21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 06:28
UN CURE DE CHOC

Feuilleton de 35 épisodes de 13 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi à 20h15 sur la 1ère chaîne, à partir du lundi 22 juillet 1974

Scénario de Robert THOMAS

Réalisation de Philippe ARNAL

Distribution :

Fernand SARDOU (le vieux curé)

Jean SAGOLS (Daniel, le nouveau curé)

Robert THOMAS (le gendarme)

Titre des épisodes :

1- le nouveau curé.

2- Mon mari a disparu, avec Martine SARCEY.

3- La mariée s'envole, avec Claude ROLLET, Muriel BAPTISTE, Bernard CHARLAN, Marc LAMOLE et Isabelle CASTELLI.

4- Comme chien et chat, avec Pascale PETIT, Alain NOURY et Florence BLOT.

5- Le trésor de Théo, avec Raymond BUSSIERES.

6- Le dindon, avec Michel LE ROYER, Jean MERMET, Dagmar DESEN, Claude MERCOULT et Eugène MARTINEZ.

7- Alibi à vendre avec Gaby SYLVIA, Viviane GOSSET, Geneviève ALIAS, Hélène BESANCON, Bernard CHARLAN, Max DESRAU, Pierre DUNCAN? Danielle DUVIVIER, Xavier FONTY, Carole GROVE, Louisette ROUSSEAU et Cathenrine SENEUR.

8- Jules et Joseph, avec Gabriel GOBIN, ROGERs, Florence BLOT, Max DESRAU, Gisèle GRIMM et Eugène MARTINEZ. 

9- Perruque blonde et lunettes noires, avec Philippe lEMAIRE, Madeleine VERNON, Lyse BRACONNIER, Patrice GERARD, Armand ISNARD et Eugène MARTINEZ.

10- Les chats, avec Georges ADET, Madeleine BARBULEE, Fred PERSONNe et Simone RIEUTOR.

11- L'oeuf rouge, avec Lyne CHARDONNET, Louis NAVARRE, Fernand BERCHER, Janine GAUTIER et Jo POULAR. 

12- La cabane fermée, avec Claude GENIA, Martine PASCAL, Yves CURETTE, Geneviève ALIAS, Gabrielle DOULCET, Pierre DUNCAN, Patrice GERARD et Eugène MARTINEZ.

13- Pension pour daes seules, avec Anette POIVRE, Philippe cASTELLI, Odette DUC, Patrice GERARD, Suzanne GREY, Eugène MARTINEZ et Véra de Reynaud.

14- Le pompiste avec Carole GROVE, Raymond JOURDAN, Jacques LELUT, Eugène MARTINEZ, Philippe ROMAN, Anne WARTEL et Xavier FONTY.

15- Les trois clefs, avec Dora DOLL, Jean RAYMOND, Horace SILBERT et Janine SOUCHON.

16- Le dindon, avec Michel LE ROYER, Jean MERMET, Dagmar DELSEN, Claude MERCOULT et Eugène MARTINEZ.

17- Alibi à vendre, avec Gaby SYLVIA, Vivianne GOSSET, Geneviève ALIAS, Hélène BESANCON, Bernard CHARLAN, Max DESRAU, Pierre DUNCAN, Danièle DUVIVIER, Xavier FONTY, Carole GROVE, Louisette ROUSSEAU et Catherne SENEUR. 

18- Jules et Joseph, avec Gabriel GOBIN, Rogers, Florence BLOT, Max DESRAU, Gisèle GRIMM et Eugène MARTINEZ.

19- Perruque blonde et lunettes noires, avec Philippe LEMAIRE, Madeleine VERNON, Lyse BRACONNIER, Patrice GERARD, Armand ISNARD et Eugène MARTINEZ.

20- Les chats, avec Madeleine BARBULEE, Georges ADET, Fred PERSONNE et Simone RIEUTOR.

