15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 06:26
L'ILE AUX ENFANTS

Diffusion : tous les jours à 19h00 sur la 3ème chaîne, à partir du lundi 16 septembre 1974

Emission de Christophe IZARD

Production de Marseille

Réalisation de Jean MANCEAU, Jean-Daniel VERHAEGHE et Alain DHOUAILLY

Distribution :

Yves BRUNIER (Casimir)

Patrick BRICARD (François)

Eliane GAUTHIER (Julie)

Anne LUDOVIC (Sabrina)

Jean-louis TERRANGLE (M. du Snob)

Henri BON (Emile le facteur)

Richard MARTN (le photograhe)

et

les enfants des écoles de Marseille

Commentaires : Christophe IZARD propose cette nouvelle émission pour la jeunesse, inspirée de l'émission américane SESAME STREET. L'émission comporte 3 parties : "L'ILE AUX ENFANTS " proprement dite interprétée par des comédiens et avec CASIMIR, le monstre gentil, un mini-documentaire et enfin BONJOUR SESAME qui regroupe divers extraits du programme américain.

Sommaire de la 1ère émission :

- épisode " Premier jour" de L'ILE AUX ENFANTS où François, le kiosquier, est surpris par l'arrivée des enfants dans l'île...

- le mini-documentaire qui est consacré au Grizzly;

- BONJOUR SESAME avec La chanson des 5 pingouins, Ernest ne veut pas acheter de balance, Grover veut être le premier, les Girafes dans la brousse et le Paresseux.

Par la suite la séquence BONJOUR SESAME comprendra KERMITT la grenouille, ERNEST et BART, les aventures de MACARON...

Partager cet article

Published by PO - dans JEUNESSE
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 19:55
BILLENIUM

Téléfilm de 30 minutes

Première diffusion : mardi 10 septembre 1974 à 20h55 sur la 3ième chaîne

Réalisation de Jean DE NESLE

Adaptation de Jacques GOIMARD, d’après J. G BALLARD

Distribution :

Claude DEBORD (Henri)

Alberto SIMONO (Noël)

Rosita FERNANDEZ (Danielle)

Jeanine SOUCHON (Sophie)

Cyril ROBICHEZ (chef argentier)

Bernard CLAUDET (Premier argentier)

Philippe PELTIER (Deuxième argentier)

Jacques MUSSIER (L’antiquaire)

Aristide DE MONICO (le concierge)

Ronny COUTTEURE (L’officiel)

Monique FOURNIER (la tante)

Jeanne PREZ (la mère)

Gérald DENIZOT (le père)

Thème : dans un futur imaginaire, les villes sont tellement surpeuplées que les habitants doivent se partager quelques mètres carrés. Et l’on parle de diminuer encore la SMIC, Surface Maximale Individuelle de Croissance qui devrait passer de 4 m2 à 3,5…

Commentaires : prototype d’une série intitulée DEMAIN OU JAMAIS qui ne vit jamais le jour, ce téléfilm à l’humour grinçant témoigne d’un pessimisme assez réjouissant. On peut regretter que cette tentative originale d’adaptation de classiques de la science-fiction ne connut pas de lendemain.

A notre connaissance, le téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Partager cet article

Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 06:09
L'ORCHESTRE ROUGE

Feuilleton de 7 épisodes de 60 minutes

Diffusion : programmation irrégulière (lundi ou jeudi) à des horaires divers sur la 2ème chaîne, à partir du lundi 12 septembre 1974

Corproduction BAVARIA, ORTF et RAI

Adaptation de Peter ADLER et Hans GOTTSCHALK, d'après Heinz HONNES

Réalisation de Franz Peter WIRTH

Musique de Bert GRUND

Distribution :

Werner KREINDL (Léopold Trepper, le grand chef)

Georges CLAISSE (Kent, le petit chef)

Candice PATOU (Georgie de Winter)

