Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 07:00

lysdansvallee.jpgDramatique de 85 minutes
Première diffusion : mardi 5 mai 1970 à 21h00 sur la 2ième chaîne de l'ORTF
Réalisation : Marcel CRAVENNE

Adaptation : Armand LANOUX, d'après le roman d'Honoré de BALZAC
Distribution:

Delphine SEYRIG (Mme de Mortsauf)

Richard LEDUC (Félix de Vendenesse)

Georges MARCHAL (M. de Mortsauf)

Alexandra STEWART (Arabelle)

André LUGUET (M. de Chessel)

Hélène DUC (Mme de Vendenesse)

Blanche ARIEL (Mme de Lenoncourt)

Pascal SAINE et Frédéric DEVEZE (Madeleine et Jacques, enfants)

Fred PERSONNE (le docteur)

Jean BOLO (le curé)

Mazrchel LEMARCHAND (Sébastien)

René BARTEVE (Manette)

Georges MONTAX (le maire)

Armand BABEL (le régisseur)

Nicole VASSEl (la coiffeuse)

Thème : le jeune Félix de Vendenesse tombe amoureux de la belle Mme de Mortsauf. Mais cet amour partagé s'avère cependant impossible car l'inacessible Mme de Mortsauf consacre sa vie à son mari à demi-fou et à ses deux enfants à la santé fragile. Toutefois, Mme de Mortsauf sera tellement déchirée par cette passion qu'elle finira par en mourir.

Commentaires : cette adaptation du célèbre roman de BALZAC est une belle réussite. D'abord par la fidélité au texte. Pour une fois l'adaptation est d'une fidélité scrupuleuse et parvient à restituer la moindre nuance du roman. Les commentaires off et les dialogues sont, mot pour mot, ceux du roman. Ensuite, grâce à l'interprétation, notamment de Delphine SEYRIG qui sait à merveille restituer toutes les contradictions de son personnage. Le critique du TELERAMA n'hésitait pas à la comparer alors à une " licorne blessée". Enfin, les décors sont magnifiques. La beauté de la vallée de l'Indre est particulièrement bien rendue. On pourrait peut-être parler de chef d'oeuvre si ce terme n'était pas tant galvaudé aujourd'hui.

Le téléfilm est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr)


Partager cet article

Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 07:11

adieumauzac.jpgEmission (téléfilm + débat) de 105 minutes
Première diffusion : samedi 25 avril 1970 à 21h20 sur la 1ière chaîne de l'ORTF
D'après le récit d'Henri NOGUERES
Réalisation : Jean KERCHBRON
La projection du téléfilm est suivi d'un débat, mené par Henri NOGUERES, auquel participent des survivants de l'époque dont les six chefs de réseaux de la résistance et les 2 gardiens du camp qui aidèrent à l'évasion.
Distribution :
Pierre TABARD (Bégué)
Gilles LEGER (Max Hymans)
Michel FORAIN (Guélis)
MONTCORBIER (Fleuret)
André REYBAZ (Pierre Bloch)
Bernard WAVER (Dupuy)
Martin TREVIERES (Rigoulet)
Antoine BAUD (Jumeau)
Fred PERSONNE (Le Harivel)
Pierre LONDICHE (Hayes)
Gérard JOURDE (Bouguennec)
Jacques HARDEN (Trotobas)
Yves BARSACQ (Langelaan)
Lionel BAYLAC (Breuillac)
Gabriel CINQUE (Pigeonneaux)
Jacques BRETONNIERE (Perrin)
Jacques DUBLIN (Raymond Roche)
Philippe CHAUVEAU (Liewer)
André FOUCHE (Le commissaire)
Gaston FLOQUET (Chantraine)
Jean-Claude MONTALBAN (Lambert)
Michel PUTERFLAM (Rachline)
Michel DEBRANE (Verden)
Michel DERAIN (Dupont)
Pierre FORGET (Le gardien-chef du camp)
Max MEGY (le gérant du mess)
Robert NOGARET (le gardien auxiliaire)
Pierre LECOMTE (le général)
Daniel HARLE (le gendarme)
Sébastien FLOCHE (le locataire)
Pierre REAL-RICHEZ (le gardien-chef)
Fabienne MAI (la locataire)
Maurice VALLIER (le directeur de la prison)
Renée DENNSY (la mère de Bloch)
Nicolle CHOLLT (la garde-barrière)
Jean RENOU (Premier prisonnier)
Christian FORGES (Deuxi-ème prisonnier)
Alain ROBIN (le chef de baraque)
Yves ELLIOT (le responsable communiste)
Jacques ANDRIOT (le premier gardien)
Thème : en 1941 et 1942, à Chateauroux, à Marseille, puis au camp de Mauzac, près de Périgueux, une doueaine de résistants sont parachutés en France par l'aviation anglaise. Arrêtés par la police de Vichy et internés dans un camp de la zone Sud, ils réussissent une sensationnelle évasion et parviennent à regagner Londres. La plupart retournèrent ensuite en France pour constituer des réseaux de résistance.
Commentaires : ce téléfilm est inspiré d'un épisode authentique de la résistance et décrit l'une des premières actions collectives importantes en zone libre. Il n'est pas sans rappeler le film américain LA GRANDE EVASION, même si les moyens sont plus limités. L'interprétation, très sobre, est excellente et la mise en scène de Jean KERCHBRON se montre plutôt efficace.

