21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 20:30
    roismaudits.jpg
Feuilleton de 6 épisodes de 95 minutes
Première diffusion : du 21 décembre 1972 au 24 janvier 1973, à 20h30, sur la 2ème chaîne de l’ORTF
Réalisation : Claude BARMA
Adaptation et dialogues : Marcel JULIAN et Claude BARMA, d’après le cycle romanesque LES ROIS MAUDITS de Maurice DRUON
Musique : Georges DELERUE
Combats réglés par Claude CARLIEZ
Titres des épisodes :
1-Le roi de fer (21/12)
2- La reine étranglée (28/12)
3- Les poisons de la couronne (03/01)
4-la loi des mâles (10/01)
5-la louve de France (17/01)
6-Le lis et le lion (24/01)
Distribution (acteurs principaux) :
Jean PIAT (Robert d’Artois)
Georges MARCHAL (Philippe le Bel)
Hélène DUC (Mahaut d’Artois)
Muriel BAPTISTE (Marguerite de Bourgogne)
Michel BEAUNE (Edouard II)
Louis SEIGNER (Spinello Tolomei)
Jean-Luc MOREAU (Guccio)
Robert PARTY (Louis d’Evreux)
Jean DESCHAMPS (Charles de Valois)
Catherine ROUVEL (Béatrice d’Hirson)
André FALCON (Enguerrand de Marigny)
Catherine HUBEAU (Blanche de Bourgogne)
Gilles BEHAT (Charles de la Marche, puis Charles IV le Bel)
Geneviève CASILE (Isabelle d’Angleterre)
Fred PERSONNE (le bourreau)
Denise GREY (Madame de Hongrie)
André LUGUET (Hugues de Bouville)
Georges SER (Louis le Hutin)
Gilles VIDAL (Hugues le Despenser)
Henri VIRLOJEUX (cardinal Duèze, puis le pape Jean XXII)
Claude BROSSET (Souastre)
Jean CHEVRIER (Gaucher de Châtillon)
Patrick PREJEAN (Pierre de Cressay)
Catherine RICH (Jeanne de Bourgogne)
Monique LEJEUNE (Clémence de Hongrie)
Alexandre RIGNAUL (Robert de Clermont)
Claude GIRAUD (Mortimer)
William SABATIER (Leicester)
Christian BARBIER (Artevelde)
Jean-Paul ZEHNACKER (Tesson)
Teddy BILIS (Lord maire d’Harwich)
Florence DUNOYER (Lady le Despenser)
Robert AUDRAN (le secrétaire de Marigny)
Bruno BALP (Bersommée)
Maurice BRAY (le confesseur)
Janine CRISPIN (Eliabel de Cressay)
Jean AMOS (Caumont)
Victor GARRIVIER (Jean de Longwy)
Christina BERTOLA (Raoul de Presles)
Florence BRIERE (la mère abbesse)
Benoist BRIONE (Philippe de Valois)
Michel CLAINCHY (Adam Héron)
Françoise ENGEL (Mme de Bouville)
Michel FAVORY (Miles de Noyer)
Antoine BAUD (Winchester)
Georges AUBERT (Hangest)      
Commentaires dits par Jean DESSAILLY
Thème : en l’an de grâce 1314, suite à la malédiction prononcé sur son bûcher par le grand-maître de l’ordre des templiers des templiers, le royaume de France va sombrer dans ce que l’on appellera la guerre de cent ans et verra finalement la dynastie des Valois succéder à celle des Capétiens. Nous suivons plus particulièrement les intrigues de Robert D’Artois bien décidé à récupérer un héritage dont il estime avoir été floué.
Commentaires : ce feuilleton à la distribution époustouflante où tous les comédiens seraient à citer, avec une mention particulière à Jean PIAT, personnage central de tous les épisodes, remporta un énorme succès et marqua profondément la mémoire des téléspectateurs. Si certains furent choqués par la cruauté de certaines scènes (la mort du roi Edouard II), tous eurent le sentiment de regarder un programme de qualité exceptionnelle.
Une petite réserve cependant : tourné entièrement en vidéo au studio des Buttes Chaumont, dans des décors quasi-inexistants qui étaient peints sur des toiles de lin, le feuilleton ne parvient pas toujours à se dégager d’un aspect un peu théâtral, accentué par l’omniprésence d’un récitant qui commente l’action alors que les acteurs restent figés et avec des interventions des personnages qui s’adressent parfois directement aux téléspectateurs.
Le feuilleton est disponible en VHS et DVD, avec de nombreux bonus. Les épisodes peuvent aussi être téléchargés sur le site de l'INA (www.ina.fr). Le feuilleton est aussi disponible sur iTunes. rois2.jpg Muriel BAPTISTE saisissante dans le rôle d'une Marguerite de Bourgogne vivant ses dernières heures. (Photo extraite de l'article MURIEL BAPTISTE, REINE DEFIGUREE, TELE 7 JOURS n° 623 du 1er avril 1972)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dasola 28/01/2010 14:56



Rebonjour, c'est une série dont je ne me lasse pas: quelle interprétation et quels dialogues. Une merveille. Le "remake" était inutile et sans intérêt. Bonne après-midi.



