7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 08:41
DISPARITION DE RENE DARY

René DARY s'est éteint ce 7 octobre 1974 à l'âge de 69 ans.

Fils de l'artiste de café-concert Abélard, il débuta sa carrière très tôt au cinéma puisque, suivant son père sur les plateaux du cinéma muet, il fut engagé à l’âge de 3 ans pour jouer, sous le pseudonyme de Clément MARY, le rôle d’un bébé prodige dans une centaine de films entre 1908 et 1914 sous la direction de Louis FEUILLADE dont BEBE AU MAROC, BEBE APACHE, BEBE CHEZ LA VOYANTE, BEBE ADOPTE UN PETIT FRERE, BEBE EN VACANCES, BEBE ET LA GOUVERNANTE, BEBE ANGE GARDIEN, BEBE ET LE FINANCIER, BEBE EST PERPLEXE, BEBE JARDINIER ou encore BEBE FAIT DU SPIRITISME.

René DARY quitta ensuite le cinéma pour apprendre à lire et à écrire.

Parvenu à l'âge adulte, il fut un temps boxeur sous le pseudonyme de KID RENE. Champion de Provence poids plume, il perdit cependant son titre en se cassant la main et abandonna défivinitement le noble art. Il décida alors de revenir à ses premières amours et se tourna de nouveau vers le monde du spectacle.

Il joua d'abord dans l’opérette LES TROIS VALSES avec Yvonne PRINTEMPS et Pierre FRESNAY. Puis il retourna au cinéma et connut le succès avec LE REVOLTE (1938) où il jouait un matelot, LE CARREFOUR DES ENFANTS PERDUS (1943) de Léo JOANNON et surtout TOUCHEZ PAS AU GRISBY (1953) de Jacques BECKER où, dans le rôle de Riton, il donnait une belle réplique à Jean GABIN. Il tourna ensuite dans PECHE DE JEUNESSE (1958), JUSQU'A PLUS SOIF (1962) de Maurice LABRO, LES RISQUES DU METIER (1967) d'André CAYATTE avec Jacques BREL, L’HORIZON (1966) de Jacques ROUFFIO et GOTO, L’ILE DE L’AMOUR (1968) de Walerian BOROWCZYK.

A la télévision, où il vint sur le tard, comme beaucoup d’acteurs de sa génération, René DARY fut remarqué dans le rôle du Capitoul dans L’AFFAIRE CALAS (collection LA CAMERA EXPLORE LE TEMPS). Il joua également dans UN PARI DE MILLIARDAIRE (1963), LA BETE DU GEVAUDAN (Collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, 1967), LA RENCONTRE DE TRIANON (Collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, 1968), le feuilleton POT-BOUILLE (1972) où il interprétait le rôle de Bachelard, UNE AFFAIRE A SUIVRE (1974) et il fut également un remarquable Père GRANDET dans EUGENIE GRANDET (1968). Il joua également dans 2 épisodes des CINQ DERNIERES MINUTES (période Raymond SOUPLEX) : ON A TUE LE MORT (1959) avec Judith MAGRE et LES ENFANTS DU FAUBOURG (1968) avec André VALMY.

Mais il fit surtout merveille dans le rôle du commissaire Ménardier dans le feuilleton BELPHEGOR (1965) où ses scènes avec la grande actrice SYLVIE alias lady Hodwin sont un régal. Il reprit ce même rôle de commissaire dans le feuilleton LES COMPAGNONS DE BAAL (1968).

