlantique Sud en 1934 et Jean-Gérard FLEURY, jounaliste et pionnier de l'aéronautique. La seconde partie est consacrée à un débat économique et politique sur le Concorde avec notamment la participation de M. CAVAILLE, ministre des transports, Jacques MITTERRAND, directeur de la SNIAS, M. GIRAUDET, PDG d'AIR-FRANCE et Mme Consuelo de SAINT-EXUPERY, la veuve du célèbre écrivain. 

Le jour du premier vol, le mercredi 21 janvier 1976, l'avion supersonique s'envole de Paris à 11h45. Un autre vol est programmé de Londres le même jour puisqu'il s'agit d'un avion franco-britannique. On assiste au décollage des 2 concordes, l'écran de télévision étant coupé en deux. Le flash est présenté sur TF1 par Yves MOUROUSI qui monte à bord de l'appareil pour faire vivre l'événement aux téléspectateurs. 

LES VISITEURS DU MERCREDI sont ensuite interrompus à 15h30 lorsque le Concorde se pose à Dakar.

A 19h25 les programmes sont de nouveau nterrompus pour l'arrivée en direct à Rio de Janeiro.

Enfin, à 22h00, toujours sur TF1 est diffusé un résumé filmé de la journée. 

Comme on le sait le CONCORDE va se heurter très vite à l'opposition sournoise des Etats-Unis qui ne supportaient pas l'avancée technologique des Européens et utilisèrent toutes les arguties, notamment des raisons environnementales, pour freiner la commercialisation de l'avion. Il faudra attendre novembre 1977 pour que, suite à d'importantes pressions diplomatiques, cet avion de légende puisse enfin atterrir à New York...

18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 07:32
C'EST DIMANCHE DE GUY LUX

Série démissions de 12 heures

Produite par Guy LUX, Luce PERROT et Jacqueline DUFOREST (par la suite Claude SAVARIT)

Réalisation de François CHATEL

Présentation de Jean-Pierre FOUCAULT et Sophie DAREL

Commentaires : pour concurrencer TF1 et ses émissions phares du dimanche comme LE PETIT RAPPORTEUR de Jacques MARTIN ou encore LES RENDEZ-VOUS DU DIMANCHE de Michel DRUCKER, ANTENNE 2 décide de confier tous les programmes du dimanche à Guy LUX, soit près de 12 heures d'antenne. Guy LUX est donc chargé en tant que producteur des samedis après midis de TF1 avec LA UNE EST A VOUS et de la journée du dimanche sur ANTENNE 2 avec cette nouvelle émission. Un cumul qui fait grincer quelques dents... 

Présentée par le tout jeune et un peu intimidé Jean-Pierre FOUCAULT assisté de Sophe DAREL, C'EST DIMANCHE dont la 1ère a lieu le dimanche 11 janvier 1976, débute à 12h00 et comprend plusieurs rubriques fixes, aternant avec des variétés et des sketchs de chansonniers (SIM, GROSSO et MODO...) :

- le jeu LE SCHMILBRICABRAC, version revue et corrigée du célèbre SCHILMBLIC, présenté désormais par Léon ZITRONE avec la collaboration de Jacques CAPPELOVICI. Le jeu commence en même temps que LE PETIT RAPPORTEUR. Pour pouvoir poser une question et devenier l'objet mystère, les candidats doivent apporter un objet ancien à faire expertiser ; 

- le film, diffusé vers 14H00. Le premier film diffusé fut LE VOLEUR DE BAGADAD avec Conrad VEIDT et SABU; 

- des feuilletons comme LES ROBINSONS SUISSES, MASH ou encore COUP DOUBLE. C'est incontestablement le feuilleton MASH inspiré du film de Robert ALTMAN qui, par son ton nouveau, fait sensation auprès des téléspectateurs, peu habitués à être aussi bousculés le dimanche; 

- une série animalière AU PAYS DE LA MONTAGNE SACREE, puis LE MONDE MERVEILLEUX DE LA COULEUR de Walt DISNEY ; 

- le tiercé vers 16h00 sur des commentaires de Léon ZITRONE; 

- des émissions pour les enfants avec notamment la série LADY PENELOPE et LA PANTHERE ROSE; 

- des retransmissions sportives, selon l'actualité (les JO d'hiver, PARIS-NICE...); 

- l'émission MONSIEUR CINEMA de Pierre TCHERNIA et Jacques ROULAND, vers 17h45; 

- STADE 2 maintenu à 18h30.

