Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2018 7 11 /03 /mars /2018 20:30
LA MORT DE CLO-CLO

Claude FRANCOIS décède ce samedi 11 mars 1978 à l'âge de 39 ans. Il devait participer à l'enregistrement de l'émission de Michel DRUCKER, LES RENDEZ-VOUS DU DIMANCHE, diffusée le lendemain sur TF1. Electrocuté dans sa baignoire après avoir tenté de redresser une applique, il n'a pu être ranimé.

BIen qu'ayant causé une très grande émotion parmi les fans du chanteur, cette disparition tragique va être assez peu traitée par la télévision dans un premier temps. Il est vrai que sur TF1 et ANTENNE 2, toute la soirée était consacrée au 1er tour des élections législatives de 1978 où, pour la première fois, était envisagée l'hypothèse d'une cohabitation entre une majorité parlementaire de gauche et un président de droite et ce alors que le Président Valéry Giscard d'EStaing avait appelé les Françaises et les Français à faire le " bon choix ". La presse écrite était aussi obnubilée par ces élections. Ce qui explique le jeu de mot approximatif du journal LIBERATION : " Claude FRANCOIS a volté " (pour " a voté").

Pourtant Claude FRANCOIS a été, pendant des années, un habitué du petit écran. Souvent invité par les CARPENTIER ou Michel DRUCKER, il avait un grand sens du spectacle, aidé par la présence des fameuses CLODETTES , toujours court vêtues, qui ajoutaient beaucoup à sa popularité surtout auprès du public masculin. Il avait su prendre le chemin du DISCO et multipliait les succès en matière de ventes de disques. C'était aussi un travailleur acharné, un brillant homme d'affaires, PDG de plusieurs sociétés, patron d'un journal, d'une agence de mannequins, d'une firme de disques et d'une fabrique de parfums. 

Mais c'était aussi un homme de coeur. Ayant appris qu'une petite fille, près de Boulogne-Billancourt, allait mourir et que son souhait était de voir Claude FRANCOIS. Il y était allé avec tout son orchestre et avait offert à la petite mourante son tour de chant. Loin des caméras. 

Partager cet article

Repost0
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 07:08
UN OURS PAS COMME LES AUTRES

Série de 6 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : le vendredi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 10 mars 1978

Scénario et dialogues de Nina COMPANEEZ

Réalisation de Nina COMPANEEZ

Titres des épisodes :

1- Adieu les roses

2- La musique adoucit les ours

3- L’étage en-dessous du paradis

4- Paris-Deauville

5- Madame et le jardinier

6- Née de la dernière pluie

Distribution :

André DUSSOLIER (Gaspard)

Anny DUPEREY (Anne)

Dominique LABOURIER (Griffon)

Annie SINIGALIA (Dorothé)

Ludmila MIKAEL (Amanda)

Maia SIMON (Gaby)

Francis PERRIN (Freddy)

Gisèle CASADESUS (Suzy)

Denise GREY (Viviane)

Evelyne BUYLE (Lola)

Evelyne BUYLE (Lola)

Maurice TEYNAC (Michel)

Mathé SOUVERBIE (Elisabeth)

Henri POIRIER (l'imprésario)

Louisa COLPEYN (Mère Anne)

Mansour SI (Baclin)

François CHOQUET (Arthur)

René LENOTY (voisin d'Anne)

Sébastien FLOCHE (l'huissier)

Annie SAVARIN (Gaby)

Thème : le violoncelliste Gaspard vit avec sa famille dans une grande maison familiale, chaleureuse et accueillante. Mais les charges sont lourdes et le toit demande à être réparé. IL faut la vendre. Par ailleurs, Gaspard a fait la connaissance d'Anne, chef d'orchestre. C'est le coup de foudre. Ils décident de s'installer ensemble. Mais Anne a l'hhabitude de tout diriger, même sa vie privée, et les disputes s'enchaînent. Les choses ne s'arrangent pas quand débarque Griffon, la soeur d'Anne. Gaspard s'enfuit et s'installe dans un petit meublé. Ses voisins sont si envahissants qu'il doit encore déménager. Il va habiter chez son frère à la Défense où il dort sur un lit pliant. Gaspard doit servir de témoin à un ami musicien, Freddy. Le jour du mariage, la mariée a disparu. Cédant aux prières de Freddy, effondré, Gaspard finit par la retrouver mais celle-ci préfère Gaspard à Freddy. Après des vacances tourmentées, Gaspard va rôder autour de sa vieille maison qu'il n'a pu oublier. IL pense aussi beaucoup à Anne. Finira-t-il par retrouver sa maison familiale et son amour perdu ? 