21- L'oeuf rouge, aec Lyne CHARDONNET, Louis NAVARRE, Fernand BERCHER, Janine GAUTIER et Jo POULAR. 

22- La cabane fermée, avec Claude GENIA, Martine PASCAL, Yves CURETIER, Geneviève ALIAS, Gabrielle DOULCET, Pierre DUNCAN, Patrice GERARD et Eugène MARTINEZ. 

23- Pension pour dames seules, avec Annette POIVRE, Philippe CASTELLI, Odette DUC, Patrice GERARD, Suzanne GREY, Eugène MARTINEZ et Véra de REYNAUD.

24- Les trois clefs, avec Dora DOLL, Jean RAYMOND et Janine SOUCHON.

25- Cocktail surprise, avec Denise GREY, Gilette BARBIER, Bernard CHARLAN, Germaine DELBAT, Danielle DUVIVIER, Bernard LAJARRIGE, Eugène MARTINEZ, Philippe VALLAURIS et Raymonde VATTIER. 

26- La perle rare, avec Bob ASKLOT, Jerry BROUER et Louis BURGETTE. 

27- Le retour de la baronne, avec Marie MARQUET, Raymond BAILLET, Maurice AQUET, Florence BLOT, Bernard CHARLAN, Martine FERRIERE, Chantal LADESSOUS, NADER et Sarah STERLING.

28- Café noir, avec Blanchette BRUNOY, Christian ALERS, Sylvie JOLY et Philippe VALLAURIS.

29- L'écuyer de Jeanne d'Arc, avec Geneviève ALIAS, Raymond bAILLET, Hélène BESANCON, Bernard CHARLAN, Max  DESRAU, Gabrielle dOULCET, Pierre DUNCAN, Danielle DUVIVIER, Patrice GERARD, Raymond JOURDAN, Eugène MARTINEZ, Paul SAVATIER et Philippe VALLAURIS.

30- Hold-up campagnard, avec Pierre DORIS, Robert ROLLIS, Bernard CHARLAN, Michel CHARREL, Jacques DECHAMPS, Pierre DUNCAN, Louisette ROUSSEAU et Nono ZAMMIT.

31- Un couple sans histoires, avec Corinne MARCHAND et Michel SUBOR.

32- Un héritier timide, avec Jean-Marie pROSLIER, Maurice BERTON, GABREILLI, Gisèle PREVILLE et Claude VERNIER.

33- Le miroir aux alouettes.

34- (titre non connu), avec Evlyne DASSAS.

35- La dame de Bruxelles, avec Anne-Marie CARRIERE. 

Thème : dans le village, le vieux curé prend sa retraite et est remplacé par Daniel, un jeune curé. Dès son arrivée, il étonne ses ouailles par son allure très moderne - il shabille en civil!-, son goût pour la moto et surtout son don singulier pour résoudre les enquêtes policières.

Commentaires : bien loin de DON CAMILLO et de ses démêlés avec le maire Peppone, voici un nouveau curé de choc, moderne et à moto, qui, tel Sherlock Holmes, résoud des intrigues criminelles. C'est SAGOLS qui interprète ce curé peu orthodoxe, avant de commencer une brillante carrière de réalisateur, spécialisé dans les grandes sagas familiales (LE VENT DES MOUSSONS, TERRE INDIGO, LES YEUX D'HELENE, LES GRANDES MAREES, LES COEURS BRULES, ORAGE D'ETE...)

