4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 14:42

 

madamejuge.jpgSérie de 6 épisodes de 90 minutes

Première diffusion : mars à avril 1978, sur ANTENNE 2

Coproduction ANTENNE 2, TAURUS FILM et TECHNISONOR

Sur une idée originale de Raymond THEVENIN, chroniqueur judiciaire

Musique : Vladimir COSMA

Distribution :

Simone SIGNORET (Elisabeth Massot)

Michel VITOLD (Deroche)

François PERROT (le substitut)

Didier HAUDEPIN (Guillaume, le fild d'Elisabeth)

Jean-Claude DAUPHIN (Nicolas, le greffier)

Liste des épisodes :

Episode 1 : « LE DOSSIER FRANCOISE MULLER », réalisation : Edouard MOLINARO – Scénario, adaptation et dialogues : Alphonse BOUDARD – avec Nathalie Delon (Françoise Muller), Gilles SEGAL (Maurice Redon), Jean-Pierre DARRAS (le commissaire Marnay), Jean-Pierre CASTALDI (Peroni), André POUSSE (l'inspecteur Bastiani), Saddy REBBOT (l'indicateur), RELLYS (le grand-père), Bernard ROUSSELET (Plantier)

Thème : un jeune auteur est abattu dans un parking. Sa fiancée a tout vu. Elle refuse dabord de parler, avant de s'accuser du meurtre. Malgré Elisabeth qui connaît les vrais coupables, elle sera condamnée.

Episode 2 : « MONSIEUR BAIS », Réalisation : Claude BARMA – Scénario et dialogues : Pierre DUMAYET – avec Maurice RONET (M. Bais), Anna KARINA (Emma), Georges WILSON (docteur Noël), Michel BEAUNE (L'ami).

Thème : la femme de M. Bais est retrouvée assassinée. Les soupçons se portent sur le mari, un homme étrange.

Episode 3 : « L'INNOCENT », Réalisation : Nadine TRINTIGNANT – Scénario, adaptation et dialogues : Patrick MODIANO – avec Philippe LEOTARD (Guérin), Juliet BERTO (Monique), Etienne CHICOT (le barman), Maurice GARREL (Paul Barne), Marie TRINTIGNANT (Corinne), Pierre VERNIER (le commandant), Evelyne GRANDJEAN (la greffière, pour cet épisode) Luisa COLPEYN (Mme Werner, la cliente).Il est à noter que l'actrice Luisa COLPEYN n'est autre que la mère de Patrick MODIANO.

Thème : un ancien militaire est victime d'une machination. Il va commettre une prise d'otage. Elisabeth ne poyrra le sauver.

Episode 4 : « LE FEU « , Réalisation : Philippe CONDROYER - Scénario : Mariette CONDROYER – Dialogues : Pierre GRENIER – avec Maurice GARREL (Paul Barne), Rachel WARREN (Jeanne), Michel BLANC (Colomar) 

Thème : un ami d'Elisabeth est menacé dans sa propriété quil refuse de vendre à des promoteurs. il refuse de dénoncer le coupable qui se révèle être son frère.

 Episode 5 : « 2+2 = 4 », Réalisation : Claude CHABROL- Scénario : Claude CHABROL – Adaptation et dialogues : Odile BARSKY – avec Benoit FERREUX (Jean-Michel), Mario DAVID (l'avocat), Rachel WARREN (Jeanne).

Thème : un jeune homme est accusé d'avoir assassiné ses parents. Elisabeth tente de comprendre ses mobiles.

Episode 6 : « AUTOPSIE D'UN TEMOIGNAGE », Réalisation : Philippe CONDROYER – Scénario, adaptation et dialogues : Philippe et Mariette CONDROYER – avec Marie DUBOIS (Marie Robin), Patrick BOUCHITEY (le meurtrier), Jean MARTIN (le commissaire), Katia TCHENKO (Camille).

Thème : une jeune femme est retrouvée assassinée pratiquement sous les yeux d'Elisabeth, témoin de l'affaire. Un homme est d'abord accusé, mais le vrai coupable va finr par être démasqué.

