Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 06:13

richardlagrange.jpgFeuilleton de 30 épisodes de 15 minutes 

Diffusion : du lundi au samedi à 20h15 sur la 1ère chaîne de l'ORTF à partir du mardi 4 juillet 1972 Scénario de Maurice ROLAND et André PICOT

Adaptation de Roger BURCKHARDT et Maurice ROLAND

Dialogues d'Alain QUERCY

Réalisation de Roger BURCKHARDT

Musique de Tristan MURAIL

Distribution :

Muriel BAPTISTE (Geneviève)

Paulette DUBOST (Mme Lebrun)

Annie SINIGALIA (Monique)

Bernard ROUSSELET (Bernard)   

Jean CLAUDIO (Maurice Castel)

Tony TAFFIN (Richard Lagrange)

Michel CASSAGNE (M. Sahel)

Anne VERNON (Viviane Lagrange)

François BRINCOURT (Robert)

Gérard CARRAT (le docteur Terrier)

Dominique CATTON (l'interne)

Alexandre FEDO (le médecin)

Yvonne CLECH (Mme Montigny) 

André NEURY (le maître d'hôtel)

Henry VILBERT (Maître Montigny) 

Georges WOD (Adrien)

Jean-Fred BOURQUIN (le professeur)

Lucie AVENAY (une cliente) 

Lise LACHENAL (Fabienne)

Paul ICHAC (M. Rousseau)

Claire DOMINIQUE (l'institutrice)

Camille FOURNIER (Thérèse Puidoux)

Yvonne STARA (Mme Diligent)

Giovanni PUGLIESE (Paul Sahel)

Denise CHOLLET (Mme Sahel)

Fernand BERGER(Vandenberge)

Janine MICHEL (la voisine)

Pierre RUEGG (Docteur Armand)

Daniel STUFFEL (Le clerc)

Françoise de BEAULIEU (une infirmière)

Hélène FRIEDLI (une infirmière)

Catgerine EGER (Françoise)

Germaine EPIERRE (l'épouse du chauffeur)

Denise VEUVRAY (l'employée de mairie)

Marguerite CAVADASKI (une voisine)

Sylviane DELLYA (Virginie)

René MARC (Dudoyer)

Rolande TISSIER (Mme Dudoyer)

Raymond BARRAT (le commissaire Dutourd)

Patrick LAPP (Jean-Luc)

Roger BURCKHARDT (un invité)

Renata LE COULTRE (une invitée)

Anne TONELLI (une cliente)

Germaine TOURNIER (une voisine)

Germaine DAMET (Mme Nodier)

Marcel IMHOFF (M. Nodier)

Olga GEORGES-PICOT (Claudine Nodier)

Paul PASQUIER (Martel)

Marguerite SENI (une cliente)

et

Jean-Luc BIDEAU (un routier)

Thème : Geneviève est infirmière à l'Office de santé de Genève. Orpheline, elle vit chez sa marraine, Mme Lebrun, qui tient une boutique de modes à Saint-Julien. Elle vit une existence sans histoire, jusqu'à ce qu'un mystérieux homme d'affaires Richard Lagrange s'intéresse à elle. Il pense que Geneviève pourrait être la fille de sa première femme morte peu après leur mariage  alors qu'il était en Corée. Très affaibli, il meurt cependant avant de pouvoir rencontrer Geneviève mais pour la jeune femme la quête de ses origines ne fait que commencer. Une quête difficile mais qui pourrait aussi la conduire sur les chemins de l'amour...

Commentaires : les critiques ne furent pas très bonnes pour ce feuilleton quotidien,. Ainsi, dans le TELE 7 JOURS n° 640 du 29 juillet 1972, Janine BRILLET écrivait : " seuls les interprètes mettent un peu de piment dans ce fade potage. Muriel BAPTISTE et Annie SINIGALIA sont poivrées à souhait. " Il est vrai que Muriel BAPTISTE que les téléspectateurs pouvaient revoir en même temps dans la rediffusion du feuilleton LA PRINCESSE DU RAIL (toujours sur la 1ère chaîne à 12h30 à partir du lundi 17 juillet) et qu'ils retrouveraient en fin d'année dans LES ROIS MAUDITS, trouvait dans le personnage de Geneviève un rôle enfin à la mesure de son talent. Peut-être le feuilleton souffraot-il d'une intrigue un peu trop alambiquée, malgré le coup de théâtre final. 