Partager cet article

14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 06:25
ROUGES SONT LES VENDANGES

Téléfilm de 110 minutes

Diffusion : vendredi 19 juillet 1974 à 20h35 sur la 2ème chaîne

Adaptation de Jean COSMOS et Fred KASSAK

Scénario de Fred KASSAK

Dialogues de Jean COSMOS

Réalisation de Claude LOURSAIS

Distribution :

Christian BARBIER (commissaire Le Carré)

Marc EYRAUD (son adjoint)

Paul CRAUCHET (Jérome Lebugue)

Gérard LARTIGAU (Olivier Lebugue)

Muse DALBRAY (Edmée Lebugue)

Michel SUBOR (Lucien Lesponne)

Eva DAMIEN (Françoise)

Jenny ARRAS (Françoise)

Victor GARRIVIER (Félix)

Henri VIRLOJEUX (Chalumeau)

Maria LABORIT (Marie Lesponne)

Claude BEAUTHEAC (Armand Leigneux)

Jeanne HERVIALE (Blanche)

Louise ROBLIN (l'h^otelière)

Jacques SERRE (l'employé SNCF)

Bernard FREYO (le représentant)

Claude CONFORTES (Joseph)

Thème : dans le Bordelais, le corps d'une jeune femme assassinée est découvert dans la campagne. Le Commissaire Le Carre mène l'enquête.

Commentaires : il n'était pas facile de succéder à Raymond SOUPLEX dans le rôle du commissaire Bourel. Les producteurs des CINQ DERNIERES MINUTES ont eu l'idée de faire appel à Christian BARBIER, bien connu des téléspectauteurs notamment pour son rôle dans L'HOMME DU PICARDIE. Mais, pour des raisons financières, Christian BARBIER ne tourna que 2 téléfilms de la série, ROUGES SONT LES VENDANGES et LE COUP DE POUCE. Henri LAMBERT lui succéda pour un seul téléfilm SI CE N'EST TOI diffusé le vendredi 16 août à 20h35 sur la 2ème chaîne, mais c'est finalement Jacques DEBARY qui fut retenu pour succéder à Raymond SOUPLEX, assisté dès le 2ème épisode de Marc EYRAUD qui apparaît déjà dans ROUGES SONT LES VENDANGES et dans SI CE N'EST TOI dans le rôle de l'inspecteur Ménardeau et qui apparaissait comme menant seul l'enquête dans FAUSSE NOTE diffusé le vendredi 2 août 1974 à 20h35 sur la 2ème chaîne.

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 08:15
TOUR DE FRANCE 1974

Le tour de France 74 dont le prologue se déroule à Brest le 27 juin voit cette année encore le triomphe d'Eddy MERCKX qui remporte son 5ème tour de France. Il est vrai qu'il a été servi par l'absence de ses 2 principaux rivaux Luis OCANA et Joop ZOOTEMELK tandis que B. THEVENET était handicapé par un Zona contracté au Tour d'Espagne qui va conduire à son abandon. Au classement général, le meilleur français est encore Raymond POULIDOR qui, fidèle à sa légende, finit 2ème après avoir remporté une étape de montagne.

Il est à noter que, pour la 1ère fois, le Tour comprend une étape en Grande-Bretagne. 

A la télévision, les étapes, notamment les derniers kilomètres et l'arrivée, sont retransmises en direct sur la 1ère chaîne avec un résumé filmé de l'étape du jour à 20h15. La 3ème chaîne diffuse également un résumé aux alentours de 18h50. 

La réalisation est assurée par Gilbert LARRIAGA et les commentaires assurés par Jean-Michel LEULLIOT et Richard DIOT. l'arrivée est suivie d'une tribune de 10 minutes. 

Partager cet article

Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:16
Francis BLANCHE en mariée, déguisement qu'il affectionnait particulièrement

Francis BLANCHE en mariée, déguisement qu'il affectionnait particulièrement

Ce 6 juillet 1974 disparaît Francis BLANCHE emporté par une crise cardiaque.

Bien connu au cinéma pour ses rôles comiques, du film culte LES TONTON FLINGUEURS, aux BARBOUZES en passant par le rôle de Papa Shultz, le gestapiste, dans BABETTE S'EN VA-T-EN GUERRE aux côtés de Brigitte BARDOT, il était aussi très apprécié des téléspectateurs, notamment pour ses sketchs avec Pierre DAC et ses apparitions dans les émissions de variétés comme LES GRANDS ENFANTS où, aux côtés d'une bande de joyeux drilles qui comprenait Jean POIRET, Jean YANNE, Roger PIERRE et Jean-Marc THIBAUD, Jacqueline MAILLAN, il s'amusait sans méchanceté et avec ce sens de la dérision qui lui était propre.