Thème : à la mort de son mari, tué dans un accident, Elisabeth Massot, quarante-quatre ans, ancienne avocate, devient juge d'instruction. Elle est nommée à Aix-en-Provence, puis à Paris où sa patience et son autorité ne seront pas de trop pour démêler les affaires qui lui sont confiées et qui parfois la touchent de très près.

Commentaires : portée par la grande Simone SIGNORET, cette série de qualité a le mérite de montrer le quotidien d'une juge d'instruction qui n'hésite pas à aller sur le terrain pour interroger les témoins, mais aussi sa vie de femme et ses problèmes familiaux, notamment avec son fils Guillaume. Outre Simone SIGNORET, la série est servie par des interprètes toujours excellents, des scénarios originaux signés par des auteurs de prestige comme Alphonse BOUDARD ou Patrick MODIANO, chacun transposant en partie son univers, et réalisée par des réalisateurs à chaque fois différents mais tous talentueux comme Nadine TRINTIGNANT, Claude CHABROL ou Edouard MOLINARO. On a rarement vu réunie, pour une série, une telle somme de talents aussi divers, chacun apportant son univers particulier. Il est tout à fait remarquable que chaque épisode a une tonalité différente, mais que la série conserve toute son unité, notamment grâce au talent de Simone SIGNORET.

On regrettera que la série ait été peu rediffusée. Elle est toutefois disponible en double DVD, chaque DVD comprenant 3 épisodes ainsi que sur iTunes.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 14:31

 

mutant.jpgFeuilleton de 6 épisodes de 50 minutes

Première diffusion : juin à juillet 1978, sur TF1, tous les samedis à 20h30

Réalisation de Bernard TOUBLANC-MICHEL

Adaptation et dialogues d'Alain PAGE

Musique : Carlos LERESCHE

Distribution :

Fanny ARDANT (Jeanne Laurent)

Nicolas PIGNON (Saul Masson)

Jacques DACQMINE (le professeur Masson)

Philippe FORQUET (Legrand)

Anton DIFFRING (O'Brien)

Stéphane BOUY (Perez)

Gilles KOHIER (Briand)

Laure MONTOUSSAMY (Juliette)

Bernard WORINGER (Walter)

Alain HITIER (le journaliste)

Gérard BUHR (le directeur de la DST)

Thème : les différentes nations du monde ont décidé de faire la paix et de détruire leur armement. C'est un mystérieux savant qui mène ce mouvement pacifiste à travers ces Légions de la Paix. Mais l'apparition d'un mutant doué de pouvoirs qui vont au-delà de la normale va tout remettre en question.

Commentaires : cette série de science-fiction, genre plutôt rare à la télévision de cette époque, ne manque pas d'intérêt, même si elle comporte quelques naïvetés qui prêtent à sourire. Elle a cependant le mérite d'aborder des thèmes encore très actuels comme les manipulations génétiques ou la science du cerveau. Elle nous montre également un monde totalement sous la surveillance de caméras et d'écrans de contrôle, qui n'est pas très éloigné de notre monde actuel. A noter l'existence d'un sondeur de mémoire qui permet d'afficher les pensées, ce qui est très utile pour un enquêteur, le coupable ne pouvant plus dissimuler son crime.

L'interprétation est de bonne qualité, avec une mention particulière à Fanny ARDANT dont c'était un des premiers rôles importants.

A notre connaissance, la série n'est pas disponible en VHS ou DVD en version française.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 16:01

ilecercueil.jpg

Feuilleton de 6 x 52 minutes

Coproduction ANTENNE 2, RTBF Belgique), SSR (Suisse), PATHE CINEMA

 Première diffusion : de septembre à octobre 1979 sur ANTENNE 2

Réalisation : Marcel CRAVENNE

Scénario et dialogues : Robert SCIPION, d'après le roman de Maurice LEBLANC

Musique : David AUBRIAND, Karl SCHAFER

Distribution :

Claude JADE (Véronique d'Hergemont)

Jean-Paul ZEHNACKER (Vorski)

Yves BENEYTON (Philippe)

Pascal SELLIER (François/ Eric)

Georges MARCHAL (Antoine d'Hergemont)

Marie MERGEY (Honorine)

Armand BABEL (Corréjou)

Dominique MARCAS (Sidonie Archignat)

Edith PERRET (Gertrude Archignat)