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 06:05
LES FARGEOT

Feuilleton de 49 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi à 20h15 sur la 1ère chaîne, à partir du mardi 8 octobre 1974

Scénario, adaptation et dialogues de Marcel JULLIAN et Charles BAUDINAT

Réalisation de Patrick SAGLIO

Musique de Jean-Pierre MAS

Distribution :

Henri POIRIER (Marcel Fargeot)

Corinne CODERET (Françoise Fargeot)

Germaine DELBAT (Mamie FArgeot)

Edouard NIERMANS (Patrick Fargeot)

Nathalie GUERIN (Martine Fargeot)

Daniel AUTEUIL (Philippe)

Rosine CADORET (Juliette)

Anne KREYS (Annie)

Héléna VOSTOFF (Nicole)

Louis LABADENS (le patron de bistrot)

Patrice DOZIER (Thévenin)

Jean-Louis ALLIBERT (le voisin)

Claudine NAUDON (la postière)

Alan SCOTT (Copper)

et

Maurice RONET (dans son propre rôle)

Thème : le quotidien d'une famille de Français moyen des années 70, Marcel le père, gentil mais bourru, Françoise la mère, une bonne ménagère, leur fils Patrick qui fait de la moto et leur fille Martine, le coeur sur la main, ainsi que la grand-mère, un peu revêche, qui quitte son village de Provence pour venir s'installer chez ses enfants. Et puis il y a aussi un chien. Au fil des épisodes, nous partageons leurs joies, leurs peines, leurs rires et leurs petits malheurs. Tout commence lorsque les Fargeot viennent s'installer dans leur nouvelle maison en banlieue parisienne achetée à crédit...

Commentaires : à l'image de ce couple de Français, tout est moyen dans ce feuilleton : le scénario, les dialogues et la mise en scène.  Il est vrai qu'inspiré par Marcel JULIAN, le feuilleton a été conçu à partir des statistiques de l'INSEE avec incorporation dans chaque épisode d'une séquence tirée de l'actualité, ce qui laissait peu de place à l'imagination d'autant que les séquences d'actualité sont toujours bien choisies : ainsi le 11 novembre les Fargeot s'aperçoivent que la Marseillaise a été ralentie mais le grand mouvement de grève des postiers apparemment leur passe par dessus la tête.... 

Deux éléments toutefois à retenir : la présence inattendue de Maurice RONET et les débuts assez fracassants d'un tout jeune comédien : Daniel AUTEUIL. 

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 19:30
LA MAIN ENCHANTEE

Téléfilm de 90 minutes

Première diffusion : samedi 5 octobre 1974 à 20h30 sur la 1ière chaine de l’ORTF

Réalisation de Michel SUBIELA

Adaptation et dialogues de Michel SUBIELA et Francis LACASSIN, d’après le conte de Gérard de NERVAL

Musique de Wladimir COSMA

Chanson LE BEAU ROBERT, interprétée par Emmanuel NEEL

Duel réglé par Claude CARLIEZ

Distribution :

Pierre MAXENCE (Eustache)

Nathalie JUVET (Javotte)

Alain MOTTET (Maître Chevassut)

Thierry DUFOUR (Joseph)

Roland MONOD (Maître Gonin)

Sarah CHANDLER (la bohémienne)

Serge LHORCA (Goubard)

Robert BORDENAVE (la matamore)

Bernard CHARNACE (le secrétaire)

Rita MAIDEN (la servante)

Didier SAUVEGRAIN (le soldat)

Michel SOUVIS (2ième soldat)

Jean-Guy MOURGUET (le parfumeur)

Jean-François LE BONGOAT (l’aide magicien)

André CASSAN (le bourreau)

Jean CLERC (le capitaine)

Thème : sous le règne de François 1ier, à Lyon, un jeune marchand est engagé malgré lui dans un duel. Comme il est inexpérimenté dans le maniement des armes, il sollicite l’aide d’un magicien qui rend sa main droite invincible. Mais on ne touche pas impunément à la magie noire…

Commentaires : cette adaptation d’un conte de Gérard de NERVAL ouvrait la nouvelle série proposée par Michel SUBIELA : LES CLASSIQUES DE L’ETRANGE qui succédait au TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE et était cette fois consacrée à des œuvres de fiction tirées du domaine fantastique. Il y eut au total 4 téléfilms réalisés pour cette collection. LA MAIN ENCHANTEE est sans doute le plus abouti, avec un beau travail sur la couleur et un scénario très original organisé autour d’un flashback.