En soiree, Guy LUX présente lui-même SYSTEME 2, avec une partie de 19h30 à 20h00 jusqu'au journal télévisé, puis de 20h20 à 21H40. Parmi les premiers invités : Joe DASSIN, invité d'honneur, Annie CORDY, Alain CHAMFORT, Claude FRANCOIS, SHEILA, CARLOS, SIM, et Pierre PERRET. Joe DASSIN interprète : Salut, Et si tu nexistais pas, Il faut naître à Monaco et Ca ne va pas changer le monde. 

Enfin un feuilleton clôt le programme. Le premier fut la rediffusion de SCHULMEISTER, L'ESPION DE L'EMPEREUR, avec Jacques FABBRI. Suivit une rediffision des BRIGADES DU TIGRE. 

11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 07:48
SIMPLICIUS SIMPLICISSIMUS

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Diffusion : tous les vendredis à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du venredi 9 janvier 1976

Scénario de Léopold AHLSEN

D'après le roman de Hans JAKOB CHRISTOFFEL VON GRIMMELSHAUSEN

Réalisation de Fritz UMGELTER

Musique de Rolf UNKEL

Distribution :

Mathias HABICH (Simplicius)

Christian QUADFLIEG (Ulrich, frère de coeur)

Michel VITOLD (Eisiedel)

Jacques ALRIC (le gouverneur Ramsey)

Radovan LUKAVSKY (Knan)

Gabriel JABBOUR (Filtzpar)

Nina POPELIKOVA (Meuder)

Christiane MINAZZOLI (Rosalie)

Patrick LAVAL (le faux chasseur de Soest)

Nathalie DRIVET (Violante)

Vernon DOBTCHEFF (Dr Canard)

Patrick VERDE (Baron Sand)

Pierre ROUSSEAU (Baron Fels)

Thème : penant la guerre de trente ans, Simplicius, le fils d'un pauvre bûcheron, garde les cochons et les chèvres. Un jour, il assiste à une scène atroce : son père est attaqué par des soldats, dévalisé et torturé. Simplicius s'enfuit alors dans la forêt. Il est recueilli par un ermite qui lui apprend à lire et à écrire et l'instruit dans la religion. Après la mort de l'ermite, il se rend à Hanau où il entre au service du gouverneur suédois dont il devient le bouffon. Lorsque le château est assiégé, il entre au service des cavaliers croates comme palefrenier. Puis il est enrôlé dans les troupes de l'empereur et devient un chef militaire rusé et téméraire. Il provoque en duel un sosie qui tente d'usurper son identité. ll est ensuite fait prisonnier par les Suédos. Libéré, il tente alors de conquérir six femmes à la fois. Il va à Paris où il mène une vie de débauche. Puis il perd toute sa fortune suite à un procès. A la fin de sa vie, il regagne la forêt pour redevenir à son tour un ermite. 

Commentaires : cette freque picaresque produite par la ZDF mais en coproduction avec les télévisions française et autrichienne est d'abord une réussite sur le plan visuel grâce aux décors superbes et aux costumes. Mathias HABICH campe avec beaucoup de naturel cet anti-héros. Il est entouré d'acteurs allemands mais aussi d'acteurs français, coproduction oblige, comme notamment Michel VITOLD, Jacques ALRIC ou encore Gabriel JABBOUR. Avec LES AVENURES DU BARON TRENCK et BENJOWKSKI, SIMPLICIUS SIMPLICISSIMUS forme une sorte de trilogie réalisée par Fritz UMGELTER où l'on retrouve  au fond le même schéma d'un héros plongé dans un monde dominé par la guerre et dont les nombreuses aventures dessinent comme un parcours initatique. 

4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 07:15
LA VERITE TIENT A UN FIL

Feuilleton de 20 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi à 19h45 sur TF1, à partir du 5 janvier 1976

Adaptation et dialogues d'Henriette ROSEAU

Daprès l'oeuvre de Me René FLORIOT

Réalisation de Pierre GOUTAS

Musique de Stéphane VAREGUES

Distribution :

Ivan DESNY (Max Darteau)

Dany SAVAL (Liliane de Rosemar)

François CHAUMETTE (Me Landry)

Serge BOURRIER (Bourdier)

Denis MANUEL (Cornelis)

Gisèle PASCAL (Ghislaine Marcelot)

Jean MICHAUD (Marcelot)

Jean-Louis KAYSER (Bertrand)

Carole GROVE (Mme Bourdier)

Jean-Louis BROUST (Richard)

Edith SCOB (Mme Brasselier)

René BERIARD (l'avocat général)

Maurice TRAVAIL (Jacques Brasselier)

Nicole DESAILLY (Olga)

Janine SOUCHON (Josèphe Mimisan)