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 19:30

tuile.jpg

Téléfilm de 95 minutes

Première diffusion : samedi 8 juillet 1972 à 20h30 sur la 1ière chaîne de l’ORTF. Intialement prévue le 24 juin, la diffusion de téléfilm avait été finalement reporté à cette date. (le retard aurait été dû à une monteuse qui se serait enrhumée et n'aurait pu terminer le montage à temps).

Réalisation : Jacques ERTAUD

Adaptation et dialogues : Henry GRANGE, d’après le roman de Jean-Marc SOYEZ

Décors : Bernard PAGNIER

Distribution :

Paul LE PERSON (Alix Ravenelle)

Jeanne ALLARD (Thérèse)

Myriam BOYER (Maryse)

Pierre MIRAT (Manassier)

Marie-Hélène DASTE (La Thibaude)

Frédéric WITTA (Philippe)

Claude BEAUTHEAC (Dédé)

Marcelle BARREAU (Germaine)

Claude AUFAURE (Joseph)

Anne-Marie BACQUIE (Mme Fenot)

Charles CHARRAS (Quinton)

Yvon SARRAY (Foyard)

Pierre GUEANT (Tirette)

Gérard DARRIEU (Justin Bélard)

Paulette FRANTZ (Maline)

Paul BISCIGLIA (Muratel)

Louise CHEVALIER (Miette)

Pierre DANNY (le facteur)

Pierre BASTIDE (le chauffeur de car)

Roger TRAPP (Pezou)

Claude RICHARD (Antoine Fenot)

Martin TREVIERES (le curé)

Léonce CORNE (Jacquier)

Alain BOUVETTE (Bertget)

Xavier ANDRIEU (l'écolier)

Et la participation des habitants de Nasbinals (Lozère)

Thème : Dans un petit village du Massif central, bloqué par la neige, l’on recommence à parler de la légende de la tuile aux loups qui lorsqu’elle chantait autrefois annonçait les grands froids et l’arrivée de loups affamés dans le village. Or, cette nuit, la tuile s’est remise à siffler...

 Commentaires : ce téléfilm qui n’est pas sans rappeler, par son atmosphère, les légendes de la Bête du Gévaudan ressuscite avec un certain bonheur l’antique peur du loup. Pour le tournage, des chiens de l’école de dressage de la police furent utilisés, notamment pour les gros plans, mais aussi de vrais loups de l’élevage que le marquis de Villeneuve possédait à Marvejols, capitale du Gévaudan, ce qui donne beaucoup d’authenticité à l’histoire. Il est à noter qu’un de ces loups qui devait être le loup vedette s’enfuit et fut abattu par les gendarmes au terme d’une longue battue. Pour les scènes finales, il remplaça le loup empaillé et très usagé prévu initialement, jouant ainsi son propre rôle jusque dans la mort.

le téléfilm peut être téléchargé ou commandé sur le site de l'INA : www.ina.fr


 

Partager cet article

Repost0
2 juillet 2012 1 02 /07 /juillet /2012 06:30
 
tour72.jpgDiffusion :tous les jours, du 1er au 23 juillet 1972 sur la 1ère chaîne de l'ORTF, horaires variables selon les étapes, avec tous les soirs à 20h30 le résumé filmé de l'étape du jour.
Réalisation : Gilbert LARRIAGA
Commentaires de Jean-Michel LEULLIOT et Richard DIOT
Commentaires: ce tour de France 1972 était annoncé comme celui de la revanche de Luis OCANA sur Eddy MERCKX. Hélas, comme en 1971, OCANA est contraint à l'abandon après une chute dans les Pyrénées. C'est Cyrille GUIMARD qui rivalise un temps avec MERCKX, le battant même au sommet du Mont Revard, avant de devoir abandonner à son tour à l'avant-dernière étape suite à une tendinite à un genou. MERCKX remporte dès lors son 4ème Tour de France consécutif. Le meilleur français est encore une fois Raymond POULIDOR, 36 ans, éternel second, qui cette fois termine 3ème du classement général. F. GIMONDI termine 2ème. A noter le doublé de B. THEVENET au Mont Ventoux et au Ballon d'Alsace.
Enfin, le lendemain de l'arrivée du tour de France, Guy BEART a consacré au tour une émission intitulée BIENVENUE AU VELO, le lundi 24 juillet, à 21h20 sur la 1ère chaîne, en compagnie d'Antonin MAGNE, Jacques ANQUETIL, Pierre CHANY, René GESLIN, René FALLET, michel AUDIARD, Yvette HORNER, André POUSSE, Jacques DUMESNIL, Albert PREJEAN, les FRERES JACQUES, Jean VALLEE et Jacques FAIZANT.

