12 juin 2017 1 12 /06 /juin /2017 06:31
BONHEUR, IMPAIR ET PASSE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : samedi 18 juin 1977 à 20h30 sur ANTENNE 2

D'après la pièce de Françoise SAGAN

Réalisation de Roger VADIM

Distribution :

Danielle DARRIEUX (comtesse Deverine, mère d'Igor et Vladimir)

Ludmilla MIKAEL (Angora, épouse d'Igor)

Philippe LEOTARD (Igor Deverine)

François MARTHOURET (Vladimir Demisov)

Jean-François BALMER (Ladislas Deverine, frère d'Igor)

Roger DESMARES (Katov)

Thème : vers 1890, à Saint-Petersbourg, dans un palais russe un peu vétuste, Igor Deverine a surpris sa femme dans les bras d'un homme. Il l'a tué en duel mais depuis, fou de jalousie, il fait vivre à son épouse un véritable enfer. Un regard, une parole suffisent à provoquer sa colére. Il multiplie les duels. Un homme désabusé, poussé par le goût du risque et du jeu, va tenter toutefois de séduire sa femme et provoquer sciemment ce mari jaloux...

Commentaires : ce téléfilm est librement inspiré d'une pièce de Françoise SAGAN qui a été créée le 10 janvier 1964 au Théâtre Edouard VII avec dans les rôles principaux Juliette GRECO, Daniel GELIN, Alice COCEA, Jean-Louis TRINTIGNANT et Michel de RE.

Pour ses vrais débuts à la télévision, Roger VADIM, loin de sa réputation sulfureuse, a fait de cette comédie romantique un beau divertissement avec des images superbes, des costumes et des décors d'un grand raffinement et beaucoup de charme et d'humour, et surtout une interprétation exceptionnelle avec notamment Danielle DARRIEUX en Noble russe un peu folle, Ludmilla MIKAEL en épouse martyrisée et surtout Philippe LEOTARD en mari jaloux et maladroit, animé d'une sorte de fièvre qui le pousse à détruire tout ce qu'il aime. 

Repost 0
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 06:30
LA GRIMPE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : mercredi 15 juin 1977, à 20h30, sur TF1

Scénario de Henri SPADE

Réalisation de Roland BERNARD

Distribution :

Geneviève FONTANEL (Catherine)

Gérard CHEVALLIER (Claudius)

Géory DESMOUCEAUX (Serge Pascal)

Jean LE MOUEL (Raymond Pascal)

Laurence MERCIER (Victorine Pascal)

Julien THOMAST (Julien)

Franciscus ABGOTTSPON (Schencker)

Jean-François RENTCH (Pillon)

Théme : dans un village des Alpes, un homme, célèbre pour ses courses de montagne, accepte d'emmener sa femme dans une de ses courses. Mais l'ascension va se révéler plus dangereuse que prévu, et c'est son épouse qui va se révéler devant les difficultés et sauver la vie et l'honneur de son mari.

Commentaires : proche par son inspiration du téléfilm LA MORT D'UN GUIDE, cette oeuvre due à Henri SPADE, homme de télévisio, à qui on doit le feuilleton LA PRINCESSE DU RAIL, n'en a pas cependant la puissance évocatrice, malgré de belles images, mais il est vrai que les trucages ne sont pas tous à la hauteur. Seul le message, qui fait de l'homme fort un héros fatigué, ne manque pas de piquant.