Louise RIOTON (la mère de Bourdier)

Yvon SARRAY (l'antiquaire)

Geneviève BEAU (la femme juré)

Jean VIGNY (commissaire Peltier)

Pierre FRAG (Arguzian)

et

Guy MONTAGNE

Thème : l'industriel Max Darteau est retrouvé assassiné chez lui. Son coffre-fort, resté grand ouvert, est vide. La police pense à un crime crapuleux avant de soupçonner sa maîtresse, Liliane de Rosemar, qui possède un double des clefs et qui ne veut pas donner son alibi pour la nuit du crime. Me Landry accepte de la défendre. Au procès Liliane continue de se taire. Va-t-elle être condamnée ou le véritable coupable sera-t-il démasqé?

Commentaires : inspiré d'un roman du célèbre avocat d'assises, Me FLORIOT, disparu en décembre 1975, ce feuilleton judiciaire tente de démontrer que la justice est toujours fragile et que les erreurs judicaires peuvent être commises facilement. D'honnête facture, il est servi par de bons comédiens, notamment François CHAUMETTE qui impose sa voix et sa présence et qui aurait sans doute fait un grand ténor du barreau.

31 décembre 2015 4 31 /12 /décembre /2015 23:59
Corinne LE POULAIN et Jacques MARTIN

Corinne LE POULAIN et Jacques MARTIN

Après une année 1975 fertile en innovations avec notamment la fin de l'ORTF et la création des trois chaînes TF1, ANTENNE 2 et FR3, la création de THALASSA, APOSTROPHES, STADE 2 et LE PETIT RAPPORTEUR et des fêtes de fin d'année qui ont enchanté petits et grands avec MICHEL STROGOFF, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES et LES VISITEURS DE NOEL, nous voilà au seuil de cette année 1976 qui nous réserve encore de belles surprises, tant il est vrai que le passé est toujours plus rassurant que l'avenir.

Pour cette année 1976, vous pourrez découvrir ou redécouvrir les JO de Montréal avec la médaille d'or de Guy DRUT, la création de l'émission mythique LES JEUX DE VINGT HEURES avec maître CAPPELLO, SANDOKAN, les débuts de Patrick SABATIER et Soizic CORNE dans LES VISITEURS DU MERCREDI (en septembre), LA POUPEE SANGLANTE, Nick VERLAINE, la formidable épopée des VERTS de SAINT-ETIENNE ou encore LE COMMISSAIRE MOULIN et bien d'autres surprises encore..

BONNE ANNEE A TOUS!

Et, pour finir, écoutons les voeux du Pdt de la République avec son épouse devant un beau feu de cheminée.

29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 20:30
LE TOUR DU MONDE EN 80 JOURS

Comédie musicale en 2 parties de 90 minutes
Première diffusion : lundi 29 décembre et mardi 30 décembre 1975 à 20h30 sur Antenne 2
Réalisation de Pierre NIVOLLET
Adaptation et dialogues : Jean MARSAN et Jean LE POULAIN, d'après le roman de Jules VERNE
Musique de Gérard CALVI
Chorégraphie de Jean GUELIS
Orchestration de Micky NICOLAS
Distribution :
Jean LE POULAIN (Philéas Fogg)
Pierre TRABAUD (Passepartout)
Maurice RISCH (Archibald)
Roger CAREL (Fix)
Annick BLANCHETEAU (Aouda)
Yannick LE POULAIN (Nemea)
et
Jacques CIRON
Francis JOFFO
Hubert GODON

Jean-Simon PREVOST

Thème : en 1872, un anglais excentrique fait le pari de faire le tour du monde en 80 jours. Mais beaucoup d'embûches vont se dresser sur sa route...

Commentaires : cette adaptation de Jules VERNE est une belle réussite dont la seule ambition est de distraire le téléspectateurs pour ces fêtes de fin d'année.

Jean LE POULAIN, dans le rôle de Philés Fogg, s'en donne à coeur joie, multipliant les farces et les déguisements, bien entouré par Maurice RISCH, Roger CAREL et Pierre TRABAUD.
A notre connaissance, l'oeuvre n'est pas disponible en DVD ou VHS.

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 74 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1974.

Découvrez ou redécouvrez : LE SECRET DES FLAMANDS, MESSIEURS LES JURES, LE SOLEIL SE LEVE A L'EST, LE VAGABOND, KUNG FU, NANS LE BERGER, L'ILE AUX ENFANTS, ARDECHOIS COEUR FIDELE, LA CLOCHE TIBETAINE, CHERI BIBI et bien d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 202 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+74&type=

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+74&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+74

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.