Partager cet article

Repost0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 06:28

tremblay.jpgFeuilleton quotidien de 30 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi à 19h30 sur la 2ème chaîne de l'ORTF à partir du lundi 19 juin 1972

Emission de Janette BERTRAND et Jean LAJEUNESSE

Réalisation : Aimé FORGEAT

Distribution :

Jean LAJEUNESSE (Gérard)

Janette BERTRAND (Fernande)

Ghislaine PARADIS (Nicole)

Isabelle LAJEUNESSE (Isabelle)

Joanne VERNE (Marie-Josée)

Robert TOUPIN (Germain)

Martin LAJEUNESSE (Martin)

Nana de VARENNES (l'arrière-grand-mère)

Michel NOEL (Emile Brodeur)

Olivette THIBAULT (Antoinette Brodeur)

Marjolaine HEBERT (Marguerite)

André CARTIER (Alain)

Thème : l'histoire d'une famille du Québec, les Tremblay, qui est loin d'être sans histoires...

Commentaires : diffusée depuis l'automne 1969 au Québec où elle est une institution, ce feuilleton est diffusé en tranches par l'ORTF : après 13 épisodes passés un peu inaperçus cet hiver, 13 nouveaux épisodes sont diffusés en ce début d'été, tout en écartant soigneusement tous les épisodes traitant de sujets sensibles comme la drogue, la pilule ou encore les " gauchistes". Sans doute le public français est-il considéré comme moins mâture que le public québecois...

Il est à noter que les acteurs incarnant les parents TREMBLAY, Jean LAJEUNESSE et Janette BERTRAND sont maris et femmes dans la vie et qu'ils jouent avec leurs enfants. 

Partager cet article

Repost0
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 06:58

figaro.jpgTéléfilm en deux parties de 90 minutes

Diffusion : vendredi 16 juin 1972 à 20h30 et sanedi 17 juin à 20h30 sur la 1ère chaîne de l'ORTF

Réalisation: Henri BROMBERGER

Scénario et dialogues : FRédéric GRANDEL et Henri BROMBERGER

Musique : Maurice THIRIET, sur des thèmes de ROSSINI

Orchestre sous la direction d'André GIRARD

Première partie : La calomnie

Deuxième partie : Le Nouveau monde

Distribution :

Jean-François PORON (Beaumarchais adulte)

Olivier BIANCARDI (Beaumarchais enfant)

Alexandre RIGNAULT (Caron)

Marie-Thérèse LAMPERT (Mme Caron)

Brigitte PARMENTIER (Julie enfant)

Marie-Christine BARRAULT (Julie adulte)

Dominique TOUSSAINT (Basile)

Gilles TAMISE (Ballangé)

Fernand GUIOT (Lepaute)

Dominique ROZAN (Louis XV)

Colette RIPERT (Mme de Pompadour)

Marie-Lise BOMME (Victoire)

Christine lAURENT (Mme Adélaïde)

Liliane BROMBERGER (Sophie)

Raphaelle DEVINS (Louise)

Roger DUMAS (Louis XVI)

Guy GERBAUD (Figaro)

Victor GARRIVIER (Vergennes)

Jacques DESTOOP (chevalier d'Eon)

Daniel CROHEM (Wilkes)

Edith GARRAUD (Mme de Godeville)

Juan MENA (Deane)

Lionel LABARRERE (Franklin)

Michèle ANDRE (Mme Franquet)

Pierre NEGRE (M. Franquet)

Jacques BERNARD (La Blache)