Dans la collection AU THEATRE CE SOIR, il déchaîna les rires avec la pièce ADIEU BERTHE qu'il transforma à sa façon en un spectacle désopilant digne des MARX BROTHERS. 

Evidemment sa filmographie comprend aussi quelques "perles" dont CERTAINS L'AIMENT FROIDE ou LES RALEURS FONT LEUR BEURRE (1959) de Jean BASTIA, L'ABOMINABLE HOMME DES DOUANES (1962) de Marc ALLEGRET, ACCROCHE-TOI, Y A DU VENT (1962) de Bernard ROLAND, LES MALABARS SONT AU PARFUM (1966) de Guy LEFRANC ou encore POUSSEZ-PAS GRAND-PERE DANS LES CACTUS (1969) de Jean-Claude DAGUE. 

Au cinéma il mit en scène TARTARIN DE TARASCON, personnage qui, d'une certaine manière, lui ressemblait beaucoup. 

A la radio, Francis BLANCHE se déchaîna dans les feuilletons SIGNE FURAX et MALHEUR AUX BARBUS, toujours aux côtés de Pierre DAC. Il était aussi connu pour ses canulars radiophoniques, appelant par exemple un brave restaurateur pour lui commander un banquet de 100 couverts pour diabétiques ou encore la directrice d'un institut de jeunes filles pour organiser des rencontres avec un institut de garçons. 

Mais, derrière l'amuseur, Francis BLANCHE était aussi un authentique poète comme le prouve les magnifiques chansons qu'il a écrites pour Charles TRENET, les FRERES JACQUES, Tino ROSSI et surtout Edith PIAF, dont LE PRISONNIER DE LA TOUR. 

Enfin il était l'auteur d'un ballet, SPETUOR qui fut à l'affiche de l'Opéra. 

La disparition de Francis BLANCHE causa un tel chagrin à son vieux complice, Pierre DAC, qu'il ne lui survécut que quelques mois...

Je fais de la télévision comme on fait les oreillons ou la rougeole. En réalité, je n'aime pas ça : on est trop mal payé.

Francis BLANCHE

Partager cet article

30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 06:07
VALERIE

Feuilleton de 40 épisodes de 15 minutes

Diffusion : tous les jours à 19h45 sur la 2ème chaîne, à partir du jeudi 20 juin 1974

Scénario de Jean GERARD et Jean-Louis RONCORONI

Adaptation et dialogues de Jean-Louis RONCORONI

Réalisation de François DUPONT MIDY

Musique de Bernard VARANGES

Distribution :

Sylvie MILHAUD (Valérie Guernois)

Georgette ARNYS (Fromentine)

Gisèle CASADESUS (la comtesse de Saint-Arnaud)

Georges CHAMARAT (Me Maillard)

Gérard BARRAY (Barray)

Guy CHAPELLIER (Laurent de Saint-Arnaud)

Bérengère DAUTUN (Solange de Saint-Arnaud)

Annick FOUGERY (Mme Guernois)

Sean POOLE, puis Brookes POOLE (Laurent)

Georges STAQUET (M. Guernois)

Philippe NORMAND (Maurice)

Jean OBE (Emilien)

Jacques VERLIER (Antoine)

Yvon SARRAY (Robin)

Yves BRAINVILLE (le colonel)

Martine LECLERC (Caroline)

Sandra MAJEROVICZ (Sophie)

Henri DEUS (Julien)

Annette PAVY (Nicole)

Annie BOUDARD (Simone)

Gabriel CATTAND (Me Granchamp)

Jacques HILLING (le boulanger)