 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 06:54
APOSTROPHES : LES NOUVEAUX PHILOSOPHES

Emission de 60 minutes

Diffusion : vendredi 27 mai 1977 à 21h30 sur ANTENNE 2

Présentation de Bernard PIVOT

Réalisation de François CHATEL

Auteurs présents :

Bernard-Henri LEVY " La Barabarie à visage humain " (Grasset)

André GLUCKSMAN " Les Maîtres penseurs " (Grasset)

Maurice CLAVEL " Nous l'avons tous tué ou ce Juif de Socrate " (Seuil)

François AUBRAL et Xavier DELCOURT " Contre la nouvelle philosophie " (Gallimard, collection Idées)

Commentaires : cette émission d'APOSTROPHES dont le vrai titre est : " Les nouveaux philosophes sont-ils de gauche? " permet au grand public de connaître ces fameux nouveaux philosophes, BHL et GLUCKSMANN qui présentent deux oeuvres majeures LES MAITRES PENSEURS et LA BARBARIE A VISAGE HUMAIN, mais elle consacre surtout l'importance, pour le milieu de l'édition, de l'émission de Bernard PIVOT. Ces causeries du vendredi, qui sont suivies par des millions de téléspectaurs (2 à 5 selon les émissions) ont une telle influence sur les chiffres de ventes que les libraires stockent par avance les livres qui passent à APOSTROPHES. On parle " d'effet Pivot". L'émission permet aussi à des écrivains de devenir sinon des stars, du moins des familiers des téléspectateurs, notamment Jean d'ORMESSON et sa culture grand siècle, Jean DUTOURD et son esprit cocardier, Patrick MODIANO avec sa timidité et son génie de ne jamais finir ses phrases, BHL et sa chemise blanche ou encore Marguerite DURAS. Le génie de Bernard PIVOT est de se présenter comme un homme moyen, amateur de vin et de football, et d'interroger les écrivains comme une sorte de Candide, mais un Candide qui aurait quand même beaucoup lu et qui s'attache à faire partager au plus grand nombre le plaisir de la lecture. 

 

Repost 0
22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 06:04
ALLEZ, LA RAFALE

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Diffusion : sur ANTENNE 2, tous les vendredis à 20h30, à partir du vendredi 20 mai 1977

Scénario de Jean CHOUQUET

Dialogues de Denis LALANNE

Réalisation de Yannick ANDREI

Distribution : 

Angelo BARDI (l'abbé Carçabal)

Henri GENES (Oscar Puig de la motte)

Gabriel JABBOUR (Jeff Larsen)

Edward MEEKS (Peter Fortylove)

Hélène TOSSY (Tantoine)

Mariane BORGO (Liz Chatelain-Pelissier)

Dominique LACOUTURE (Miguet)

René BRANT (Dr Malabat)

Guy SAINT-JEAN (Lacrampe)

Jean LARROQUETTE (Michel Navarre)

Claude MERCAULT (Fanchon Bonnegarde)

Gaétan JOR (Sauver Bonnegarde)

Jane BENETO (Engrace Testemale)

Patricia CALAS (Patoune Testemale)

Paul BISCIGLIA (Riton)

Jean-Claude MONTADY (Jean-Lou Desclaux)

Dominique SANDREL (Mme Desclaux)

Hubert de LAPPARENT (Pépé Lapigne)

André JUNCA (Germinal Lapigne)

Jean-Claude COLAS (Benjamin Lapigne)

Marius BABINOT (le gendarme)

André CASSAN (le président des Bleus d'Auvergne)

Raymond de BERNE (le président des Tignousses)

Raymond BAQUET (M. Dusséqué)

et la participation de légendes du rugby :  Jean PRAT, Pierre ALBALADEJO, Jean-Pierre BASTIAT, André BONIFACE, Amédée DOMENECH et Walter SPANGHERO

Thème : le village de Saint-Colombe, réputé pour ses élevages de canards, vit sous la tyrannie d'un gros bourg voisin, La Bastide, la capitale de l'oie. La Rafale, modeste équipe de rugby de Sainte-Colombe perd régulièrement face à l'équipe La Fierté de la Bastide, tombée aux mains d'un riche homme d'affaires Oscar Puig de la Motte. Mais l'abbé Caraçabal, fervent supporter de La Rafale, n'a pas dit son dernier mot. Il parvient à convaindre un homme d'affaires anglais, Peter Fortylove, ancien demi de mêlée, de rejoindre son équipe. 