Véra de REYNAUD (Marie-Thérèse)

Edmond BEAUCHAMP (Paris-Duverney)

Isabelle HUPPERT (Pauline)

Yves RENIER (Gudin)

Frédéric SANTAYA (Charles III)

Patrice CHAPELAIN (Seguirand)

Michèle MORETTI (Mme Goezman)

Hubert de LAPPARENT (Goezman)

Jacques JANSEN (Conti)

André OUMANSKY (Sartines)

Henri-Jacques HUET (le duc de Chaulnes)

Sandrine SHELLEY (Mlle Ménard)

Harriet ARIEL (Thérèse)

Antoine MARIN (Abbé MIgnot)

Reynald LAMPERT (coquelay)

Bernard MUSSON (Suard)

Aline MANTOVANI (Eugénie enfant)

Françoise BURGI (Eugénie)

Michel PAULIN (Manuel)

Béatrice BELTHOISE (Ninon-Amélie)

Pierre HOUDRY (le garde Lebrun)

Pierre FROMONT (Lindet)

Alfred BAILLOU (Couthon)

Jean-Jacques DOUVAINE (barrère)

Antoine BUD (Jean Bon Saint andré)

Paul BISCIGLIA (Maître Ventelet)

et

la garde républicaine de Paris

Thème : la vie de Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais, qui a vécu sous les règnes de Louis XV et de Louis XVI et sous la Révolution, et qui fut tour à tour horloger du Roi, musicien, brasseur d'affaires, agent secret et accessoirement auteur de pièces de théâtre, une vie faite de succès mais aussi de malheurs, où les femmes tiennent une grande place.

Commentaires : ce téléfilm en 2 parties retrace assez fidèlement la vie de Beaumarchais. L'ensemble est un peu languissant. Il aurait fallu un auteur très inspiré pour incarner ce diable bondissant qu'était Beaumarchais. Or Jean-François PORON est un peu fade dans le rôle titre. Cette suite de saynète où l'on a quelques difficultés parfois à s'intéresser à l'intrigue et aux personnages, finit par lasser. Comme le soulignait le critique du FIGARO " Les auteurs de l'émission avaient amoncelé et condensé tellement d'épisodes que le récit devenait parfois incompréhensible". Peut-être un autre format eût été préférable. La vie de Beaumarchais est si riche qu'il y aurait bien eu la matière d'un vrai feuilleton. Toutefois doit être relevé le soin apporté à la photographie, aux décors et aux  costumes. Quant à la musique largement inspirée de ROSSINI, faut-il préciser qu'elle est un vrai ravissement.

A noter le petit rôle de la toute jeune Isabelle HUPPERT.

Partager cet article

Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 06:38

mare.jpeg

Téléfilm de 90 minutes

 Première diffusion: jeudi 15 juin 1972 à 20h30 sur la 2ème chaîne de l'ORTF

Adaptation : Jean-Louis BORY

D'après le roman de Georges SAND

Réalisation : Pierre CARDINAL

Distribution:

Jacques GRIPEL (Germain)

Béatrice ROMAND (Marie)

Julien VERDIER (le père Maurice)

Andrée TAINSY (la mère Maurice)

Jean-Louis LEGOFF (le père Léonard)

Olivier BLOT (Pierre)

Dominique MARCAS (la mère Guillette)

Claude CARVIN (le fermier des Ormeaux)

Armand BABEL (le bûcheron)

Alexandre RIGNAULT (le métayer)

Jacqueline SERIZIER (la " jardinière")

Serge SPIRA (le jardinier)

et les garçons

Gérard TARDY, Marc HAMON, Olivier CORNEILLe et Eric MENINGAND

Thème: au 19ème siècle, dans la campagne berrichonne, un homme veuf et père de trois jeunes enfants, décide de refaire sa vie. Réussira-t-il vraiment à rencontrer l'amour?