Jenny ORLEANS (la boulangère)

Pierre LONDICHE (Gilbert Lancier)

Etienne DRABER (Vernoux)

Frank DAVID (Victor)

Edmond ARDISSON (le juge)

François DEVIENNE (le dr Haudain)

Janine SOUCHON (la concierge)

Denis SAVIGNAT (Pierre Formery)

Maurice TRAVAIL (Me Giraud)

Corinne LAYAHA (Pierrette Boursad)

Germaine DELBAT (MMe Formery)

Christine MARTING (Martine)

Thème : après un an d'études en Angleterre, Valérie revient dans son village natal où ses parents sont fleuristes. Suite à un accident de camionnette, elle va faire la connaissance de Laurent, le fils de la comtesse de Saint-Arnaud. Les deux jeunes gens tombent amoureux, mais leur différence sociale se révèle un obstacle à leur amour. Ils finissent cependant par se marier. Mais le jeune homme est très gravement malade et Valérie se retrouve veuve, avec un bébé sur les bras. La jeune femme rompt avec sa belle-famille et retourne vivre à Paris. Elle s'éprend de Bruno, un garagiste, mais celui-ci a de gros soucis financiers et est bientôt soupçonné de meurtre. Elle finit par se remarier avec Pierre, propriétaire d'ne pêcherie au Canada, mais, le jour du mariage, Laurent qui n'accepte pas le remariage de sa mère fait une fugue. 

Commentaires : ce roman-photo télévisuel tire sur toutes les cordes du mélodrame et fait vivre à sa malheureuse héroïne autant de misères et de revers de fortune qu'à LA PORTEUSE DE PAIN. Reste le plaisir de retrouver cette grande dame du théatre qu'est Gisèle CASADESUS, entourée de comédiens du répertoire comme Bérangère DAUTUN ou encore Jean OBE ainsi que le bondissant Gérard BARRAY qui cette fois ne joue ni un corsaire ni un mousquetaire, mais un garagiste malheureux en affaires.

Partager cet article

23 juin 2014 1 23 /06 /juin /2014 05:55
COUPE DU MONDE 1974

La coupe du monde de football 1974 s'est déroulée en Allemagne à partir du 15 juin.

Grâce à une habile défaite contre la RDA au 1er tour - jamais défaite ne fut plus heureuse! - , la RFA évite ainsi au 2ème tour le Brésil, champion du monde en titre et surtout les Pays-bas, grands favoris de la compétition.

Les Allemands ne retrouvent les Hollandais qu'en finale où ils l'emportent 2-1 au terme d'un match assez heurté et où certaines décisions arbitrales prêtèrent à discussion.

L'équipe hollandaise qui comptait dans ses rangs des joueurs talentueux comme NEESKENS, KROL, Johnny REP, RENSNBRINK et René VAN DE KERKHOF et surtout CRUYFF était considérée comme la plus forte techniquement, mais l'équipe allemande emmenée par BECKENBAUER et qui comprenait aussi BREITNER, Gerd MULLER, Berti VOGTS et le gardien Sepp MAIER a impressionné tout au long de sa compétition par sa puissance athlétique et son  jeu collectif.

A l'ORTF, la plupart des matchs ont été retransmis en direct, sur la 1ère ou la 2ème chaîne chaîne, sur des commentaires, en alternance, de Michel DRUCKER, Jean RAYNAL ou encore Michel DRHEY. Il y eut quelques incidents : ainsi la diffusion du match Pologne-Allemagne fut interrompue à 23h41 alors qu'il restait six minutes de jeu, pour diffuser le bulletin d'information. 

La finale a été retransmise en direct le dimanche 7 juillet à 15h50 sur la 1ère chaîne. 

