13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 07:51
FRANCE GALLES 77 : LA HORDE SAUVAGE

Diffusion : samedi 5 février 1977 à 14h50, simultanément sur TF1 avec des commentaires de Georges de CAUNES et Roy BISH et sur ANTENNE 2 avec des commentaires de Roger COUDERC et PIerre ALBALADEJO

Réalisation d'Henri CARRIER et Gérard VAN DER GUCHT

Commentaires : tout part de la 1ère minute du match. Les huits joueurs du pack français, PACO, PAPARAMBORDE, CHOLLEY, PALMIE, IMBERNON, RIVES, BASTIAT et SKRELA se ruent sur les Gallois comme des affamés. PACO avouera plus tard : " Je suis entré sur le terrain avec l'envie de tuer quelqu'un". Sur le formidable impact, les huit avants gallois reculent de dix mètres. Un mythe vient de naître : celui de la horde sauvage.  Quelques minutes plus tard, la 1ère mélée confirme l'impression. Les Gallois sont emportés, broyés, concassés. Eux qui dominent le Tournoi depuis 5 ans ont compris : en force brute, ils ne peuvent rien faire contre les Français. Alors ils vont tout tenter pour contourner cette puissance. Grâce à la magie de leurs lignes arrières emmenées par des joueurs au talent immense comme les DAVIES, FENWICK, cette charnière de rêve P. BENNETT et Gareth EDWARDS ou encore les frères WILLIAMS, JJ et JPR, respectivement arrière et ailier, ils vont attaquer de toute part, relancer tous les maigres ballons qui leur restent et ils vont faire passer des frissons aux spectateurs français. Certains journalistes sportifs vont comparer les Français à des camions et les Gallois à des Formule 1. Pendant une mi-temps les forces en présence s'équilibrent. Le score à la mi-temps est de 3-3 : une pénalité de ROMEU (39ème minute) ayant répondu à une pénalité de FENWICK (33ème). 

Tout bascule en 2ème mi-temps. A la 51ème minute, alors que les Gallois mènent au score grâce à une nouvelle pénalité de FENWICK, une première fois, les Français bousculent les Gallois en mêlée. La mêlée est à refaire et la 2ème fois est la bonne, le pack gallois est enfoncé et SKRELA est propulsé dans l'en-but par ses 7 camarades. Quatre minutes plus tard, ce sont cette fois les trois quarts français qui se mettent en exergue. Bien lancés par AGUIRRE, puis FOUROUX, ils se déploient jusqu'à HARIZE qui marque l'essai en coin. Après une nouvelle pénalité de FENWICK, une pénalité de ROMEU vient sceller défintivement le score en faveur des Français à la 80ème minute. 

La France l'emporte donc 16-9. C'est une victoire immense sur les Gallois, grands favoris du tournoi et auteurs d'un grand chelem en 1976. Pourtant, dès ce 1er match, les critiques ne manquent pas. Beaucoup déplorent la pauvreté du jeu d'attaque français. Les plus virulents sont les médias britanniques, qui se déchainent contre les Français. Ce n'est pas de bon augure, alors que se profile un fameux ANGLETERRE-FRANCE à Twickenham... 

Repost 0
Published by PO - dans SPORT
commenter cet article
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 07:35
VGE AUX DOSSIERS DE L'ECRAN

Diffusion : mardi 1er février 1977, à 20h30, sur ANTENNE 2, en direct des salons de l'Elysée

Emission d'Armand JAMMOT

Réalisation de Jacques-Gérard CORNU

Présentation de Joseph PASTEUR, Alain JEROME, Guy DARBOIS et Jean-Pierre BERTRAND

Commentaires : le président de la République, Valéry GISCARD D'ESTAING, est l'invité unique des DOSSIERS DE L'ECRAN pour une émission spéciale intitulée " La France à l'Elysée" et qui, pour une fois, ne débute pas par la projection d'un film. Le Président de la République répond en direct aux questions des télspectateurs. Mais les questions ne passent pas par SVP. En réalité 70 téléspectateurs, 29 femmes et 31 femmes, ont été sélectionnés par la SOFRES à partir de leur âge, de leur profession, de leur implantation géographique et de leurs opinions politiques, et, réunis dans les salons de l'Elysée, ils vont poser leurs questions directement au Président. C'est donc une sorte de conférence de presse ouverte à "Monsieur tout le monde". Face à des téléspectateurs un peu paralysés par le trac et peu habitués aux caméras, VGE domine aisément l'exercice, montrant une fois de plus qu'il est un excellent professionnel de la communication et profitant de l'émission pour conforter son image dans l'opinion. 