Commentaires : Cette comédie très enlevée et pleine de cocasserie est une sorte d'adaptation de " L'ours et la poupée " de Michel DEVILLE, et c'est d'ailleurs la même grande maison qui sert de cadre au film et au feuilleton. Symphonie en six mouvements, où André DUSSOLIER, Anny DUPEREY, Francis PERRIN et Dominique LABOURIER qui joue la sœur catastrophe s'en donnent à coeur joie, aurait pu s'appeler les Malheurs de Gaspard tant le sort semble s'acharner sur ce malheureux personnage. Nina COMPANEEZ semble ici beaucoup plus à l'aise que dans les fresques historiques comme LES DAMES DE LA COTE. Même si le message féministe n'est pas oublié : au bougon mais, au fond, très docile Gaspard s'oppose le personnage d'Anne, au caractère bien trempé, qui a l'habitude de tout diriger, le feuilleton est agréable à suivre, avec des rebondissements bien venus et des moments qui confinent parfois au burlesque.

A notre connaissance, le feuilleton n'est sorti ni en VHS, ni en DVD. 

Partager cet article

Repost0
26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 07:17
JEAN-CHRISTOPHE

Feuilleton en 9 épisodes de 55 minutes

Diffusion : le jeudi à 21h10 sur TF1, à partir du jeudi 2 mars 1978

Il est à noter que les premiers épisodes sont diffusés à 21h10 et non à  20h30 à cause de la campagne électorale pour les élections législatives de 1978

Adaptation de Claude MOURTHE et François VILLIERS, d'après le roman de Romain ROLLAND

Réalisation de François VILLIERS

Musique de Bruno RIGUTTO et Jean-Louis FLORENTZ

Distribution  :

Klaus Maria BRANDAUER (Jean-Christophe)

Catherine ROUVEL (Corinne)

Virginie BILLETDOUX (Antoinette)

Maia SIMON (Colette Stevens)

Geneviève CASILE (Grazia)

Marika GREEN (Françoise Oudon)

Bérengère DAUTUN (Mme Arnaud)

Benny SCHLER (Jean-christophe à 3 ans)

Aurel BETZ (Jean-Christophe à 6 ans)

Malte BERLIN (Jean-Christophe à 15 ans)

Finah HINZ (Melchior, son père)

Peter LUHR (le grand-père)

Jean-Claude ARNAUD (Théophile Goujart)

Bruno DEVOLDERE (Olivier Jeannin)

Jacques MOREL (député Achille Roussin)

Will SEMMETROGGE (l'oncle Gottfried)

Rainer PENKERT (le grand duc)

Marc FAYOLLE (Mooch)

Simone BRAHMANN (MInna von Kerich)

Philippe LAUDENBACH (Lucien Lévy-Coeur)

Michel PEYRELON (Daniel Hecht)

Marc FAYOLLE (%ooch)

et

Max AMYL

Jean ROUGERIE

Thème : de la fin du XIXième siècle au début du XXième siècle, la vie d'un compositeur allemand, Jean-Christophe Krafft,  et les multiples difficultés qu'il rencontre avant de faire reconnaître son talent. 

Commentaires : ce feuilleton un peu académique rend parfaitement l'atmosphère du roman fleuve de Romain ROLLAND. Il bénéficie d'une excellente interprétation, quoique cette coproduction franco-germano-helvétique repose sur une ligne de partage assez curieuse : les rôles fémins sont généralement tenus par des Françaises (Catherine ROUVEL, Geneviève CASILE, Virginie BILLETDOUX, Bérengère DAUTUN...), tandis que les rôles masculins reviennent plutôt à des acteurs allemands, dont l'immense Klaus Maria BRANDAUER. Ce qui n'aurait sans doute pas déplu à ce grand Européen qu'était Romain ROLLAND. 