Partager cet article

Repost0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 20:00

Téléfilm de 100 minutes

Première diffusion : samedi 11 avril 1970, à 21h20, sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Conte philosophique d’après le roman de Jean PRADEAU (d’où a été également tirée une pièce de théâtre)

Réalisation : Jean-Paul SASSY

Dialogues : Jean PRADEAU

Musique : Michèle AUZEPY

Distribution :

Pierre FRESNAY (Tête d’horloge)

Bruno BALP (Jules)

Denise BENOIT (Amélie)

Fernand BERCHER (le sous-directeur)

Paul LE PERSON (Verjou père)

Philippe CASTELLI (le surveillant général)

Claude SERVAL (Fine faisan)

Sophie GRIMALDI (Mme Verjou)

Béatrice CARDON (Laure)

Charles ROLLAND (le journaliste)

Jean DAVY (le Premier ministre)

Jean FRANVAL (le ministre de l’agriculture)

Jean DELEAZ (le ministre des télécommunications)

Pierre LONDICHE (le ministre de la recherche)

Georges SELLIER (le ministre des affaires étrangères)

Jean BALTHAZAR (le premier visiteur)

Christian FORGES (le deuxième visiteur)

Avec la voix de Guy TREJEAN et la participation d'INFRMATION PREMIERE

Thème : un jour toutes les pendules, les montres et les horloges du monde entier viennent à s’arrêter… sauf la montre d’un petit professeur de cours privé surnommé Tête d’Horloge pour sa ponctualité. Tout le monde devra-t-il vivre désormais à l’heure du petit professeur ?

Commentaires : ce conte est du à la plume de Jean PRADEAU auteur d’une biographie de Charcot et de « L’autre prison ». Plutôt rare à la télévision, Pierre FRESNAY qui venait de fêter alors ses soixante-treize ans est très à l’aise dans le rôle du professeur. C’est au total une histoire pleine de charme, à la fois poétique et fantastique.

Le téléfilm a été rediffusé le dimanche 7 avrl à 20h45 sur la 3ème chaîne. Il est disponible en achat ou téléchargement sur le site de l’INA (www.ina.fr) Un extrait est disponible gratuitement.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 07:33

seuljour.jpgTéléfilm de 85 minutes
Première diffusion : mardi 7 avril 1970 à 21h00 sur la 2ième chaîne de l'ORTF

Réalisation : Françoise DUMAYET et Jean-Pierre GALLO
Scénario : Francoise DUMAYET
Musique : Jean WIENER
Distribution:
Frédéric de PASQUALE (Louis)
Nelly BORGEAUD (Marie)
Cora VAUCAIRE (Cora)
Georges CLAISSE (L'Allemand)
Elga ANDERSEN (Elga)
Philippe MOREAU (Jean)
André JULIEN (le chauffeur)
Elisabeth CHAILLOUX (la dragueuse)
Thème : à Paris, le jour de leur divorce, un homme et une femme  tentent de comprendre pourquoi et comment ils en sont arrivés là.
Commentaires : Françoise DUMAYET, dont c'était le premier scénario original, avouait dans le TELE 7 JOURS du 4 avril 1970 que cette dramatique comportait des souvenirs divers et une part autobiographique. Elle a essayé d'y traduire la difficulté qu'éprouvent certaines femmes à accepter l'extrême liberté de conduite des hommes dont elles partageant la vie. Un thème alors à la mode à cette époque de remise en cause des valeurs bourgeoises, à commencer par celle du couple. Réalisée dans le style des productions de la Nouvelle Vague, l'oeuvre est intéressante mais sans doute un peu trop datée. L'interprétation de Frédéric de PASQUALE est très inspirée de même que celle de Nelly BORGEAUD plus en demi-teinte.
A notre connaissance, le téléfilm n'est pas disponible en VHS ou DVD.