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 07:26
BON DIMANCHE

Diffusion : tous les dimanche, sur ANTENNE 2, à partir du dimanche 30 janvier 1977

Emission de Jacques MARTIN

Avec la collaboration de Jacques CLEMENT

Réalisation de François CHATEL et Jacques BRIALY

Orchestre de Pierre PORTE

Rubriques :

- 12 heures : début et présentation de BON DIMANCHE par Jacques MARTIN ainsi que du jeu musical POM,POM,POM,POM ; 

- 12h12 TOUJOURS LE SOURIRE, émission de Michel LANCELOT, Jean-Paul LACROIX et Jacques PAUGAM, réalisée par Guy JOB,  consacrée aux humoristes; 

- 13h JOURNAL; 

- 13h25 LA LORGNETTE, qui reprend la formule du PETIT RAPPORTEUR mais avec une époque renouvelée où l'on retrouve Stéphane COLLARO, Pierre BONTE et le dessinateur PIEM auxquels s'ajoutent Alain SCOT, Gérard PABIOT, Michel SEVERAC et Daniel CAZAL; 

- 14h20, CES MESSIEURS NOUS DISENT, émission de jeu qui regroupe MONSIEUR CINEMA avec Pierre TCHERNIA, MONSIEUR THEATRE avec José ARTHUR et MONSIEUR CHANSON avec Jacques ROULAND; 

- 15h40, un dessin animé, TOM ET JERRY;

- 15h45, une série américaine. La saison débute avec le feuilleton PILOTES qui, à partir du 27 mars, cède la place à la série LES TETES BRULEES;

- 16h40, TROIS PETITS TOURS, série de jeux amusants préparés par François DIWO et Frédéric FILLION,  où apparaît une émission promise à un grand avenir : L'ECOLE DES FANS présentée par Jacques MARTIN et Stéphane COLLARO ;

- 17h20, CONTRE UT, réalisée par Gérard hERZOG, présentation de Pierre PETIT, émission consacrée à l'opéra, l'opérette et l'opéra comique;

- 18h25, série LES MUPPETS (THE MUPPET SHOW) de Jim HENSON avec notamment KERMIT la grenouille, Miss PIGGY la cochonne, l'ours FOZZIE, GONZO et sa trompette ou encore les deux petits vieux de la loge-balcon ;

- 19h00, STADE 2 présenté par Robert CHAPATTE et son équipe ;

- 20h00 LE JOURNAL;

- 20h30 MUSIQUE AND MUSIC, émission de variétés présentée par Jacques MARTIN et Stéphane COLLARO, préparée par Marie-France BRIERE. 

Commentaires : succédant à Guy LUX, Jacques MARTIN se voit confier la responsabilité des programmes du dimanche, de 12h à 21h30. La presse prétend qu'il a signé le contrat le plus fabuleux de toute l'histoire de la télévision française (aux alentours de 100 millions d'anciens francs par an).

Face à cette offensive, TF1 tente de résister en donnant plus de moyens à C'EST PAS SERIEUX de Catherine ANGLADE, qui est en concurrence frontale avec LA LORGNETTE, et en comptant sur Michel DRUCKER et son inusable LES RENDEZ-VOUS DU DIMANCHE. Les directs sportifs sont aussi privilégiés, sous la direction de Georges DE CAUNES, avec l'inévitable TIERCE dominical. 

BON DIMANCHE déçoit un peu. LA LORGNETTE, en l'absence de Pierre DESPROGES et Daniel PREVOST, ne retrouve pas le mordant du PETIT RAPPORTEUR. CES MESSIEURS NOUS DISENT semble interminable. Plusieurs succès cependant : la série LES TETES BRULEES, l'émission L'ECOLE DES FANS et surtout les marionnettes des MUPPETS que les téléspectateurs découvrent et qui font un tabac. 