La littérature française de l'étrange ne va pas vers l'horreur : elle vise au niveau de la tête, pas de l'estomac!

Michel SUBIELA

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 06:13
LA SONATE A KREUTZER

Dramatique de 60 minutes

Diffusion : prévue initilalement le 18 juin la dramatique n'avait pu être diffusée à cause des grèves. Elle a finalement été programmée le mardi 1er octobre 1974 à 20h40 sur la 3ème chaîne

Adaptation de Jean-Pierre BURGART, d'après l'oeuvre de Léon TOLSTOI

Réalisation de Marcel CRAVENNE

Distribution :

François SIMON (Posdnicher)

Odile VERSOIS (l'épouse)

Hélène VALLIER (la belle-soeur)

Catherine de SEYNES (la dame)

Raymond BAILLET (le contrôleur)

Patrick FONTANAROSA (Troukatchevsky)

Alexandre RIGNAUKT (le marchand)

Ailain BOYER (le vendeur)

Benoit BRIONNE (le voyageur)

Henri de LIVRY (Egor)

Thème : en 1885, dans un wagon de chemin de fer russe en route pour Moscou, quatre voyageurs partagent un compartiment. La conversation s'engage...

Commentaires : s'inspirant assez fidèlement de TOLSTOI, Marcel CRAVENNE livre une oeuvre sombre et inquiétante qui est au fond une critique acerbe du mariage t une remise en cause de toutes les valeurs morales et religieuses. François SIMON, qui est le fils de Michel SIMON,  est parfait dans le rôle du narrateur et parvient à faire saisir toutes les nuances de son personnage.

Pour le plaisir de travailler ensemble, Odile VERSOIS et Hélène VALLIER, qui sont soeurs (les soeurs POLIAKOV), ont accepté deux petits rôles. 

Repost 0
22 septembre 2014 1 22 /09 /septembre /2014 06:15
MORT AU JURY

Feuilleton de 4 épisods de 25 minutes

Diffusion : programmé en juin 1974 le feuilleton n'avait pu être diffusé à cause des grèves. Il a finalement été diffusé du mardi 24 septembre au vendredi 27 septembre 1974 à 19h40 sur la 3ème chaîne de l'ORTF

Feuilleton de René RENOUVEAU

Musique de Camille SAUVAGE, sur une mélodie de MIREILLE, paroles d'André DELCOMBRE, par les élèves du PETIT CONSERVATOIRE

Réalisation de Jean CABIN-MALEY

Distribution :

Félix MARTEN (Michel Delupas)

Anne GAEL (Paulette)

Tisilla CHILTON (Mlle Muss-Ledran)

REné RALL (le gardien)

Maurice LEBE (le médecin)

Daniel LEGER (le greffier)

Carla CASTILLE (la vendeuse)

Jean SALI (l'employé de l'h^otel)

Jean COSTE (Aurand le libraire)

Lina ROXA (Muguette)

Fred PASQUALI (Lénard)

Valérie MAYSEL (l'infirmière)

Jean-François GARREAUD (l'interne)

Marcel PERES (Dardet le clochard)

Pierre DUNCAN (Naudard)

Anne BERGER (Mme Naudard)

Alexis DUMAY (l'antiquaire)

Muriel MAZIERE (la secrétaire)

Pierre THEBAULT (Mongin)

Johnny WESSELER (Pirenné)

Jacques BERNARD (le commissaire)

Christine COQUELLE (la standardiste)

Guy BONNAFOUX (le pharmacien)

Thème : libéré pour bonne conduite après 20 ans de détention, Michel Delupas, dit le Chirurgien pour avoir tué et dépecé sa femme, a décidé de se venger, en tuant, par ordre alphabétique, les 20 membres du jury qui l'ont condamné. Il commence par Aurand un libraire de Chartres et Dardet, un clochard de Paris sans que la police fasse le lien entre les deux meurtres. 