Commentaires : ce feuilleton consacré au sud-ouest et au rugby est dû à la plume du grand reporter de L'EQUIPE, Denis LALANNE, à qui on doit notamment le fameux livre LE GRAND COMBAT DU XV DE FRANCE consacré à la tournée de l'équipe de France en Afrique du Sud en 1958. L'ensemble est sympathique mais manque un peu de mordant. Angelo BARDI, en curé fou de rugby, est formidable. 

Repost 0
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 06:02
FESTIVAL DE CANNES 1977

 

Le festival de Cannes 1977 s'est déroulé du 13 au 27 mai.  

Le jury présidé par le réalisateur italien Roberto ROSSELLINI, a couronné PADRE PADRONE des frères TAVIANI. Le prix d'interprétation masculine a été décerné à Fernando REY pour son rôle dans ELISA, MON AMOUR de Carlos SAURA, et le prix d'interprétation féminine a été partagé entre Shelley DUVALL (TROIS FEMMES de Robert ALTMAN) et Monique MERCURE (JA MARTIN PHOTOGRAPHE de Jean BEAUDIN).

Parmi les autres films en compétition, citons LES DUELLISTES de Rideley SCOTT qui remporte le prix du jury pour la 1ière oeuvre, EN ROUTE POUR LA GLOIRE de Hal ASHBY, L'AMI AMERICAIN de Wim WENDERS, LES CHASSEURS de Théo ANGELOPOULOS, LA COMMUNION SOLENNELLE de René FERET, LA DENTELLIERE de Claude GORETTA,  UN TAXI MAUVE d'Yves BOISSET, UNE JOURNEE PARTICULIERE d'Ettote SCOLA, et un film qui a fait couler beaucoup d'encre, si tant est qu'il s'agisse vraiment d'un film, LE CAMION de Marguerite DURAS, avec Gérard DEPARDIEU. 

Certains ont pu parler de petite cuvée pour cette année 1977 mais, avec le recul, UNE JOURNEE PARTICULIERE de SCOLA et L'AMI AMERICAIN de WENDERS, bien que totalement oubliés du palmarès, restent des films importants.

A la télévision, le festival n'a pas suscité un engouement particulier.

Sur TF1 :

- les dimanches 15 et 22 mai à 14h15, l'émission LES RENDEZ-VOUS DU DIMANCHE animée par Michel DRUCKER a diffusé des extraits des principaux films présentés à Cannes et fait une large place au festival, l'émission du 22 mai étant même réalisée en direct du festival sauf que les évènements sportifs la course cycliste BORDEAUX-PARIS et la finale du jeu à XIII ALBI-CARCASSONNE ainsi que la finale du championnat de France de hand-ball ont beaucoup réduit le temps consacré au cinéma; 

- le vendredi 20 mai, à 23h05, l'émission ALLONS AUX CINEMA d'André HALIMI a proposé un entretien avec Marcel DALIO autour du film LA COMMUNION SOLENNELLE de René FERET; 

- le vendredi 27 mai, à 22h30, en direct de cannes, l'émission RUMEURS DE CANNES a proposé la cérémonie de clôture du festival, sur des commentaires de Léon ZITRONE. 

Sur ANTENNE 2  :

- les vendredis 20 et 27 mai, à 15h55, l'émission AUJOURD'HUI MAGAZINE est diffusée en direct du festival, présentation de Nicole CORNUZ-LANGLOIS et Gilbert KAHN; 

Sur FR3 : 

- les dimanche 15 mai et 22 mai, à 22h00 et 21h30, l'émission FESTIVAL DE CANNES d'André HALIMI et Maurice LEROUX, avec la participation de Jean-Louis BORY;

- le samedi 21 mai, à 20h30, Pierre BOUTEILLER propose des images du festival de Cannes mais l'émission s'articule en réalité autour de l'acteur Peter USTINOV qui joue dans le film d'Yves BOISSET UN TAXI MAUVE. Sont cependant proposés des extraits des films français en compétition. 