 

 

Repost 0
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 07:39
Olivier et Agathe

Olivier et Agathe

Série de 5 épisodes de 60 minutes

Diffusion : le vendredi à 20h30 sur ANTENNE 2, à partir du vendredi 28 janvier 1977

Série de Claude BARMA

Musique de Claude BOLLING

Distribution :

Pierre MICHAEL (Olivier, directeur de l'agence SEPIA)

Mireille AUDIBERT (Agathe, collaboratrice d'Olivier)

Titre des épisodes :

1- L'affaire Martine Desclos (28/01), scénario original de Claude BARMA et Claude BRULE, dialogues de Claude BRULE, avec Anna KARINA (Martine Desclos), Jean-Pierre DARRAS (Monsieur X), John FINCH (David), Michel BERTAY (Legrand), Virigine DARENE (Carole), William SABATIER (le rédacteur en chef), Michel BEAUNE (un journaliste), Pierre LONDICHE (un collaborateur), Alain MOTTET (un collaborateur), Guy MARLY (le motard), Jean HEBEY (le médecin), Michel PASQUET (un journaliste), Colette TEISSEIDRE la collaboratrice), Guy SAINT-JEAN (adjoint de X) et André HABER (adjoint de X); 

Thème : jeune styliste danoise, Martine vit avec David, reporter photographe. Elle vient de signer un accord commercial important pour un nouveau procédé d'impression. Olivier est chargé de protéger l'affaire...

2- Il ne manque que vous (0402), idée et scénario original de Ian STUART BLACK, adaptation et dialogues de Jacques ARMAND et Claude BARMA, réalisation de Claude BARMA, avec Pierre SANTINI (Shuman), Bob ASKLOFF (Robert), Myriam BOYER (Nicole), Jacques BURON (Norbert), Evelyne DRESS (Monique), Raymond JOURDAN (Gunther), Annie ROMAN (Dominique), Monique WITTA (Norah) et Pierre ZIMMER (Barbaren); 

Thème : l'ingénieur Shuman a percé les secrets du moteur linéaire, électrique et non polluant, mais des espions ont mis sur pied un plan audacieux pour s'en emparer. Ils engagent un comédien, lui modèlent le visage grâce à la chirurgie esthétique pour qu'il ressemble à Shuman et procèdent à la substitution pendant ses vacances au sport d'hiver. Pendant que le faux Shuman joue son rôle, les espions interrogent le vrai pour lui voler ses secrets. Mais Olivier et Agathe vont intervenir. 

3- Microcrocus Petroleum (11/02), scénario original de Michel LANCELOT, adaptation et dialogues de Jacques ARMAND et Claude BARMA, avec Alain SCOTT (Edwards), Bob ASKLOFF (Robert), Saddy REBBOT (Theo), Claude VERNIER (Krasen), Robert LOMBARD (sous-directeur), Gérard ISMAL (David), Véronique NORDEY (le concierge) et Ginette BARBIER (une femme); 

Thème : une usine qui travaille sur le pétrole synthétique est victime d'un attentat. Olivier mène son enquête et découvre qu'un certain Théo, un jeune chercheur de l'usine, poursuit des recherches en solitaire...

4- En verre et contre tout (18/02), idée et scénario original de Michel LANCELOT, adaptation et dialogues de Jacques ARMAND et Claude BARMA, avec Bob ASKLOFF (Robert), Claude BROSSET (Max), Paule EMMANUELLE (Anna Klaus), Paul GUERS (Rivet), Jean-Claude HOUDINIERE (Dartois), Joelle BERNARD (Suzanne), Cadine COSTAN (l'infirmière), Jacques MAREUIL (l'économe), Gisèle GRIMM (Colette), Maurice TRAVAIL (Maître Fortin), Michel DERAIN (le docteur), Annick FOUGERY (la libraire) et Monique LEJEUNE (Mme Rivet); 

Thème : Olivier est chargé de protéger les secrets de fabrication d'une société spécialisée dans la verrerie. Le chef de laboratoire de l'entreprise, M. Rivet, qui travaille sur une formule de verre incassable, est encore traumatisé par la mort accidentelle de sa femme. Il est très vulnérable. 