Commentaires : ce feuilleton policier développe une trame qui rappelle un peu LA MARIEE ETAIT EN NOIR de François TRUFFAUT. D'honnête facture, il parvient à renouveller l'ntérêt mais le format un peu trop court, seulement 4 épisodes de 25 minures, ne permet pas d'explorer plus avant la psychologie des personnages, notamment de l'assassin, et d'aller jusqu'au bout des intentions.

Repost 0
20 septembre 2014 6 20 /09 /septembre /2014 19:35
LES JARDINS DU ROI

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : initialement prévu le vendredi 21 juin 1974, à 20h35, sur la 2ème chaîne, le téléfilm n'avait pu être diffusé à cause des grèves. Il a finalement été reprogrammé le vendredi 20 septembre 1974 à 20h35 toujours sur la 2ème chaîne

Adaptation de Jacques TOURNIER et Jean LEDUC

Réalisation de Jean KERCHBRON

Distribution :

Georges WILSON (Jean)

Danielle DARRIEUX (Hélène)

Elina LABOURDETTE (Madeleine)

Denise BOITARD (Henriet)

Jean-François DUHAMEL (le chauffeur du car)

Chris TANNER (Ivy)

Sally WILSON (Mrs Oppenheim)

Francis ROUSSEF (M. Antoine)

Denis FLEUROT (le mécanicien)

Jacqueline GIRARD (la violoniste)

Martine MAUCLAIR (Blanche)

Denise BAILLY (Mme Emilie)

Jacques COUTURIER (le réceptionniste)

France GIRARD (la femme de chambre) 

Thème : Jean reçoit un paquet de lettres écrites par une femme qui fut le grand amour de sa jeunesse. Bouleversé, il en parle à son épouse et ils font le point tous les deux sur leur vie commune et leurs espérances déçues.

Commentaires : on doit à Jacques TOURNIER, plus connu sous le nom de Dominique SAINT-ALBAN, le feuilleton NOELLE AUX QUATRE VENTS. Il propose ici une oeuvre plus ambtieuse, une sorte de roman du sentiment,  qui s'attache à montrer les ravages du temps. Georges WILSON est partiuculièrement remarquable dans le portrait de cet homme qui a du mal à avouer ses sentiments tandis que Danielle DARRIEUX fait un retour remarqué sur le petit écran. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
15 septembre 2014 1 15 /09 /septembre /2014 06:26
L'ILE AUX ENFANTS

Diffusion : tous les jours à 19h00 sur la 3ème chaîne, à partir du lundi 16 septembre 1974

Emission de Christophe IZARD

Production de Marseille

Réalisation de Jean MANCEAU, Jean-Daniel VERHAEGHE et Alain DHOUAILLY

Distribution :

Yves BRUNIER (Casimir)

Patrick BRICARD (François)

Eliane GAUTHIER (Julie)

Anne LUDOVIC (Sabrina)

Jean-louis TERRANGLE (M. du Snob)

Henri BON (Emile le facteur)

Richard MARTN (le photograhe)

et

les enfants des écoles de Marseille

Commentaires : Christophe IZARD propose cette nouvelle émission pour la jeunesse, inspirée de l'émission américane SESAME STREET. L'émission comporte 3 parties : "L'ILE AUX ENFANTS " proprement dite interprétée par des comédiens et avec CASIMIR, le monstre gentil, un mini-documentaire et enfin BONJOUR SESAME qui regroupe divers extraits du programme américain.

Sommaire de la 1ère émission :

- épisode " Premier jour" de L'ILE AUX ENFANTS où François, le kiosquier, est surpris par l'arrivée des enfants dans l'île...

- le mini-documentaire qui est consacré au Grizzly;

- BONJOUR SESAME avec La chanson des 5 pingouins, Ernest ne veut pas acheter de balance, Grover veut être le premier, les Girafes dans la brousse et le Paresseux.