Commentaires : d'une oeuvre passablement ennuyeuse parce que très démonstrative que Georges SAND écrivit en 4 jours, Pierre CARDINAL a tenté de faire un téléfilm intéressant. Pour ce faire, il s'est passionné pour la vie des paysans du Berry dont il a tenté de retraduire la belle simplicité. Il a eu la chance de tourner dans une région où certains paysans labouraient encore leurs champs avec une paire de boeufs et se répondaient d'un champ à l'autre avec leurs " cris de labour" pour guider les animaux. Dans le TELE 7 JOURS du 10 juin 1972 (n° 633), Pierre CARDINAL expliquait ainsi son travail : " Ce film, je l'ai construit comme le livre : c'est l'histoire d'un sillon que l'on trace bien droit, la vision d'un homme debout devant sa charrue du matin jusqu'au soir. Aucun mystère, aucun événement, aucune action. Mais la simplicité, la noblesse de ces gestes quotidiens et paisibles" Le pari n'est pas complètement réussi, même si les images sont très belles et admirablement composées. La faute peut-être à des dialogues trop littéraires que les comédiens, pourtant excellents, avaient parfois quelque difficulté à dire et aussi à l'absence d'intrigue. Sans histoire, il est difficile de faire un bon téléfilm.

Partager cet article

Repost0
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:32

revolver.jpgTéléfilm de 85 minutes

Première diffusion : vendredi 2 juin à 20h45 sur la 1ère chaîne de l'ORTF

Réalisation de François CHATEL

D'après la pièce policière de Louis ROGNONI

Distribution :

Micheline PRESLE (Eva)

Jacques FRANCOIS (Max)

Claude TITRE (Martinet)

Roger Van HOOL (Hugues)

Thème : de nos jours, dans une gentilhommière normande isolée, une femme méchante et sans scrupules n'hésite pas à employer les méthodes les plus abjectes pour parvenir à ses fins.

Commentaires : Micheline PRESLE, oubliant pour une fois son rôle des SAINTES CHERIES, détonne dans ce rôle de femme machiavélique. L'histoire rappelle celle du film LE CHAT de Pierre GRANIER-DEFERRE avec Simone SIGNORET et Jean GABIN (le chat étant ici un chien).

Louis ROGNONI est auteur et adapteur de romans policiers, notamment pour des émissions radiophoniques. On lui doit une version pour la radio de la plupart des romans d'espionnage de Jean BRUCE, sous le titre BONS BAISERS DE PARTOUT. Il est à noter que LE REVOLVER SOUS LA PLUIE est sa première pièce vraiment conçue pour être jouée devant un public de théâtre.

Partager cet article

Repost0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 20:30
 
bandit-honneur-1-5Feuilleton de 6 épisodes de 55 minutes
Première diffusion : sur la 2ième chaîne de l'ORTF, à 21h30, tous les samedis du 3 juin au 8 juillet 1972
Coproduction ORTF, RAI (italie), SSR (suisse), Bavaria Atelier (Allemagne) Technisonor et Jadran films (Yougoslavie)
Réalisation : Philippe FOURASTIE
Adaptation et dialogues : Albert VIDALIE
Scénario : Albert VIDALIE, Philippe FOURASTIE et Jean-Dominique DE LA ROCHEFOUCAULD
Distribution :
Pierre FABRE (Louis Mandrin)
Monique MORELLI (La Carline)
Armand MESTRAL (Bonneville)
Jean MARTIN (Robert de Cazes)
Rainer RUDOLPH (Pierre Mandrin)
Malka RIBOWSKA (Mme de Saint-Félix)
Pierre ASSO (Moreau de Sechelle)
Max VIALLE (Carnaval)
François DYREK (Manot la jeunsesse)
Fred PERSONNE (Peretty)
Jean-Roger CAUSSIMON (M. D'Argenson)
Gérard CHEVALIER (Rouille)
Catherine CLARENCE (Marlon)
Albert PLANTIER (prêt à boire)
Rainer RUDOLPH (saint pierre)
Alexandre STOKKOVIC (Belissard)
Thème : Sous le règne de Louis XV, Louis Mandrin, brigands bien-aimé, conduit la révolte contre les fermiers généraux c'est-à-dire les agents des impôts du Roi. Il prend bien vite la tête d'une armée mais finit par être battu. Son épopée se terminera sur le gibet. Mais sa légende ne fait que commencer.
Commentaires : ce feuilleton historique fut tourné en Yougoslavie, alors qu'il se passe en Dauphiné mais cette région connaissait alors des violentes manifestations paysannes et l'ORTF craignait que le tournage de cette révolte contre les excès de la fiscalité n'exacerbe plus encore les passions. Outre la possibilité de pouvoir filmer de magnifiques paysages, pas trop entamés par la modernité, cela eut pour avantage de bénéficier d'une importante figuration fournie par l'armée yougoslave. Pour une fois, les moyens ne manquent pas et font de ce feuilleton une belle réussite malgré une distribution parfois hétéroclite, coproduction oblige. Pierre FABRE (récemment disparu) qui se consacrera par la suite plutôt à l'écriture campe un Mandrin plein de panache mais aussi plein d'ambiguïtés. Il convient de noter qu'Albert VIDALIE qui a signé l'adaptation et les dialogues est aussi l'auteur des célèbres ballades qui rythment l'épopée de Mandrin, chantée par Monique MORELLI. Enfin le réalisateur Philippe FOURASTIE est aussi le réalisateur du film LA BANDE A BONNOT avec Bruno CREMER et Jacques BREL.
Le feuilleton ne doit pas être confondu avec le film MANDRIN, BANDIT GENTILHOMME (1962) réalisé par Jean-Paul LE CHANOIS avec notamment Georges RIVIERE, Dany ROBIN, Georges WILSON et Sylvia MONFORT.
 