IL est à noter que le Rhin tel que reconstitué n'est pas le Rhin, mais le Danube. En effet le Rhin, bordé d'usines, n'ayant plus rien de romantique et ne pouvant plus être censé avoir nourri l'inspiration musicale de Jean-Christophe, le tournage a eu lieu sur les bords du Danube encore épargné par l'industrialisation. 

Partager cet article

Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 07:55
LES JEUNES FILLES

Dramative en 2 époques

Diffusion : vendredi 17 février 1978 et mercredi 24 février 1978, à 20h30, sur TF1

Adaptation et dialogues de Louis PAUWELS, d'après les romans d'Henry de MONTHERLANT " Les Jeunes filles " et " Le Démon du Bien"

Réalisation de Lazare IGLESIS

Musique de Vladimir COSMA

Distribution :

Jean PIAT (Pierre Costals)

Yolande FOLLIOT (Solange Dandillot)

Emmanuelle RIVA (Andrée Hacquebaut)

Elina LABOURDETTE (Mme Dandillot)

Jean DAVY (M. Dandillot)

Gisèle GRIMM (Mlle du Peyron)

Karine ALBIN (Rachel Guigui)

Jacques DISSES (Georges)

Jean-Marie ROBAIN (Louis)

Yves COUDRAY (Brunet)

Robert VIDALIN (le docteur Lobel)

Rita NACER (Rhadija)

Bernard de HAUTEFORT (le spécialiste)

et

Michel BOUQUET, le narrateur

Thème : en 1926, l'écrivain célèbre Pierre Costals dédaigne l'amour que lui porte Andrée pour conquérir la belle Solange. Quand les choses deviennent sérieuses, il s'inquitète de voir son indépendance menacée. Après un séjour à VEnise, Costals s'éloigne d'elle...

Commentaires : ce téléfilm en deux parties, inspiré de l'oeuvre de MONTHERLANT mais où Louis PAUWELS a mis beaucoup d'élément autobiographique, est une exhortation de l'homme conquérant, seul maître de ses plaisirs et qui se veut en plus directeur de conscience, sans cesse menacé par des femmes castatrices, d'autant plus dangereuses qu'elles semblent innocentes et pures. Tout cela a beaucoup vieilli. Reste le jeu des acteurs, notamment le trio  incarné par Jean PIAT, Yolande FOLLIOT et surtout Emmanuelle RIVA, qui parvienent à donner une certaine vie à ces marionnettes de papier. Il paraît que la réalisation de ce téléfilm avait été retardée à cause de l'année de la femme. On comprend pourquoi. 

Les amateurs qui ont le souci de la reconstitution historique auront sans doute remarqué qu'alors que l'action est censée se dérouler en 1926, on trouve un ouvrage de la collection FOLIO (lancée en 1972), une belle chemise LACOSTE avec son logo portée par le héros  (marque créée en 1933) et le sigle SNCF (sociét créée en 1938) !

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 20:30
LOUIS XI, LA NAISSANCE D'UN ROI

Téléfilm en 2 parties de 90 minutes

Diffusion : la 1ière partie, initialement prévue le mardi 20 décembre 1977 à 20H30 dans le cadre des DOSSIERS DE L'ECRAN, n’a pu être diffusée à cause des grèves. Elle a été reprogrammée le mardi 7 février 1978 à 20h30, toujours dans le cadre des DOSSIERS DE L’ECRAN et suivie d'un débat où participaient notamment Régine PERNOUD, Jean FAVIER et Jacques CONTAMINE. Une 2ième partie est prévue, qui devrait évoquer l'oeuvre du roi. (ce sera LOUIS XI, OU LE POUVOIR CENTRAL, 1979)

Adaptation et dialogues d'Alexandre ASTRUC et Roland LAUDENBACH, 

D'après l'oeuvre de Paul MURRAY KENDALL

Réalisation d'Alexandre ASTRUC

Distribution :

Denis MANUEL (Louis XI)

Daniel GELIN (Charles VII)

Francine BERGE (Agnès Sorel)

Yves VINCENT (Philippe de Bourgogne)

Jacques DUBY (Olivier le Daim)