Gregoire ASLAN (Baron Maximovitsch)

Philippe LEMAIRE (Pierre)

Jean RANVAL (Susloparov)

Rada RASSINOV (Margarete Barcza)

Franco GRAZIONI (Grossvogel)

Jacques RISPAL (Hillel Katz)

Manfred SPIES (Makarow)

Julia LAROCHE (Rita Arnoult)

Henri SOKAL (Isidor Springer)

Raoul GUYLAD (Reichmann)

Daniel VERITE (Wenzel)

Peter THOM (Coppi, l'électricien)

Christine GERLACH (Mildred Harnack)

Dieter WAGNER (docteur Arvid Harnack)

Thème : le feuilleton relate plusieurs épisodes de la vie du plus célèbre réseau d'espionnage de la seconde guerre mondiale, et notamment la chasse qui conduisit à l'arrestation de son chef et à l'anéantissement du réseau.

Commentaires : ce feuilleton suscita tant de polémiques que le 6ème épisode donna lieu à un débat des DOSSIERS DE L'ECRAN le 15 octobre auquel participa Léopold TREPPER lui-même ainsi que l'écrivain Gilles PERRAULT. Le feuilleton d'origine comportait également un 7ème épisode qui se déroulait après l'arrestation de Trepper mais qui ne fut pas diffusé car jugé trop favorable aux nazis. Plus globalement eaucoup de commentateurs ont regretté une approche trop partiale des faits, donnant de la Gestapo une image presque sympathque tout en présentant les membres de L'ORCHESTRE ROUGE comme des gens assez cyniques et sans scrupules. 

Partager cet article

7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 19:30
LE BAQUET DE FREDERIC ANTOINE MESMER

Téléfilm de 110 minutes

Première diffusion : samedi 7 septembre 1974 à 20h30 sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Réalisation : Michel SUBIELA

Evocation de Daniel HERAN et Michel BERTHIER

Adaptation et dialogues : Michel SUBIELA

Distribution :

Bernard VERLEY (Mesmer)

Nicole HISS (Oesterline)

Roger CROUZET (Desion)

Olivier NOLIN (Rodolphe)

Philippe KELLERSON (Franklin)

Teddy BILIS (le ligueur)

Jean LESCOT (Antoine)

Gérald DENIZOT (le père Hell)

André VALTIER (L’abbé Gasner)

Gilbert DAMIEN (Puységur)

Fred PERSONNE (Hervier)

Josette BOULVA (la malade)

Catherine SOLA (Mme de Lamballe)

André CASSAT (Montesquiou)

Jean BORODINE (Maurepas)

Julien VERDIER (le malade)

Georges AUBERT (Guillotin)

Pierre PLESSIS (Klinskorch)

Pierre LE RUMEUR (Bailly)

Joël BRION (le malade)

Raymonde ALLAIN (Mme de Coislin)

Jean-Pierre MUNU (le cocher)

et

Bernard CHARNACE

Jean-Claude SACHOT

Jean-Pierre MOREUX

Hélène BESANCON

Gabrielle DJIDOU

Sacha TARRIDE

Thème : à la fin du XVIIIième siècle puis en 1815, à Vienne et à Paris, les expériences d’un savant, inventeur du «  mesmérisme » ou magnétisme animal. Il plonge notamment ses malades dans un baquet rempli d’eau magnétique. Mais s’il rencontre du succès, c’est aussi grâce à ses yeux d’un bleu intense qui séduisent toutes les dames de la Cour. Seulement la chance finit par tourner…

Commentaires : dans la collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, ce téléfilm avait dû attendre 4 ans avant d’être diffusé, MESSMER étant alors le nom du Premier ministre de l’époque, et les responsables de la télévision craignaient les commentaires du type : hier soir, on a vu à la télévision un charlatan nommé Mesmer... Il s’agissait en réalité d’une évocation d’un personnage controversé de la fin du XVIIIième siècle, génie pour les uns, charlatan pour les autres. Bernard VERLEY est excellent dans le rôle titre, et la réalisation de Michel SUBIELA toujours aussi soignée.

