19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 06:26
LE DERNIER APPEL

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 22 juin 1977 à 20h30 sur TF1

Adaptation et réalisation d'Abder ISKER

D'après l'oeuvre de Richard HARRIS

Distribution :

Alain MOTTET (Jacques Lacarène)

Pascale AUDRET (Hélène Lacarène)

Jean-François REMY (docteur Philippon)

Julia DANCOURT (Christiane Fournet)

Marie MERGEY (Mme Senon)

Jean DEGRAVE (Cazales)

et 

Michel NORMAND

André LIMON

Thème : hier encore à la tête d'affaires florissantes, un homme connaît d'importants revers de fortune et de graves ennuis de santé. Pour se préserver d'une éventuelle faillite, il a légué toute sa fortune à sa femme. Mais celle-ci, qui le sait infidèle, refuse de l'aider. A quelles extrémités cela va-t-il le pousser?

Commentaires : féru de littérature anglo-saxonne, Abder ISKER adapte ici Richard HARRIS. Il livre une dramatique bourgeoise et policière, bien servie par un Alain MOTTET toujours impeccable. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 06:30
LA GRIMPE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : mercredi 15 juin 1977, à 20h30, sur TF1

Scénario de Henri SPADE

Réalisation de Roland BERNARD

Distribution :

Geneviève FONTANEL (Catherine)

Gérard CHEVALLIER (Claudius)

Géory DESMOUCEAUX (Serge Pascal)

Jean LE MOUEL (Raymond Pascal)

Laurence MERCIER (Victorine Pascal)

Julien THOMAST (Julien)

Franciscus ABGOTTSPON (Schencker)

Jean-François RENTCH (Pillon)

Théme : dans un village des Alpes, un homme, célèbre pour ses courses de montagne, accepte d'emmener sa femme dans une de ses courses. Mais l'ascension va se révéler plus dangereuse que prévu, et c'est son épouse qui va se révéler devant les difficultés et sauver la vie et l'honneur de son mari.

Commentaires : proche par son inspiration du téléfilm LA MORT D'UN GUIDE, cette oeuvre due à Henri SPADE, homme de télévisio, à qui on doit le feuilleton LA PRINCESSE DU RAIL, n'en a pas cependant la puissance évocatrice, malgré de belles images, mais il est vrai que les trucages ne sont pas tous à la hauteur. Seul le message, qui fait de l'homme fort un héros fatigué, ne manque pas de piquant.

 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 06:03
LES JEUDIS D'ADRIENNE

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 13 avril 1977 à 20h30 sur TF1

Scénario, adaptation et dialogues de Paul SAVATIER

Réalisation de Guy JORRE

Distribution :

Danièle DARRIEUX (Antoinette)

Andrée TAINSY (Emilienne)

Pierre AGIL (le garçon de café)

Odette BARROIS (l'inconnue)

Marc BONSEIGNOUR (l'employé)

Dominique DAVRAY (Mme Coignet)

Louise DEBRAKEL (la bibliothécaire)

Alexis DUMAY (le passant)

Michel DUPLAIS (le postier)

Pierre GUADIL (le charcutier)

Gilbert GUILLAUD (le vendeur)

Marius LAUREY (M. Coignet)

Colette LEFEBVRE (la mère)

Thamila MESBAH (la boulangère)

Camille PITON (le voyageur)

Paul RIEGER (le gardien)

Louise RIOTON (la mercière)

Thème : à la faveur de rencontres tous les jeudis dans un cimetière, une étrange amitié va naître entre deux veuves, de milieux sociaux très différents. Elles se retrouvent dans un café ou un salon de thé, et chacune évoque sa vie, en enjolivant ses souvenirs.

Commentaires : ce téléfilm sensible qui évoque les thèmes de l'âge et de la solitude, permet de retrouver Danielle DARRIEUX, trop rare à la télévision, qui retrouve ici une autre grande comédienne André TAINSY (LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE, Z, PEAU D'ANE, FAUSTINE ET LE BEL ETE, L'HORLOGER DE SAINT-PAUL, QUE LA FETE COMMENCE, L'IMPORTANT, C'EST D'AIMER...).

