18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 20:30
mortamoureuse.jpg

Téléfilm de 85 minutes

Première diffusion : mercredi 16 novembre 1977 à 20h30 sur TF1

Réalisation : Jacques ERTAUD

Scénario : René FALLET et Pierre BILLARD

Distribution :

Françoise LUGAGNE (Iris Thanatos)

Guy MARCHAND (Robert)

Michel CRETON (Dédé)

Marcel DALIO (M. Creator)

Myriam BOYER (Marie)

Maurice VALLIER (Rossignol)

Pierre SAINTONS (Konate)

Catherine ALRIC (Sylvie)

Françoise DUPRE (Véronique)

Et

Roger TRAPP

Bernard MUSSON

Jean-Claude NARCY

Thème : une jeune femme, froide et inhumaine, qui n’est autre que la Mort, règne sur un univers dominé par l’électronique, la firme THANATOS ILLIMITED CORPORATION. Une fiche dans un ordinateur et la vie s’arrête. Mais la mort est aussi capable de connaître l’amour. Ainsi maintient-elle un ouvrier dans une éternelle jeunesse et l’oblige à l’aimer jusqu’à ce dernier tombe amoureux d’une serveuse de bar. Mais peut-on défier impunément la Mort ?

Commentaires : cette fable mâtinée de science-fiction est aussi un divertissement assez grinçant qui dénonçait, d’une certaine manière, les méfaits du progrès et l’emprise des multinationales. A noter l’excellente interprétation de Françoise LIGAGNE, bouleversante dans la scène finale, de Myriam BOYER, de Michel CRETON  et de Guy MARCHAND et les trop brèves apparitions de Marcel DALIO dans le rôle de Monsieur Créator, qui interprète une sorte de Bon dieu plutôt sympathique.

Le téléfilm est disponible en VHS (Platinium vidéo) sur les sites de ventes de VHS d’occasion mais, à notre connaissance pas encore disponible en DVD.

Repost 0
Published by patrick ouardes - dans TELEFILMS
commenter cet article
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 08:45

 

erika.jpgFeuilleton en 6 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : juin à juillet 1978, sur Antenne 2, le vendredi à 20h40

Réalisation : Paul SIEGRIST

Adaptation et dialogues : Jean-Louis RONCORONI, d’après le roman de Heinz KONSALIK

Musique : Thierry FERVANT

Distribution :

Leslie CARON (Erika Werner)

Paul BARGE (Alain Bornand)

François DARBON (le professeur Ratenaux)

France DOUGNAC (Patricia Ratenaux)

Andrée CHAMPEAUX(Mme Werner)

Michel CASSAGNE (le juge d’instruction)

Guilhaine DUBOS (Sophie)

Jean VIGNY (le commissaire Herquin)

Claude MARIAU (le procureur)

Pierre RUEGG (le docteur Vallois)

Hélène CALZARELLI (Helga)

Thème : le sacrifice du docteur Erika Werner pour sauver son amant le docteur Paul Bornand coupable d’avoir tué sa maîtresse qu’il avait mise enceinte.

Commentaires : ce feuilleton médical qui est d’abord et avant tout un bon mélo, sut séduire alors les téléspectateurs grâce à l’interprétation passionnée de Leslie CARON dont c’était la première apparition sur le petit écran. C’est elle-même qui choisit ce roman de KONSALIK pour ses retrouvailles avec le public français.

Le feuilleton est disponible sur le site SERIES TV ANCIENNES (http://le-riche-et-le-pauvre-sur-dvd.e-monsite.com).

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
25 juin 2007 1 25 /06 /juin /2007 08:26

claude.jpg


Série de 13 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : de juin à juillet 1978, sur Antenne 2, tous les mercredis à 20h40.