Par la suite la séquence BONJOUR SESAME comprendra KERMITT la grenouille, ERNEST et BART, les aventures de MACARON...

A partir du lundi 17 février 1975, l'émission est programmée sur TF1 quotidiennement à 18h50.

Repost 0
Published by PO - dans JEUNESSE
commenter cet article
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 19:55
BILLENIUM

Téléfilm de 30 minutes

Première diffusion : mardi 10 septembre 1974 à 20h55 sur la 3ième chaîne

Réalisation de Jean DE NESLE

Adaptation de Jacques GOIMARD, d’après J. G BALLARD

Distribution :

Claude DEBORD (Henri)

Alberto SIMONO (Noël)

Rosita FERNANDEZ (Danielle)

Jeanine SOUCHON (Sophie)

Cyril ROBICHEZ (chef argentier)

Bernard CLAUDET (Premier argentier)

Philippe PELTIER (Deuxième argentier)

Jacques MUSSIER (L’antiquaire)

Aristide DE MONICO (le concierge)

Ronny COUTTEURE (L’officiel)

Monique FOURNIER (la tante)

Jeanne PREZ (la mère)

Gérald DENIZOT (le père)

Thème : dans un futur imaginaire, les villes sont tellement surpeuplées que les habitants doivent se partager quelques mètres carrés. Et l’on parle de diminuer encore la SMIC, Surface Maximale Individuelle de Croissance qui devrait passer de 4 m2 à 3,5…

Commentaires : prototype d’une série intitulée DEMAIN OU JAMAIS qui ne vit jamais le jour, ce téléfilm à l’humour grinçant témoigne d’un pessimisme assez réjouissant. On peut regretter que cette tentative originale d’adaptation de classiques de la science-fiction ne connut pas de lendemain.

A notre connaissance, le téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 06:09
L'ORCHESTRE ROUGE

Feuilleton de 7 épisodes de 60 minutes

Diffusion : programmation irrégulière (lundi ou jeudi) à des horaires divers sur la 2ème chaîne, à partir du lundi 12 septembre 1974

Corproduction BAVARIA, ORTF et RAI

Adaptation de Peter ADLER et Hans GOTTSCHALK, d'après Heinz HONNES

Réalisation de Franz Peter WIRTH

Musique de Bert GRUND

Distribution :

Werner KREINDL (Léopold TREPPER, le grand chef)

Georges CLAISSE (Kent, le petit chef)

Candice PATOU (Georgie de Winter)

Gregoire ASLAN (Baron Maximovitsch)

Philippe LEMAIRE (Pierre)

Gunter NEUTZE (Giering, de la Gestapo)

Jean RANVAL (Susloparov)

Rada RASSIMOV (Margarete Barcza)

Franco GRAZIONI (Grossvogel)

Jacques RISPAL (Hillel Katz)

Manfred SPIES (Makarow)

Julia LAROCHE (Rita Arnoult)

Henri SOKAL (Isidor Springer)

Raoul GUYLAD (Reichmann)

Daniel VERITE (Wenzel)

Peter THOM (Coppi, l'électricien)

Christine GERLACH (Mildred Harnack)

Anna GAYLOR (Mme Likhonine)

Dieter WAGNER (docteur Arvid Harnack)

Jacques GALAND (Boris)

Thème : le feuilleton relate plusieurs épisodes de la vie du plus célèbre réseau d'espionnage soviétique de la seconde guerre mondiale, et notamment la chasse qui conduisit à l'arrestation de son chef, Léopold TREPPER,  et à l'anéantissement du réseau.