Paul SAVATIER, le réalisateur, est aussi acteur et romancier (L'OEIL DU CENTRE, CE NEVEU SILENCIEUX...). Il préparer l'adaptation pour la télévision du roman de Jean d'ORMESSON, AU PLAISIR DE DIEU. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
27 mars 2017 1 27 /03 /mars /2017 06:39
LE PAIN PERDU

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 30 mars 1977 à 20h30 sur TF1

D'après le roman de Pierre PELOT

Réalisation de Pierre CARDINAL

Musique de Jacques LOUSSIER

Cascades réglées par Claude CARLIEZ

Distribution :

Alain CLAESSENS (Luc Carmaux)

Jacob WEISBLUTH (Patte-folle)

Edmond BEAUCHAMP (Le père Millot)

Germaine DELBAT (La mère Millot)

Michel BERREUR (Jean-Marie Millot)

Gérard MOISAN (Daniel Millot)

Roland NEUNREUTHER (Stéphane Millot)

Alain SAUGOUT (Luc Millot)

Bernard BIREAUD (Malik)

Edith BOILLOT (Huguette Mélin)

Christophe BOURQUARD (David Mélin)

Delphine BEHRA (Delphine Mélin)

Bernard TARDIFF (Bernard Parpy)

Catherine CARPENTIER (Marie-France Parpy)

Claude BEAUTHEAC (Largière)

Julien VERDIER (le Père Buleau)

Dominique BONY (un gendarme)

Roland TRAVERS (un gendarme)

Joseph GARCIA (Manolo)

Daniel PASCALINI (le jeune ouvrier)

et la participation des habitants de Saint-Maurice-sur-Moselle (Vosges)

Thème : après avoir purgé 10 ans de prison pour avoir tué un homme, Pierre Millot, lors d'une rixe, Lou Carmaux revient dans le village où il a passé son enfance et son adolescence. Il retrouve sa maison laissée à l'abandon depuis la mort de sa mère. Il s'y installe. Mais tous les parents de l'homme qu'il a tué, une famille de paysans, n'ont pas oublié et sont bien décidés à se venger. 

Commentaires : cette histoire de vendetta campagnarde, inspirée du roman de Pierre PELOT, se déroule dans une sorte d'atmosphère de western. L'histoire traîne un peu long en longueur et a un peu de mal à accrocher le téléspectateur. 

 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 07:54
L'ANCRE DE MISERICORDE

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 9 février 1977 à 20H30 sur TF1

Adaptation de Francis LACASSIN et Bernard D'ABRIGEON

D'après le roman de Pierre MAC ORLAN

Réalisation de Bernard D'ABRIGEON

Musique d'Alan STIWELL

Distribution :

Pascal SELLIER (P'tit Morgat)

Paul LE PERSON (Le Père Morgat)

Myriam BOYER (Manon)

Jacques DENIS (Jean de la Sorgue)

Françoise BERTIN (Marianne)

Roger JACQUET (M. Burns, chirurgien de marine)

Stéphane PROUST (le mousse du Lys)

Daniel BERNARD (La Framboise) 

Pierre CALVEZ (le 2ème forçat)

Michel ORSINI (le 3ème forçat)

Jacques FORTUNAS (Kilvinec)

Mag AVRIL (Mme Lemeur)

Jean-Gabriel NORDMANN (Nicolas)

Yves ELLIOT (Poder)

Pierre RISCH (Dacé)

Georges ADET (M. De Pinville, le receveur des douanes)

Roger IBANEZ(Pillawer)

Gilbert ROIMARMIER (le brigadier)

Michel ANDERSON (La Pervenche)

Armand BABEl (Guénolé)

Pierre CHARRAS (le garde-côte)

Jean-Claude FAL (le grêlé)

Thème : A Brest, au XVIIIème siècle, Yves-Marie Morgat, dit P'tit Morgat, est un garçon de 13 ans que son père destine à l'école d'artillerie de Metz pour en faire un officier du roi. Mais le jeune garçon se lie d'amitié avec un forçat en liberté surveillée, Jean de la Sorgue, qui a été envoyé au bagne pour les crimes d'un autre, le Petit Radet. P'tit Morgat va accepter d'aider Jean de la Sorgue à trouver Petit Radet pour le confondre et prouver son innocence. 

Commentaires : ce beau livre d'image dont l'atmosphère rappelle celle des CONTREBANDIERS DE MOONFLEET de Fritz LANG, voire celle de l'ILE AU TRESOR, glisse lentement mais sûrement sur la pente du rêve. Tourné en Bretagne, notamment dans les petites criques de la côte, ce téléfilm est une invitation au voyage autant qu'une réflexion sur le remords et la culpabilité.