Repost 0
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 06:21
CONCOURS EUROVISION DE LA CHANSON 1977

Emission de variétés de 120 minutes

Diffusion : samedi 7 mai 1977, à 22h00, sur TF1, en direct du Concert Hall de Wembley

Commentaires pour la France de Georges de CAUNES

Commentaires : grâce à la chanson de Jean-Paul CARA, " L'Oiseau et l'enfant ", Marie MYRIAM, tout de jaune vêtue,  remporte pour la France cette 22ième édition du concours de l'Eurovision. Elle est passée en dernier, ce qui l'a plutôt avantagée. A 19 ans, elle est née au Zaïre de parents d'origine portugaise et s'est installée en France à l'âge de 4 ans dans le XXième arrondissement de Paris où ces parents tiennent un restaurant portugais. En 1975 elle avait gagné LE TREFLE D'ARGENT avec déjà une chanson de Jean-Paul CARA " La Colombe ". -

Parmi les autres concurrentes, citons Michèle TORR qui chante " Une petite française" mais qui représente MONTE-CARLO. Par ailleurs l'Angleterre, pays hôte, termine 2ième et l'Irlande 3ième.

Citons quelques paroles de la chanson victorieuse, que beaucoup désormais ne vont plus pouvoir s'empêcher de fredonner :

" Comme un enfant aux yeux de lumière,

Qui voit passer au loin les oiseaux,

Comme l'oiseau bleu survolant le Terre,

Vois comme le monde, le monde est beau."

Repost 0
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 06:17
LA MAISON DES AUTRES

Dramatique en 2 époques de 90 minutes

Diffusion : mercredi 4 mai et mercredi 11 mai 1977 à 20h30 sur TF1

Adaptation de Bernard CLAVEL et Jean-Pierre MARCHAND

Dialogues de Bernard CLAVEL

D'après le roman de Bernard CLAVEL

Réalisation de Jean-Pierre MARCHAND

Musique de Jean-François GAEL

Première époque : La Plonge

Deuxième époque : La Revanche

Distribution :

Philippe MARLAUD (Julien Darbois)

Jacques RISPAL (M. Petiot)

Geneviève FONTANEL (Mme Petiot)

Paul CRAUCHET (l'oncle)

Jeanne ALLARD (la tante)

Sabine HAUDEPIN (Colette)

Gilles ROUSSEL (Maurice)

Albert DRAY (Victor)

Jean-Pierre BAGOT (le chef)

Lucienne LEMARCHAND (la mère Raffin)

Laurence DELPIERRE (Claudine)

André MARCON (Denis)

Michèle AMIEL (Georgette)

Christiane TISSOT (Hélène)

Frédéric REVEREND (Edouard)

Pierre GERALD (le père de Julien)

Germaine DELBAT (la mère de Julien)

Yves WECKER (Zef)

et 

Pierre COLLET

Jacques ALRIC

Paul SAVATIER

Michel SUCH

Anne-Marie PHILIPPE

Catherine SENEUR

Gilles GUERIN

Louise CHEVALIER

Mireille GALOT

Martine FERRIERE

Philippe NAHON

Thème : en 1937, placé en apprentissage à Dôle chez un pâtissier, le jeune Julien Darbois doit affronter un patron très cruel sous des allures débonnaires. Mais il découvre aussi la solidarité, l'amitié avec ses camarades de travail et même l'amour avec la jolie Claudine. 

Commentaires : cette chronique sensible et généreuse vaut pour ses interprètes, tous remarquables, notamment Jacques RISPAL et Geneviève FONTANEL ainsi que Jean-Pierre BAGOT. Avec beaucoup d'habileté, Jean-Pierre MARCHAND a su éviter le piège du mélodrame et de la mièvrerie pour livrer une réflexion politique sur les rapports entre patron et employés. 