Le feuilleton est disponible en VHS et en DVD chez FRANCE-LOISIRS.
     
       

Partager cet article

Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 06:06

chemins-de-pierre.jpgFeuilleton de 26 épisodes de 13 minutes

Première diffusion : diffusion du lundi au vendredi à 20h15 sur la 1ère chaîne de l'ORTF à partir du lundi 29 mai 1972

Réalisation : Joseph DRIMAL

Scénarion  : André MAHEUX

Adaptation : Henry GRANGE et Joseph DRIMAL

Dialogues : Henry GRANGE

Musique : Francis LEMARQUE

Distribution :

André VALMY (Pierre Fargeau)

Jacques DYNAM (Fontenay)

Albert MEDINA (Riccione)

Monique MELINAND (Françoise Fargeau)

Philippe MOREAU (Brassac)

Gérard SETY (Villedieu)

Béatrice BELTHOISE (Sophie)

Gabriel GOBIN (Grimault)

Sophie GRIMALDI (Babette)

Paulette DUBOST (Mme Levasseur)

Danielle GODET (Hélène)

Henry PIEGAY (Alain carteret)

Pascale ROBERTS (Denise)

Hélène DIEUDONNE (Mme Fargeau)

Jean-Christophe ETIENNE (Frédéric)

Maryse MARTIN (Mme Grimaud)

Philippe LEMAIRE (Hardelot)

Paul LE PERSON (le juge)

André DUSSOLIER (Mayet)

et

Francis LAX

Marthe VILLALONGA

Thème : durant la dernière guerre, quatre amis âgés de 20 ans combattent ensemble dans la Résistance. Ils se retrouvent 25 ans aptès engagés dans une nouvelle aventure : la construction d'une ville nouvelle. De nombreuses difficultés devront être surmontées. Jusqu'à ce qu'un cadavre soit découvert aux abords de ce qui devait être la zone industrielle...

Commentaires: ce feuilleton quotidien qui voit apparaître, pour un petit rôle, André DUSSOLIER, est plutôt original et bien mené grâce au talent de Joseph DRIMAL. En homme d'affaires idéaliste, André VALMY livre une composition assez inattendue.