Partager cet article

Repost0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 09:16

Téléfilm de 90 minutes

Première diffusion : mardi 10 mars 1970 à 21h00 sur la 2ième chaîne de l’ORTF

Réalisation : Paul PAVIOT

Adaptation et dialogues : Denise LEMARESQUIER, d’après une nouvelle de Dino BUZZATI

Distribution :

Jean BOUISE (Defendente Sapori)

Isabelle SADOYAN (Marie)

Jean-Claude CHARNAY (Indro)

Emmanuelle ATZEI (Teresa)

Paul FRANKEUR (Lucioni)

Yvon SARRAY (Bernardis)

Yves BARSACQ (Guido)

Marcel PERES (Frigimelica)

Raoul CURET (Trévaglia)

Guy MAIRESSE (Stefano)

Danielle DUBREUIL (Flora)

Nicole DESSAILLY (Mme Lucioni)

Anne-Marie BACQUIE (Mme Guido)

Robert LOMBARD (Stiffolo)

Henri VIRLOJEUX (Spirito)

Olivier HUSSENOT (Don Tabia)

Maurice BOURBON (Vito)

Max AMYL (Silvestro)

Armand MEFFRE (Pavinacci)

Roger CORNILLAC (Tambouz)

Catherine GONDI (la cousine)

Jacques CHARBY (un jeune homme)

Et

Les habitants du village de Tourtour (Var)

Le chien GALEONE

Thème : dans un petit village italien où règne une atmosphère de superstition, un chien mystérieux bouleverse par sa seule présence la vie des habitants et notamment des mécréants les plus endurcis. C’est un chien censé avoir Dieu aux côtés de son maître, un vieil ermite qui vient de décéder. Peu à peu, à son contact, chacun devient peu à peu meilleur….

Commentaires : inspiré d’une nouvelle de Dino BUZZATI à qui on doit notamment LE DESERT DES TARTARES, ce téléfilm qui est une production de la direction régionale de Marseille pêche par un manque évident de moyens. Toutefois le scénario du à Denise LEMARESQUIER est très habile et réussit à rendre parfaitement l’atmosphère étrange de la nouvelle de BUZZATI. Elle reçut d’ailleurs pour ce scénario le Prix de la meilleure adaptation télévisée au festival de Prague.

Le téléfilm connut un tel succès qu’il fut rediffusé 5 mois plus tard.

A notre connaissance, il n’est pas disponible en VHS ou DVD.

Partager cet article

Repost0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 09:00

ISABELLE--2-.jpgTéléfilm de 105 minutes
 Première diffusion : mardi 24 février 1970 sur la 2ième chaîne de l'ORTF
Adaptation : Jean-Jacques THIERRY, d'après le récit d'André GIDE
Réalisation : Jean-Paul ROUX
Distribution :
Robert ETCHEVERRY (Gérard)
Béatrice ARNAC (Isabelle)
Georges AUBERT (Gratien)
Luce FABIOLE (Mlle Verdure)
Claude RICHARD (l'abbé)
Gabrielle DOULCET (Mme Floche)
Henri CREMIEUX (M. Floche)
Colette REGIS (la Baronne)
Léonce CORNE (le Baron)
Gérard FERNET (Casimir)
Fanny ROBIANE (Delphine)
Rose PARADIS (la femme de chambre)
Thème : à la fin du XIXième siècle, un étudiant parisien passe quelques jours dans le domaine normand de la Quartfourche pour ses recherches sur les sermons de Bossuet. Il est fasciné par le portait d'une jeune femme dont il ne connaît que le prénom : Isabelle. Dès lors il va tenter de reconstituer l'histoire de cette absente dont on ne parle jamais et dont on lui apprend qu'elle vient parfois la nuit hanter le château. Mais il finira par découvrir une réalité beaucoup plus prosaïque...
Commentaires : inspiré fidèlement du roman de GIDE, ce beau téléfilm, tout en demi-teinte, est marqué par l'interprétation de Robert ECTCHEVERRY, très loin de ses rôles habituels de cape et d'épée. On peut toutefois reprocher à la réalisation d'être un peu trop académique et de n'avoir pas toujours su complètement restituer l'atmosphère étrange de ce roman, à la lisière du fantastique.
  Le téléfilm est disponible sur le site de l'INA (www.ina.fr).