Il est à noter qu'une autre version de LA MAISON DES AUTRES a été diffusée en 1968. La réalisation était de Jacques ARCHIMBAUD et le rôle de Julien était tenu par Yves CLAVEL, le propre fils de Bernard CLAVEL.

Repost 0
24 avril 2017 1 24 /04 /avril /2017 06:44
BONSOIR, CHEF!

Feuilleton de 26 épisodes de 15 minutes

Diffusion : du lundi au vendredi, à 19h00 sur TF1, à partir du mercredi 27 avril 1977

Feuilleton de Pierre BILLARD

Réalisation de Pierre GOUTAS

Distribution :

Jean-Louis KAYSER (le maréchal des logis-chef Gérard Dubreuil)

Les gendarmes :

Jean-Paul DENIZON (Fournier)

Raymond JOURDAN (Gaudrat)

François LECCIA (Pinson)

Louis LYONNET(Ménard)

Yves PIGNOT (Seguin)

et

Julie RAINS (Micheline Dubreuil)

Yvonne CLECH (Mme Corbassière)

Jacques MONOD (M. Barret)

Germaine DELBAT (Mme Morel)

Teddy BILIS (Vandoeuvre)

Maurice JACQUEMONT (le maire)

Jean-Gabriel NORDMAN (Lucien Douchy)

Clément MICHU (Charles Chevroux)

Janine SOUCHON (l'employée de mairie)

Nicole DESAILLY (une femme)

Thème : la brigade de Bléret-la-Rivière, petite ville de 4 000 habitants en Indre et Loire, a un nouveau maréchal des logis chef Dubreuil. Il va vite se montrer intransigeant avec les règlements, ce qui va provoquer le mécontentement des habitants. Mais, peu à peu, il va trouver sa place.

Commentaires : après 5 mois d'enquête sur la gendarmerie, Pierre BILLARD, professeur de philosophie et musicien, propose cette chronique pleine d'humour sur la vie des gendarmes. Les intrigues sont un peu poussives, mais l'ensemble reste sympathique. 

 

Repost 0
17 avril 2017 1 17 /04 /avril /2017 06:03
LES JEUDIS D'ADRIENNE

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 13 avril 1977 à 20h30 sur TF1

Scénario, adaptation et dialogues de Paul SAVATIER

Réalisation de Guy JORRE

Distribution :

Danièle DARRIEUX (Antoinette)

Andrée TAINSY (Emilienne)

Pierre AGIL (le garçon de café)

Odette BARROIS (l'inconnue)

Marc BONSEIGNOUR (l'employé)

Dominique DAVRAY (Mme Coignet)

Louise DEBRAKEL (la bibliothécaire)

Alexis DUMAY (le passant)

Michel DUPLAIS (le postier)

Pierre GUADIL (le charcutier)

Gilbert GUILLAUD (le vendeur)

Marius LAUREY (M. Coignet)

Colette LEFEBVRE (la mère)

Thamila MESBAH (la boulangère)

Camille PITON (le voyageur)

Paul RIEGER (le gardien)

Louise RIOTON (la mercière)

Thème : à la faveur de rencontres tous les jeudis dans un cimetière, une étrange amitié va naître entre deux veuves, de milieux sociaux très différents. Elles se retrouvent dans un café ou un salon de thé, et chacune évoque sa vie, en enjolivant ses souvenirs.

Commentaires : ce téléfilm sensible qui évoque les thèmes de l'âge et de la solitude, permet de retrouver Danielle DARRIEUX, trop rare à la télévision, qui retrouve ici une autre grande comédienne André TAINSY (LE JOURNAL D'UNE FEMME DE CHAMBRE, Z, PEAU D'ANE, FAUSTINE ET LE BEL ETE, L'HORLOGER DE SAINT-PAUL, QUE LA FETE COMMENCE, L'IMPORTANT, C'EST D'AIMER...).