Partager cet article

Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 06:00
cannes72.jpgLe festival de Cannes 1972 s'est déroulé du 4 au 9 mai 1972. Présidé par Joseph LOSEY, le jury a attribué la palme d'or, ex-aequo, à LA CLASSE OUVRIERE VA AU PARADIS de Elio PETRI et L'AFFAIRE MATTEI de Francesco ROSI. Le film SOLARIS d'Andreï TARKOVSKI a reçu le Grand prix spécial du jury. Le prix d'interprétation féminine a été attribué à Susannah YORK pour son rôle dans IMAGES de Robert ALTMAN et le prix d'interprétation masculine à Jean YANNE pour son rôle dans le film de PIALAT NOUS NE VIEILLERIONS PAS ENSEMBLE, mais Jean YANNE a refusé le prix. Parmi les autres films, on peut citer FELLINI ROMA de FELLINI, AVOIR 2O ANS DANS LES AURES de René VAUTIER, LES VISITEURS d'Elia KAZAN ou encore ABATTOIR 5 de Georges ROY HILL.Le film de Claude LELOUCH, L'AVENTURE C'EST L'AVENTURE, a été présenté hors compétition tout comme le film FRENZY d'Alfred HITCHCOCK.
A l'ORTF, en dehors des bulletins d'information, seules 2 émissions ont été consacrées au festival de Cannes.
Le mardi 9 mai, à 20h30, sur la 1ère chaîne de l'ORTF, dans la collection L'HEXAGONE, un débat a été consacré à l'avenir du cinéma, transmis en direct du festival. Emission de Pierre CHARPY, Henri MARQUE et Enrique MARTINEZ, émaillée de reportages consacrés à l'aventure d'un film en cours de tournage (la génèse du film de Claude SAUTET, CESAR ET ROSALIE), ainsi qu'aux salles cinéma (naissance des multiplex) et aux films maudits. Les débats où participèrent notamment Jean YANNE, Louis MALLE, Stéphane AUDRAN furent assez vifs et tournèrent parfois au lavage de linge sale en famille...
Le 28 mai, à 20h30, sur la 2ème chaîne, l'émission VIVE LE CINEMA, de Janine BAZIN et André S. LABARTHE était entièrement consacrée au festival. L'émission montrait les images des cérémonies d'ouverture, du palmarès, les défilés des vedettes, les conférences de presse, les interviews. Un débat, plus apaisé que le précédent, réunissait Bernadette LAFONT, Bulle OGIER, Miklos JANCZO, Macha MERIL, Elia KAZAN et John HUSTON. Furent présentés des extraits des films : LES VISITEURS d'Elia KAZAN, PSAUME ROUGE de Miklos JANCZO, TROUVER UN HOMME de Buzz KULIK, MACBETH de Roman POLANSKI, FAT CITY de John HUSTON, FRENZY d'Alfred HITCHCOCK et L'AFFAIRE MATTEI de Francesco ROSI.
 

Partager cet article

Repost0

VOS MADELEINES DE PROUST

TELE 77 - LE LIVRE (NOUVEAUTE)

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l'année 1977.

Découvrez ou redécouvrez : LA FAMILLE CIGALE, LE TOURNOI DES CINQ NATIONS 1977 et le fameux grand chelem français, LA NUIT DES CESARS 1977, FACHODA, UN JUGE, UN FLIC, LA MAISON DES AUTRES, l'EUROVISION 1977 et la victoire de la France, les nouveaux philosophes à APOSTROPHES, le TOUR DE FRANCE 1977 et la victoire du français B. THEVENET, D'ARTAGNAN AMOUREUX, RICHELIEU, AU PLAISIR DE DIEU, LES BORGIA...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 180 pages - Prix : 12 euros

L'ouvrage peut être commandé sur le site LULU.COM à l'adresse http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-77/paperback/product-23970235.html et sur le site AMAZON.FR à l’adresse https://www.amazon.fr/gp/product/0244145768?pf_rd_p=3369e5a6-6989-43dc-ad01-b2b5ee1dcd12&pf_rd_r=3AV4H1ACTYJH1P59S825

TELE 76 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1976.

Découvrez ou redécouvrez : GRAND-PERE VIKING, L'EPOPEE DES VERTS DE SAINT-ETIENNE, LES JEUX DE 20 HEURES, LA NAISSANCE DU CINEMA DE MINUIT, LA PREMIERE NUIT DES CESARS, SANDOKAN, NICK VERLAINE, LES JO DE MONTREAL, LES JIOURS HEUREUX, LE COMMISSAIRE MOULIN, ANNE JOUR APRES JOUR, LA POUPEE SANGLANTE, LES BRIGADES DU TIGRE, CES BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORE, LA MERE DENIS...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur AMAZON. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-1275290-6211154?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+76

L'ouvrage peut être également commandé sur le site LULU.COM.(taper "ouardes" dans recherche).http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-76/paperback/product-23448509.html

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.