Emmanuelle STOHL (Jeanne d'Arc)

Thérèse QUENTIN (la cuisinière)

Christophe DAMIAN (Louis XI enfant)

Marie DEA (la duchesse de Bourgogne)

Nelly BENEDETTI (Marie d'Anjou)

Jean-Marie ROBIN (La Trémoille)

Jean BOISSERY (Charles le Téméraire)

Didier HAUDEPIN (le duc de Berry)

François CHAPELAIN-MIDY (le messager)

Franck STUART (le hérault)

François STEINER (Alençon)

Manuel BONNET (Bourbon)

Sabine HAUDEPIN (Marguerite d'Ecosse)

Gérard BERNER (Du Tillay)

Jocelyne BOISSEAU (Charlotte de Savoie)

Yvan VARCO (Courcillon)

Yves BARSACQ (le chapelain)

et

Fanny COTTENCON

François GRASCO

Louis NAVARRE

Evelyne DAMIAN

Alain SALOMON

Thème : vers 1440, en France, Charles VII, roi vieillissant, voit se dresser contre lui son fils Louis, le dauphin, le futur Louis XI, qui ne pardonne pas à son père d'avoir laissé brûler Jeanne d'Arc. Le dauphin épouse la fille du Duc de Savoie, désobéissant à son père qui tente de le déshériter au profit de son jeune frère. Pour échapper à l'armée du roi, Louis se réfugie alors chez son oncle, le duc de Bourgogne, ravi de pouvoir défier le roi de France dont il se prétend l'égal..

Commentaires : Alexandre ASTRUC, l'homme de la caméra-stylo, propose dans ce téléfilm une belle leçon d'histoire. Les décors sont superbes, inspirés des enluminures du Moyen-Age, et Denis MANUEL campe un dauphin Louis, déjà retors et sans scrupules mais animé par le souci de préserver les intérêts du royaume de France. Une oeuvre de prestige dont le secret a semble-t-il été perdu. 

Partager cet article

Repost0
5 février 2018 1 05 /02 /février /2018 07:00
LA NUIT DES CESARS 1978

Diffusion : samedi 4 février 1978, à 20h30, sur ANTENNE 2, en direct de la salle Pleyel

Emission proposée par Georges CRAVENNE

Réalisation de Pierre BADEL

Commentaires de Pierre TCHERNIA

Commentaires : cette troisième NUIT DES CESARS du cinéma français est présidée par Jeanne MOREAU.

Le César du meilleur film est attribué à PROVIDENCE D'Alain RESNAIS, qui devance LE CRABE-TAMBOUR de Pierre SCHOENDORFFER, LA DENTELLIERE de Claude GORETTA et NOUS IRONS TOUS AU PARADIS d'Yves ROBERT.

Alain RESNAIS obtient aussi le César du meilleur réalisateur et David MERCER le César du meilleur scénario original ou adaptation, toujours pour PROVIDENCE, qui reçoit également le César de la meilleure musique, le César du meilleur décor, le César du meilleur son, et le César du meilleur montage. Comme on le voit, le film PROVIDENCE fait une véritable moisson de Césars.

UNE JOURNEE PARTICULIERE d'Ettore SCOLA remporte le César du meilleur film étranger devant L'AMI AMERICAIN de Wim WENDERS, ANNIE HALL de Woody ALLEN et PAIN ET CHOCOLAT de Franco BRUSATI.

Le César du meilleur acteur est attribué à JEAN ROCHEFORT pour LE CRABE-TAMBOUR, devant Alain DELON (MORT D'UN POURRI), Charles DENNER (L'HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES), Gérard DEPARDIEU (DITES LUI QUE JE L'AIME) et Patrick DEWAERE (LE JUGE FAYARD). 

Le César de la mailleure actrice est attribué à Simone SIGNORET pour LA VIE DEVANT SOI. Elle était en concurrence avec Brigitte FOSSEY (LES ENFANTS DU PLACARD), Isabelle HUPPERT (LA DENTELLIERE), MIOU-MIOU (DITES-LUI QUE JE L'AIME) et Delphine SEYRIG (REPERAGES).