Le téléfilm est disponible sur le site de l’Ina (www.ina.fr).

Partager cet article

1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 05:19
LES OISEAUX DE MEIJI JINGU

Feuilleton de 28 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au samedi à 19h45 sur la 2ème chaîne, à partir du lundi 9 septemre 1974

Production franco-japonaise

Scénario de Jean GRUAULT et IKEDA

Adaptation et dialogues de Jean GRUAULT et Bertrand VIARD

Réalisation d'André MICHEL

Musique de Jean MUSY

Distribution :

Tomoko AGAWA (Yuki)

Claudine AUGER (Annie)

Paul GUERS (Jean Vincent)

Bernard GIRAUDEAU (Paul)

Hideaki NITANI (Yamaoka)

Eléonore HIRT (Béatrice)

Hideaki NITANI (Yamaoka)

Thème : Yuki, une jeune japonaise, est venue en France pour oublier de tragiques évènements. Cinq ans plus tôt, son père s'est suicidé par la faute de l'homme qu'elle devait épouser. Depuis Yuki tente doublier. Elle est devenue mannequin et s'est fait des amis à Paris, notamment Annie une jeune styliste et Paul, un photographe. Quand elle apprend la mort de sa mère au Japon, elle tente de se suicider mais elle est sauvée par Paul. Annie qui a également souffert de sa rupture avec Jean Vincent et Yuki décident de se venger des hommes. Annie va se rendre au Japon pour séduire l'ancien fiancé de Yuki puis l'abandonner tandis que Yuki fera la même chose avec Jean Vincent. Ce double piège va-t-il fonctionner ou se retourner contre Annie et Yuki?

Commentaires : ce délicieux petit mélodrame franco-japonais apporte une assez jolie note d'exotisme. Outre la présence de Claudine AUGER, ex James Bond girl et de Paul GUERS, parfait en séducteur cynique et désabusé, la prestation du jeune Bernard GIRAUDEAU a été particulièrement remarquée. Jacques PREZELIN, critique à TELE 7 JOURS écrivait à son sujet : " Vie, présence, naturel, émotion, pudeur : de la graine de grand acteur". (TELE 7 JOURS n° 752, 21 septembre 1974). 

Partager cet article

25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 06:15
ETRANGER D'OU VIENS-TU?

Feuilleton de 30 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au samedi, à 20h15 sur la 1ère chaîne, à partir du mardi 27 août 1974

Scénario et dialogues de Pierre ACOT-MIRANDE

Réalisation de Bernard TOUBLANC-MICHEL

Musique de Jean-Pierre MAS

Distribution:

Jean-Pierre ANDREANI (Michel Mendeguia)

Monique LEJEUNE (Claire-Marie Ellisalde)

Janine VILA (Cécile Dabries)

Jean-Claude BERCQ (Laurent Bertran)

Stéphane BOUY (Sagardoy)

Jacques CAVANHAC (le berger Luis)

Raymond LOYER (le commandant Eriart)

Pierre MONCORBIER (Joseph Mendibourre)

Pierre GUILLAUME (Adrien Mendibourre)

Georges LYCAN (l'adjudant)

Albert MICHEL (Pascal)

Nicole CHOLLET (Agna)

Marcel ROCHE (le brigadier)

Alexandre RIGNAULT (le vieil Amestoy)

Françoise de WULF (la femme Amestoy)

Suzy RAMBAUD (l'infirmière)

Jacques DAVID (Julien Burdet)

Régis OUTIN (l'avocat)

Jacques HILLING (le banquier Bertran)

Jean-Pierre CASTALDI (Diégo Marquès)

Clément THIERRY (le commissaire Bardoux)

Dominique MARCAS (la veuve Laborde)