Adaptation : Jack PULMAN, d’après les nouvelles de Robert GRAVES

Réalisation : Herbert WISE

Distribution :

Derek JACOBI (Claude)

Sian PHILIPS (Livie)

Brian BLESSED (Auguste)

Margaret TYZACK (Antonia)

John HURT (Caligula)

Georges BAKER (Tibère)

Patrick STEWART (Séjanus)

Sheila WHITE (Messaline)

Ian OGILVY (Drusus)

Shella RUSKIN (Vipsania)

John PAUL (Agrippa)

Christopher GUARD (Marcellus)

David ROBB (Germanicus)

John RHYS-DAVIES (Macron)

Barbara YOUNG (Agrippine)

Christopher BIGGINS (Néron)

Episodes :

1- Un Parfum de meurtre

2- Une Affaire de famille

3- La Prophétie

4- Que va-t-on faire pour Claude ?

5- La Potion miracle

6- Une certaine Justice

7- La Déesse

8- Un Règne de terreur

9- "Zeus", par Jupiter !

10- Devinez qui ?

11- Empereur malgré lui

12- Messaline

13- La Fin du voyage

Thème : l’histoire romancée de l’empereur romain Claude 1er, dit Claude le Bègue, né à Lyon dix ans avant J.C et qui fut proclamé empereur à la mort de son neveu, Caligula. Sa dernière épouse Agrippine qui était aussi sa nièce le fit assassiner pour permettre à son fils Néron d’accéder au trône impérial.

Commentaires : cette série de prestige de la BBC réunit une distribution étincelante pour évoquer la Rome de la Décadence. Les décors sont somptueux, et l’intrigue shakespearienne à souhait. Mais l’on regrettera une mise en scène statique et assez théâtrale, qui n’est pas sans rappeler celle des ROIS MAUDITS. Il n’y a pratiquement pas de scène tournée à l’extérieur.

La série qui a été rediffusée sur Antenne 2 et plus récemment sur TMC est désormais disponible en coffret 5 DVD (Studio Fravidis), le succès de la série ROME ayant manifestement donné des idées aux éditeurs.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
17 juin 2007 7 17 /06 /juin /2007 23:28

balfour.jpg

Feuilleton de 4 épisodes de 90 minutes

Première diffusion : du 12 juin au 3 juillet 1979, le mardi, à 21h35, sur TF1

Coproduction TF1, TV-MUNCHEN et BBC

Réalisation : Jean-Pierre DECOURT

Adaptation et dialogues : Walter ULBRICH et Peter GRAHAM SCOTT, d’après le roman de Robert Louis STEVENSON

Musique : Vladimir COSMA

Distribution :

Ekkehardt BELLE (David Balfour)

David McCALLUM (Alan Break)

Patrick MAGEE (Ebenezer Balfour)

Aude LANDRY (Catriona Drummond)

Patrick ALLEN (Lord Prestongrange)

Jutta SPEIDEL (Barbara Grant)

Bill SIMPSON (James des Glens)

Patricia DRISCOLL (Margaret)

Joseph BRADY (Neil)

Léonard MAGUIRE (Charles Stuart)

Frank WINDSOR (Colin Campbell dit Le Renard rouge)

Arthur BRAUSS (Riarch)

Christopher BIGGINS (le prince Stuart)

Godfrey JAMES (Shuan)

Andrew SCHOFIELDS (Ransome)

Thème : en 1751, en Ecosse, les aventures picaresques du jeune David Balfour qui se trouve mêlé souvent malgré lui aux évènements politiques de son temps avant de découvrir l’amour en la personne de la belle Catriona.

Commentaires : coproduction oblige, ce feuilleton de prestige voit un réalisateur français diriger des acteurs britanniques mais aussi des acteurs allemands qui jouent des Ecossais. Le tournage eut lieu en décors naturels en Ecosse et au Pays de Galles, parfois sur les lieux même du roman. L’adaptation suit de près le beau roman de STEVENSON. La réalisation est solide avec de beaux moments de bravoure : la reconstitution de la bataille de Culloden, les séquences maritimes, notamment la mutinerie et le naufrage. I

Ce feuilleton a rencontré plus de succès en Grande-Bretagne et même aux Etats-Unis qu’en France, sans doute parce que les évènements historiques évoqués étaient moins connus du public français.

Il est à noter que Claude SANTELLI avait produit en 1961 une adaptation du roman de STEVENSON dans son THEATRE DE LA JEUNESSE avec notamment Bernard NOEL, Claude PIEPLU, Etienne BERRY, Elisabeth WIENER et Serge DUCHER, dans une réalisation d’Alain BOUDET.

A notre connaissance le feuilleton n’est disponible en DVD qu’en version allemande.

     
     
Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 18:08

unours.jpg

Série de 6 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : de mars à avril 1978, le vendredi soir, en première partie de soirée, sur ANTENNE 2

Scénario et dialogues : Nina COMPANEEZ

Réalisation : NINA COMPANEEZ

Distribution :

André DUSSOLIER (Gaspard)

Anny DUPEREY (Anne)

Dominique LABOURIER (Griffon)

Ludmila MIKAEL (Amanda)

Francis PERRIN (Freddy)

Mathé SOUVERBIE (Elisabeth)

Louisa COLPEYN (Mère Anne)

Mansour SI (Baclin)

François CHOQUET (Arthur)

René LENOTY (voisin d'Anne)

Thème : le feuilleton décrit les amours agités entre Anne, la chef d'orchestre et Gaspard, le violoncelliste, sur fond de vieille maison familiale à sauver.

Commentaires : Cette comédie très enlevée et pleine de cocasserie où André DUSSOLIER, Anny DUPEREY, Francis PERRIN et Dominique LABOURIER qui joue la sœur catastrophe de Gaspard s'en donnent à coeur joie, aurait pu s'appeler les Malheurs de Gaspard tant le sort semble s'acharner sur ce pauvre personnage. Nina COMPANEEZ semble ici beaucoup plus à l'aise que dans les fresques historiques (comme LES DAMES DE LA COTE). Même si le message féministe n'est pas oublié : au bougon mais, au fond, très docile Gaspard s'oppose le personnage d'Anne, au caractère bien trempé , qui a l'habitude de tout diriger, dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, le feuilleton est agréable à suivre, avec des rebondissements bien venus et des moments qui confinent parfois au burlesque.

A notre connaissance, le feuilleton n'est sorti ni en VHS, ni en DVD

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
11 juin 2007 1 11 /06 /juin /2007 19:00

 

richelieu.jpgFeuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Première diffusion : TF1, le jeudi à 20h30 d'octobre à novembre 1977

Réalisation : Jean-Pierre DECOURT

Adaptation : Jean-François CHIAPPE, d'après l'ouvrage RICHELIEU de Philippe ERLANGER

Musique : Vladimir COSMA

Distribution :

Pierre VERNIER (Richelieu)

Jean-Pierre BERNARD (Concini)

Jacques ROSNY (Louis XIII)

Marie-Christine DESMARET (Anne d'Autriche)

Odile VERSOIS (Suzanne du Plessis)

Jean LEUVRAIS (Le père Joseph)

Maria WIMMER (Marie de Médicis)

Georges DESCRIERES (Bellegarde)

Marco PERRIN (Henri IV)

Jean-Paul MOULINOT (le pape Urbain VIII)

Maryvonne SCHILTZ (Leonara)

Bernard LAVALETTE (D'Epernon)

René CLERMONT (Desbournais)

THEME : la vie et l'œuvre du cardinal de Richelieu, du règne d'Henri IV à celui de Louis XIII, dont la devise était : « J'aime mieux être blâmé pour faire bien qu'aimé pour faire mal. »

COMMENTAIRES : feuilleton historique très fidèle à la vérité historique, qui donne une image du cardinal de Richelieu, bien différente de celle popularisée par Alexandre DUMAS dans LES TROIS MOUSQUETAIRES. L'interprétation est sans reproche. Pierre VERNIER qui avait connu la gloire avec ROCAMBOLE a su montrer toutes les ambiguïtés du personnage. Pour une fois, le réalisateur a pu disposer de certains moyens : 25 comédiens principaux, 900 figurants, extérieurs tournés aux châteaux d'Anet, Blois, Chenonceau, Maisons-Lafitte et au palais du Luxembourg. On regrettera toutefois que le siège de la rochelle ait été tourné dans les prairies parisiennes.

 A notre connaissance, le feuilleton n'a pas été rediffusé. Il n'est pas sorti en VHS, ni en DVD.

Les ouvrages de Philippe ERLANGER ont été publiés à la Librairie académique Perrin.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
10 juin 2007 7 10 /06 /juin /2007 21:37

TRANSVAAL.jpg

Feuilleton en 6 épisodes de 55 minutes

Coproduction TELECIP-A2, KARAT FILMS (Allemagne), SABC (Afrique du Sud), RTBF (Belgique)

Première diffusion : d'octobre à novembre 1979, sur Antenne 2, le vendredi soir à 20h35 (avant APOSTROPHES de Bernard PIVOT)

Réalisation : Claude BOISSOL

Scénario : Pierre NIVOLLET et Jean-Claude CAMREDON

Adaptation et dialogues : Pierre NIVOLLET

Musique : Pierre BACHELET, chanson L'HOMME TRANQUILLE interprétée par Lucky BLONDO

Distribution :

Yves RENIER (Jacques Cernin)

Ursula MONN (Mary Lawson)

Bernard DIMEY (Paintendre)

Jocelyne BOISSEAU (Marguerite)

Albert MEDINA (Suares)

Manfred SEIPOLD (Meeker)

Marc CASSOT (Villebois-Mareuil)

Jan BRUYNS (Abraham)

Graham ARMITAGE (Paxton)

Ryno HATTINGH (Jacob)

Brian O'SHAUGHNESSY (Browels)

Hugues ROUSE (Sir Henry)

Patrick MYNHARDT (Hasenfeld)

Thème : en 1900, en Afrique du Sud, les aventures d'un jeune médecin, Jacques Cernin, venu prendre possession d'une mine d'or que lui a légué un homme mort dans ses bras et qui va se trouver mêlé à la guerre des Boers, sanglant conflit mettant aux prises les Anglais et les Afrikaners, fermiers d'origine hollandaise.

Commentaires : Ce feuilleton qui s'appuie sur des évènements historiques assez mal connus, du moins du public français, est rondement mené par Claude BOISSOL qui avait déjà tourné en Afrique du Sud le feuilleton LES DIAMANTS DU PRESIDENT avec Michel CONSTANTIN. Les extérieurs, tournés sur les lieux mêmes de l'action, sont d'une grande beauté. L'interprétation est homogène, malgré les contraintes de la coproduction. Yves RENIER qui avait tourné avec Claude BOISSOL dans LES GLOBE-TROTTERS et certains épisodes du COMMISSAIRE MOULIN est parfait dans le rôle. Ursula MONN fait une belle héroïne, courageuse et volontaire. La surprise de la distribution est sans doute la présence du poète et auteur de chanson Bernard DIMEY dans le rôle d'un chercheur d'or français.

Le feuilleton est désormais disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr)

Repost 0
Published by patrick ouardes - dans POUR TOUT L'OR DU TRANSVAAL
commenter cet article
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 20:13

GAYLORD.jpg

Feuilleton de 6 épisodes de 52 minutes

Première diffusion : de novembre à décembre 1979, sur TF1, le jeudi soir à 20h35

Réalisation : Pierre GOUTAS

Adaptation et dialogue : Alain QUERCY, d'après le roman de l'écrivain britannique Eric MALPASS

Musique : Carlos LERESCHE 

Distribution :

Romain TREMBLEAU (Gaylord)

Christian BARBIER (Grand-Pa)

Pierre BOUTRON (Henri)

Sylvie FENNEC (Marie)

Corinne CORSON (Bette)

Fanny DELBRICE (Rose)

Anne ALEXANDRE (Béa)

Thème : le feuilleton décrit les aventures de Gaylord, un bon petit diable de neuf ans, qui multiplie les farces et les bêtises. Il vit à la campagne, entouré de son père, scénariste de télévision, de sa mère, de ses deux tantes qui se chamaillent sans arrêt et de son grand-père.

Commentaires : Comme on l'aura compris, règne ici un esprit bon enfant, où rien n'est vraiment pris au tragique. Romain TREMBLEAU, neuf ans et demie, était alors devenu la star des cours de récréation. Il partageait la vedette avec Christian BARBIER, à peu près aussi bougon que dans L'HOMME DU PICARDIE mais pas méchant au fond et la toujours aussi séduisante Sylvie FENNEC.

Cette sacrée famille avant la lettre connut alors un beau succès d'audience.

Le feuilleton a été plusieurs fois rediffusé. Il est disponible en DVD (LCJ Editions). 

Repost 0
Published by PO - dans JEUNESSE
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 14:42

 

madamejuge.jpgSérie de 6 épisodes de 90 minutes

Première diffusion : mars à avril 1978, sur ANTENNE 2

Coproduction ANTENNE 2, TAURUS FILM et TECHNISONOR

Sur une idée originale de Raymond THEVENIN, chroniqueur judiciaire

Musique : Vladimir COSMA

Distribution :

Simone SIGNORET (Elisabeth Massot)

Michel VITOLD (Deroche)

François PERROT (le substitut)

Didier HAUDEPIN (Guillaume, le fild d'Elisabeth)

Jean-Claude DAUPHIN (Nicolas, le greffier)

Liste des épisodes :

Episode 1 : « LE DOSSIER FRANCOISE MULLER », réalisation : Edouard MOLINARO – Scénario, adaptation et dialogues : Alphonse BOUDARD – avec Nathalie Delon (Françoise Muller), Gilles SEGAL (Maurice Redon), Jean-Pierre DARRAS (le commissaire Marnay), Jean-Pierre CASTALDI (Peroni), André POUSSE (l'inspecteur Bastiani), Saddy REBBOT (l'indicateur), RELLYS (le grand-père), Bernard ROUSSELET (Plantier)

Thème : un jeune auteur est abattu dans un parking. Sa fiancée a tout vu. Elle refuse dabord de parler, avant de s'accuser du meurtre. Malgré Elisabeth qui connaît les vrais coupables, elle sera condamnée.

Episode 2 : « MONSIEUR BAIS », Réalisation : Claude BARMA – Scénario et dialogues : Pierre DUMAYET – avec Maurice RONET (M. Bais), Anna KARINA (Emma), Georges WILSON (docteur Noël), Michel BEAUNE (L'ami).

Thème : la femme de M. Bais est retrouvée assassinée. Les soupçons se portent sur le mari, un homme étrange.

Episode 3 : « L'INNOCENT », Réalisation : Nadine TRINTIGNANT – Scénario, adaptation et dialogues : Patrick MODIANO – avec Philippe LEOTARD (Guérin), Juliet BERTO (Monique), Etienne CHICOT (le barman), Maurice GARREL (Paul Barne), Marie TRINTIGNANT (Corinne), Pierre VERNIER (le commandant), Evelyne GRANDJEAN (la greffière, pour cet épisode) Luisa COLPEYN (Mme Werner, la cliente).Il est à noter que l'actrice Luisa COLPEYN n'est autre que la mère de Patrick MODIANO.

Thème : un ancien militaire est victime d'une machination. Il va commettre une prise d'otage. Elisabeth ne poyrra le sauver.

Episode 4 : « LE FEU « , Réalisation : Philippe CONDROYER - Scénario : Mariette CONDROYER – Dialogues : Pierre GRENIER – avec Maurice GARREL (Paul Barne), Rachel WARREN (Jeanne), Michel BLANC (Colomar) 

Thème : un ami d'Elisabeth est menacé dans sa propriété quil refuse de vendre à des promoteurs. il refuse de dénoncer le coupable qui se révèle être son frère.

 Episode 5 : « 2+2 = 4 », Réalisation : Claude CHABROL- Scénario : Claude CHABROL – Adaptation et dialogues : Odile BARSKY – avec Benoit FERREUX (Jean-Michel), Mario DAVID (l'avocat), Rachel WARREN (Jeanne).

Thème : un jeune homme est accusé d'avoir assassiné ses parents. Elisabeth tente de comprendre ses mobiles.