5- La victime choisie (25/02), idée et scénario original de Ian STUART BLACK, adaptation et dialogues de Jacques ARMAND et Claude BARMA, avec Alan SCOTT (Edwards), Bob ASKLOFF (Robert), Michel VITOLD (Fontenis), Eva SWANN (Brigitte la nurse), Yves LEFEBVRE (Jaeger), Jean VALMENCE (Ferrero), Rolande RODIER (Porter), Claude RICHARD (Favereau), Germaine LEDOYEN (Mme Raymondin), Jenny CLEVE (Mme Malou), Gérard BUHR (Arditti), Claude BAUTHEAC (Montourel), Marion LORSAN (Francine), Pierre REPECAUD (Jérôme), Laurent de BONA (Christian) et Nicole DESLAURIERS (Sophie), 

Thème : pour le transport de fonds, une société a mis au point un camion insensible au feu et aux explosifs. Olivier est chargé de surveiller les personnes qui s'occupent de la fabrication de cette merveille technologique et, en particulier, les trois ingénieurs qui en sont les inventeurs. L'un deux, Fontenis, qui est veuf, a engagé une nouvelle nurse pour s'occuper de son jeune fils...

Commentaires : cette série assez originale, qui devait d'abord s'intituler " les nouveaux Vampires", est consacrée à l'espionnage industriel. Elle met en scène une sorte de détective assisté de sa jolie collaboratrice. Les intrigues souvent complexes, sont inégales selon les épisodes. Certains critiques y ont vu une adptation française de MISSION IMPOSSIBLE tant on y use et abuse des gadgets électroniques.  On est plus proche  en réalité de DEPARTEMENT S, voire du film d'espionnage IPCRESS : DANGER IMMEDIAT (1965) avec Michael CAINE. Il est vrai que certains épisodes sont cosignés par Ian STUART BLACK (L'HOMME INVISIBLE, DESTINATION DANGER, LE SAINT, DR WHO, LES CHAMPIONS...). Mais on se rapproche parfois aussi d'AUX FRONTIERES DU POSSIBLE. 

Il est à noter que les 5 épisodes sont disponibles sur le site de l'INA (www.ina.fr). 

Repost 0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 07:07
LA FOIRE

Dramatique de 3 épisodes de 85 minutes

Diffusion : le mercredi sur TF1 à 20h30, à partir du mercredi 19 janvier 1977

Adaptation, dialogues et réalisation de Pierre VIALLET, d'après son roman

Musique de Roland VINCENT

Distribution :

Curd JURGENS (Alexis, le grand-père)

Etienne BIERRY (docteur Bini)

Juliette FABER (Thomi, la grand-mère)

André FALCON (l'évêque)

Paul GUERS (le père de Pierre)

Marie VERSINI (la mère de Pierre, fille d'Alexis)

Odette LAURENT (Anna)

Laurent MALET (Pierre)

Philippe ROULEAU (l'oncle Grigri, fils d'Alexis)

Yan BRIAN (Nicolas)

Tun DEUTSCH (Guillaume)

Pierre BOJIC (un cousin)

Gérard LOUSSINE (un cousin)

Pierre BERTIN (l'arrière-grand-père)

Martine CHEVALIER (Poupchen)

Pierre CHABANNES (Pierre enfant)

Hubert DESCHAMPS (le notaire)

Marielle GRONIER (Zoé)

Martine LEGRAND (Minou)

Philippe BRIGAND (M. Kohl)

et

Jean LUISI

Caroline MARIE

Jacques BLOT

Thème : Pierre a 5 ans. ll vit avec ses grands-parents au Luxembourg, tandis que ses parents habitent Paris. Alexis, son grand-père, est un riche industriel qui aime se distraire et dépenser son argent. Il a notamment fait construire une villa sur l'île de Houat en Bretagne où il reçoit toutes ses maîtresses. L'arrière-grand-père, malgré son âge très avancé, est aussi amateur de jolies femmes, tout comme l'oncle Grigri. Les années passent, et l'on retrouve Pierre à 15 ans. Il séjourne l'été au Luxembourg où il retrouve ses 2 cousins qu'il déteste. L'arrière-grand-père met enceinte la femme de chambre. Alexis doit désigner un mari. C'est le jardinier qui doit épouser la femme de chambre mais, le jour du mariage, il se tue en tombant d'un arbre. Une nouvelle femme de chambre est engagée et se retrouve aussi enceinte. On ignore si le coupable est l'arrière-grand-père ou l'oncle GriGri, lui-aussi coureur de jupons. De son côté, Pierre a d'abord une aventure avec la jeune chanteuse Poupchen, maîtresse de l'oncle Grigri. Eloigné chez M. Kohl, sous prétexte de vacances, il rencontre 2 jeunes filles, Zoé et Minou, qui ne lui refusent rien. Mais les deux jeunes filles tombent enceinte en même temps. Pierre pense alors à ses cousins...