PO 28/01/2010 17:05


Tout à fait d'accord sur l'inutilité du remake.
PO 


dasola 09/02/2009 18:09

Bonsoir, j'ai vu un ou deux épisodes des Rois Maudits en 1972 (j'avais 10 ans) mais mes parents ne m'avaient pas laissé en voir plus. Je les ai découvert plus tard en VHS. Depuis, je les ai en DVD.J'aime le côté théâtral des Rois maudits avec le récitant (Jean Desailly). Les comédiens (Jean Piat en tête) sont exceptionnels. C'est à l'honneur de la télévision française (qui aujourd'hui n'atteint plus un tel niveau) Bonne soirée.

PATRICK SANSANO 26/01/2009 12:59

Après avoir attendu ce feuilleton de juillet à décembre 1972 (Muriel Baptiste l'avait annoncé dans une interview télépoche en juillet 72), je l'ai vu donc à Noel 72, puis en juin 75, avril 87, juillet 90 et gardé en vhs, puis dvd. Je le regarde depuis en boucle et connais par la force des choses chaque réplique par coeur. Il y a dans "Les rois maudits" un thème resté actuel: les querelles de pouvoir. On pourrait transposer certaines intrigues avec la vie politique nationale et mondiale en 2009. Les commentaires de Jean Desailly permettent d'expliquer certaines situations pour ceux qui n'ont pas lu les romans. Dans le remake de Josée Dayan, le télespectateur passe à côté.J'ai eu l'immense privilège de parler et communiquer avec certains acteurs de ce feuilleton surtout André Falcon, mais aussi Catherine Hubeau et Hélène Duc. Jean Piat en 1990 m'avait écrit personnellement mais il est moins accessible aujourd'hui.J'admire aussi José Maria Flotats pour sa performance en Philippe Le long. Immense regret: les bandes de la partition musicale n'ont pas été gardées par Georges Delerue, j'ai contacté ses héritiers et il n'y aura jamais sur disque d'édition des thèmes qui se trouvent à l'intérieur des épisodes, dont le thème triste qui apparaît souvent (arrestation des frères d'Aunay, lettre d'abdication de Marguerite).Pour Muriel Baptiste (Marguerite), ce fut le rôle de sa vie mais n'en a t elle pas trop fait? Elle est tombée malade, a perdu 7 kilos, a du voyager pour se remettre du rôle. Aucun film au monde ne valait sa santé. Elle n'a tourné que trois fois après les rois: "Le premier juré", "Bernardy de Sigoyer" et "Un curé de choc". Elle sombra dans l'oubli et connut un destin aussi tragique que Marguerite de Bourgogne.

VOS MADELEINES DE PROUST

     

TELE 75 – LE LIVRE

Retrouvez les feuilletons et émissions de la télévision française de l’année 1975.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez ou redécouvrez : APOSTROPHES, JO GAILLARD, SAMEDI EST A VOUS, LE PETIT RAPPORTEUR, L'HOMME SANS VISAGE, THALASSA, SALVATOR ET LES MOHICANS DE PARIS, LES COMPAGNONS D'ELEUSIS, SPLENDEURS ET MISERES DES COURTISANES,STADE2, MICHEL STROGOFF, et d'autres émissions et séries.

Les émissions et feuilletons retenus sont classés par mois, de janvier à décembre.

En exclusivité, des BREVES pour chaque mois.

Couverture souple – 192 pages - Prix : 12 euros

Disponible sur LULU.COM. (taper " Ouardes" dans rechercher). Lien https://www.lulu.com/shop/search.ep?keyWords=tele+75&sorter=relevance-desc

L'ouvrage peut être également commandé sur le site AMAZON.(taper "ouardes" dans recherche). https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&url=search-alias%3Daps&field-keywords=ouardes+tele+75&rh=i%3Aaps%2Ck%3Aouardes+tele+75

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1974.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours disponible sur AMAZON et LULU.COM l'ouvrage consacré à l'année 1973

Celui consacré à l'année 1972 :

Celui consacré à l'année 1971 :

TELE71.jpg

 

et celui consacré à l'année 1970 :

 320

 

 

Rechercher

AVERTISSEMENT

Le blog TELE 70 est consacré à la télévision française des années 70. Il ne propose à la vente aucun DVD de séries ou d'émissions. Il est totalement indépendant et n'est lié à aucun site à caractère commercial.