Pierrette THEVENON (Clémence Archignat)

Thème : Véronique, infirmière dévouée dans un hôpital militaire, recherche son fils donné pour mort dans un naufrage. Elle finit par retrouver sa trace sur une petite île de Bretagne, Sarek, marquée par une sombre prophétie : « Quatre femme en croix, trente cercueils, la Pierre Dieu qui donne mort ou vie ». A peine Véronique a-t-elle mis le pied sur l'île, que les morts brutales vont se succéder : elle voit d'abord son fils tuer son grand-père, puis la plupart des habitants de l'île disparaître dans un naufrage. Véronique finit par se retrouver face au Mal, incarné par le sinistre Vorski. Vraiment seule?

Commentaires : ce feuilleton est une adaptation d'un roman-feuilleton de Maurice LEBLANC, de la série ARSENE LUPIN. Mais ce dernier n'apparaît que vers le dernier tiers du roman, comme une sorte de Deus Ex machina. L'habileté de l'adaptation de Robert SCIPION et de Georges CRAVENNE, qui avaient déjà travaillé ensemble sur LA POUPEE SANGLANTE, est d'avoir fait carrément disparaître ce personnage, pour étoffer celui de Véronique d'Hergemont. L'histoire y gagne en intensité. Claude JADE y est remarquable, tout comme Jean-Paul ZEHNACKER. C'est sans doute l'une des œuvres les plus angoissantes qu'ait jamais produit la télévision française.

Le feuilleton qui a été plusieurs fois reddifusé, notamment il y a quelques années sur ARTE, est disponible en DVD.

Repost 0
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:15

PHEBUS.jpg

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Coproduction ANTENNE 2, RTB (Belgique), SSR (Suisse) et PATHE CINEMA

Première diffusion : ANTENNE 2, décembre 1978

Réalisation : Bernard BORDERIE

Adaptation : Jacques ARMAND et Bernard BORDERIE, d'après le roman LE LION DES PYRENEES de Myriam et Gaston de BEARN

Musique : Jean-Pierre BOURTAYRE, Jean-Daniel MERCIER

Combats réglés par Claude CARLIEZ

Distribution :

Jean-Claude DROUOT (Gaston Phébus)

Nicole GARCIA (Agnès de Navarre)

Georges MARCHAL (Corbeyran)

Gérard HEROLD (Charles de Navarre)

Pascale RIVAULT (Myriam)

France DOUGNAC (Marguerite)

François MAISTRE (Philippe VI)

Claude GENSAC (La reine Jeanne)

Jean-François PORON (Espaing)

François DYREK (Ernauton)

Dora DOLL (Florina)

Guy KERNER (Bertrand de Waast)

Lambert WILSON (Yvain)

André OUMANSKY (Le Navarrais)

André THORENT (un religieux)

THEME : histoire du comte de Foix, prince de Béarn, Gaston PHEBUS, qui a fort à faire pour défendre son domaine des agissements des puissants du moment notamment du roi de France ainsi que des manœuvres de la terrible Agnès de Navarre qui n'hésite pas à aller jusqu'au meurtre pour posséder l'homme qu'elle aime.

COMMENTAIRES : feuilleton épique dominé par les belles compositions de Jean-Claude DROUOT qui se débarrasse définitivement du costume trop étriqué de THIERRY LA FRONDE et de Nicole GARCIA, parfaite en « méchante ». Les décors naturels sont magnifiques (le feuilleton a été tourné dans le Périgord, à Sarlat, et aux châteaux de Beynac, de Fénelon et de Bonaguil). Mais le film souffre d'un certain manque de moyen. Les scènes de bataille, notamment celle de Crécy, sont peu réussies. Il en est de même pour les mouvements de foule. Surtout, les derniers épisodes tirent un peu vers le mélodrame, ce qui nuit à la cohérence de l'ensemble.

A notre connaissance, le feuilleton n'a pas été rediffusé. Il est sorti en VHS et en DVD chez WARNER VISION France.