Commentaires : Pierre VIALLET s'est inspiré de ses propres souvenirs pour évoquer cette richissime famille luxembourgeoise très portée sur les choses du sexe, et vivant de fêtes et de champagne. Il propose une comédie un peu extravagante et parfois assez artificielle. On retrouve avec surprise Curd JURGENS, plutôt habitué aux films historiques ou d'aventure (MICHEL STROGOFF, KATIA, LE JOUR LE PLUS LONG, PAS DE ROSES POUR OSS 117, LA BATAILLE D'ANGLETERRE, L'ESPION QUI M'AIMAIT...), dans le rôle d'Alexis, un grand-père pour le moins atypique. Très à son avantage, l'acteur démontre toute l'étendue de ses talents de comédien.

Repost 0
9 janvier 2017 1 09 /01 /janvier /2017 07:16
LA FAMILLE CIGALE

Feuilleton de 6 épisodes de 60 minutes

Diffusion : tous les jeudis, à 20h30, sur TF1, à partir du jeudi 6 janvier 1977

Scénario et dialogues de Gérard SIRE

Réalisation de Jean PIGNOL

Musique de Jean-Pierre MAS

Distribution :

Jean MARTINELLI (Sévère, l'arrière-grand-père)

Evelyne KER (Jasmine, soeur de Serge)

René CLERMONT (Fabien, le grand-père)

Marie DEA (Lucette, l'épouse de Fabien)

Michel LE ROYER (Serge, le fils de la famille)

Carole BOUQUET (Béatrice dote Béa, la fille de Serge et Clio)

Claudine COSTER (Clio, la compagne de Serge)

Frank DAVID (Jean-Christophe, le fils de Serge et Clio)

Marcel DALIO (Rafaelo)

Laurence BADIE (Fernande)

Favre BERTIN (le directeur)

Robert MANUEL (le producteur)

Jacques ANDRIOT (Machetou)

René HAVARD (Mesmin)

Bernard LAJARRIGE (Marvejol)

Denis SAVIGNAT (Paul)

Yves VINCENT (Philippe Varin, marchand de tableaux)

Bernard CHARLAN (un commerçant des Puces)

Brigitte DEFRANCE (la camarade de Béa)

Frédéric GIRARD (Ludovic)

Thème : les aventures des Damien-Lacour, une famille de comédiens passionnées par leur métier. Ils vivent tous sous le même toit et partagent les joies comme les échecs de la vie d'acteur. Le plus beau fleuron de la famille est Sévère, l'arrière-grand-père, qui a joué avec Sarah Bernhardt. La plus jeune, Béa, a cependant choisi de rompre avec la tradition familiale de saltimbanques et poursuit des études de droit. 

Commentaires : Gérard SIRE s'est beaucoup amusé à décrire cette famille de comédiens farfelus. La distribution réunit des acteurs chevronnés comme Jean MARTINELLI et Marcel DALIO mais aussi des comédiens débutants comme notamment Carole BOUQUET, dans le rôle de Béa, qui va très vite attirer l'attention des téléspectateurs. 

Le feuilleton est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr). 