Serge DEKRAMER (Irigoyen)

Henri CREMIEUX (Lacroix)

Jacques MARCHAND (l'inspecteur Portal)

Bernard FREYD (l'inspecteur Labeyrie)

Claude MARCAN (le berger Guillaume)

Nicole DESAILLY (la touriste allemande)

Thème : venant d'Espagne, Michel Mendeguia et sn ami Sagardoy franchissent clandestinement la frontière. Ils trouvent refuge au pays basque dans une maison de berger située en pleine montagne. Michel est venu en France pour tuer le commandant Eriart, maire d'un petit village qu'il soupçonne d'avoir commis un meurtre des années plus tôt et pour lequel son propre père a été condamné à tort. Mais il ne peut se résoudre à commettre cet assassinat. Repéré par les douaniers et les gendarmes, il doit fuir. Il finit par se rendre compte de son erreur. 

Commentaires : succédant à UN CURE DE CHOC, ce feuilleton quotidien est basé sur une histoire assez classque de vengeance. Il s'étire un peu en longueur, malgré tout le talent des interprètes. A noter les paysages magnifiques du Pays Basque, dont les téléspectateurs n'ont pas pu vraiment profiter, la 1ère chaîne étant diffusée en noir et blanc

Partager cet article

24 août 2014 7 24 /08 /août /2014 19:30
AGATHE, OU L'AVENIR REVE

Téléfilm de 75 minutes

Première diffusion : samedi 24 août 1974 à 20h30 sur la 1ère chaîne de l’ORTF

Réalisation d'Yves-André HUBERT et Michel SUBIELA

Adaptation et dialogues d'Hélène MISSERLY

Distribution :

DOUCHKA (Agathe)

Maud RAYER (Cécile)

Janine SOUCHON (la mère)

VAN DOUDE (le père)

Guy GERBAUD (Raoul)

Christian de TILIERE (Emile)

Marc CASSOT (Charles)

Patrick GUILLAUMIN (La roche)

Jean-Pierre MOREUX (Du Roget)

Simone LANDRY (Marie)

Martin TREVIERES (Pierre)

Jacques ROCCHESANI (Arnaud)

Suzanne DESTRA (Estelle)

Georges AUBERT (le juge)

Thème : A la fin du XIXième siècle, à Nîmes et dans les gorges du Tarn, une jeune femme voit son avenir bouleversé lorsque son père mort en mer quelques années plus tôt lui apparaît et lui désigne l’homme qu’elle doit épouser. Elle obéira à ce rêve, mais cela fera-t-il vraiment son bonheur ?

Commentaires : dans la collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, ce téléfilm s’intéressait au thème des rêves prémonitoires. Il constitue une curiosité grâce à l’interprétation plutôt inspirée de DOUCHKA et à un mélange assez insolite entre des éléments fantastiques et un drame bourgeois à la Paul Bourget.

Partager cet article

18 août 2014 1 18 /08 /août /2014 06:33
Mony DALMES et Michel VITOLD

Mony DALMES et Michel VITOLD

Feuilleton de 24 épisodes de 13 minutes

Diffusion : du lundi au samedi, à partir du lundi 12 août 1974 à 19h45 sur la 2ème chaîne

Scénario et dialogues de Pierre BILLARD

Réalisation de Josph DRIMAL

Musique de Georges GARVARENTZ

4 histoires de 6 épisodes :

1- Monsieur seul, avec Michel VITOLD, Claude JADE, Sylvie FONTAINE, Jacqueline DUVANEL, Mony DALMES, Bruno BALP, Gérard VICTOR, Florence BLOT, Fernand BERSET, Michel MULLER, Jean PAREDES et Bernard LAJARRIGE.

Thème : un homme âgé d'une cinquantaine d'années, d'allure très élégane, a 'étranges préoccupations. Quoique marié et père de famille, il rencontre des jeunes femmes recrutées par petites annonces. 