Paul SAVATIER, le réalisateur, est aussi acteur et romancier (L'OEIL DU CENTRE, CE NEVEU SILENCIEUX...). Il préparer l'adaptation pour la télévision du roman de Jean d'ORMESSON, AU PLAISIR DE DIEU. 

Repost 0
Published by PO - dans TELEFILMS
commenter cet article
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 06:15

 

 

2 séries de 6 épisodes de 55 minutes

Première diffusion : tous les vendredis, à 20h30, à partir du 8 avril 1977 sur ANTENNE 2

Coproduction Antenne 2, RTBF, SSR

Réalisation de Denys de la PATELLIERE

Scénario et dialogues d'Henri VIARD

Musique de Georges GARVARENTZ

Cascades de Claude CARLIEZ, Rémy JULIENNE

Distribution :

Michel DUCHAUSSOY (le juge Walder de Neuville)

Pierre SANTINI (Le commissaire Villequier)

Michèle ANDRE (Mme de Neuville)

Simone RIEUTOR (Mme Villequier)

Laurent DE BONNA (fils de Neuville)

Juliette ROBICHEZ (fille de Villequier)

Cyrille BRISSE (fils de Villequier)

Liliane LITCHI (la bonne des Neuville)

Sonia SAVIANGE (secrétaire de Neuville)

Marion BELLE (secrétaire de Villequier)

Bernard MALATERRE (Jérôme, l’assistant de Neuville)

Ibrahim SECK (valet de Neuville)

Jean LANIER (le beau-père de Neuville)

Jacques MONOD (garde des Sceaux, 2ième série)

Titres des épisodes :

Première saison (d’avril à mai 1977, à partir du vendredi 8 avril 1977 sur ANTENNE 2):

1-     Un taxi pour l’ombre (08/04), avec Jacques RICHARD, Daniel SARKY, Nadine ALARI, Marianne COMTELL, Claude-Bernard PEROT, Bernard LALK, Albert PILETTE, Sylvain LEVIGNAC, Dominique SANTARELLI, Maurice TEYNAC ;

Thème : après 5 ans d'exil, Louis Audiat s'apprête à rentrer en France. Compromis jadis dans une affaire d'escroquerie à la TVA, il a attendu la prescription pour toucher sa part du gâteau et se marier. Mais, grâce à un artifice de procédure, le juge de Neuville retoque la prescription et convoque Audiat le jour même de son retour...

2-     Le crocodile empaillé (15/04), avec Denis SAVIGNAT, André CHARPAK, Danielle AJORET, Henri LAMBERT, Annie SAVARIN, Jean MAUVAIS et André DUMAS ;

thème : un ingénieur italien, inventeur d'un nouveau procédé, meurt dans des circonstances mystérieuses. Un jeune chômeur, de son côté, est abattu par le garde du corps d'un important chef d'entreprise. Les deux affaires sont-elles liées?

3-     Les hochets (22/04), avec Cyril ROBICHEZ, Maurice BIRAUD, Marion LORAN, André CASSAN, Patrick LAVAL, Gérard DOURNEL, Claudine BARJOL, Marcel IMHOFF ;

thème : pendant la cérémonie d'investiture d'un ordre de chevalerie, un homme d'affaires véreux est arrêté pour faillite frauduleuse. Mais il parvient à échapper aux policiers et s'enfuit avec sa maîtresse. Au cours de leur cavale, ils sont cependant abattus par deux faux gendarmes. Qui a ordonné ce double crime?

4-     Le mégalomane (29/04), avec Vania VILLERS, Jean CHAMPION, Jean LE MOUEL, Laurent MALLET, Jacques CHARBY, Georges POUJOULY, René DUPRE, André DAICK, Rosine PROUST ;

thème : un cadavre est découvert dans le coffre d'une voiture. Au même moment des milliards francs anciens sont détournés des fonds publics au profit d'un mystérieux individu nommé ZODIAQUE et d'un écrivain nostalgique de l'OAS. Y a t-il un lien entre ces affaires? Un complot se trame-t-il contre les institutions? 