Repost 0
2 janvier 2017 1 02 /01 /janvier /2017 07:37
LA LUNE PAPA

Feuilleton  de 25 épisodes de 30 minutes

Diffusion : du lundi au samedi, à 19h00 sur TF1, à partir du lundi 3 janvier 1977

Adaptation et dialogues de Georges COULONGES, d'après son propre roman

Réalisation de Jean-Paul CARRERE

Distribution :

Jean-Pierre RAMBAL (Dubolet)

Pierre MEYRAND (Marchandou)

Nicole MAUREY (Mme Marchandou)

Gisèle GRIMM (Clairette)

Henri GENES (Le Lillois)

Jeannette BATTI (Mme Moreau)

Héléna MANSON (Mme Mère)

Alexandre RIGNAULT (Ernest)

Véronique PENY (Lulu)

Eric NAJEZTAT (Henri)

Jaime GOMEZ (Georges)

Jean-Gérard SANDOZ (Popaul)

Didier ATTAR (Archambaut)

Jacques BALUTIN (Barbapoil)

Patricia CALLAS (Jacqueline)

Jean RUPERT (Flyteet)

Nicole EVANS (Mistress Flyteet)

Thème : Les Galeries Marchandou sont en effervescence. Les épouses de Marchandou et de son employé Dubolet sont sur le point d'accoucher. Mme Dubolet accouche d'un petit Georges et Mme Marchandou de jumeaux Henri et Lulu. On les retrouve onze ans plus tard. Leurs pères ont des méthodes éducatives différentes : Marchandou est un père strict et autoritaire alors que Ducoblet qui voulait être un père modèle, passe tout à son fils. Mais ce sont pourtant les enfants, jamais à court d'imagination, qui mènent la danse.

Commentaires : à travers son roman paru en 1966, Georges COULONGES avait voulu décrire le phénomène des nouveaux pères, ces papas-copains, très éloignés du patriarcat traditionnel. Dans le feuilleton, on ne retrouve pas totalement cette ambition, l'action se diluant en une suite de saynètes amusantes. Heureusement la distribution sauve l'ensemble, en particulier Jean-Pierre RAMBAL.

Repost 0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 23:59
BONNE ANNEE 1977

Après une année 1976 de consolidation des 3 nouvelles chaînes de télévision (TF1, ANTENNE 2 et FR3) et qui a surtout été marquée par les grands évènements sportifs (Les JO d'hiver et d'été, l'épopée de Saint-Etienne...) ou encore la création d'émissions mythiques comme STADE 2 ou LES JEUX DE VINGT HEURES et des feuilletons cultes comme SANDOKAN, NICK VERLAINE, COMMISSAIRE MOULIN ou LA POUPEE SANGLANTE, nous voilà à l'aube de cette nouvelle année de la télévision française, 1977, qui réserve aux téléspectateurs bien des surprises.

Pour cette année 1977, vous pourrez découvrir ou redécouvrir de grands feuilletons comme FACHODA, CESAR BIROTTEAU, DARTAGNAN AMOUREUX, UN JUGE, UN FLIC, LES REBELLES, LES BORGIA, LE LOUP BLANC, ou encore AU PLAISIR DE DIEU. Mais 1977, c'est aussi le retour de Jacques MARTIN le dimanche avec BON DIMANCHE et la création d'une nouvelle émission politique CARTES SUR TABLE, le concours EUROVISION de la chanson avec Marie MYRIAM, L'ECOLE DES FANS, le MUPPET SHOW, le GRAND CHELEM de l'équipe de France de RUGBY...

Alors, BONNE ANNEE 1977 A TOUS !

 

Repost 0
26 décembre 2016 1 26 /12 /décembre /2016 07:04
CHANTECLER

Farce dramatique de 55 minutes

Diffusion : samedi 25 décembre 1976, à 20h35, sur FR3

D'après la pièce d'Edmond ROSTAND

Réalisation de Jean-Christophe AVERTY

Ballets de Jean GUELIS

Musique de Claude BOLLING

Trucages de Max DEBRENNE

Distribution : 

Jean PIAT (Chantecler)

Christine MINAZZOLI (la poule faisane)

Laurence BADIE (la poule blanche)

Yvonne CLECH (la pintade)

Christian BOREL (le paon)

Jenny ASTRUC (la poule beige)

Maïté VAUCLIN (la poule noire)

Maurice TRAVAIL (le merle)

Valérie de TILBURG (la poule de Houdan)

Guy GROSSO (le chien)

Misha BAYARD (la vieille poule)

Sacha BRIQUET (un poulet)

André BADIN (un poussin)

Pierre LOUKI (le chat)

Bernard CARA (le chat-huant et le dindon)

Jacques BLOT (le pintadeau)

Katie ALBERT (le coucou)

Roger TRAPP (la pie)

Michel MULLER (le pigeon-voyageur)

Nicolas ARUTENE (le coq blanc)

Thème : le coq CHANTECLER annonce chaque jour la venue du soleil, ce qui donne l'impression au autres animaux qu'il régit l'astre flamboyant. Mais un complot va s'ourdir contre lui dans la basse-cour...