Partager cet article

Repost0
15 février 2010 1 15 /02 /février /2010 08:36

loisillonduparadisTéléfilm de 80 minutes
Première diffusiion : samedi 14 février 1970 à 21h20 sur la 1ière chaîne de l'ORTF
Réalisation : André LEROUX
Scénario et dialogues : Yves JAMIAQUE
Distribution :
Pierre DESTAILLES (Parfait Loisillon)
Alix MAHIEUX (Opportune Loisillon)
Laurence JYL (Dorothée)
François BOREL (Fortuné)
Denise BENOIT (Supplice)
René CLERMONT (le curé)
Monique MELINAND (la comtesse)
Sacha BRIQUET (le comte)
Georges BEVER (le pépé)
Jacques THEBAULT (Angéléas Bouks)
Yvon SARRAY (le maire)
Gilette BARBIER (Emilienne)
Bernard SPIEGEL (le docteur)
Raoul CURET (le percepteur)
Catherine LAFOND (Annette)
Raymond JOURDAN (le garde-champêtre)
Serge BERRY (le client)
Jean VIOLETTE (le juge)
André JAUD (le notaire)
Fernand BERCHER (l'évêque)
Frédéric SMON (Juju)
Jacques BRETONNIERE (le speaker)
Thème : dans un petit village de France, un ferronier rusé a l'idée de vendre des " parcelles" du paradis. L'escroquerie va bien fonctionner jusqu'à ce que manifeste la colère divine devant cette concurrence déloyale...
Commentaires : inspiré d'une histoire vraie qui se serait passé en Italie, ce petit téléfilm sans prétention a pour seule ambition de distraire et il y réussit parfaitement.
Il est à noter la composition savoureuse de René CLERMONT, dans le rôle d'un curé un peu dépassé par les évènements.
A notre connaissance, ce téléfilm n'est pas disponible en VHS ou DVD, ni sur le site de l'INA.

Partager cet article

Repost0
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 08:44

vieillefrance.jpgTéléfilm de 80 minutes
Première diffusion : lundi 9 février 1970 à 20h30 sur la 1ière chaîne de l'ORTF
Adaptation et dialogues : Eve FRANCIS
Réalisation : André MICHEL
Distribution :
Paul LE PERSON (Joigneau)
Dominique VINCENT (Mélie)
Francis LAX (Flamart)
Catherine SAMIE (Mme Flamart)
Roger DESMARE (Loutre)
Jeanne ALLARD (Mme Loutre)
Gérard GUINGUE (le petit Eric)
Conrard VON BORK (le Fritz)
Julien VERDIER (le curé)
Valérie QUINCY (la soeur du curé)
Bernard FREMAUX (L'instituteur)
Anne GAYLOR (sa soeur)
Véra FEYDER (sa femme)
Martin TREVIERES (le cafetier)
Marcelle SARREAU (sa femme)
Eva FRANCIS (Mme Daigne)
May CHARTRETTES (Célestine)
Jacqueline DUC (Mlle Massot)
Jacques RISPAL (M. Querolle)
Florence BLOT (sa femme)
Yves DUCHATEAU (le maire)
Christine RORATO (sa fille)
Pomme BARON (Espérance)
Claire MIRANDE (Lucie Querolle)
Noelle LEIRIS (la Mauricotte)
Françoise LAURENT (le petite Mauricotte)
Henri COUTET (le garde-champêtre)
Claude BEAUTHAC (le brigadier)
Pierre MONCORBIER (le vieux Paqueux)
Annick MICHAU (sa fille)
Henry ROGER (Des Navières)
Philippe DELMARE (Joseph)
Jacques FRANTZ (le fils Joux)
Pierre-Alain SIMON (Nicolas)
Gabriel VIDAL (houstin)
Jean LUISI (Féju)
Thème : à travers les yeux du facteur qui a ses entrées partout, nous suivons la vie d'un petit village en France dans les années 30.
Commentaires : cette dramatique, inspirée de Roger MARTIN DU GARD, est surtout intéressante par sa structure. On parlerait aujourd'hui de film choral. Nous suivons en effet diverses petites histoires. Nous pénétrons dans une dizaine de foyers, plus pittoresques les uns que les autres, parfois sordides, et l'on passe sans cesse du rire aux larmes. C'est Paul LE PERSON qui incarne le facteur, un homme roublard, plein de comibines, tout à la fois coureur de jupons et agent électoral. Il est entouré d'une belle troupe de comédiens.
A notre connaissance, la dramatique n'est pas disponible en VHS ou DVD, ni sur le site de l'INA.