2- Aux innocents les mains pleines, avec Claude MELKI, Marion GAME, Fernand SARDOU, Jackie ROLLIN, Georges ROSTAN, Jean FARINA, Jean TOSCAN, Jean MOURAT, Claude ROBIN et Henry CZARNIAC.

Thème : pour les beax yeux de Myriam, Robert a puisé dans la caisse de son patron. Incapable de rembourser, il se réfugie en Provence dans une auberge dont Myriam lui a donné l'adresse. a son grand étonnement, on le traite avec beaucoup de déférence. On le prend pour un caïd de la pègre venu se mettre au vert. Mais ce caïd a des annemis qui veulent sa peau.

3- Dans l'intérêt des familles, avec Michel LONSDALE, Louise CONTE, Catherine CIRIEZ, Maurice VALLIER, Jean-Marie ROBAIN, Guy MARLY, Raoul CURET, Maurice BIRAUD, Joelle BERNARD, Catherine WATTEAU, Sabine GLASER, Jacques DHERY, Philippe DUMAT et Chrstian BOUILLETTE.

Thème : dans leur belle villa, Georges et sa mère sont dans l'angoisse. L'épouse amnésique de Georghes a disparu. Il lance un appel sur les ondes. Mais la jeune femme a été enlevée par un couple peu scrupuleux qui réclame une rançon.

4- Un plat qui se mange froid, avec Monique TARBES, Julia DANCOURT, Maurice TRAVAIL, Simone BACH, André VALTER, Paulette DUBOST, Paul MERCEY, Juliette FABER, Catherine OHOTNIKOFF, Jean-Paul TRIBOUT, Jacques CIRON, Jacques MONOD et François BRINCOURT.

Thème : à la résidence des Acacias, une jeune femme, Mme Berquin, a disparu. Tout le monde s'interroge d'autant que M. Berquin veut faire enlever une grosse malle de chez lui.

Commentaires : connu aussi sous le nom de MYSTERE SUR LA 2, cette série policière développe 4 histoires différentes. Elle est due à la plume de Pierre BILLARD, conn pour ses fameux "Maîtres du Mystère " sur France-Inter. Les histoires sont d'inégal intérêt. La plus réussie est peut-être la première grâce à l'interprétation tout en finesse de Michel VITOLD qui campe une sorte de Landru. 

Partager cet article

11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 05:33
PORTRAIT DE FLAUBERT

Téléfilm de 115 minutes

Diffusion : jeudi 8 ao^ut 1974 sur la 1ère chaîne

Texte et présentation de Pierre DUMAYET

Réalisation d'Alain DHENAUT

Distribution :

Pierre MONDY (Flaubert adulte)

Edgard GIVRY (Flaubert jeuneà

Maurice JACQUEMONT (1er amateur)

Georges CLAISSE (2ème amateur)

Louis SAMIER (3ème amateur)

Marc EYRAUD (4ème amateur)

Didier RAYMOND (5ème amateur)

Eliane BARRAS (soeur de Flaubert)

Nadine DELANOE (Adèle)

Jacques CANSELIER (Djalioh)

Laurence RAGON (Elisa)

Julia DANCOURT (Mme de Commanville)

Martine PASCAL (Louise Collet)

Alain LIONEL (Paul)

Sylvie DENIAU (Mme de Lansac)

Olivier LEBEAUT (Alfred le Poitevin)

Firmin PILLIAS (le père)

Marie SERVANNE (la mère)

Jacques DESCHAMPS (l'homme enterré)

Isa LAMOUR (Caroline)

Bernard WAVER (le mari d'Elisa)

Thème ; les 30 premières années de la vie de Gustave FLAUBERT.

