28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 00:00

arthur-conte-1.jpeg

(Arthur CONTE et Philippe MALAUD)

Tout commence le 12 octobre lorsque la commission des finances de l'Assemblée nationale décide de ne pas autoriser la perception de la redevance pour 1974. Alors qu'il s'agit là d'une manoeuvre assez classique des Parlementaires désireux de se mêler des affaires de l'ORTF dont ils sont souvent écarté, Arthur CONTE, le PDG de l'ORTF, y voit une maneuvre du ministre de l'information, Philippe MALAUD, avec qui au fil des mois les relations se sont de plus en plus tendues.

Arthur CONTE présente aussitôt sa démission, qu'il reprend le 13 octobre, le Président de la République lui ayant renouvelé sa confiance lors d'un entretien qu'il lui a accordé à l'Elysée. 

Mais le 17 octobre, suite à la publication, à l'instigaion d'Arthur CONTE, d'une note confidentielle du Ministre, en réalité un courrier adressé le 3 octobre à M. DANGEARD, directeur général délégué de l'Office et proche collaborateur d'Arthur CONTE, courrier dans lequel le Ministre réclame des têtes, notamment celle de Jacques SALLEBERT, le conflit devient de notoriété publique.

C'est désormais une affaire d'Etat. 

Les deux hommes s'affrontent même devant les commissions parlementaires. Philippe MALAUD dénonce la mainmise des syndicats sur l'ORT, dont la gestion est pour lui Ubu multiplié par Kafka. Arthur CONTE défend âprement son bilan et déclare : " Je dois être libre pour être loyal".

Le 22 octobre, Pierre MESMER, Premier ministre, fait savoir à Arthur CONTE que le Président de la République accepte sa démission. Arthur CONTE fait savoir de son côté que cela n'est pas possible dès lors qu'il a repris sa démission. Si on veut qu'il s'en aille, qu'on le fasse d'autorité. Il rappelle qu'il a été nommé pour 3 ans et que son mandat ne court que depuis 16 mois.

Le 24 octobre, il est mis fin, par décret, aux fonctions d'Arthur CONTE. C'est Marceau LONG qui lui succède. 

Dans le même temps il est procédé à un remaniement ministériel. Philippe MALAUD quitte le ministère de l'information pour celui de la fonction publique. Jean-Philippe LECAT devient le nouveau ministre de l'information.

 

Pour une fois, les syndicats de l'ORTF décident, unanimes, de ne pas faire grève. Il semble impensable de faire grève pour un patron. Un recours est cependant déposé devant le Conseil d'Etat contre le décret, recours qui n'aboutira pas, étant jugé irrecevable.

Un seul membre du conseil d'administration démissionne pour marquer sa solidarité avec Arthur CONTE : l'écrivain et journaliste Gaston BONHEUR. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.