Jacques DUFILHO reçoit le César du meilleur acteur dans un second rôle pour LE CRABE-TAMBOUR et Marie DUBOIS le César de la meilleure actrice dans un second rôle pour LA MENACE. 

Des hommages sont rendus à Charlie CHAPLIN, Roberto ROSSELLINI et Jacques PREVERT. Des Césars d'Honneur sont attribués à Robert DORFMANN et René GOSCINNY. 

Je suis heureux de cette retransmission, cela veut dire que, ce soir, il n'y aura pas de film sur Antenne 2

Jean Rochefort, Cérémonie des Césars 1978de

Partager cet article

Repost0
29 janvier 2018 1 29 /01 /janvier /2018 07:20
BON DIMANCHE NEW LOOK

 En ce début d'année 1978, Jacques MARTIN a totalement renouvelé son dimanche après midi sur ANTENNE 2 qui tendait un peu à s'essoufler mlalgré le succès du feuilleton LES TETES BRULEES.

Tout commence à 12h05 avec l'émission de variétés BLUE-JEANS 78 , proposée avec Marie-France BRIERE. S'y produisent des stars françaises comme Eddy MITCHELL, Véronique SANSON, Patrick JUVET, France GALL, CHRISTOPHE, Julien CLERC, Alain SOUCHON, ou encore le groupe TELEPHONE, mais aussi des stars internationales. comme les RUBETS, les BEE GEES ou Paul SIMON. C'est une émission qui se veut plus jeune et plus " branchée " que l'émission de variétés plus traditionnelle de 20h30. 

Suivent deux émissions de plateau : GRAND ALBUM proposée avec Daisy de GALARD et qui reprend les actualités  filmées de la GAUMONT, puis POM, POM, POM, POM, un jeu qui invite les téléspectateurs à deviner 4 morceaux de musique et qui servir de fil rouge à l'après midi.

Après le dessin animé TOM et JERRY c'est  aux alentours de 14h30 le grand feuilleton, qui va beaucoup marquer les esprits, DROLES DE DAMES. Il s'agit bien sûr de la saison 1, saison mythique, qui regroupe Kate JACKSON, Jaclyn SMITH et surtout Farah FAWCETT qui va littéralement crever l'écran (aux Etats-Unis, elle a battu le record de vente de posters jusqu'alors détenu par Marylin MONROE). C'est une série qui reconcilie tout le monde, les hommes, évidemment, émoustillés par le charme de ces dames, mais aussi les femmes car la série met en avant des femmes actives, Jill, Kelly et Sabrina, qui mènent l’action (le pauvre BOSLEY n’étant souvent qu’un faire-valoir) et non les sempiternelles damoiselles en détresse des feuilletons habituels.

Après DROLES DE DAMES, c'est l'émission LA LORGNETTE, décalée à 15h30, avec Stéphane COLLARO, PIerre BONTE, Alain SCOFF, et deux petits nouveaux Alexandre LICHAN et Laurent CABROL. Il faut reconnaître que l'émission patine un peu et n'a plus le mordant du PETIT RAPPORTEUR.

Suivent les inévitables MUPPETS.

Puis, à 15h45, c'est L'ECOLE DES FANS.

A 17h25, Pierre TCHERNIA propose MONSIEUR CINEMA, en collaboration avec Jacques ROULAND.

A 18h15, José ARTHUR anime LE PETIT THEATRE DU DIMANCHE, où il s'intéresse à l'actualité théâtrale.

A 19h00 les sportifs  en pantoufles retrouvent STADE 2, animé par Robert CHAPATTE et sa joyeuse équipe.

Après le journal de 20h00, Jacques MARTIN propose une grande émission de variétés MUSIQUE AND MUSIC, conçue autour d'un invité d'honneur : Charles AZNAVOUR, Pierre PERRET, Enrico MACIAS...

Comme on le voit, c'est un programme assez équilibré, avec des émissions cultes comme LES MUPPETS, lA LORGNETTE, L'ECOLE DES FANS, et un grand feuilleton  DROLES DE DAMES. Jacques MARTIN a, semble-t-il, trouvé la formule gagnante pour les dimanches d'ANTENNE 2. 
 

La télévision, c’est Hollywood géré par la Sécurité sociale.