Il est à noter que la figure de proue du trois mâts reconstitué pour le tournage a été exposée au Musée de La Marine de Lorient.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
7 novembre 2016 1 07 /11 /novembre /2016 07:56
LE GENTLEMAN DES ANTIPODES

 

Téléfilm de 110 minutes

Première diffusion : jeudi 4 novembre 1976 à 20h30 sur Antenne 2

Réalisation de Boramy TIOULONG

Adaptation de Christiane LAMORLETTE, d’après le roman de Pierre VERY

Distribution :

Gilles SEGAL (Lepicq, le hibou)

Marc FAYOLLE (Jugonde)

Paul LE PERSON (le bossu)

Armand MESTRAL (Fronsac)

Raymond GEROME (Vigerie, l’aigle)

Rosy VARTE (Mme vigerie)

Jean SANDRAY (Choucard, le singe)

Jean MARTIN (Sainte-Rose, le poisson)

Francis LAX (Abadie, le chien)

Jean-¨Paul ZEHNACKER (Billig, le loup)

Jean OBE (Laranière, l’insecte)

Nita KLEIN (la souris)

Ginette GARCIN (la belette)

Hélène CALZARELLI (Colette)

Franck DAVID (Aurouet, l’ange)

Jean LAROQUETTE (Paturaud)

Et

François CAMARD

Philippe DESBOEUFS

Jean-Pierre RAMBAL

Andrée CHAMPEAUX

Fany EUSSELIER

Danielle MEYRIEUX

Thème : des assassinats sont perpétrés au jardin des plantes de Paris. Certaines personnes qui ressemblent de façon frappante à des animaux en sont-ils les auteurs ? Profitant de ce qu’il ressemble lui-même à un hibou, Me Lepicq va tenter d’infiltrer la bande…

Commentaires : s’inspirant de Pierre VERY à qui l’on doit ces petits bijoux que sont L’ASSASSINAT DU PERE NOEL, GOUPI MAINS ROUGES ou encore LES DISPARUS DE SAINT-AGIL, ce téléfilm fantastique est une belle réussite grâce notamment aux beaux maquillages des acteurs, par ailleurs tous remarquables dans leurs compositions mi-humaines, mi-animales.

A notre connaissance, le téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 20:30
CELUI QUI NE TE RESSEMBLE PAS

 

Téléfilm de 95 minutes

Première diffusion : mercredi 3 novembre 1976 à 20h30 sur TF1

Réalisation de Georges REGNIER

Musique de Pierre ALRAND ; musique gitane de Tony WEISS et LES MANOUCHES

Distribution :

Jean-Pierre SENTIER (Simon)

Tony GATLIF (Jes)

Guy TREJAN (l’inspecteur Charvin)

Elizabeth KAZA (Tia)

Agnès GATTEGNO (Maria)

Renée DENNSY ( La Nine)

Henri LABUSSIERE (le maire)

Joseph PATRAC (le roi des gitans)

Sylvain LEVIGNAC (le contremaître)

Yvon SARRAY (le fermier)

Jean-Claude CHARNAY (le médecin)

Claude FURLAN (le mécano)

Claude GRUBER (le préfet)

Billy CALLAWAY (Fernand)

Thème : l’amitié d’un prêtre avec un jeune gitan qui est recherché par les gendarmes. Le prêtre va tout faire pour le sauver, mais peut-on échapper à son destin ?

Commentaires : on ne sera pas surpris de retrouver Tony GATLIF, alors peu connu, dans cette évocation sensible du monde des gitans. Agé de 28 ans, Tony GATLIF annonçait dans le TELE 7 JOURS du 30 octobre 1976 qu’il voulait être réalisateur et précisait : «  Dans les films que je ferai, tous les comédiens seront mes amis. Car je ne peux travailler qu’avec des amis. » Il ajoutait également que toute sa vie il avait été marqué par l’injustice et la violence à l’égard des gitans, ces fils du vent.

Le téléfilm a le mérite de ne pas tomber dans les poncifs ni les prêches moralisateurs mais soulève des questions encore d’actualité. L’interprétation est de grande qualité, dominée par Tony GATLIF et Jean-Pierre SENTIER, dans les rôles du gitan et du prêtre. Il est à noter que Joseph PATRAC, «  le roi des gitans », interprétait son propre rôle.

A notre connaissance le téléfilm qui avait eu la chance (sic) d'être programmé en même temps que le match de football opposant SAINT-ETIENNE à ENDHOVEN, n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 06:23
LE COLLECTIONNEUR DE CERVEAUX

Téléfilm de 100 minutes

Première diffusion : samedi 23 octobre 1976 à 20h30 sur Antenne 2

Réalisation de Michel SUBIELA

Adaptation de Michel SUBIELA, d’après la nouvelle de George LANGELAAN «  Robots Pensants » tiré de son recueil NOUVELLES DE L’ANTIMONDE

Distribution :

Claude JADE (Penny Vanderwood)

François DUNOYER (Lewis Armeight)

André REYBAZ (le comte de Saint-Germain)

Roger CROUZET (Vladieu)

Thierry MURZEAU (Diego)

Gisèle CASADESUS (Mme Vanderwood)

Raoul GUILLET (le président)

Jean-Pierre GRANET (Roger Tournon)

Jean-Pierre HERCE (le joueur d’échecs)

Jean-Claude SACHOT (le garçon de café)

