Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 19:30
LA VIGNE A SAINT-ROMAIN

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : mercredi 7 juin 1978 à 21h00 sur TF1

Sur un scénario original de Jean-Marc SOYEZ

Réalisation de Jean PRADINAS

Musique originale de François DEBREVILLE

Distribution :

Jacques DUFILHO (Zacharie Saint-Romain)

Michel ROBIN (Philémon, le maire)

Serge BENTO (Bastien)

Maurice BOURBON (Gédéon, le garde-champêtre)

Lucien FREGIS (Bourras, garagiste)

Maurice FUNLAND (Aimé Barraud)

Paul RIEGER (Alphonse, le " bistrot")

Gerard SERGUES (Gaspard)

Philippe FRETUN (le photographe)

Hubert JARCYK (Hubert)

Yann COLLETTE (l'infirme)

Madelon VIOLA (Sabine)

Corinne CODENAY (Marie, la femme du maire)

Héléna MANSON (Maritie)

Mathé SOUVERBIE (Nini Bourras)

Annick ALLIERES (Bernadette)

Sylvie HERBERT (l'institutrice)

Patricia CARTIER (Augustine)

Jean-Marc SOYEZ (Siméon)

et

le cheval BERBERT

Thème : dans un petit village situé entre les Charentes et la Gironde, au pays du cognac, un vieil original qui vit seul, Zacharie Saint-Romain, perturbe tout le village par ses frasques d'ivrogne. Il se prend aussi pour un prophète et dit à chacun ses quatre vérités. A force d'excéder les gens, les choses vont mal tourner... 

Commentaires : tout le téléfilm est porté par Jacques DUFILHO qui fait un véritable festival, dans un rôle de paysan prophète taillé à sa mesure ou plutôt à sa démesure. Jean-Marie SOYEZ, à qui on doit aussi le scénario de LA TUILE AUX LOUPS, a su admirablement restituer la vie quotidienne d'un petit village avec ses rites et ses grandes figures. Le scénario, habilement construit, bascule peu à peu dans la tragédie, la farce devant fable. 

Partager cet article

Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 06:25

Téléfilm de 100 minutes

Première diffusion : mercredi 31 mai 1978 à 20h30 sur TF1

Réalisation d'André MICHEL

Adaptation et dialogues de Patrick MODIANO, d’après le roman de Joseph KESSEL

Musique deVladimir COSMA

Distribution :

François DUVAL (Jean HERBILLON)

Bernard GIRAUDEAU (Thélis)

Bernard WAVER (Maury)

Patricia LESIEUR (Hélène/Denise)

Maurice RISCH (Marbot)

Jean ROUGERIE (officier de gendarmerie)

Marcel DOSSOGNE (le médecin)

Jean-Louis BAUER (Berthier)

Jean-Louis GALEY (Neuville)

Louison ROBLIN (Pamélin)

Mark LESSER (Georges Herbillon)

Jean-Gabriel NORDMANN (Weiler)

Roland AMSTUTZ (Deschamps)

Julien VERDIER (Gérard)

Olivier PRAQUIN (aspirant Michel)

Michel PELLETIER (l'ordonnance)

Monique DARPY (l'hôtelière)

Bernadette CASTAY (la femme de chambre)

Jean-Pierre COUSIN (Charensole)

Jean-Michel PARIS (Reuillard)

Lisa LIVANE (Héloïse)

Thème : pendant la première guerre mondiale, deux officiers d’une escadre aérienne sont unis par une grande camaraderie jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’ils aiment la même femme. Cette rivalité amoureuse détruira-t-elle leur amitié ?

Commentaires : Patrick MODIANO a adapté avec beaucoup de finesse le roman de KESSEL, soignant particulièrement les dialogues. Un grand soin a été également apporté à la reconstitution historique, avec notamment de vrais « coucous » de la guerre de 14-18, ce qui ajoute beaucoup au charme rétro de ce téléfilm. Bernard GIRAUDEAU et Maurice RISCH dominent une interprétation parfois un peu inégale.

Il est à noter que le roman de KESSEL avait déjà donné lieu à 2 adaptations cinématographiques, l’une réalisée en 1928 par Maurice TOURNEUR, un des derniers films du temps du muet avec Camille BERT, Georges CHARLIER, Pierre de GUINGAND, Claire de LOREZ et Jean DAX, l’autre d’Anatole LITVAK en 1935 avec Charles VANEL, ANNABELLA, Jean MURAT, Jean-Pierre AUMONT, Roland TOUTAIN et Daniel MENDAILLE.

A notre connaissance, le téléfilm n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Partager cet article

Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 06:13
1788

Téléfilm de 85 minutes

Diffusion : mardi 28 mars 1978, à 20h35, sur ANTENNE 2, dans le cadre des DOSSIERS DE L'ECRAN

Le téléfilm est suivi d'un débat auquel participent notamment les historiens Jean TULARD, Pierre GOUBERT, Claude MAZAURIC et Florence GAUTHIER.

Scénario, adaptation et dialogues de Jean-Dominique de la ROCHEFOUCAULD et Maurice FAILEVIC

Réalisation de Maurice FAILEVIC

Distribution :

Les gens du château :

René CAMOIN (le comte)

Fred MAUBERT (le régisseur)

Jean PUYBERNAU (le juge seigneurial)

Olivier PICQ (un garde)

Bernard-Pierre DONNADIEU (un garde)

La communauté rurale :

Georges GOUBERT (Joseph Coquart)

Aline BERTRAND (Clémence Coquart)

Richard FONTANA (Guillaume Coquart)

Jacques MATHOU (Renaud Martin)

Micheline MUC (Rosine Martin)

Jean-Pierre BAGOT (Nicolas Martineau)

Jean SOUSTRE (Antoine Pages)

Françoise BETTE (Blandine Pages)

Jean ROUGEUL (Jean-Baptiste Beauchamp)

Yvon SARRAY (René l'enfant)

Julien VERDIER (Gérard Prouvost)

Pierre FORGET (Alcide Gauthier)

Michel POUJADE (le berger)

Gaëtan JOR (le curé)

Jean-Louis LE GOFF (Maître Tessier)

Gérard DESARTHE (le colporteur)

Jacques LALANDE (le subdélégué)

Thème : l'histoire d'un petit village de Touraine entre 1788 et 1789, à la veille et au début de la Révolution.

Commentaires : Maurice FAILEVIC réalise avec 1788 son premier téléfilm historique, mais il reste fidèle à ses thèmes traditionnels, tels la défense des petits contre les Puissants, en l'occurence les paysans pauvres contre leur seigneur. Pour donner plus d'authencité à son évocation, il donne la vedette à une communauté sans s'intéresser à un personnage particulier. Les dialogues sonnent juste, et on ne fait pas vraiment la différence entre les acteurs professionnels et les paysans, figurants occasionnels. C'est d'ailleurs la principale réussite de ce téléfilm : tout paraît vraisemblable. Quant au rythme, assez lent, il s'accorde admirablement à celui des travaux des champs. Enfin les images sont superbes et, notamment les intérieurs, rappellent les tableaux de LE NAIN. 

Le téléfilm est disponible sur iTunes et sur le site de l’INA. 

Partager cet article

Repost0
26 mars 2018 1 26 /03 /mars /2018 16:50
LA DISCORDE

Téléfilm de 80 minutes

Diffusion : mercredi 22 mars 1978, à 20h30, sur FR3

Adaptation et réalisation de Georges FRANJU

D'après la nouvelle de Jean-Louis CURTIS " La conversion"

Distribution :

Daniel GELIN (Bernard)

Francine BERGE (Cécile)

Roger BONTEMPS (Léon)

Geneviève BENDER (Francine)

Marie CEOLIN (Monelle)

Tania SOURSEVA (Mlle Peyronnet)