Commentaires : ce feuilleton suscita tant de polémiques que le 6ème épisode donna lieu à un débat des DOSSIERS DE L'ECRAN le 15 octobre auquel participèrent Léopold TREPPER lui-même, le ministre de l'Intérieur ayant accepté sa venue en France pour 3 jours Hélène PAURIOL veuve de Fernand PAURIOL, télégraphiste de l'Orchestre rouge, Charles SPAAK qui a connu et hébergé TREPPER, Cécile KATZ, veuve de Wilhelm KATZ, membre de l'Orchestre rouge, Jacques DELARUE, historien de la Gestapo, Marie-Madeleine FOURCADE, ancien chef de réseau et Hans KALTENHAUSER, ancien membre de l'Abwehr. Quoique annoncé, Gilles PERRAULT, pourtant auteur d'un livre sur l'Orchestre rouge, n'avait pas été invité.

Trois critiques principales furent adressées au feuilleton : il donnait une image plutôt positive de la Gestapo, il déformait le comportement de TREPPER, notamment après son arrestation, et il présentait plusieurs membres de l'Orchestre rouge comme des lâches et des traîtres.

Il est à noter que le feuilleton d'origine comportait également un 7ème épisode qui se déroulait après l'arrestation de Trepper mais qui ne fut pas diffusé car jugé trop favorable aux nazis par les services de l'ORTF.

Le feuilleton ne doit pas être confondu avec le film de Jacques ROUFFIO (1989) tiré de l'ouvrage de Gilles PERRAULT, avec notamment Claude BRASSEUR dans le rôle de TREPPER.

 

Repost 0
7 septembre 2014 7 07 /09 /septembre /2014 19:30
LE BAQUET DE FREDERIC ANTOINE MESMER

Téléfilm de 110 minutes

Première diffusion : samedi 7 septembre 1974 à 20h30 sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Réalisation : Michel SUBIELA

Evocation de Daniel HERAN et Michel BERTHIER

Adaptation et dialogues : Michel SUBIELA

Distribution :

Bernard VERLEY (Mesmer)

Nicole HISS (Oesterline)

Roger CROUZET (Desion)

Olivier NOLIN (Rodolphe)

Philippe KELLERSON (Franklin)

Teddy BILIS (le ligueur)

Jean LESCOT (Antoine)

Gérald DENIZOT (le père Hell)

André VALTIER (L’abbé Gasner)

Gilbert DAMIEN (Puységur)

Fred PERSONNE (Hervier)

Josette BOULVA (la malade)

Catherine SOLA (Mme de Lamballe)

André CASSAT (Montesquiou)

Jean BORODINE (Maurepas)

Julien VERDIER (le malade)

Georges AUBERT (Guillotin)

Pierre PLESSIS (Klinskorch)

Pierre LE RUMEUR (Bailly)

Joël BRION (le malade)

Raymonde ALLAIN (Mme de Coislin)

Jean-Pierre MUNU (le cocher)

et

Bernard CHARNACE

Jean-Claude SACHOT

Jean-Pierre MOREUX

Hélène BESANCON

Gabrielle DJIDOU

Sacha TARRIDE

Thème : à la fin du XVIIIième siècle puis en 1815, à Vienne et à Paris, les expériences d’un savant, inventeur du «  mesmérisme » ou magnétisme animal. Il plonge notamment ses malades dans un baquet rempli d’eau magnétique. Mais s’il rencontre du succès, c’est aussi grâce à ses yeux d’un bleu intense qui séduisent toutes les dames de la Cour. Seulement la chance finit par tourner…

Commentaires : dans la collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, ce téléfilm avait dû attendre 4 ans avant d’être diffusé, MESSMER étant alors le nom du Premier ministre de l’époque, et les responsables de la télévision craignaient les commentaires du type : hier soir, on a vu à la télévision un charlatan nommé Mesmer... Il s’agissait en réalité d’une évocation d’un personnage controversé de la fin du XVIIIième siècle, génie pour les uns, charlatan pour les autres. Bernard VERLEY est excellent dans le rôle titre, et la réalisation de Michel SUBIELA toujours aussi soignée.

Le téléfilm est disponible sur le site de l’Ina (www.ina.fr).

Repost 0

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.