Repost 0
Published by patrick ouardes - dans GASTON PHEBUS
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:11

duvallier.jpg

Série de 6 épisodes de 55 minutes

Première diffusion : de juin à juillet 1979 sur TF1, le jeudi à 20h30

Réalisation : Victor VICAS

Scénario, adaptation et dialogues : Daniel GOLDENBERG et Pierre LARY ainsi que, pour certains épisodes Béatrice RUBINSTEIN (1 et 5) et Claude BRAMI (1,3 et 5), d'après les romans de Claude KLOTZ

Musique : Victor BOLLING

(NOTE : Claude BOLLING avait déjà travaillé avec Victor VICAS sur LES BRIGADES DU TIGRE. Pour cette nouvelle série, il a également composé un thème superbe que l'on retrouve tout au long des 6 épisodes comme un leitmotiv)

Avec :

Louis VELLE (Duvallier-Raner)

Sabine AZEMA (Laurence)

Guy GROSSO (Pibarot)

Titres des épisodes :

1- CASSE-CASH. Avec Albert MEDINA, Raoul CURET, Henri COURSEAUX et René HAVARD.

2- KARATE-CARAMEL. Avec Simone ANDREU, José AlVarez CANALEJAS, José-Maria CAFFAREL, Bernard CAZASSUS, Jack TAYLOR.

3- BING-BANG. Avec Glauco ONORATO, Cris AVRAN et John STACY.

4- COSMOS-CROSS. Avec José QUAGLIO, Salvatore ALESI et Luca BIAGINI.

5- FLIC-FLASH. Avec JacquelineJEFFORD, Philippe BRIGAUD, Paolo CAPPONI et Renato CASTIE.

6- TIRE-LIRE. Avec Robert PARTY, Lucienne HAMON, Bruna BALP et Henry BON.

THEME : De nos jours, dans différents pays, d'un côté, M. Duvallier, vieux milliardaire philanthrope, dont le but est d'améliorer les conditions d'existence de l'humanité, de l'autre, Raner, un aventurier, sorte d'Arsène Lupin, spécialiste des casses et des cambriolages. Qui se douterait qui s'agit d'un seul et même homme ?

COMMENTAIRES : Pour se changer de ses BRIGADES DU TIGRE, Victor VICAS a eu la bonne idée d'adapter certains des romans de Claude KLOTZ. Mais le résultat n'a pas été tout à fait à la hauteur des espérances. L'action est trop lente et le côté corrosif et assez violent des romans de Claude KLOTZ a été édulcoré. Reste les titres qui sont un vrai régal ainsi que les bonnes compositions de Louis VELLE qui passe d'un déguisement à l'autre, et de Sabine AZEMA qui apporte au rôle de la secrétaire dévouée, beaucoup de fraîcheur.

La série a été rediffusée sur TF1. Elle n'est sortie, à notre connaissance, ni en VHS, ni en DVD.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 21:08

 

DartAmoureuxG.jpgFeuilleton de 5 épisodes de 55 minutes

Production française

Première diffusion : Antenne 2, de septembre à octobre 1977, tous les vendredis à 20h30

Réalisation : Yannick ANDREI

Adaptation et dialogues : Jean-Louis BORY, d'après le roman de Roger NIMIER.

Musique : Jacques LOUSSIER

Combats réglés par Claude CARLIEZ

Distribution :

Nicolas SILBERG (D'Artagnan)

Angelo BARDI (Planchet)

Henri VIRLOJEUX (Richelieu)

Bruno GARCIN (Roger de Bussy-Rabutin)

Aniouta FLORENT (Marie de Rabutin-Chantal)

Marie-Georges PASCAL (Julie de Colineau)

Jean PAREDES (Pélisson de Pélissard)

Gabriel CATTAND (Louis XIII)

Franck ESTANGE (La Fon)

Jean MARTINELLI (Urbain VIII)

Pascale ROBERTS (Madeleine)

Jean-François DUHAMEL (Blaise Pascal)

Sergio NICOLAI (Mazarin)

Yves LEFEBVRE (Athos)

Serge MAILLAT (Aramis)

Jacques LE CARPENTIER (Porthos)

Fred PASQUALI (Colineau du Val)

Yvan VARCO (Ménage)