Partager cet article

Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 06:19
LES JARDINS DU ROI

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : vendredi 21 juin 1974, à 20h35, sur la 2ème chaîne

Adaptation de Jacques TOURNIER et Jean LEDUC

Réalisation de Jean KERCHBRON

Distribution :

Georges WILSON (Jean)

Danielle DARRIEUX (Hélène)

Elina LABOURDETTE (Madeleine)

Denise BOITARD (Henriet)

Jean-François DUHAMEL (le chauffeur du car)

Chris TANNER (Ivy)

Sally WILSON (Mrs Oppenheim)

Francis ROUSSEF (M. Antoine)

Denis FLEUROT (le mécanicien)

Jacqueline GIRARD (la violoniste)

Martine MAUCLAIR (Blanche)

Denise BAILLY (Mme Emilie)

Jacques COUTURIER (le réceptionniste)

France GIRARD (la femme de chambre) 

Thème : Jean, bouleversé, reçoit un paquet de lettres écrites par une femme qui fut le grand amour déçu et idéalisé de sa jeunesse. Bouleversé, il en parle à son épouse et ils font le point tous les deux sur leur vie commune. 

Commentaires : on doit à Jacques TOURNIER, plus connu sous le nom de Dominique SAINT-ALBAN, le feuilleton NOELLE AUX QUATRE VENTS. Il propose ici une oeuvre plus ambtieuse, une sorte de roman du sentiment,  qui s'attache à montrer les ravages du temps. Georges WILSON est partiuculièrement remarquable dans cet homme qui a du mal à avouer ses sentiments tandis que Danielle DARRIEUX fait un retour remarqué sur le petit écran. 

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 19:30
DEUX ANS DE VACANCES

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Coproduction franco-allemande

Première diffusion : tous les lundis à 20h30 sur la 1ière chaîne, à partir du lundi 10 juin 1974

Réalisation de Gilles GRANGIER

Scénario et dialogues : Claude DESAILLY, d’après le roman de Jules VERNE

Musique : Alain LE MEUR

Distribution :

Franz SEIDENSCHWANN (Dick Sand)

Didier GAUDRON (Briant)

Marc DI NAPOLI (Doniphan)

Nedelcu CTIN (Baxter)

Constantin BABULESCU (Lord Buchanan)

Dominique PLANCHOT (Gordon)

Christian SOFRON (Service)

Mihai BERECHET (capitaine Hull)

Angela CHIUARU (Mme Weldon)

Stephan CRISTEA (Garnett)

Horia PAVEL (Wilcox)

Bogdan UNTARU (Iverson)

Werner POCCHARD (Forbes)

Rainer BASEDOW (Pike)

Thème : le feuilleton raconte les aventures d’un groupe de huit collégiens de bonne famille qui se trouvent embarqués sur un yacht, le Sloughi, pour une courte croisière mais qui vont voir leurs vacances se transformer en une aventure aux multiples péripéties. Ils vont notamment être la proie de redoutables pirates auxquels ils finissent par échapper avant de s'échouer sur une île déserte...

Commentaires : cette adaptation de Jules VERNE est assez réussie grâce au savoir-faire de Gilles GRANGIER. On respire ici le parfum de l’aventure, même si tout cela reste plutôt sage et convenu.

Il est à noter que cette coproduction franco-allemande fut tournée en Roumanie, sur le Danube et sur les côtes de la Mer Noire, censées représenter l’océan pacifique.

Partager cet article

9 juin 2014 1 09 /06 /juin /2014 05:54
LE SOLEIL DE PALICORNA

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : le vendredi 7 juin à 20h35 sur la 2ème chaîne

Dramatique de Jacques PEUCHMAURD

Réalisation de Philippe JOULIA

Distribution:

Pierre MICHAEL (Simon)

Françoise DORNER (Sandra)

Norma BENGUEL (Sarah)

Sioma BARAM (Amos)

Bella BRISEL (Varda)

Christel CAUDRON (Debbie)

Juan-Luis BUNUEL (Ramon)

Gisela HAHN (Marfa)

Jeanne MAGNAN (Jeanne)