Jacques Martin, Télé 7 jours, n° 366, 1er janvier 1977

Partager cet article

Repost0
22 janvier 2018 1 22 /01 /janvier /2018 07:06

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : sur ANTENNE 2, tous les vendredis, à 20h30, à partir du 27 janvier 1978

Réalisation de René LUCOT

Adaptation et dialogues de Jean CHATENET, d’après le roman d’Henri TROYAT

Avec la collaboration de Louis A. PASCAL

Musique de Louis BESSIERES

Distribution :

Paul GUERS (Philippe Eygletière)

Antonella LUALDI (Carole)

Blanchette BRUNOY (Madou)

Didou KAPOUR (Françoise Eygletière)

Bruno NETTER (Daniel Eygletière)

Hervé SAINTPIERRE (Jean-Marc Eygletière)

Lucien MILKI (Koslov)

Perrine SERFATI (Dany Sauvelot)

Frédéric BAZIN (Laurent Sauvelot)

Fanny COTTENCON (Valérie de Charneray)

William CORYN (Gilbert)

Dominique MARCAS (Agnès)

René BERTHIER (Zurelli)

Armelle DUCHE (Mercédès)

Magali LERIS (Mireille)

Jacqueline COROT (Olympe)

Et

La participation du pianiste Jean-Marie FOURNIER

Thème : un homme d’affaires parisien, Philippe Eygletière, divorcé et père de trois enfants qu’il a confiés à sa soeur, voit surgir de nombreux problèmes dans sa vie familiale et sentimentale. Il va ainsi se marier à Carole, une jeune femme italienne dont son fils aîné va faire la conquête…

Commentaires : réalisée par René LUCOT, un des pionniers de l’Ecole des Buttes Chaumont, cette histoire d’une famille bourgeoise ou plutôt de la désagrégation d’une famille bourgeoise, utilise avec un certain savoir-faire les ressorts habituels du genre. Paul GUERS, Antonella LUALDI et Blanchette BRUNOY dominent une interprétation assez solide, mais qui n’offre guère de surprise.

Le feuilleton est disponible en DVD (Club France-Loisir).

Partager cet article

Repost0
15 janvier 2018 1 15 /01 /janvier /2018 07:38
LA FILIERE

Feuilleton de 8 épisodes de 60 minutes

Diffusion : le jeudi à 20h30 sur TF1, à partir du jeudi 5 janvier 1978

Scénario de Gilles PERRAULT et Jean COSMOS

Dialogues de Jean COSMOS

Réalisation de Guy-André LEFRANC

Distribution :

Dominique BRIAND (Joseph Tardy)

Claude BROSSET (Léo Crèvecoeur)

Pierre TRABAUD (Marcel Beuvron)

André LAURENCE (Pierre Dumont)

Victor GARRIVIER (Roger Pontmain)

Maurice CHEVIT (Bellème)

Vincent GRASS (Cyrille)

Alec SABIN (Edward)

Favre BERTIN (Villemer)

Joël MARTINEAU (Jean-Pierre)

Tony ROEDEL (le sergent allemand)

Axel GANZ (Funkel)

Monique FLUZIN (Charlotte Rubrouk)

Francis LEMAIRE (Pol Rubrouk)

Marion HANSEL (Julienne)

Franck OLIVIER (Pétrus)

Alain RICAR (Gallien)

Jacques BALUTIN (Lucien)

Mario SANTINI (Michel)

Mireille DELCROIX (Béatrice)

Fred PERSONNE (Jérôme)

Françoise FLEURY (Mado)

et

Marcel DOSSOGNE

Guy MICHEL

Marie-Pïerre CASEY

Arnaud DUBOIS

Ari ARCAD

Simone ROCHE

Bernard MUSSON

avec la voix d'Edmond BERNARD

Thème : pendant la deuxième guerre mondiale, une filière de résistants est chargée d'aider les aviateurs alliés à traverser la France occupée jusqu'en Espagne, pour échapper aux Allemands. Mais, très vite, les résistants se rendent compte de la présence d'un traître au sein de la filière. Ils ne parviennent pas à démasquer le coupable, jusqu'à ce qu'on leur annonce la vnue du " grand chef "...