Thème : quinze après LES TROIS MOUSQUETAIRES et cinq ans avant VINGT ANS APRES nous suivons une nouvelle aventure de D'Artagnan chargé par un cardinal de Richelieu mourant d'aller chercher à Rome auprès du Pape un mystérieux traité de paix universelle que doit signer le roi de France. En chemin, D'Artagnan rencontrera l'amour en la personne d'une certaine Marie de Rabutin-Chantal, future Madame de Sévigné, profitera des conseils d'un jeune homme astucieux, un certain Blaise Pascal et se trouvera mêlé à un certain nombre de duels et de complots, jusqu'à la fameuse bataille de Rocroi où Athos, Porthos et Aramis viendront aider leur vieil ami mais ils ne pourront empêcher la destruction du traité, raison pour laquelle, comme vous le savez, il n'y a pas encore de paix universelle.

Commentaires : ce feuilleton de prestige a enchanté les spectateurs de l'époque (j'en étais) par son scénario qui reprend fidèlement l'esprit du roman de NIMIER ainsi que par sa distribution avec un Nicolas SILBERG, à la fois plein de fougue et mélancolique, un Angelo BARDI parfait en valet de comédie, un Henri VIRLOJEUX savoureux en Richelieu et un Jean PAREDES étonnant en Pélisson de Pélissart. Le succès tant public que critique fut au rendez-vous, et il est dommage que le feuilleton ne soit pas sorti en VHS et DVD. On pourra se consoler en lisant le beau roman de Roger NIMIER (Editions Folio) A noter que, dans le roman, le traité de paix universelle n'est pas détruit mais repose en Russie sous la glace (voir l'épilogue). Qu'attend donc Poutine pour en faire un bon usage ?

     
Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
19 mai 2007 6 19 /05 /mai /2007 10:41

BourrelDaurd1.jpg

Série de 7 épisodes de 90 minutes

Première diffusion : de 1977 à 1979 sur Antenne 2 (diffusion irrégulière le samedi à 20h30)

Production : Claude LOURSAIS

Avec : Jean DAURAND (Le commissaire DUPUY)

Titres des épisodes :

1- INCIDENTS MINEURS. REALISATION : Claude LOURSAIS. Scénario : Fred KASSAK et Philippe MADRAL.

2- LA NEIGE DE NOEL. Réalisation : Michel WYN. Scénario : Fred KASSAK et Philippe MADRAL. Avec notamment dans le rôle de Yves un certain Renaud SECHAN, qui deviendra par la suite le chanteur RENAUD.

3- LE MAL DU PAYS. Réalisation : Jean CHAPOT. Scénario : Fred KASSAK et Philippe MADRAL

4- UNE ABSENCE PROLONGEE. Réalisation : Peter KASSOWITZ. Scénario : Fred KASSAK et Philippe MADRAL

5- TETE DE RIVIERE. Réalisation : Claude JORTNER. Scénario : Christian BAILLEMONT

6- LA VIE SEPAREE. Réalisation : Peter KASSOWITZ. Scénario : Nadia TALEB et Philippe MADRAL

7- DIDIER. Réalisation : Claire JORTNER. Scénario : Christian BAILLEMONT

8- PLAY-BACK ET TOI. Réalisation : André FLEDERICK. Scénario : Fred KASSAK et Philippe MADRAL

COMMENTAIRES : Claude LOURSAIS a délaissé pendant quelques années ses CINQ DERNIERES MINUTES pour se consacrer à cette série qui entendait dépasser le cadre strict du roman policier. Il s'agissait principalement de s'intéresser aux problèmes de la jeunesse de l'époque. Claude LOURSAIS fit appel à de jeunes auteurs et à de jeunes réalisateurs ainsi qu'à des acteurs non professionnels, encadrés cependant par des acteurs plus confirmés comme André VALLARDY, Jacques SERRES, MARCO PERRIN, LAURENCE BADIE ou encore RogerSOUZA. Très originale, la série ne connut pas le succès qu'elle méritait et ce malgré la présence de l'inspecteur DUPUY des CINQ DERNIERES MINUTES promu ici commissaire au « Service des Mineurs ». Il est vrai que la série devait subir une diffusion très irrégulière, peu propice à fidéliser le public. Elle s'arrêta au bout de 8 épisodes. Depuis1979, elle n'a pas été rediffusée et, à notre connaissance, elle n'est sortie ni en DVD ou VHS.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.