François NOCHER (Arnaud)

Martine KELLY (Miss Hopkins)

Jean TOSCAN (M. Emile)

Antoine FONTAINE (Gaétan)

Thème : en 1967, las d'une vie familiale trop conventionnelle, Bernard décide d'abandonner femme et enfants pour fuir en Argentine. Dix ans plus tard, victime d'une crise cardiaque, il décide de retourner en France. Mais il ne reconnaît plus rien, ni les lieux, ni les gens, et il se sent plus déraciné encore que lorsqu'il était à l'étranger. Même sa famille, autrefois très conservatrice, se veut à la pointe des idées nouvelles...

Commentaires : Georges FRANJU, à qui on doit tant de chefs d'oeuvre du cinéma fantastique et d'horreur comme LES YEUX SANS VISAGE (1960), JUDEX (1963) ou encore NUITS ROUGES (1974), livre ici une oeuvre plus intimiste et plus moderne dans sa conception. Mais on ne se refait pas, et FRANJU parvient à instiller dans cette oeuvre assez austère beaucoup d'étrangeté en multipliant notamment les cadrages étroits et insolites. IL révèle aussi les bouleversements qu'a connus le pays : la France des années 60 et celle des années 70 semblant deux mondes étrangers, que presque tout oppose. 

Partager cet article

Repost0
19 février 2018 1 19 /02 /février /2018 07:55
LES JEUNES FILLES

Dramative en 2 époques

Diffusion : vendredi 17 février 1978 et mercredi 24 février 1978, à 20h30, sur TF1

Adaptation et dialogues de Louis PAUWELS, d'après les romans d'Henry de MONTHERLANT " Les Jeunes filles " et " Le Démon du Bien"

Réalisation de Lazare IGLESIS

Musique de Vladimir COSMA

Distribution :

Jean PIAT (Pierre Costals)

Yolande FOLLIOT (Solange Dandillot)

Emmanuelle RIVA (Andrée Hacquebaut)

Elina LABOURDETTE (Mme Dandillot)

Jean DAVY (M. Dandillot)

Gisèle GRIMM (Mlle du Peyron)

Karine ALBIN (Rachel Guigui)

Jacques DISSES (Georges)

Jean-Marie ROBAIN (Louis)

Yves COUDRAY (Brunet)

Robert VIDALIN (le docteur Lobel)

Rita NACER (Rhadija)

Bernard de HAUTEFORT (le spécialiste)

et

Michel BOUQUET, le narrateur

Thème : en 1926, l'écrivain célèbre Pierre Costals dédaigne l'amour que lui porte Andrée pour conquérir la belle Solange. Quand les choses deviennent sérieuses, il s'inquitète de voir son indépendance menacée. Après un séjour à VEnise, Costals s'éloigne d'elle...

Commentaires : ce téléfilm en deux parties, inspiré de l'oeuvre de MONTHERLANT mais où Louis PAUWELS a mis beaucoup d'élément autobiographique, est une exhortation de l'homme conquérant, seul maître de ses plaisirs et qui se veut en plus directeur de conscience, sans cesse menacé par des femmes castatrices, d'autant plus dangereuses qu'elles semblent innocentes et pures. Tout cela a beaucoup vieilli. Reste le jeu des acteurs, notamment le trio  incarné par Jean PIAT, Yolande FOLLIOT et surtout Emmanuelle RIVA, qui parvienent à donner une certaine vie à ces marionnettes de papier. Il paraît que la réalisation de ce téléfilm avait été retardée à cause de l'année de la femme. On comprend pourquoi. 

Les amateurs qui ont le souci de la reconstitution historique auront sans doute remarqué qu'alors que l'action est censée se dérouler en 1926, on trouve un ouvrage de la collection FOLIO (lancée en 1972), une belle chemise LACOSTE avec son logo portée par le héros  (marque créée en 1933) et le sigle SNCF (sociét créée en 1938) !

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2017 7 24 /12 /décembre /2017 21:35

Téléfilm de 65 minutes

Première diffusion : samedi 24 décembre 1977 à 21h35 sur Antenne 2

Adaptation et réalisation de Pierre TCHERNIA

D’après la nouvelle de Marcel AYME

Effets spéciaux de Jean GAILLARD

Distribution :

Michel SERRAULT (Dutilleul)

André FERREOL (la dame)

Pierre TORNADE (Lécuyer)

Robert ROLLIS (le coiffeur)

Jean OBE (le médecin)

Roger CAREL (le directeur de prison)

Marco PERRIN (le mari)

Raoul CURET (Malefroi)

Michel MULLER (Buge)

Georges ATLAS (Huchemin)

Et

Jean-Marc THIBAULT

Michel TRIGOT

Joss BAZILI

Thème : un modeste employé du ministère de l’Enregistrement s’aperçoit qu’il a le pouvoir de passer à travers les murs. Sous le pseudonyme de Garou-Garou, il en vient à dévaliser les banques et bijouteries. Jusqu’au jour où il rencontre une blonde fatale…

Commentaires : cette nouvelle adaptation de la nouvelle de Marcel AYME (il y en eut au moins 2 : une française avec BOURVIL, une autre allemande avec Heinz RUHMANN) est une belle réussite. Sous la direction de Pierre TCHERNIA, Michel SERRAULT campe un Dutilleul très convaincant qui passe d’un employé médiocre et maniaque en un dandy sûr de lui et dominateur. Comme l’écrivait Janine BRILLET dans TELE 7 JOURS : «  Quant à Michel SERRAULT, merveilleux Dutilleul, c’était un passe-muraille qui crevait l’écran. »

Pierre TCHERNIA réalisera par la suite d’autres autres adaptations de Marcel AYME dont LA GRACE (1979) toujours avec Michel SERRAULT.

Les 2 téléfilms LE PASSE MURAILLE et LA GRACE sont disponibles en pack double DVD (boutique France TELEVISION, boutique.francetv.com).

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2017 1 13 /11 /novembre /2017 07:30
LA MORT AMOUREUSE

Téléfilm de 85 minutes

Diffusion : mercredi 16 novembre 1977 à 20h30 sur TF1

Réalisation de Jacques ERTAUD 

Scénario de René FALLET et Pierre BILLARD

Distribution :

Françoise LUGAGNE (Iris Thanatos)

Guy MARCHAND (Robert)

Michel CRETON (Dédé)

Marcel DALIO (M. Creator)

Myriam BOYER (Marie)

Maurice VALLIER (Rossignol)

Pierre SAINTONS (Konate)

Catherine ALRIC (Sylvie)

Françoise DUPRE (Véronique)

Liane SORVAL (Henriette)

Henri VISCOGLIOSI (Marcello)

Arnelle DUCHE (l'employé)

Philippe VALLEURIS (le chef de service)

Et

Roger TRAPP

Pierre DUNCAN

Jacques CHEVALIER

Jean RENOU

Paul BISCIGLIA

Gabriel GOBIN

Bernard MUSSON

Jean-Claude NARCY

Thème : une jeune femme, élégante, froide et inhumaine, qui n’est autre que la Mort, règne sur un univers dominé par l’électronique, la firme THANATOS ILLIMITED CORPORATION. Une fiche dans un ordinateur et la vie s’arrête. Mais la mort est aussi capable de connaître l’amour. Ainsi maintient-elle Robert, un ouvrier dans une éternelle jeunesse et l’oblige à l’aimer jusqu’à ce dernier tombe amoureux de Marie, une serveuse de bar. Mais peut-on défier impunément la Mort ?

Commentaires : cette fable mâtinée de science-fiction est aussi un divertissement assez grinçant qui dénonce, d’une certaine manière, l’emprise des multinationales. A noter l’excellente interprétation de Françoise LUGAGNE, bouleversante dans la scène finale, de Myriam BOYER, de Michel CRETON  et de Guy MARCHAND et les trop brèves apparitions de Marcel DALIO dans le rôle de Monsieur Créator, qui interprète une sorte de Bon dieu, bon enfant et sympathique.

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 06:00
UNE SECONDE D'ETERNITE

Téléfilm de 70 minutes

Diffusion : mercredi 13 juillet 1977, à 20h30, sur TF1

Adâptation et dialogues de Jean FERRY

D'après la nouvelle de DAPHNE DU MAURIER

Réalisation de Gérard CHOUCHAN

Musique de Jean-François GAEL

Distribution :

Loleh BELLON (Simone Lambert)

Josée DESTOOP (Suzanne Burnier)

Catherine LAFOND (Sophie)

Pascale BERGER (Suzanne enfant)

Renée DUCHATEAU (Mme Bourdial)

Stéphane DEGUERCY (Michel)

André THORENT (le commissaire)

Marc EYRAUD (le docteur)

Claude RIO (le mari de Simone)

Anne DENIEUL (Mlle Vaillant)

Daniel BERNARD (un livreur)

Jacques GIRAUD (un livreur)

May CHARTRETTE (une voisine)

Jane HARDEYN (une voisine)

Yvonne LEGRAND (une voisine)

Daniel LEGER (le commis blanchisseur)

François GUILLET (un blanchisseur)

Robert DARMEL (un blanchisseur)

Philippe EXABRAYAT (le petit garçon)

Jean-Pierre BAGOT (un peintre)

Claude BOUCHERY (un peintre)

Morvan SALES (Patrick Burnier)

Michel DUSSIN (le brigadier)

Jacqueline DUFRESNE (une infirmière)

Annick FOUGERY (une infirmière)

Thème : depuis qu'elle est veuve, Simone Lambert vit avec une domestique dans une grande maison bourgeoise, dans une petite rue calme. Elle est hantée par la disparition de son mari.. Un jour, alolrs qu'elle raccompagne Suzanne, sa fille, au train, bien qu'elle n'en laisse rien paraître, cette séparation la perturbe. Elle rentre chez elle très angoissée. Sur le chemin du retour elle est percutée par un camion sans être apparemment blessée. Elle passe par la blancheisserie pour récupérer du linge mais on ne semble pas la connaître. Quand elle arrivez devant chez elle, tout est fermé et quand la porte s'ouvre, c'est un homme qu'elle n'a jamais vu qui apparaît...

Commentaires : tiré du même recueil de nouvelles que LES OISEAUX qui inspira Alfred HITCHCOCK (il adapta également REBECCA et LA TAVERNE DE LA JAMAIQUE de DAPHNE DU MAURIER), le téléfilm UNE SECONDE D'ETERNITE a été tourné par Gérard CHOUCHAN il y a plus de 5 ans du temps de l'ORTF et, pour des raisons inexpliquées, est resté tout ce temps dans les tiroirs. L'intrigue est assez angoissante et l'interprétation plutôt réussie grâce à Loleh BELLON dont le jeu subtil est toujours à la limite de la raison et de folie. On sent qu'elle est sans cesse prête à sombrer et pourtant se retenant toujours au bord du précipice.

Le téléfilm est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr).

Partager cet article

Repost0
19 juin 2017 1 19 /06 /juin /2017 06:26
LE DERNIER APPEL

Téléfilm de 90 minutes

Diffusion : mercredi 22 juin 1977 à 20h30 sur TF1

Adaptation et réalisation d'Abder ISKER

D'après l'oeuvre de Richard HARRIS

Distribution :

Alain MOTTET (Jacques Lacarène)

Pascale AUDRET (Hélène Lacarène)

Jean-François REMY (docteur Philippon)

Julia DANCOURT (Christiane Fournet)

Marie MERGEY (Mme Senon)

Jean DEGRAVE (Cazales)

et 

Michel NORMAND

André LIMON

Thème : hier encore à la tête d'affaires florissantes, un homme connaît d'importants revers de fortune et de graves ennuis de santé. Pour se préserver d'une éventuelle faillite, il a légué toute sa fortune à sa femme. Mais celle-ci, qui le sait infidèle, refuse de l'aider. A quelles extrémités cela va-t-il le pousser?

Commentaires : féru de littérature anglo-saxonne, Abder ISKER adapte ici Richard HARRIS. Il livre une dramatique bourgeoise et policière, bien servie par un Alain MOTTET toujours impeccable. 

Partager cet article

Repost0
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 06:30
LA GRIMPE

Téléfilm de 100 minutes

Diffusion : mercredi 15 juin 1977, à 20h30, sur TF1

Scénario de Henri SPADE

Réalisation de Roland BERNARD

Distribution :

Geneviève FONTANEL (Catherine)

Gérard CHEVALLIER (Claudius)

Géory DESMOUCEAUX (Serge Pascal)

Jean LE MOUEL (Raymond Pascal)

Laurence MERCIER (Victorine Pascal)

Julien THOMAST (Julien)

Franciscus ABGOTTSPON (Schencker)

Jean-François RENTCH (Pillon)

Théme : dans un village des Alpes, un homme, célèbre pour ses courses de montagne, accepte d'emmener sa femme dans une de ses courses. Mais l'ascension va se révéler plus dangereuse que prévu, et c'est son épouse qui va se révéler devant les difficultés et sauver la vie et l'honneur de son mari.

Commentaires : proche par son inspiration du téléfilm LA MORT D'UN GUIDE, cette oeuvre due à Henri SPADE, homme de télévisio, à qui on doit le feuilleton LA PRINCESSE DU RAIL, n'en a pas cependant la puissance évocatrice, malgré de belles images, mais il est vrai que les trucages ne sont pas tous à la hauteur. Seul le message, qui fait de l'homme fort un héros fatigué, ne manque pas de piquant.

 

Partager cet article

Repost0

VOS MADELEINES DE PROUST

TELE 77 - LE LIVRE (NOUVEAUTE)

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l'année 1977.

Découvrez ou redécouvrez : LA FAMILLE CIGALE, LE TOURNOI DES CINQ NATIONS 1977 et le fameux grand chelem français, LA NUIT DES CESARS 1977, FACHODA, UN JUGE, UN FLIC, LA MAISON DES AUTRES, l'EUROVISION 1977 et la victoire de la France, les nouveaux philosophes à APOSTROPHES, le TOUR DE FRANCE 1977 et la victoire du français B. THEVENET, D'ARTAGNAN AMOUREUX, RICHELIEU, AU PLAISIR DE DIEU, LES BORGIA...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 180 pages - Prix : 12 euros

L'ouvrage peut être commandé sur le site LULU.COM à l'adresse http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-77/paperback/product-23970235.html et sur le site AMAZON.FR à l’adresse https://www.amazon.fr/gp/product/0244145768?pf_rd_p=3369e5a6-6989-43dc-ad01-b2b5ee1dcd12&pf_rd_r=3AV4H1ACTYJH1P59S825

TELE 76 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1976.

Découvrez ou redécouvrez : GRAND-PERE VIKING, L'EPOPEE DES VERTS DE SAINT-ETIENNE, LES JEUX DE 20 HEURES, LA NAISSANCE DU CINEMA DE MINUIT, LA PREMIERE NUIT DES CESARS, SANDOKAN, NICK VERLAINE, LES JO DE MONTREAL, LES JIOURS HEUREUX, LE COMMISSAIRE MOULIN, ANNE JOUR APRES JOUR, LA POUPEE SANGLANTE, LES BRIGADES DU TIGRE, CES BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORE, LA MERE DENIS...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur AMAZON. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-1275290-6211154?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+76

L'ouvrage peut être également commandé sur le site LULU.COM.(taper "ouardes" dans recherche).http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-76/paperback/product-23448509.html

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial. 

Archives