Commentaires : passé la surprise de retrouver Pierre MONDY en Gustave FLAUBERT, ce portrait est plutôt intéressant, grâce au ton incisif de Pierre DUMAYET qui s'attache à dévoiler le subconscient du grand homme. Moins qu'une biographie, il s'agit d'une sorte d'étude en spirale des 30 premières années de la vie de l'écrivain (jusqu'à l'écriture de MADAME BOVARY), qui fait une part importante à 5 " amateurs " de littérature, réunis en salle de dissection, qui apportent leurs commentaires. 

Partager cet article

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 06:20
L'HOMME AU CONTRAT

Feuilleton de 6 épisodes de 55 minutes

Diffusion : le mercredi à 21h30 sur la 1ère chaîne, à partir du mercredi 31 juillet 1974

Feuilleton de Jacques ARMAND

Réalisation de Jacques AUDOIR

Cascades de Claude CARLIEZ

Distribution :

Gérard DESARTHE (Vlado Bolok)

Toto BISSAINTHE (Sarah)

Jacques ALRIC (Robson)

Odile POISSON (Mme Etchekarian)

Victor GARRIVIER (Lepide)

Marc EYRAUD (Abbé Listick)

Michel ROBIN (Leoni)

Christian de TILLIERE (Ange)

Jean TURLIER (Swart)

Léonce CORNE (Semine)

Paul LE PERSON (Katsky)

Jean DAVY (Helson)

Pierre TORNADE (Fredo)

Bachir TOURE (Abaka)

James CAMPBELL (Kilm)

Marianne FELD (Maud)

Gabriel GOBIN (Dukla)

Françoise PETIT (Mabel)

Axel GANZ (Brand)

Béatrice BELTOISE (Betsy Brand)

Julien VERDIER (M. Hélios)

Michèle SANDRE (secrétaire d'Hélios)

François DARBON (Tonio)

Christian de LANAUT (Spiro)

Jean LESCOT (le bagnard)

Thème : dans un pays imaginaire situé en Amérique centrale, Vlado Bolok, un jeune sang mêlé est à la fois un militant non violent et un tueur à gages. Il va se trouver mêlé à un meurtre passionnel. Puis il est accusé d'un meurtre qu'il na as commis et il est envoyé au bagne. Il parvient à s'en évader. Il rencontre un représentant d'une étrange agence, Hélios, qui permet aux gens de changer de vie. Il va résider dans une somptueuse villa où deux hommes d'affaire véreux sont abattus. On l'accuse du meurtre.

Commentaires : Jacques AUDOIR a décidé de tourner ce feuilleton de politique-fiction en vidéo mobile, mode plus léger de production. Pour l'aspect "Amérique latine", il a tourné en extérieur dans des lieux insolites, notamment des quartiers en démolition de Gennevilliers et Abervilliers où il a placé des décors de son cru (panneaux de signalisation, affiches publicitaires, etc). Le bagne a été réalisé sur des péniches transformées en dortoirs.

L'histoire qui recherche la multiplication des péripéties manque de continuité et de vraisemblance. 

L'interprétation est dominée par la forte présence de Gérard DESARTHE, jusqu'alors peu employé à la télévision et qui donne beaucoup de relief à son personnage tiraillé entre le Bien et le Mal.

Partager cet article

Présentation

  • : TELE 70
  • TELE 70
  • : Séries et émissions de la télévision française des années 1970
  • Contact

TELE 70-LES LIVRES

     

TELE 72 – LE LIVRE

TELE72.jpg     

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1972.

Découvrez ou redécouvrez : DES CHIFFRES ET DES LETTRES, LA DEMOISELLE D'AVIGNON, LE GRAND ECHIQUIER, MANDRIN, LES JO DE MUNICH, L'HOMME QUI REVIENT DE LOIN, AMICALEMENT VOTRE, RABOLIOT, COLUMBO, LES GENS DE MOGADOR, LES AVENTURES DE PINOCCHIO, LES ROIS MAUDITS, LES THIBAULT, LE LANCEMENT DE LA TROISIEME CHAINE...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 179 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien : link

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). link

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1971

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher