11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 17:50

Feuilleton de 13 épisodes de 28 minutes

Première diffusion : à partir du 11 avril 1973, le mercredi à 18h50 sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Réalisation : YOURI

Distribution :

Isabelle YOURI (Isabelle)

Jean TOPART (M. Cartier)

Laurence BADIE (Mme Cartier)

Fabrice BRUNO (Dominique)

Léo CAMPION (Père Gaston)

Gérard DENIZOT (le hibou)

Mario DAVID (le brocanteur)

Jean TURLIER (L’aubergiste)

Bernard VERLEY (le maître)

Liliane SORVAL (la fermière)

Lucienne BOGAERT (la dame blanche)

Yves BRAINVILLE (le chauffeur)

Et

La chèvre CAROLINE

Thème : les découvertes d’une petite fille à qui il arrive mille aventures, chaque épisode constituant une histoire complète.

Commentaires : YOURI a fait tourner dans ce feuilleton sa propre fille ainsi que ses camarades de classe et a choisi sa propre maison d’Ecamp comme lieu de tournage. Il a également choisi deux excellents comédiens pour incarner les parents d’Isabelle : Laurence BADIE et Jean TOPART. L’ensemble est tout à fait charmant et laissa de beaux souvenirs aux enfants de l’époque. Il est vrai qu'il était rare que tant de soin soit apporté pour un feuilleton pour les enfants.

A notre connaissance, le feuilleton n’est pas disponible en VHS ou DVD.

 

Repost 0
Published by PO - dans JEUNESSE
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:35

loupmers2.jpeg

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Coproduction franco-allemande

Première diffusion : à partir du 9 avril 1973, tous les lundis, à 20h35, sur la 1ière chaîne de l'ORTF

Réalisation : Walter ULBRICH

Adaptation française : Jacques MICHAU

Dialogues : Lucette GAUDIOT

D'après le roman de Jack LONDON

Distribution :

Edward MEEKS (Humphrey Van Veyden)

Raimund HARMSTORF (Loup Larsen)

Béatrice CARDON (Maud Browster)

Emmerich SCHAFFER (Mugdridge)

Franz SEIDENSCHAWN (Joe)

Dieter SCHIDOR (Frisco Kid)

Peter KOCK (Leach)

Sandu POPA (Jonhson)

Omar ISLAU (Oofty-Oofty)

Sanda TOMA (la mère de Joe)

Septimus SEUER (le père de Joe)

et

la voix de Jean TOPART

 Thème : le riche et célèbre écrivain Humphrey Van Weyden est enrôlé de force comme mousse sur le bateau du capitaine Loup Larsen, violent et emporté. Les deux hommes se lient d'une sorte d'amitié jusqu'à ce qu'une jeune femme naufragée se retrouve à bord...

Commentaires : cette adaptation réussie du roman de Jack LONDON a permis aux téléspectateurs de l'époque de retrouver avec plaisir le globe-trotter Edward MEEKS.

Le feuilleton a été tourné en mer noire, en Guadeloupe et en Suède, ce qui permet d'offrir des paysages souvent somptueux.

À notre connaissance, le feuilleton n'est disponible ni en VHS ni en DVD en version française.


   
Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 06:18

arthur-conte.jpeg

Dans le but, fort louable, d'harmoniser les programmes, ou plutôt "de préférer à une vaine complémentarité verticale une complémentarité horizontale" (sic), le PDG de l'ORTF, Arthur CONTE, dont le crédo est de libérer les forces de la joie, vient de mettre en oeuvre sa nouvelle grille. Hélas, loin de libérer les forces de la joie, cette nouvelle grille va déchaîner le courroux des téléspectateurs. Le standard de Cognacq-Jay va exploser tandis que les courriers vont s'amonceler dans les sacs postaux.

Cette harmonisation se traduit en effet par la fin des "correspondances", c'est-à-dire des carrefours qui permettaient aux téléspectaters de changer de chaîne sans rater le début des programmes. Ainsi les journaux télévisés commençaient à la même heure de même que les émissions de prime-time à 20h30 et de 2ème partie de soirée. Le téléspectateur pouvait ainsi suivre le journal télévisé de la 1ère chaîne puis suivre le film de la 2ème chaîne. Désormais, par souci d'harmonisation, ces carrefours sont supprimés. 

Il faut dire qu'en ce début des années 70, le zapping n'existe pas encore, et changer de chaîne est toute une aventure, surtout pour ceux qui possèdent les postes les plus anciens.

Le journal de 22h de la 2ième chaîne déchaîne aussi les passions. Beaucoup font remarquer que le tintamarre de son générique n'est pas compatible avec les règles de la vie bourgeoise, qui veulent que l'on mette la sourdine à 22h pour ne pas incommoder les voisins.

Enfin la coupure de publicité, ou plutôt de réclame, et le journal du soir, qui s'intercalent entre le film des DOSSIERS DE L'ECRAN et le débat n'est pas loin de provoquer une émeute. Comme le soulignait un téléspecteteurs dans le courrier de TELE 7 JOURS, si on ne réagit pas maintenant, bientôt on coupera les films par de la publicité. Mais cet olibrius fut évidemment taxé d'exagération...

Le scandale est tel qu'Arthur CONTE qui avait penser tester la nouvelle formule sur une année, finit par céder et retirer sa grille. A partir du 20 avril, le carrefour des 3 chaînes à 20h30 est rétabli, les DOSSIERS DE L'ECRAN ne sont plus coupés et le journal de la 2 est rétabli à 20H. Arthur CONTE sort de cet épisode très affaibli et beaucoup pensent que, bien qu'il dispose d'un mandat de 3 ans, son temps est désormais compté à la tête de l'ORTF...

Repost 0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 18:45

Feuilleton de 40 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi 2 avril au 19 mai 1973 sur la 2ième chaîne de l’ORTF, tous les jours, à 19h45

Réalisation : Louis GROSPIERRE

Adaptation et dialogues : Louis GROSPIERRE, Raymond ASSAYAS et Alain QUERCY

Dialogues : Alain QUERCY

Musique : Michel LEGRAND, chanson du générique interprétée par Jean-Claude PASCAL

Distribution :

Jean-Claude PASCAL (Jean)

Pascale ROBERTS (Mathilde)

Caroline CARTIER (Isabelle)

Alain CHEVALLIER (Guimet)

Pierre DORIS (Marchand)

Françoise DORNER (Catherine)

Renée FAURE (la mère)

Nicole PESCHEUX (Gisèle)

Jacqueline TINDEL (la tante)

Mathieu CHARDET (Durand)

Patrick JEANTET (François)

Robert LOMBARD (Lorget)

Perrette PRADIER (Sylvie)

Alain QUERCY (Rabut)

Georges WOD (Jérôme)

Marcel VIDAL (Fourassié)

Violette FLEURY (Eugénie)

René HABIB (le commissaire)

Raymond BARRAT (le belge)

André GELY (le médecin)

Armen GODEL (De Santi)

Anne LONNBERG (Carole)

Dominique CATTON (Générier)

Henri GUISOL (Wilson)

Pierre RUEGG (Caron)

Robert GUILLON (le gardien)

FRANCINE (la secrétaire)

Claude VALERIE (Mme Coudray)

Thème : Mathilde, jeune femme de 40 ans, doit à la fois affronter des difficultés professionnelles lorsqu'elle prends en main la direction d'une usine de prêt-à-porter où règne une misogynie ambiante et des problèmes familiaux, Jean, son mari, séduisant professeur des facultés, n'étant pas insensible au charme de ses jeunes étudiantes tandis que ses grandes filles lui causent bien du souci.
   Commentaires : parfaite illustration de ce que peut être un roman-photo adapté à la télévision, ce feuilleton quotidien de la 2ième chaîne, diffusé en concurrence avec le feuilleton de la 1ière chaîne LE PREMIER JURE qui débutait lui à 20h20,  a connu un beau succès, grâce surtout au charme de ses deux comédiens principaux, Jean-Claude PASCAL et Pascale ROBERTS, ainsi qu'à la musique de Michel LEGRAND. Le scénario est très bien construit. Les rebondissements sont suffisamment nombreux pour que l'on ne s'ennuie pas une seule seconde tout au long des 40 épisodes. L'ensemble reste dans une tonalité romantique tout en parvenant souvent à émouvoir. Enfin, il n'était pas si courant dans la télévision de l'époque qu'un feuilleton soit construit autour d'un personnage de femme active et maîtresse de son destin tandis que son mari, un professeur qui se veut libéral, ne peut se défendre d'un certain agacement devant la promotion de sa femme.
    Le feuilleton est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr).

 

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 05:50

ouvrezguillements.jpeg

Emission de Bernard PIVOT, rédacteur en chef

Comité de rédaction : Claude BARMA, André BOURIN, Gilles LAPOUGE, Paule NEUGLISE

Réalisation : Claude BARMA

Diffusion : tous les lundis à 21h15 sur la 1ère chaîne de l'ORTF, à partir du lundi 3 avril 1973

Commentaires : cette nouvelle émssion littéraire de la 1ère chaîne, sous-titrée  magazine d'actualité des livres et des idées, a pour objet de remplacer les 4 émissions littéraires de la 1ère chaîne un peu disparates et à la programmation souvent incertaine (LECTURE POUR TOUS, LE FOND ET LA FORME, LES LECTEURS SAVENT LIRE et EN TOUTES LETTRES). Sa programmation hebdomadaire devrait permettre de fidéliser les téléspectateurs. Il est à noter qu'elle est réalisée en direct du studio 101.

Au sommaire de la 1ère émission, plusieurs rubriques :

- Le livre et les lecteurs : à partir du livre de MATHIEU " de la révolte à la renaissance", débat avec M. BUTOR, M. MASSIN, M. FAUCHEUX et J. PLAINE;

- Christine de RIVOYRE présente un personnage de son roman " Boy";

- Michel LANCELOT parle des livres de science-fiction;

- Les 3 jours du livre marxiste;

- Les Indiens, vus à travers les livres et les westerns;

- Gilles LAPOUGE présente " Chronique de la ville de guerre " de KADARE;

- Le lecteur : étude humoristique des meilleures attitudes pour lire.

Ci-dessous le sommaire de la 2ème émission :

 

 

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 20:15

 premierjure2.jpeg

Feuilleton de 20 épisodes de 15 minutes

Première diffusion : à partir du mercredi 28 mars 1973, du lundi au vendredi, à 20h15, sur la 1ère chaîne de l'ORTF

Adaptation : Roger BURCKHARDT et Maurice ROLAND, d'après le roman de Maurice ROLAND et André PICOT « Le Bâton dans la fourmilière » dans la collection LE MASQUE

Dialogues : Alain QUERCY

Musique : Gérard GUSTIN

Réalisation : Roger BURCKHARDT

Distribution :

Michel LE ROYER (Patrick Leroy)

Muriel BAPTISTE (Pierrette)

Olga GEORGES-PICOT (Michèle Florin)

Alain QUERCY (Jean-Louis)

René HABIB (Le président)

Henri-Jacques HUET (Antonio Bardini)

Lise LACHENAL (Nicole Roman)

Aude LORING (Laurence Meunier)

Ines NAZARIS (Juana Bardini)

Marcel ROBERT (Luigi Bardini)

Jean CLAUDIO (le procureur)

Thème : le feuilleton décrit le procès de Nicole Roman, accusée d'avoir empoisonné son amant, à travers le regard de Patrick Leroy, le premier juré, qui doute peu à peu de la culpabilité de la jeune femme, mais qui est bientôt confronté à la disparition de sa propre fiancée, orchestrée par les frères de la victime qui ne souhaitent pas que l'on découvre la vérité.

Commentaires : ce feuilleton quotidien avait pour ambition de rendre familière aux téléspectateurs l'atmosphère d'une cour d'assises dont le fonctionnement était décrit avec beaucoup de détails et de minutie. Mais il mêle à ce souci didactique et parfois, il faut le reconnaître, un peu pesant, une intrigue policière par Michel LE ROYER. D'une certaine manière, l'ORTF inaugurait ainsi une formule qui sera reprise avec beaucoup plus de moyens et de succès outre-atlantique. (la série MURDER ONE, par exemple)

À notre connaissance, ce feuilleton n'est disponible ni en VHS ni en DVD. 

Repost 0
25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 06:56

plombdanslatete.jpeg

Feuilleton de 4 épisodes de 25 minutes

Première diffusion : du mardi 27 mars au vendredi 30 mars 1973, à 20h35 sur la 3ème chaîne de l'ORTF

Scénario, adaptation et réalisation : Roger DALLIER

Dialogues : Albert SIMONIN

Distribution:

André VALMY (le commissaire Moret)

Viviane ROMANCE (Germaine Fuselier)

Dora DOLL (Olga Levasseur)

Paulette DUBOST (Tante Lucie)

Thérèse LIOTARD (Françoise Fuselier)

Jean-Henri CHAMBOIS (Edouard Keller)

Alain SAURY (Henri Levasseur)

Danièle GODET (Hélène de Villebois)

Jean-Louis LEGOFF (inspecteur Lenoble)

Laurent DUMM (inspecteur Bertrand)

Jean-Pierre ANDREANI (Andrieu)

Claude VERNIER (Harrisson)

Jean-Claude BOIS (Nicky)

René MARCHAND (le présentateur TV)

Thème : à Paris et en banlieue, le commissaire Moret recherche un collier fabuleux qui a été dérobé à un grand bijoutier de la place Vendôme alors qu'il s'apprêtait à le remettre à son client, une grande vedette du cinéma américain. Il retrouve d'abord le bijou, puis le voleur. Mais ce dernier, avant qu'il ne parle est tué d'une balle dans la tête. Le commissaire va maintenant devoir retrouver l'assasssin...

Commentaires : encore un feuilleton policer et toujours sur la 3ième chaîne, avec entourant André VALMY une distribution féminine assez étonnante, de Viviane ROMANCE à Paulette DUBOST en passant par Dora DOLL et Thérèse LIOTARD. Les dialogues d'Albert SIMONIN sont, pour une fois, assez sobres et sans argot de truand. Au total, un honnête feuilleton dont l'ntrigue est cependant assez astucieuse et qui a rencontré assez de succès pour être rediffusé sur la 1ère chaîne le samedi à 18h20 à partir du 12 mai 1973 avant LE MANEGE ENCHANTE.

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 19:40

 

voixvenue.jpg
     Téléfilm de 55 minutes

Première diffusion : mardi 20 mars 1973 sur la 3ième chaîne de l’ORTF

Réalisation : Odette COLLET

Scénario et dialogues : Pierre DUPRIEZ et Serge MARTEL

Musique : Bernard FOSSARD

Distribution :

Elia CLERMONT (Véra)

Paul GUERS (Pierre)

Michel FORTIN (Fred)

Robert LESOT et Jean-Pierre LANGRAND (les inspecteurs de police)

Thème : dans les années 1970, à Hardelot, près de Lille, un écrivain de science-fiction entre en communication avec une voix de femme venue d’ailleurs. Il répond à ses appels, à ses risques et périls.

Commentaires : cette tentative originale de science-fiction due à deux écrivains de radio, Serge MARTEL et Pierre DUPRIEZ, qui ont notamment collaboré à l’émission de France-Inter, LE THEATRE DE L’ETRANGE, n’est pas dénuée d’intérêts, malgré le manque évident de moyens. L’interprétation d’Elia CLERMONT et de Paul GUERS est excellente. Les paysages tourmentés de la mer du Nord sont parfaits pour restituer l’atmosphère étrange de cette histoire.

A notre connaissance, le téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD. 

 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 06:43

educationsentimentale.jpeg

Feuilleton en 5 épisodes de 55 minutes

Première diffusion : tous les jeudis, à 21h45, sur la 2ème chaîne de l'ORTF, à partir du jeudi 15 mars 1973

Coproduction franco-italienne-suisse-belge-allemande

Adaptation et dialogues : Francis-Regis BASTIDE, d'après le roman de Gustave FLAUBERT

Réalisation : Marcel CRAVENNE

Musique : Georges DELERUE

Distribution:

Jean-Pierre LEAUD (Frédéric Moreau)

Françoise FABIAN (Mme Arnoux)

Catherine ROUVEL (Bonnette)

Michel de RE (M. Arnoux)

Edmonda ALDINI (Mme Dambreuse)

Ernst Fritz FURBRINGER (Dambreuse)

Eva Maria MEINEKE (La Vatnaz)

Elina MERLINI (Mme Moreau)

Philippe BOUCLET (Deslauriers)

Pierre LEPROUX (M. Roque)

Valérie STROH (Louise)

Jean-Paul CISIFE (Pellerin)

Georges DELERUE (Rosenwald)

Jean-Pierre BERNARD (Delmar)

Claude BROSSET (Senecal)

Philippe DESBEUF (Hussonnet)

Georges BRUCE (Forchambeaux)

Adolfo LASTRETTI (Dussarlier)

Jean-Pierre BARLIER (Cisy)

Philippe LAUDENBACH (Boffreu)

Nicolas VOGEL (Des Aulnays)

Georges BRUCE (Forchambeaux)

Pierre LONDICHE (Martinon)

Robert LE BEAL (l'industriel)

Nicole CHOMO (Delphine)

Laurence LALIRE (Marthe)

Claude CARLIEZ (l'arbitre du duel)

Barbara CAPELL (Louise)

Jean DELEAZ (le domestique)

Jean PUYBERNEAU (Ducretot)

Liliane GAUDET (Mme de Larsillois)

Armand MEFFRE (un homme du peuple)

Danièle CHINSKY (une femme du peuple)

Fernand GUIOT (le cocher)

Fred PERSONNE (le médecin)

Thème : de 1840 à 1867, nous suivons 27 ans de la vie d'un jeune homme, Frédéic Moreau, provincial monté à Paris pour suivre des études de droit et qui va vivre une passion malheureuse pour la très belle Mme Arnoux, l'épouse d'un marchand de tableaux, devenu marchand de faïence.

Commentaires : diffusée après l'émission CADET-ROUSSELLE présentée par Guy LUX, cette belle adaptation de Flaubert prends le temps de s'arrêter sur l'évolution psychologique des personnages tout en restituant toute une époque. L'interprétation est particulièrement brillante avec Jean-Pierre LEAUD, peut-être un peu figé, Michel de RE qui joue M. Arnoux, cet être assez lâche et veule, avec beaucoup de talent et surtout Françoise FABIAN qui est véritablemen Mme Arnoux, à la fois fière et touchante. Il est à noter que l'adaptateur François-Régis BASTIDE n'a pas changé un seul mot aux répliques du roman. 

Repost 0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 06:46

feuillebethel.jpegFeuilleton de 4 épisodes de 25 minutes

Diffusion : du mardi 13 mars au vendredi 16 mars 1973, à 20h40, sur la 3ème chaîne de l'ORTF

Réalisation : Odette COLLET

D'après le livre de Jeanne CRESSANGES

Adaptation de Jeanne CRESSANGES et Maurice CHAPELAIN

Distribution :

Paul GUERS (Jacques Dubreuil)

Paulette DUBOST (Amélie)

Monique FOURNIER (Henriette)

Claudine DALMAS (Françoise)

Jacques MUSSIER (le garagiste)

Eric ETCHEVERRY (Jacques enfant)

Yasuko NAGASUMI (Flore)

Maurice SANTAL (l'aubergiste)

Claudine FIEVET (Jeannette)

Sarah CHANEZ (La Mée)

Christan FREZIN (Robert enfant)

Paul LE PERSON (Robert)

Séverine MORIZOT (la petite Marie)

Bérengère ETCHEVERRY (Ti Bà)

May LINE (Lydie)

Roger TRAPP (le facteur)

Mme SOUDAN (la mère de Flore)

Van de DUONG (Tung)

Bernadette ROGER (soeur de Flore)

Denise PERRICHON (soeur de Flore)

Maurice SANTAL (l'aubergist)

Fernand KINDT (le maire)

Serge DESBRUYERE (le notaire)

Mimi LARONDE (Anselme)

et

la participation des habitants de Noyant-d'Aillier

Thème : un homme, fatigué de la vie factice qu'il mène à Paris, part à la recherche de son enfance paysanne dans le village de Noyant-d'Aillier et découvre un amour impossible et tragique avec une jeune Vietnamienne qui fait partie d'une colonie de réfugiés vietnamiens qui s'est installée à côté du village, dans des corons désaffectés.

Commentares : ce feuilleton de Jeanne CRESSANGES est inspiré par des évènements réels. Après Dien-Bien-Phu, un millier de réfugiés vietnamiens sont venus s'établir près du petit village de Noyant-d'Aillier, dans le Bourbonnais. Ils ont investi un vllage de corons abandonné après la fermeture des mines de charbon. Pendant des années, lls ont conservé leur langue, leurs façons de vivre, leurs coutumes. Séparés du village par un cimetière, la cohabitation a été plutôt compliquée avec les habitants du cru. Les deux communautés vivant côte à côte sans se mélanger, même si on recensa à l'époque un mariage mixte. Jeanne CRESSANGES a été le témoin de cette incompréhension, qu'elle a tenté de décrire mais aussi de comprendre.

Au-delà de son aspect quasi-documentaire, le feuilleton, à travers son intrigue sentimentale, tient un peu du roman-photo. La distribution est intéressante, avec Paul GUERS, toujours très juste, et le bonheur de retrouver des acteurs chevronnés comme Pauline DUBOST ou Paul LE PERSON. 

Repost 0

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.