Jean-François DEREC (un jeune homme)

Jacques ROCCHESANI (le gendarme)

Yves MARC (un automate)

Claude HEGGEN (un automate)

Avec la participation de la Fédération française des échecs

Thème : une jeune femme qui vient de perdre son fiancé fait la connaissance du mystérieux comte de Saint-Germain, créateur d’automates. Dans l’un de ces derniers, qui est un joueur d’échecs, elle croit reconnaître son fiancé récemment disparu. Elle décide de mener l’enquête…

Commentaires : ce téléfilm est une nouvelle réussite de Michel SUBIELA. L’action est bien menée et l’interprétation de qualité, avec une Claude JADE toujours aussi à l’aise dans le domaine de l’horreur et du fantastique et un André REYBAZ très inquiétant dans le rôle du comte de Saint-Germain.

Il est à noter que l’auteur de la nouvelle, décédé en 1972 à l’âge de soixante-quatre ans, était un Anglais qui vivait à Paris. Pendant la seconde guerre mondiale, il était un des agents de l’Intelligence Service et pour tromper les Allemands il avait dû entièrement se faire remodeler son visage.

Le téléfilm est disponible sur le site de l’INA (www.ina.fr).

retrouver ce média sur www.ina.fr
Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
10 octobre 2016 1 10 /10 /octobre /2016 06:27
LES INFIDELES

Téléfilm de 105 minutes

Diffusion : le mercredi 13 octobre 1976, à 20h30, sur TF1

D'après l'oeuvre de Marcel MITHOIS

Réalisation d'Alan DHENAUT

Extraits musicaux d'opérettes sous la direction de Pierre DEVEVEY : LA GRANDE DUCHESSE DE GEROLSTEIN, SAMSON ET DALILA, VERONIQUE et LES CLOCHES DE CORNEVILLE

Distribution :

Danièle LEBRUN (Diane)

Pierre MICHAEL (Eric)

Hélène DUC (Emilienne)

Marie-Claude MESTRAL (Sophie)

Marion GAME (Suzy)

Tony MARSHALL (la petite)

Thème : à la suite d'une déception sentimentale, une jeune bourgeoise décide de quitter son milieu et de travailler comme femme de chambre. Engagée par un couple composé d'un chanteuse d'opérette et d'un comédien, qui ne cessent de se quereller, elle va tenter d'arranger la situation. Mais rien ne va se passer comme prévu...

Commentaires : cette plaisante comédie de boulevard a pour principal attrait de comporter de nombreux extraits d'opérettes. L'entrain des jeunes comédiennes compose une intrigue aux rebondissemnts parfois peu vraisemblables. Mais le charme lumineux de Danièle LEBRUN sauve tout. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
13 juin 2016 1 13 /06 /juin /2016 06:28
SAVINE

Téléfilm de 95 minutes

Diffusion : mercredi 16 juin 1976 à 20h30 sur TF1

Texte de Jean CHATENET

Réalisation de Gérard VERGEZ

Distribution :

Robert RIMBAUD (Savine)

Thierry BOURBON (Savine jeune)

Patrick RAYNAL (Vernet)

Philippe LAUDENBACH (Boissy d'Anglas)

Henri MARTEAU (Gleizal)

Jacques LALANDE (Charpit)

André CHAUMEAU (le curé)

Marc CHPILL (le jeune vicaire)

Henri CREMIEUX (Champannet)

Philippe CHEMIN (Antoine)

Annick ALANE (la servante)

Van DOUDE (le marquis de Savine)

Vincent HURY (le directeur de lhospice)

Louise CONTINE (la mère de Savine)

et

François-Régis MARCHANSSON

Michel TONDEUR

Patrick COLLIN

Laurent ROCHARD

Philippe DELEVIGNE

Jean GALTAT

Daniel lEDUC

Viviane NEUILLE

et

la participation du groupe folklorique EMPI et RIAUME

Thème : évêque révolutionnaire de l'Ardèche, un des 4 évêques à prêter serment à la Constitution civile du clergé au cours de la Révolution, Monseigneur de Savine fit peindre son église en tricolore et devint une sorte d'évêque sans culotte, autorisant par exemple la viande les jours de carême et le travail le dimanche. Mais, devant les persécutions que subissent les prêtres réfractaires sous la Terreur, il va se rapprocher peu à peu des partisans de la monarchie constitutionnelle. Son attitude le conduit en prison où, grâce au soutien de sa famille, il échappe de peu à la peine de mort mais est interné à Charenton. 

Commentaires : à contre courant des idées reçues, ce téléfilm austère est avant tout une leçon d'histoire. Robert RIMAUD s'est beaucoup investi dans ce personnage, pétri de contradictions et parfois proche de la folie. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.