5-     Les Drogueurs (0605), avec Armand MESTRAL, Roger MONTSORRET, Marcel DALIO, Jean BARNEY, Jean-Pierre RIVIERE, Jean DAVY, Blanche RAYNE, Marcel IMHOFF, Sandra BARRY ;

Thème : un jeune homme est retrouvé mort dans les toilettes d'un cabaret à la mode tandis que son frère, suite à une dénonciation, est arrêté à la frontière suisse, porteur d'une forte somme d'argent et d'un dossier compromettant dérobé dans le coffre de son patron, un magnat du show-business. 

6-     Flambant neuf (1305), avec Claude BERTRAND, Marcel CUVELIER, Rudi COUPEZ, Gilles BEHAT, Marie-Claude BENOIT, Catherine CLARENCE, Pierre ORCEL, Jean LESCOT, JEANINE SOUCHON, André WEBER, Robert BERRI, Fernand FABRE ;

Thème : un incendie éclate dans un dancing d'un petit village des Alpes tandis que le frère du propriétaire est tué d'une balle dans la tête. Un rackett est soupçonné, mais le propriétaire du dancing se mure dans le silence.

Deuxième saison (février à mars 1979):

7-     Carré de vilains, avec Patrice VALOTA, Philippe BOUCHARD, Maurice LEBE, Anne STEL, BERNARD MONTAGNIER, Guy DELORME, Gilles LEGER, Gérard DOURNEL, Evelyne DRESS ;

8-     Une preuve de trop, avec Henri VIARD, Malka RIBOWSKA, Jean MARTINELLI, Gérard DOURNEL, Max DORIA, Mario SANTINI, Serge VINCENT, Pierre BELOT, Alain MERCIER ;

9-     Les ravis, avec Jean DESCHAMPS, Robert PARTY, Jean-Paul FRANKEUR, Albert MANAC ;

10- Mort en stock, avec Jean-Pierre SENTIER, Luc PONETTE, Pierre NOUGARO, Jean-Pierre ENGELBACH ; Bernard MALATERRE, Maurice ANDRIEU, Lyse BOCHET, Jean FAVAREL, Michel BONNEAU ;

11- Un alibi en béton, avec Jean-Louis TRISTAN, François DYREK, Pierre NEGRE, Alain GABISSON, Jean LEBEAU ;

12- Parce que, avec Françoise CHRISTOPHE, Franck VILLARD, Denys de la PATELLIERE, Stéphane GILDAS, Serge VINCENT, Robert FAVART, François VIAUR.

Thème général : un juge et un flic que tout oppose, l’un est un aristocrate raffiné et amateur de bonne chère et l’autre un homme de terrain issu d’un milieu modeste, travaillent pourtant ensemble pour résoudre des affaires.

Commentaires : l’intérêt de ce feuilleton réside à la fois dans le choix des deux acteurs principaux, Michel DUCHAUSSOY et Pierre SANTINI, parfaits dans leurs rôles de juge et de commissaire, et dans le souci de faire écho à ce qui était alors l’actualité : magouilles immobilières, mystérieux agissements d’une secte, manipulations de la CIA, escroqueries dans le milieu du show-business et du football, trafics de drogue, trafics d’armes, rachats frauduleux d’entreprises… Par ailleurs, les épisodes permettaient de revoir de grands seconds rôles du cinéma français comme Jean-Paul FRANKEUR, Jean MAUVAIS ou Marcel DALIO. On regrettera seulement que le format choisi de 55 minutes laisse parfois une impression d’inachevé et que les intrigues ne soient pas toujours très approfondies.

Plusieurs épisodes sont désormais disponibles sur le site de l'INA (www.ina.fr).

 

Repost 0

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.