Episode 6 : « AUTOPSIE D'UN TEMOIGNAGE », Réalisation : Philippe CONDROYER – Scénario, adaptation et dialogues : Philippe et Mariette CONDROYER – avec Marie DUBOIS (Marie Robin), Patrick BOUCHITEY (le meurtrier), Jean MARTIN (le commissaire), Katia TCHENKO (Camille).

Thème : une jeune femme est retrouvée assassinée pratiquement sous les yeux d'Elisabeth, témoin de l'affaire. Un homme est d'abord accusé, mais le vrai coupable va finr par être démasqué.

Thème : à la mort de son mari, tué dans un accident, Elisabeth Massot, quarante-quatre ans, ancienne avocate, devient juge d'instruction. Elle est nommée à Aix-en-Provence, puis à Paris où sa patience et son autorité ne seront pas de trop pour démêler les affaires qui lui sont confiées et qui parfois la touchent de très près.

Commentaires : portée par la grande Simone SIGNORET, cette série de qualité a le mérite de montrer le quotidien d'une juge d'instruction qui n'hésite pas à aller sur le terrain pour interroger les témoins, mais aussi sa vie de femme et ses problèmes familiaux, notamment avec son fils Guillaume. Outre Simone SIGNORET, la série est servie par des interprètes toujours excellents, des scénarios originaux signés par des auteurs de prestige comme Alphonse BOUDARD ou Patrick MODIANO, chacun transposant en partie son univers, et réalisée par des réalisateurs à chaque fois différents mais tous talentueux comme Nadine TRINTIGNANT, Claude CHABROL ou Edouard MOLINARO. On a rarement vu réunie, pour une série, une telle somme de talents aussi divers, chacun apportant son univers particulier. Il est tout à fait remarquable que chaque épisode a une tonalité différente, mais que la série conserve toute son unité, notamment grâce au talent de Simone SIGNORET.

On regrettera que la série ait été peu rediffusée. Elle est toutefois disponible en double DVD, chaque DVD comprenant 3 épisodes ainsi que sur iTunes.

Repost 0
Published by patrick ouardes
commenter cet article
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 14:31

 

mutant.jpgFeuilleton de 6 épisodes de 50 minutes

Première diffusion : juin à juillet 1978, sur TF1, tous les samedis à 20h30

Réalisation de Bernard TOUBLANC-MICHEL

Adaptation et dialogues d'Alain PAGE

Musique : Carlos LERESCHE

Distribution :

Fanny ARDANT (Jeanne Laurent)

Nicolas PIGNON (Saul Masson)

Jacques DACQMINE (le professeur Masson)

Philippe FORQUET (Legrand)

Anton DIFFRING (O'Brien)

Stéphane BOUY (Perez)

Gilles KOHIER (Briand)

Laure MONTOUSSAMY (Juliette)

Bernard WORINGER (Walter)

Alain HITIER (le journaliste)

Gérard BUHR (le directeur de la DST)

Thème : les différentes nations du monde ont décidé de faire la paix et de détruire leur armement. C'est un mystérieux savant qui mène ce mouvement pacifiste à travers ces Légions de la Paix. Mais l'apparition d'un mutant doué de pouvoirs qui vont au-delà de la normale va tout remettre en question.

Commentaires : cette série de science-fiction, genre plutôt rare à la télévision de cette époque, ne manque pas d'intérêt, même si elle comporte quelques naïvetés qui prêtent à sourire. Elle a cependant le mérite d'aborder des thèmes encore très actuels comme les manipulations génétiques ou la science du cerveau. Elle nous montre également un monde totalement sous la surveillance de caméras et d'écrans de contrôle, qui n'est pas très éloigné de notre monde actuel. A noter l'existence d'un sondeur de mémoire qui permet d'afficher les pensées, ce qui est très utile pour un enquêteur, le coupable ne pouvant plus dissimuler son crime.

L'interprétation est de bonne qualité, avec une mention particulière à Fanny ARDANT dont c'était un des premiers rôles importants.

A notre connaissance, la série n'est pas disponible en VHS ou DVD en version française.

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.