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 08:00

unfilsunique.jpgTéléfilm de 80 minutes

Première diffusion : mardi 6 janvier 1970 à 20h0 sur la 1ière chaîne de l’ORTF

Scénario et réalisation de Michel POLAC

Improvisations musicales de Michel PORTAL et Jean-Pierre DROUET

Distribution :

Eric ANCIAN (Eric)

Serge HUREAU (Serge)

Eléonore FAREWEL (la mère)

Francis BOUVET (le père)

Guy SCHOELLER (Guy)

Paul VANIER-BAULIEU (Paul)

Thème : nous suivons les émois d’un adolescent de 16 ans désespérément en quête d’une raison de vivre. A ses difficultés de communication avec son entourage, s’ajoutent ses interrogations sur ses véritables origines.

Commentaires : ce téléfilm, plein de sensibilité, a reçu le prix Georges Sadoul en 1969. Michel POLAC, alors âgé de 39 ans et connu alors pour ses émissions littéraires tant à la radio qu’à la télévision, a su parfaitement restitué le monde troublé et bouillonnant de l’adolescence, aidé par le naturel de ses jeunes interprètes qu’il est allé chercher dans des lycées parisiens. Les autres acteurs étaient aussi des amateurs : Eléonore FAREWELL était peintre et Francis BOUVET et Guy SCHOELLER, très influents dans le monde des médias et de l’édition. Francis BOUVET était directeur de collection chez FLAMMARION. Quant à Guy SCHOELLER qui avait été le mari de Françoise SAGAN, il était le directeur du magazine FEMMES D’AUJOURD’HUI. Quelques années plus tard, il conçut la célèbre collection BOUQUINS chez ROBERT LAFFONT. Il est à noter que le tournage en équipe réduite et en 16 mm, très Nouvelle Vague, ajoute encore à l’impression de vérité.

Partager cet article

Repost0

VOS MADELEINES DE PROUST

TELE 77 - LE LIVRE (NOUVEAUTE)

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l'année 1977.

Découvrez ou redécouvrez : LA FAMILLE CIGALE, LE TOURNOI DES CINQ NATIONS 1977 et le fameux grand chelem français, LA NUIT DES CESARS 1977, FACHODA, UN JUGE, UN FLIC, LA MAISON DES AUTRES, l'EUROVISION 1977 et la victoire de la France, les nouveaux philosophes à APOSTROPHES, le TOUR DE FRANCE 1977 et la victoire du français B. THEVENET, D'ARTAGNAN AMOUREUX, RICHELIEU, AU PLAISIR DE DIEU, LES BORGIA...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 180 pages - Prix : 12 euros

L'ouvrage peut être commandé sur le site LULU.COM à l'adresse http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-77/paperback/product-23970235.html et sur le site AMAZON.FR à l’adresse https://www.amazon.fr/gp/product/0244145768?pf_rd_p=3369e5a6-6989-43dc-ad01-b2b5ee1dcd12&pf_rd_r=3AV4H1ACTYJH1P59S825

TELE 76 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1976.

Découvrez ou redécouvrez : GRAND-PERE VIKING, L'EPOPEE DES VERTS DE SAINT-ETIENNE, LES JEUX DE 20 HEURES, LA NAISSANCE DU CINEMA DE MINUIT, LA PREMIERE NUIT DES CESARS, SANDOKAN, NICK VERLAINE, LES JO DE MONTREAL, LES JIOURS HEUREUX, LE COMMISSAIRE MOULIN, ANNE JOUR APRES JOUR, LA POUPEE SANGLANTE, LES BRIGADES DU TIGRE, CES BEAUX MESSIEURS DE BOIS-DORE, LA MERE DENIS...

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur AMAZON. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss/260-1275290-6211154?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+76

L'ouvrage peut être également commandé sur le site LULU.COM.(taper "ouardes" dans recherche).http://www.lulu.com/shop/patrick-ouardes/tele-76/paperback/product-23448509.html

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1975

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial. 

Archives