Commentaires : Gilles PERRAULT, dont les parents avaient eux-mêmes mis sur pied pendant la guerre l'une de ces filières, a voulu raconter l'histoire de ces héros du quotidiens qui, tout en continuant de mener une vie normale, ont aidé des milliers d'aviateurs à échapper aux Allemands et aux miliciens. Comme LA LIGNE DE DEMARCATION, le feuilleton est à la fois une histoire d'hommes et de femmes qui doivent faire face à des situations qui les dépassent, et une leçon d'histoire. 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2018 1 08 /01 /janvier /2018 07:20
QUELQUES FEMMES BULLES

Emission de 55 minutes

Diffusion : lundi 2 janvier 1978 à 20h30 sur ANTENNE 2

Textes et paroles d'Agnès VARDA

Réalisation de Marion SARRAULT

Musique de FRançois WERTHEIMER et du groupe ORCHIDEE

Avec la participation de

Thérèse LIOTARD

Valérie MAIRESSE

Françoise WERTHEIMER

Martine CLEMENCEAU

Marie-Hélène DUBOIS

Alexandrine FEUCHOT

Marion HAUSEL

Claudette MALEVILLE

Mano HAUVILLE

la fanfare HORTENSE

le groupe ORCHIDEE

Les sketchs et chansons ont été tournés à VIlleneuve-Triage et à Bouqueval, entre Sarcelles et Roissy. 

Commentaires : dans la lancée de son film L'UNE CHANTE, L'AUTRE PAS, Agnès VARDA propose une sorte d'émission de variétés autour du rôle et de la place de la femme, ou plutôt de ces femmes, femmes bulles qui s'élèvent au-dessus du marasme quotidien et qui flottent légères et colorées. On est bien loin ici des émissions de Guy LUX et des CARTENTIER. IL est à noter que si dans le film L'UNE CHANTE, L'AUTRE PAS, Thérèse LIOTARD était celle qui ne chantait pas, elle a pris sa revanche dans QUELQUES FEMMES BULLES puisque c'est elle qui chante.

Ah! que c'est bon d'être une bulle, un atelier de molécules, une fabrique de cellules!

Paroles de chanson d'Agnès VARDA

Partager cet article

Repost0

VOS MADELEINES DE PROUST

TELE 77 - LE LIVRE (NOUVEAUTE)

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l'année 1977.

Découvrez ou redécouvrez : LA FAMILLE CIGALE, LE TOURNOI DES CINQ NATIONS 1977 et le fameux grand chelem français, LA NUIT DES CESARS 1977, FACHODA, UN JUGE, UN FLIC, LA MAISON DES AUTRES, l'EUROVISION 1977 et la victoire de la France, les nouveaux philosophes à APOSTROPHES, le TOUR DE FRANCE 1977 et la victoire du français B. THEVENET, D'ARTAGNAN AMOUREUX, RICHELIEU, AU PLAISIR DE DIEU, LES BORGIA...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 180 pages - Prix : 12 euros

L'ouvrage peut être commandé sur le site LULU.COM à l'adresse http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-77/paperback/product-23970235.html et sur le site AMAZON.FR à l’adresse https://www.amazon.fr/gp/product/0244145768?pf_rd_p=3369e5a6-6989-43dc-ad01-b2b5ee1dcd12&pf_rd_r=3AV4H1ACTYJH1P59S825

TELE 76 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1976.

Découvrez ou redécouvrez : GRAND-PERE VIKING, L'EPOPEE DES VERTS DE SAINT-ETIENNE, LES JEUX DE 20 HEURES, LA NAISSANCE DU CINEMA DE MINUIT, LA PREMIERE NUIT DES CESARS, SANDOKAN, NICK VERLAINE, LES JO DE MONTREAL, LES JIOURS HEUREUX, LE COMMISSAIRE MOULIN, ANNE JOUR APRES JOUR, LA POUPEE SANGLANTE, LES BRIGADES DU TIGRE, CES BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORE, LA MERE DENIS...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur AMAZON. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-1275290-6211154?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+76

L'ouvrage peut être également commandé sur le site LULU.COM.(taper "ouardes" dans recherche).http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-76/paperback/product-23448509.html

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.