Commentaires : en raison de la grève des comédiens, l'oeuvre n'a pu être enregistrée dans son intégralité de sorte que seul le premier acte est proposé aux téléspectateurs pour ce soir de Noël. Cet échantillon permet toutefois de retrouver une pléiade de comédiens qui se régalent à restituer le texte d'Edmond ROSTAND, sous la caméra toujours inventive de Jean-Christophe AVERTY.

La suite est prévu pour Pâques... ou à la Trinité.

Il est à noter que, lors de la 1ère représentation donnée le 7 février 1910, le rôle de CHANTECER était interprété par Lucien GUITRY, le père de Sacha GUITRY. 

Repost 0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 14:25
La légende de Mélusine

La légende de Mélusine

Diffusion : du lundi au vendredi, sur TF1, à 14h25, à partir du lundi 20 décembre 1976 et jusqu'au 31 décembre, après le feuilleton LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE

Série d'émission de Christophe IZARD

Générique chanté par Anne HOFER

Musique de Roger POULY

Réalisation de Dirk SANDERS ou Marion SARRAUT 

Présentation de Pierre et Marc JOLIVET

Commentaires : créés au début de janvier 1975 sur TF1, LES VISITEURS DU MERCREDI s'étaient transformés pour les fêtes de fin d’année 1975 en VISITEURS DE NOEL le mercredi 24 décembre et en VISITEURS DU NOUVEL AN le mercredi 31 décembre. Comme LES VISITEURS DU MERCREDI, ces deux émissions étaient alors présentées par Claude RUBEN. 

Pour cette fin d'année 1976, apparait la version quotidienne des VISITEURS DE NOEL diffusés du lundi au vendredi, en début d’après midi, pendant toute la période des fêtes, aux alentours de 14h25, juste après le nouveau feuilleton LA PETITE MAISON DANS LA PRAIRIE,  et jusqu'à 16h.

Produite comme LES VISITEURS DU MERCREDI par Christophe IZARD, l’émission est présentée notamment par Pierre et Marc JOLIVET et les marionnettes SIBOR et BORA.

Le programme débute par des dessins animés dont le célèbre homme-chat WALDO KITTY, toujours prompt à tirer la belle FELICIA des pattes de l’infâme bouledogue TYRONE et se déguisant pour cela en Robin des bois (Robin des chats), espion, détective, cosmonaute (ou plutôt chat-smonaute) et super-héros (super-chat), mais aussi le dessin animé DINKY DUCK.

Jacques TREMOLIN raconte ensuite des histoires d’animaux du genre comment les lions d’Asie ont failli disparaître, la légende du lagopède et du lièvre variable, la ronde des ours blancs, comment les marmottes s’endorment ou encore l’hiver des écureuils ou le noël des chamois.

Claude PIERRARD propose un journal de vacances, LES INFOS. 

Il y a des variétés : Alain SOUCHON, Thierry LE LURON, Enrico MACIAS, Daniel GUICHARD, Michèle TORR, Gérard LENORMAN, Joe DASSIN, MOULOUDJI, Jean-Michel CARADEC ou le groupe IL ETAIT UNE FOIS.  

Enfin, dans « le festival des Héros », un feuilleton chaque jour différent vient clôturer le programme. Se succèdent ainsi des classiques comme FLIPPER LE DAUPHIN, AU NOM DE LA LOI, Davy CROCKETT, L'AUTOBUS A IMPERIALE, LES CHEVALIERS DU CIEL, LES AVENTURES DE BLACK BEAUTY et WOOBINDA. Exceptionnellement le vendredi 24 décembre, veille de Noël, est diffusé un téléfilm LA LEGENDE DE MELUSINE de Guy SAGUEZ 

Repost 0

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.