Elisabeth LEDAMOISEL (Cécile)

Patrick JEANTET (Romain)

Juan-Juan JAIME (Isidret)

et

les habitants de l'île de FORMENTERA (Baléares)

Thème : Simon a quitté sa femme et sa fille pour vivre avec Sandra. Ils passent leurs vacances à Palicorna où ils sont accueillis par un couple d'ami. Simon va faire la connaissance d'une jeune femme Sarah et s'éprend d'elle. Surtout il s'attache à la fille de Sarah qui lui rappelle sa propre fille. Le couple de Simon et de Sandra va finir par se consumer sous le soleil brûlant de cette île paradisiaque.

Commentaires : ce téléfilm psychologique nous décrit les affres et les tourments de deux êtres qui croyaient être faits l'un pour l'autre mais qui ne cessent de se déchirer. La caméra de Philippe JOULIA ne cesse de scruter au scalpel ces deux personnages en quête d'amour. L'interprétation est de qualité avec Pierre MICHAEL, Françoise DORNER et surtout Norma BENGUEL et elle participe beaucoup à la réussite de cette oeuvre difficile qui parvient à éviter tout sentimentalisme. Les images magnifiques des Baléares ajoutent encore à la beauté  étrange de cette épure sans complaisance. 

 

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
2 juin 2014 1 02 /06 /juin /2014 17:31
LA FAMILLE GROSSFELDER

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : le samedi 1er juin à 20h30, sur la 1ère chaîne

Dramatique écrite et réalisée par Jean L'HOTE

Distribution:

Julien GUIOMAR (le père)

Françoise BERTIN (la mère)

Marc SCHPILL (Louis)

Evelyne ISTRIA (Germaine en 1930)

Marie-Christine BARRAULT (Marie-Louise en 1930)

Nicole DUBOIS (Constance en 1930)

Germaine DELBAT (Germaine en 1973)

Marie-Hélène DASTE (Marie-Louise en 1973)

Gabrièle DOULCET (Marie-Louise en 1973)

Yvon SARRAY (le père Hinzgerger)

Léonie FRELING (la grand-mère)

et

Andrée CHAMPEAUX

Jean SCHMIDT

Catherine PHILIPPE

Marcel SPEGT

et

la voix de Marc CHAPITEAU

Thème : en 1930, dans un village alsacien, un boulanger a trois filles à marier. Il s'est mis en tête de les marier " dans l'ordre de leur naissance ". Un jeune garçon des environs s'éprend cependant de la cadette, mais le père ne veut rien entendre : il doit épouser l'aînée. Et cet acharnement fera le malheur à la fois du jeune homme et des trois filles du boulanger.

Commentaires : s'inspirant d'une histoire vraie, Jean LHOTE propose cette dramatique qui n'est pas sans évoquer MAUPASSANT notamment par la noirceur du trait, même si l'on passe de la Normandie à l'Alsace. Julien GUIOMAR en père abusif est très convaincant tandis que Marie-Christine BARRAULT apporte beacoup de justesse et de grâce à son personnage.

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article

Présentation

  • : TELE 70
  • TELE 70
  • : Séries et émissions de la télévision française des années 1970
  • Contact

TELE 70-LES LIVRES

     

TELE 72 – LE LIVRE

TELE72.jpg     

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1972.

Découvrez ou redécouvrez : DES CHIFFRES ET DES LETTRES, LA DEMOISELLE D'AVIGNON, LE GRAND ECHIQUIER, MANDRIN, LES JO DE MUNICH, L'HOMME QUI REVIENT DE LOIN, AMICALEMENT VOTRE, RABOLIOT, COLUMBO, LES GENS DE MOGADOR, LES AVENTURES DE PINOCCHIO, LES ROIS MAUDITS, LES THIBAULT, LE LANCEMENT DE LA TROISIEME CHAINE...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 179 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien : link

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). link

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1971

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher