28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 06:59

cervantes.jpgDramatique de 95 minutes
Première diffusion : mardi 30 juin 1970 sur la 2ième chaîne de l'ORTF

Adaptation : Pierre GASCAR

Réalisation : Jean de NESLES

Musique : Alphonse STALLARET

Distribution :

Gérard DESARTRE (Cervantès)

François TIMMERMAN (Le capitaine)

François PREVAND (Valcarcel)

Gérard DARRIEU (Navarette)

Jacques MONOD (Hassan Pacha)

Albert MEDINA (ARnaute Mami)

Gérard DENIZOT (El Cojo)

Maurice GAUTIER (Pedro)

Jean-Pierre MOUTIER (Linarès)

Bertrand MIGEAT (Antonio)

Jean VALIERE (Rodrigo)

Pierre LARONZE (un dignitaire turc)

Jacques ANDRIOT (un dignitaire turc)

Tony SANDRO (le premier gardien)

Thème : en septembre 1575, à Alger, ville alors sous la domination des Turcs, Cervantès retenu prisonnier tente de s'évader en déclenchant une révolte. Mais les représailles sont terribles.

Commentaires : librement inspirée de la vie de Cervantès qui resta cinq ans prisonnier des Turcs, cette histoire est avant tout une réflexion sur le pouvoir de l'imagination où l'on voit un Cervantès finalement très proche de son personnage de Don Quichotte.

Cette oeuvre qui n'était pas assez d'un abord facile fut assez fraîchement accueillie. Le critique de TELE 7 JOURS soulignait que : " beaucoup moins qu'une dramatique, c'était plutôt une espèce d'oratorio à plusieurs voix qui aurait plus trouvé sa place à la radio qu'à la télévision".

A notre connaissance, la dramatique n'est pas disponible en VHS ou DVD.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 07:56

Téléfilm de 95 minutes

Première diffusion :samedi 27 juin 1970 à 21h30 sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Réalisation : Pierre BUREAU

D’après le roman de Gaston LEROUX

Musique : Alain VIAN

Présentation de Marcel BRION de l’Académie française

Distribution :

Jacques GRELLO (Lalouette)

Renaud MARY (Patard)

Lucien NAT (Loustalot)

Jean MERMET (Dédé)

Sacha PITOEFF (Eliphas de la Nox)

Noël ROQUEVERT (Rauymond de la Beyssière)

Olivier HUSSENOT (Martin Lalouche)

Florence BLOT (Babette)

Denise BENOIT (Mme Lalouette)

Ariel DAUNIEZEAU (Mme de Bithynie)

Jean DELEAZ (le directeur)

Teddy BILIS (le chancelier)

DOUKING (le vieil académicien)

Max DESRAU (Mortimer)

René ALONE (D’Aulnay)

Et

Philippe CASTELLI

Robert DARMON

Jean LHEUREUX

Le nain ROBERTO

Roger TRAPP

Joelle GORON

Thème : en 1907, à Paris, trois académiciens meurent de manière mystérieuse au moment de s’asseoir dans un fauteuil que l’on dit bientôt hanté. Comme les candidats ne se bousculent pas, c’est finalement un certain Lalouette qui est élu bien qu’il ne sache ni lire, ni écrire (il a dicté les ouvrages qu’il a fait éditer). La malédiction va-t-elle se poursuivre ?

Commentaires : à travers ce roman écrit un an avant LE FANTOME DE L’OPERA, Gaston LEROUX voulait se venger des membres de l’Académie française qui, pour la plupart, ne manifestaient guère de considération pour son œuvre. Présentée par un membre éminent de l’Académie française, cette adaptation ne manquait pas de piquant, marquée par la présence de Sacha PITOEFF, inquiétant dans le rôle d’une sorte de magicien noir.

A notre connaissance, ce téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 06:18

peléLa coupe du monde 1970 qui s'est déroulée au Mexique du 31 mai au 21 juin 1970 a vu la victoire du Brésil qui, en finale, a écrasé une bien pâle équipe d'Italie, incapable de résister aux offensives des magiciens brésiliens. il est vrai que l'Italie avait été très fatiguée suite à sa victoire au forceps en demi-finale face à l'Allemagne. Le Brésil s'est imposé 4 buts à 1. (Buts de Pelé, Gerson, Jairzinho, Carlos Alberto contre un but de Boninsegna)

Il est à noter que pour la première fois en Coupe du monde on a permis l'utilisation de remplaçants dans le jeu : deux changements étaient autorisés par rencontre. C'est également la première fois qu'ont été utilisés les cartons jaunes et rouges.Mais aucun carton rouge n'a été distribué durant la compétition. Enfin, c'est la première coupe du monde à être télévisée en couleurs.

Bien que la France ne se soit pas qualifiée, la compétition a été cependant très suivie dans l'hexagone. La vente de récepteurs a augmenté de 400 pour cent . La plupart des matchs ont été retransmis en direct et parfois en différé sur la 1ière et la 2ième chaînes de l'ORTF, avec des commentaires notamment de Pierre LOCTIN, Michel DRUCKER et Michel DHREY. Pendant toute la compétition, à l'initiative de Raymond MARCILLAC, fut organisé une sorte de concours de pronostics " cherchez le champion", destiné à deviner le champion de la compétition et comportant plusieurs questions sur le déroulement de la finale.

 

Repost 0
Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 07:17

marianne.jpgPièce de 85 minutes
Première diffusion : dimanche 14 juin 1970 à 21h10 sur la 2ième chaîne de l'ORTF
Adaptation et réalisation : Georges VITALY, d'après Alfred de MUSSET

Distribution :

Jacqueline COUE (Marianne)

Denise PERON (Ciuta)

Emmanuel DECHARTRE (Coelio)

Jacques MONOD (Claudio)

Francis HUSTER (Octave)

Pierre REPP (Tibia)

Madeleine FOUJANE (Hermia)

Sylvaine CHARLET (une domestique)

Philippe CASTELLI (Mavolio)

Michel FERRAND (l'aubergiste)

Bernard TRDIF (le valet d'Hermia)

Michel MORANO (le valet de Claudio)

Pierre DUNCAN (le premier spadassin)

JJ CHARRIERES (le deuxième spadassin)

Thème : le jeue Coelio tente de conquérir l'amour de la belle Marianne, épouse du vieux juge Claudio. Hélas la belle est vertueuse. Coelio se sert alors de son cousin Octave pour plaider sa cause auprès de Marianne et c'est finalement de ce dernier que Marianne tombe amoureuse. Reste qu'Octave lui ne l'aime pas. Cette comédie finira dans le drame. Marianne donne rendez-vous à Octave. C'est Coelio qui s'y rend et il est assassiné par les hommes de Claudio. Devant le corps de son cousin, Octave repousse l'amour de Marianne...

Commentaires : ce qui frappe d'abord c'est une distribution étonnante mêlant des acteurs chevronnés comme Jacques MONOD, un vrai jeune premier Francis HUSTER et des comédiens plus habitués au genre comique comme Pierre REPP ou Philippe CASTELLI. Contre toute attente l'alchimie fonctionne. La beauté du texte de MUSSET y est sans doute pour beaucoup. Musset s'est projeté dans les deux personnages masculins : il est à la fois Coelio qui recherche l'amour fou, l'amour absolu et est prêt à donner sa vie et Octave le libertin cynique, perdu dans la boisson. La mise en scène de Georges VTALY insiste très bien sur cette dualité. Toutefois la pièce, bien qu'adpatée pour la télévision, reste très théâtrale. Le décor est à peu près unique, devant la maison de Marianne et l'église. L'originalité porte en réalité sur l'environnement musical et l'introduction assez curieuse de séquences dansées rappelant que l'action se déroule durant le Carnaval. Au total une tentative intéressante et originale d'adapter MUSSET pour un public moderne.


Repost 0
Published by PO - dans THEATRE
commenter cet article
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 07:30

hondo.jpgFeuilleton de 17 épisodes de 50 minutes
Première diffusion française : tous les vendredi à 20h30 sur la 1ière chaîne de l'ORTF à partir du 5 juin 1970

Distribution :

Ralph TAEGER (Hondo Lane)

Kathie BROWNE (Angie Dow)

Noah BERRY (Buffalo Baker)

Gary CLARKE (capitaine Richards)

William BRYANT (colonel Crook)

Buddy FOSTER (Johnny Dow)

Robert TAYLOR (Gallagher)

Richard HALE (Jamarro)

Michael RENNIE (Tribolet)

et

le chien SAM

Thème: en Arizona, en 1890, on suit les exploits d'un ancien capitaine de l'armée sudiste, qui a notamment vécu avec les Apaches. Il est rappelé par l'armée américaine pour rétablir la paix entre les Indiens et les Blancs...

Commentaires : d'abord diffusée en 1967 aux Etats-Unis sur ABC, cette série était ibrement inspirée du film HONDO (1953) avec John WAYNE qui jouait le rôle d'Hondo Lane, un éclaireur de la cavalerie qui avait vécu parmi les Apaches et était toujours accompagné de son chien... La série a attendu près de 3 ans pour être diffusée par la télévision française. Ce fut pratiquement le seul rôle important de Ralph TAEGER qui disparut ensuite des écrans; L'ambiance western du feuilleton est plutôt réussie avec des grands espaces, des chevauchées et de nombreuses bagarres contre les Indiens. Le feuilleton ne sut toutefois pas toucher son public et ne connut qu'une seule saison aux Etats-Unis. C'est paradoxalement en France qu'il eut le plus de succès. Il est à noter qu'outre sa diffusion initiale en 1970, il fut ensuite parfois proposé au vote du public dans l'émission LA UNE EST A VOUS dans la catégorie Western.

Il est à noter que SAM, le chien de Hondo, était en réalité interprété par 2 chiens quasi identiques : l'un, JUNIOR, était chargé des gags comme voler un chapeau ou ouvrir une porte, l'autre BROW était plutôt l'athlète, à qui on confiait les sauts, les courses et les attaques.

 

Repost 0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 07:25

galapiats.jpgSérie de 8 épisodes de 30 minutes
Première diffusion française : à partir du 10 mai 1970, le dimanche à 13h15 sur la 1ière chaîne de l'ORTF

Réalisation : Pierre GASPARD-HUIT

Scénario et dialogues : Pierre GASPARD-HUIT
Distribution :

Béatrice MARCILLAC (Marion des Neiges)

Philippe NORMAND (Jean-Louis)

Marc DI NAPOLI (Cow-boy)

Jean-Louis BLUM (Byloke)

François MEL (Lustucru)

Thierry BOURDON (Patrick)

Frédéric NERY (Franz)

et

Audrey BERINDEY (Vanessa)

Louis BOXUS (Brantson)

ROBERT LUSSAC (le professeur Carteret)

Robert PARTY (Reingold)

Georges LYCAN (Marc Donnel)

Raymond PEIRA (Greenwood)

Thème : dans une colonie de vacances dans les Ardennes belges, six garçons et une fille partent pour un grand jeu à la recherche d'un trésor perdu. Mais ils vont se retrouver bien vite mêlés à une série d'aventures  périlleuses qui vont commencer par la découverte du mystérieux Château-sans-nom et vont les conduire à faire arrêter une bande de dangereux malfaiteurs.

Commentaires : ce feuilleton aussi intitulé " LE TRESOR DU CHATEAU SANS NOM "qui est le premier entièrement réalisé en Belgique mais en corpduction avec la France et la Suisse fut d'abord diffusée en décembre 1969 en Belgique avant de faire le bonheur des jeunes téléspectateurs français à partir du 10 mai 1970. Dans un esprit bon enfant, qui n'est pas sans évoquer LE CLUB DES CINQ, on suit les sympathiques aventures de nos galapiats. Le feuilleton doit beaucoup au superbe paysages des Ardennes ainsi qu'au soin du réalisateur Pierre GASPARD-HUIT à qui l'on doit au cinéma notamment CHRISTINE et LE CAPITAINE FRACASSE et qui réalisera plus tard pour la télévision le feuilleton PAUL ET VIRGINIE.

Il est à noter que le jeune Jean-Louis BLUM fit par la suite une carrière d'acteur (LES SOUS-DOUES) et surtout une carrière de magicien sous le nom de Gaétan BLUM.

A notre connaissance, la série est sortie en DVD en Belgique en 2003.

 

 

Repost 0
Published by PO - dans JEUNESSE
commenter cet article
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 08:10

Téléfilm de 2 heures et 5 minutes

Première diffusion : samedi 30 mai 1970 à 21h20, sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Réalisation : Michel SUBIELA

Texte et adaptations : Michel SUBIELA

Décors : Pierre PEYTAVI

Distribution :

André VALMY (le roi Grallon)

Isa MERCURE (Dahuse et Magven)

Jean-Pierre HERCE (Gaël)

Roland MONOD (Guénolé)

Yvon SARRAY (le diacre)

Raoul GUILLET (le druide)

Mires VINCENT (Tuhata)

Eva SIMMONET (Olwen)

Gérard MUSY (Koran)

Pierre RICH (le baron d’Is)

Yves ARCANEL (premier baron)

André VAR (deuxième baron)

André CHAMPEAUX (Kaisa)

Christine CHICOINE (Ulrika)

Nicole JAMET (Liliane)

André CASSAN (l’officier)

Henri NASSIET (le conteur)

Et

Olivier NOLIN

BABEL

Le téléfilm était suivi d’un débat réunissant autour de Michel SUBIELA, Michel CARROUGES, Lucien BARNIER et Francis LACASSIN.

Thème : au Vième siècle, en Bretagne, la cité d’Is se retrouve engloutie après un terrible affrontement des forces du bien et du mal, qui est aussi l’affrontement des forces celtes avec la nouvelle foi chrétienne.

Commentaires : Faisant partie de la collection LE TRIBUNAL DE L’IMPOSSIBLE, ce téléfilm sut passionner les téléspectateurs de l’époque. Dans des décors plutôt réussis, Michel SUBIELA donne une vision très personnelle de la légende, la traitant, selon sa propre expression, comme une sorte d’opéra-fable. L’interprétation est solide, avec notamment un André VALMY très impressionnant dans le rôle du roi Grallon. Les décors sont superbes. Le téléfilm a été tourné en partie en décors naturels au cap de la Chèvre, dans le Finistère sud ainsi que dans la forêt de Huelgoat.

On précisera que selon la légende, la cité d’Is resurgira des flots lorsque Paris (Par-Is, soit pareille à Is) disparaîtra…

Le téléfilm est disponible sur le site de l’INA (www.ina.fr).


Repost 0
Published by patrick ouardes - dans LE TRIBUNAL DE L'IMPOSSIBLE
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 06:00

Zamore.jpgPièce de 90 minutes
Première diffusion : samedi 23 mai 1970 à 21h20 sur la 1ière chaîne de l'ORTF
Réalisation : Jean-Marie COLDEFY

D'après la pièce de Georges NEVEUX

Réalisation technique avec la participation de la station régionale de Marseille

Musique :Stéphane GUERAULT 

Distribution :

Pierre MICHAEL (Zamore)

Henri-Jacques HUET (Charles-Auguste)

Marie-France BOYER (Clarisse)

Madeleine BARBULEE (Angèle)

Christian DUROC (Rodolphe)

Pierre TORNADE (le commissaire)

Raymond PELISSIER (L'avocat)

Rod LICARI (Sébastien) Georges ADET (Clodion)

Michael HALLIDAY (l'enfant)

Thème : un couple adultère est poursuivi par le mari jaloux. Celui-ci descend aux mêmes hôtels et fait le guet, sans adresser la parole à sa femme et à son amant mais en les regardant avec tristesse. Pour le fuir, les deux amants se réfugient dans un curieux village de Haute-Provence où les habitants ont le don de prémonition... 

Commentaires : cette histoire qui commence comme un vaudeville et finit en tragédie est plutôt bien menée. Marie-France BOYER campe une jeune femme belle et frivole qui abandonne son mari sans vraiment se détacher de lui.

Il est à noter que la pièce de Georges NEVEUX a été jouée pour la 1ière fois au théâtre de l'Atelier en 1953 avec Yves ROBERT dans le rôle du mari et Jean-Paul BELMONDO, alors au conservatoire et qui se faisait appeler BELMOND, dans le rôle de l'amant.

Repost 0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 17:26
aujourd-huimadame.jpgPremière émission : mardi 19 mai 1970 à 14h30 sur la 2ième chaîne de l’ORTF
Producteur : Armand JAMMOT
Musique : Jo MOUTET
Thème : magazine quotidien consacré aux problèmes des femmes qui, diffusée du lundi au vendredi à 14h30,  ouvrait les programmes de la 2ième chaîne.
Commentaires : d’abord présenté par Alain JEROME et Evelyne GEORGES, venue de RTL (remplacée ensuite par ALEXA), ce magasine comprenait à l’origine une partie débat en plateau qui durait à peu près une demi-heure autour de l’invité de la semaine (la première invitée fut Cécile AUBRY, puis ce fut le tour de Paul MEURISSE) et un feuilleton dit familial du genre MA SORCIERE BIEN-AIMEE, FLIPPER LE DAUPHIN, JANIQUE AIMEE ou encore LA FEMME EN BLANC, avant de ne plus être qu’une émission de débat d’une heure autour d’un thème principal (la condition féminine à travers les âges, l’électricité domestique, le cristal de Baccarat, les femmes peintres, les rhumatismes et leur traitement, les femmes célibataires, des écrivains face à leurs lectrices, le chômage, l’image de la femme dans la publicité, l’érotisme sur les écrans, jambes lourdes et varices, les prisons de femmes…) avec parfois des variétés.
L’accueil des téléspectateurs, comme en témoigne le courrier de TELE 7 JOURS, fut d’abord assez partagé. La répartition débat-feuilleton parut maladroite. Des téléspectatrices reprochaient à ce magasine féminin d’être présenté par un homme, la co-présentatrice féminine ayant un rôle plutôt effacé. D’autres téléspectatrices, au contraire, étaient ravies de trouver enfin une émission consacrée entièrement aux femmes. Enfin, on reprochait à l’émission qui était un peu l’ancêtre des talk-show, d’être plus proche de la radio que de la télévision.
Mais l’émission prit peu à peu son rythme et devint une des émissions cultes de la télévision française de l’époque au même titre que LES DOSSIERS DE L’ECRAN ou DES CHIFFRES ET DES LETTRES, autres émissions produites par Armand JAMMOT.
L’émission changea régulièrement de présentateurs. Patrice LAFFONT, Gilbert KAHN, Jacques GARAT et François DIEUDONNE présentèrent en alternance avec Alain JEROME tandis que Nadine ANDRE, Marie-José LEPICARD, Jacqueline VAUCLAIR, Gaêlle MONTLAHUC et Valérie MANUEL succédaient à ALEXA.
Elle fut diffusée sur la 2ième chaîne de l’ORTF jusqu’au 2 janvier 1975 puis sur ANTENNE 2 jusqu’au 18 janvier 1982, remplacée alors par l’émission AUJOURD’HUI LA VIE.
Marqué par un rythme trépidant, très seventies et de splendides voix de femmes, le générique est encore dans beaucoup de mémoires.Il est à noter que plusieurs numéros d'AUJOURD'HUI MADAME sont disponibles sur le site de l'INA (www.ina.fr).
Repost 0
17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 07:50

axel.jpgTéléfilm de 110 minutes
Première diffusion : samedi 9 mai 1970 à 21h20 sur la 1ière chaîne de l'ORTF
Réalisation : Roger IGLESIS

Adaptation : Louis PAUWELS, d'après VILLIERS DE L'ISLE-ADAM 

Musique : Jean LEMAIRE

Combats réglés par Claude CARLIEZ

Distribution :

Pierre MASSIMI (Axel)

Juliette VILLARD (Sara de Maupers)

Renée FAURE (L'abesse)

Jean DAVY (l'archidiacre)

Jean-Pierre JORIS (Janus)

Claude TITRE (le commandeur)

Henri NASSIET (Zacharias)

Anne GALLION (soeur Adolyse)

Georges SESSLIER (Gotthold)

Marcel ROUZE (Hartwig)

Léo CAMPION (Milkaus)

Bobby FOREST (le desservant)

Laurence DANY (la servante)

Thème : vers 1825, au moment de prononcer ses voeux, la belle et fière Sara rejette la foi. Elle a appris en effet qu'un trésor se trouvait dans le château d'ue famille à laquelle elle est apparetée. Elle va tenter de le retrouver, mais ce trésor est sous la garde du jeune Axel, jeune homme reclus dans les sciences occultes. Les deux jeunes vont s'affronter pour la possession du trésor, mais l'amour va rapidement unir ces âmes tourmentées et leur révéler que les plus grandes richesses ne sont pas matérielles. ils finiront par renoncer au trésor et même à leur vie pour rendre leur amour éternel.

Commentaires : Publié un an après la mort de VILLIERS DE L'ISLE-ADAM, AXEL est sans doute son oeuvre maîtresse. Il y a travaillé près de quinze ans et a voulu y mettre toute sa pensée et le résultat de ses recherches tant occultes que spirituelles. L'adaptation qu'en a faîte Louis PAUWELS a le mérite de tenter de restituer cette quête dans l'esprit du MATIN DES MAGICIENS, tout en conservant une certaine dramaturgie pour rendre l'oeuvre acessible au public le plus large. Les interprètes sont tous excellents et participent de la visibilité de l'oeuvre qui reste malgré tout très ambitieuse.

La dernière scène d'amour entre Sara et Axel est particulièrement émouvante : " La qualité de notre espoir ne nous permet plus la terre. Que demander, sinon de pâles reflets de tels instants à cette misérable étoile où s'attarde notre mélancolie? La terre, dis-tu? Qu'a-t-elle donc jamais réalisé cette goutte de fange glacée... Accepter désormais de vivre ne serait plus qu'un sacrilège envers nous-même. Vivre? Les serviteurs feront cela pour nous."

On peut se demander si une telle production serait aujourd'hui possible à la télévision française.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.